Pain au chocolat ou chocolatine ? Les Français ont tranché

N’en déplaise au Sud-Ouest, c’est l’appellation « pain au chocolat » qui a remporté les faveurs des Français.

 Pain au chocolat ou chocolatine ? Le débat ouvre l’appétit.
Pain au chocolat ou chocolatine ? Le débat ouvre l’appétit. AFP/Joël Saget

Le débat agitait tous les amateurs de viennoiseries de France. La Fédération des entreprises de boulangerie a décidé d'y mettre fin avec un sondage Ifop, publié ce jeudi. Le résultat? Les Français sont majoritairement favorables à l'appellation « pain au chocolat » contre l'appellation « chocolatine ».

Selon la fédération, qui a commandé ce sondage, 84 % des Français disent privilégier le terme de « pain au chocolat » pour désigner la fameuse viennoiserie feuilletée et chocolatée.

Une gourmandise qui marque une vraie division régionale : en Nouvelle-Aquitaine, 63 % des personnes sondées préfèrent le terme « chocolatine ». En Occitanie, ils sont 47 % d'irréductibles à favoriser ce terme.

Un débat présent jusqu'à l'Assemblée

Le sondage montre également que les partisans de la chocolatine se retrouveront bien déboussolés dans les boulangeries de la capitale. En Île-de-France, 94 % des habitants se sont prononcés en faveur du « pain au chocolat ».

Le débat s'était invité jusque dans les rangs de l'Assemblée au printemps dernier. Quelques jours avant la discussion du projet de loi agriculture et alimentation, dix députés ont déposé un amendement avec pour objectif « la valorisation du nom d'usage et de notoriété d'un produit ».

Les députés, tous membres du groupe Les Républicains, avaient alors défendu l'appellation « chocolatine ». Mais l'amendement avait été rejeté quelques jours plus tard.