Roger Carel, le pactole des autoroutes et le reconfinement en Israël : les infos à retenir ce vendredi midi

Voici ce qu’il faut savoir de l’actualité à la mi-journée ce 18 septembre.

 La mort d’un géant du doublage, le reconfinement en Israël et les sacs plastiques qui disparaissent chez Leclerc figurent au menu de ce récap’.
La mort d’un géant du doublage, le reconfinement en Israël et les sacs plastiques qui disparaissent chez Leclerc figurent au menu de ce récap’. LP/Frédéric Dugit/LP/Arnaud Dumontier/REUTERS/Ronen Zvulun/LP/Hervé Rachynski

L'Info à ne pas louper

La disparition d'une légende du doublage. Astérix, Mickey Mousse, Kaa dans « Le livre de la jungle » ou encore C-3 PO dans « Stars Wars » : Roger Carel, qui s'est éteint le 11 septembre à l'âge de 93 ans, avait prêté sa voix à de nombreux personnages qui ont bercé l'enfance de beaucoup de Français.

« Nous n'avons pas souhaité communiquer sur son décès, pour préserver son épouse, fortement bouleversée. Nous ne souhaitions pas qu'elle soit assaillie de messages par les gens de la profession, ou des journalistes », explique son fils au Parisien. Les obsèques du célèbre comédien ont eu lieu ce jeudi dans la plus stricte intimité familiale. Il repose désormais dans le caveau familial de Villejésus (Charente).

Ce qu'il faut retenir aussi

  • Le pactole des autoroutes. 40 milliards d’euros, c’est l’énorme somme que les concessionnaires des autoroutes vont reverser en tout à leurs actionnaires dans les prochaines années. C’est ce que révèle un rapport du Sénat , qui estime que les acteurs du secteur, qui verseront ces dividendes entre 2022 et 2036, gagnent trop d’argent, notamment au détriment des leurs usagers. D’après ce document de plus de 300 pages, publié ce vendredi, les hausses répétées des tarifs de péages sont en grande partie à l’origine de ces sommes pharaoniques. Auxquelles il faut d’ailleurs ajouter 24,3 milliards d'euros de dividendes déjà versés depuis 2006, date de la privatisation des autoroutes.
  • Tour de vis à Nice. Olivier Véran, ministre de la Santé, avait annoncé lors de sa conférence de presse hier que de nouvelles restrictions locales étaient attendues dans les régions les plus fortement touchées par le virus. Ainsi à Nice , le préfet des Alpes-Maritimes vient d’annoncer que « les regroupements de plus de 10 personnes sont interdits dans les parcs, jardins et plages ». De même, les débits de boissons fermeront désormais à 00h30, les grands événements sont limités à 1000 personnes dans la ville, où les journées du Patrimoine et la fête des voisins sont donc annulées.
  • Israël se reconfine. Pays ayant recensé le plus fort taux de contamination au coronavirus ces 15 derniers jours, Israël vient de se reconfiner pour trois semaines , malgré le début de la saison des fêtes juives et le mécontentement d’une grande partie de la population. « Le système de santé a levé le drapeau rouge », a justifié le Premier ministre, Benjamin Netanyahu. Début septembre, les autorités avaient d’abord imposé un confinement partiel dans les secteurs avec les taux d’infection les plus élevés, en grande majorité des localités juives ultra-orthodoxes ou arabes israéliennes. En vain, donc.

L'info inattendue

Fin du plastique chez E.Leclerc. L'enseigne de grandes surfaces l'a annoncé hier soir : à partir de lundi, ses magasins remplaceront les sacs en plastique réutilisables qu'ils proposaient jusque-là par des sacs en toile de jute. Ces sacs beaucoup plus écolos coûteront 1,50 euro et seront disponibles dans les quelque 700 magasins de l'enseigne. Avec cette décision, « ce sont 7000 tonnes de plastique qui seront ainsi supprimées chaque année », affirme encore Leclerc, qui a choisi un « sac solide réutilisable de très nombreuses fois ». En France, les sacs en plastique fins, dits « à usage unique », sont interdits en caisse depuis juillet 2016 et l'ont été en 2017 pour d'autres usages (pour emballer les fruits et légumes, le poisson ou les produits en vrac).