Les vols spatiaux de ce ballon font déjà le plein

Deux cents candidats astronautes trépignent pour voler en ballon à 25 000 m… en 2024.

 Il sera bientôt possible de voyager entre 3000 et 10 000 m d’altitude pendant trente jours.
Il sera bientôt possible de voyager entre 3000 et 10 000 m d’altitude pendant trente jours. Zephalto

Dans les ateliers de la start-up Zephalto, au Pouget (Hérault), il s'agit de préparer les prochains essais en vol du ballon Odyssée 8000 en attendant au printemps prochain une expérience unique : voler pendant trente jours entre 3000 et 10 000 mètres d'altitude. « Après le vol réussi du mois d'août, nous allons multiplier les essais cet automne et nous avons déjà programmé cette fameuse longue expérience au printemps lorsque nous aurons assez de rayonnement et d'énergie solaire pour faire fonctionner notre régulateur d'altitude, cœur de notre innovation », explique Vincent Farret d'Asties, 40 ans.

Cet ancien contrôleur aérien et aérostier passionné expérimente le vol spatial avec un ballon et une nacelle révolutionnaire équipée de ce fameux régulateur d'altitude qui permet de revenir sur terre sans aucun dommage pour le matériel et pour les touristes astronautes.

Plusieurs dizaines de milliers d'euros

Au Pouget, l'équipe travaille aussi à l'armement d'une cabine ultra-légère pressurisée pour emporter jusqu'à six personnes à 25 000 m d'altitude, pour un séjour spatial jusqu'à 48 heures. « On va aussi proposer des vols rapides de six heures avec station de deux heures dans l'espace puis redescente en douceur », poursuit Vincent Farret d'Asties qui ressent déjà un très fort engouement.

A ce jour plus de deux cents personnes se sont préinscrites pour les premiers vols commerciaux promis pour 2024 pour plusieurs dizaines de milliers d'euros. « Ce que nous proposons, c'est le luxe absolu et un moment d'exception. Et il existe une véritable demande pour vivre cette expérience unique en couple, en famille, en groupe, pour des entreprises », ajoute encore Vincent Farret d'Asties qui mène de front le développement technologique, la levée de fonds et la recherche de sponsors ou de partenaires qui souhaitent associer et valoriser leur image avec ce nouveau marché du tourisme spatial.