Orléans : une pétition s’oppose aux 70 km/h sur la tangentielle

Près de 3 200 personnes avaient déjà signé ce lundi midi une pétition contre l’abaissement des vitesses autour d’Orléans.

 Le collectif Info Radar Loiret réclame une vitesse plus élevée sur la tangentielle, cet axe urbain qui traverse l’agglomération d’Orléans.
Le collectif Info Radar Loiret réclame une vitesse plus élevée sur la tangentielle, cet axe urbain qui traverse l’agglomération d’Orléans.  Page Facebook Info Radar Loiret

Depuis une semaine, la vitesse est officiellement abaissée à 70 km/h sur la tangentielle d'Orléans (Loiret), une route à quatre voies très empruntée qui sert de périphérique au nord de l'agglomération orléanaise.

Pourtant, les doubles voies sont bien séparées par un rail central, et la vitesse était déjà limitée à 50 km/h par endroits. Le conseil départemental a estimé que la sécurité routière primait sur cette route sinueuse, où les accrochages sont fréquents en raison des nombreuses sorties et voies d'accès.

Plutôt que de se lancer dans un énorme chantier, le président Marc Gaudet a donc préféré harmoniser les vitesses maxi en les abaissant. Comme la tangentielle traverse des quartiers habités, il fallait aussi réduire le bruit.

Le département repasse de 80 à 90 km/h

Sauf que les usagers désapprouvent. Le collectif Info Radar Loiret a posté une pétition sur le site Change.org. Celle-ci avait déjà réuni près de 3 200 signatures ce lundi 9 novembre à midi.

« C'est juste horrible de doubler des files de poids lourds à 70 km/h, ça n'en finit pas », estime Catherine, une automobiliste qui emprunte cet axe quotidiennement.

Plus loin, le département a aussi abaissé à 90 km/h au lieu de 110 le prolongement de cette tangentielle en direction de Montargis, qui dessert plusieurs zones industrielles.

Pour Marc Gaudet, président du département, la vitesse sur la portion urbaine autour d'Orléans doit être harmonisée. Et il s'agit par ailleurs de « compenser », dit-il, le passage de 80 à 90 km/h de 400 km de routes départementales. De son côté, le collectif Info radar Loiret réclame plus de murs antibruit, le retour aux vitesses antérieures, et « une vraie rocade tout autour d'Orléans ».