Prénoms des Français : Emma et Gabriel bientôt détrônés ?

La publication, par l’Insee lundi, des prénoms donnés aux petits Français en 2019 permet de dresser un panorama des prénoms qui ont la cote et de ceux qui ne l’ont plus du tout.

 Emma et Gabriel demeurent en tête du classement des prénoms les plus donnés, mais ils connaissent une perte de popularité.
Emma et Gabriel demeurent en tête du classement des prénoms les plus donnés, mais ils connaissent une perte de popularité. Istock

L'Insee a publié les prénoms donnés par les Français à leurs enfants en 2019. Le podium est inchangé mais les tendances montrent que ça pourrait ne pas durer.

Avec 3943 Emma nées en 2019, le prénom conserve sa première place à l'échelle nationale mais connaît une sacrée perte de vitesse : -10 % en un an.

Emma, Jade et Louise, le podium inchangé

Jade et Louise, elles aussi en régression se maintiennent à plus de 3500 naissances annuelles. Derrière, Lina, Mila et Ambre confortent leur place au soleil.

Au sein des 100 premiers prénoms donnés aux petites filles, c'est Joy (+ 46 %) et Arya (+ 38 %) qui sont à la mode, quand Léana et Mathilde voient leur influence chuter de respectivement 28 % et 18 %.

Si on s'éloigne des premières places, certains prénoms plus discrets semblent crever l'écran : avec 814 % d'augmentation en un an, et 64 naissances en 2019, c'est Octavia qui décroche la plus forte progression annuelle. Autres tendances nationales : les Nola, qui passent de 51 à 221 naissances annuelles, les Liyah, qui passent de 68 à 252, ou encore les Chelsea qui n'étaient que 59 à voir le jour en 2018 et dont 182 petites représentantes sont apparues en 2019.

Le A et le E occupent toujours une énorme majorité des dernières lettres de prénoms féminins. En 2019, on comptait 71 % de bébés avec un nom finissant par un A ou un E (contre 70,5 % l'année précédente). Le A occupe à lui seul la fin de 42,3 % des prénoms de petites filles.

Léo se glisse entre Raphaël et Gabriel

Et si 2019 marquait le début de la fin pour l'apogée des Gabriel… Depuis 2015, le prénom trône largement en tête des prénoms les plus donnés aux petits garçons, mais avec moins de 5000 naissances en 2019, le prénom connaît une régression de 8 % par rapport à l'année dernière. Derrière, Raphaël descend le podium d'une marche au profit de Léo, qui passe de 4447 naissances à 4652. Derrière, les Arthur (+ 6,6 %), les Maël (+ 3,8) et les Noah (+ 11 %) ont le vent en poupe.

Mais ce sont les Tiago qui décrochent la meilleure progression en un an dans les prénoms les plus populaires : 71 % de progression en un an et 2697 naissances contre seulement 1575 en 2018. Et cela sans compter les + 584 % de la variante Tyago. Belles progressions à noter aussi pour les Ayden (+ 32 %) et les Owen (+ 29 %).

C'est d'ailleurs le N qui domine la fin d'un quart des prénoms des petits garçons en 2019. D'autre part, la lettre qui progresse le plus en queue de prénom de petits garçons est le O avec 13,6 % de bébés avec un nom finissant ainsi, contre 13,2 % l'année précédente. A l'inverse, la lettre finale en perte de vitesse chez les garçons est le S avec 11,4 % de bébés avec un nom finissant ainsi, contre 12 % l'année précédente.

L'année de la deuxième étoile sur le maillot de l'équipe de France de football, Kylian avait connu une très belle saison. 2019 marque un recul de 23 % pour ce prénom, qui passe dans les profondeurs du classement de la 56e place à la 72e.

Les spécificités régionales

Quand on observe la répartition géographique des prénoms les plus donnés, les spécificités sont nombreuses. Du côté des petites filles, les Jade sont plébiscitées le long des côtes de la Manche, les Emma et les Louise se répartissent la première place dans les départements au nord de la Loire quand les Ambre et les Lina se trouvent plutôt mieux représentées au sud de la métropole.

Prénoms des Français  : Emma et Gabriel bientôt détrônés ?

Chez les garçons, le prénom Mohamed est le prénom le plus donné en Seine-Saint-Denis et dans l'Essonne, tandis que le reste de l'Ile-de-France se répartit entre Gabriel et Adam. De leurs côtés, Malo décroche la première place des prénoms costarmoricains et Maël celles des Vosges et Kaïs domine la concurrence dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Prénoms des Français  : Emma et Gabriel bientôt détrônés ?

Découvrez quels sont les prénoms les plus donnés dans les départements français avec notre moteur de recherche.