Orientation scolaire : Un « Klub » pour que les lycéens trouvent leur voie

Dans un conteneur rénové, les visiteurs testent leur personnalité pour mieux s’orienter dans la vie. Ce « cabinet de curiosités », qui s’inspire des univers de la magie et de Harry Potter, va tourner dans les lycées et les salons d’orientation du Loiret et de la région.

 À l’intérieur du Klub extraordinaire, inauguré à Orléans, on vient tester sa personnalité sur un mode décalé, sous l’œil de Marine Chatillon, médiatrice en orientation.
À l’intérieur du Klub extraordinaire, inauguré à Orléans, on vient tester sa personnalité sur un mode décalé, sous l’œil de Marine Chatillon, médiatrice en orientation. LP/Stéphane Frachet

Un épais rideau marque l'entrée. Une mélodie enveloppante et un éclairage étudié embarquent le visiteur dans un univers proche de la magie et de Harry Potter. Des objets insolites peuplent de jolies vitrines, comme ces créatures filandreuses et inconnues venues des fonds marins. Ou ce téléphone dont se servait la secrétaire du Général de Gaulle. « Pour de faux », sourit d'emblée Marine Chatillon, la médiatrice de ce Klub extraordinaire, un cabinet de curiosités aménagé dans un conteneur de cargo.

À travers des écrans tactiles, encadrés par de lourdes moulures dorées comme le seraient des tableaux de maîtres, le visiteur renseigne ses goûts, ses aspirations, s'il aime danser, écouter les autres ou jouer au sudoku… « C'est un test de personnalité immersif, qui dure de quinze à vingt minutes, accompagné par une médiatrice », résume Basile Bohard, directeur de création de l'agence de communication normande NeoDigital, qui a remporté l'appel d'offres du conseil régional du Centre-Val de Loire pour imaginer une façon décalée de trouver sa voie.

Une photo en guise de rapide bilan de compétences

À la sortie du conteneur, le Klub délivre une photo, en guise de rapide bilan de compétences, qui sert surtout « à donner confiance en ses possibilités et à inspirer », résume Basile Bohard. Plutôt que de présenter les métiers disponibles et les formations qui manquent de bras dans des salons que les lycéens parcourent au pas de course, François Bonneau, président de région, souhaite « ouvrir des portes. Pour aller vers l'égalité des chances, il faut tendre vers l'égalité des opportunités, et donc ouvrir le champ des possibles ».

Une tournée pendant deux ans dans toute la région

Cette initiative unique en France a été cofinancée par l'état, à travers le plan d'investissement des compétences. La première version du Klub a coûté 3 M€, un montant conséquent qui comprend neuf mois de mise au point entre les services régionaux et l'agence NeoDigital. Ainsi qu'une tournée pendant deux ans dans des lycées, des forums d'orientation, des salons des métiers de toute la région.

Car le conteneur se déplace en camion. Après le parvis du conseil régional à Orléans le week-end dernier, il sera à Pithiviers (Loiret) du 29 septembre au 1er octobre, puis à Romorantin (Loir-et-Cher) du 6 au 8, à Gien le 13, à Sully-sur-Loire les 15 et 16 octobre.