Loto : la septuagénaire cachait le reçu à 10 millions d’euros sous le tapis de sa chambre

Jusqu’à la remise du pactole, la retraitée, qui misait avec sa fille les mêmes numéros depuis deux décennies, dissimulait le reçu sous le tapis de sa chambre, prenant soin de ne passer l’aspirateur.

 C’est dans une station balnéaire, à Valras-Plage, au tabac-loto-presse Roque, que la septuagénaire a enregistré sa combinaison victorieuse, à savoir le 5, le 13, le 23, le 32, le 49 et le numéro chance 2. (Illustration)
C’est dans une station balnéaire, à Valras-Plage, au tabac-loto-presse Roque, que la septuagénaire a enregistré sa combinaison victorieuse, à savoir le 5, le 13, le 23, le 32, le 49 et le numéro chance 2. (Illustration) FDJ

Et les gagnants sont… des gagnantes! Un duo mère-fille de l'Hérault vient d'empocher la somme astronomique de 10 millions d'euros raflée au Loto lors de l'un des cinq tirages Mission Patrimoine qui permettent aux joueurs de contribuer à la sauvegarde du patrimoine. Depuis 20 ans, la mère coche toujours les mêmes numéros au Loto sélectionnés, au départ, selon une méthode très particulière : elle avait découpé 49 petits papiers numérotés, soit le nombre de numéros sur un bulletin, qu'elle avait ensuite mélangés avant de piocher dedans pour valider sa grille.

Bien joué ! L'obstination et la fidélité à la loterie nationale ont fini par payer lors du tirage du 14 septembre. C'est dans une station balnéaire, à Valras-Plage (Hérault), au tabac-loto-presse Roque, que la septuagénaire a enregistré sa combinaison victorieuse, à savoir le 5, le 13, le 23, le 32, le 49 et le numéro chance 2. Bingo !

Cette fois, c'est en pensant à Stéphane Bern, « Monsieur patrimoine » en France et ambassadeur des tirages et tickets de gratter pour financer les monuments en péril, qu'elle a tenté sa chance. « Nous avons joué pour Stéphane Bern, car nous trouvons qu'il porte admirablement la cause du patrimoine en y mettant tout son cœur », encense-t-elle.

Profiter de la vie de façon raisonnable

Lorsqu'elle a annoncé à sa fille qu'elles avaient décroché le jackpot, cette dernière n'en a pas cru ses oreilles. « Je n'ai pas assez de mots pour expliquer ce que j'ai ressenti », a-t-elle déclaré à la Française des jeux (FDJ) lors du paiement. Ni la mère ni la fille n'ont alors réussi à fermer l'œil de la nuit. Jusqu'à la remise du pactole, la retraitée a planqué son reçu de jeu valant une fortune sous le tapis de sa chambre.

« J'ai bien secoué le tapis avant de le cacher dessous, je ne voulais pas avoir à repasser l'aspirateur et abîmer le ticket », a-t-elle confié. « On repart le cœur un peu plus léger », a soufflé la fille à l'issue du paiement. « Et le sac plein ! » a enchaîné, avec humour, la maman qui garde les pieds sur terre.

Avec ce magot, le tandem plus riche que riche entend « profiter de la vie » de façon… très raisonnable : des travaux d'aménagement dans la maison de la fille et une voiture et un tour du monde en jet privé pour la mère.