Les bonnes attitudes à avoir face à un chien pour éviter les morsures

Alors que 250 000 morsures sont comptabilisées chaque année en France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire conseille de suivre certaines règles face à un chien pour éviter l’accident.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 Il est conseillé de ne pas courir devant des chiens pour ne pas réveiller en eux le sentiment de meute. (Illustration)
Il est conseillé de ne pas courir devant des chiens pour ne pas réveiller en eux le sentiment de meute. (Illustration) LP/Thibault Chaffotte

Que vous soyez possesseur d'un chien ou amené à en croiser un dans la rue ou chez des proches, il y a certains réflexes à avoir et d'autres à proscrire pour éviter de se faire mordre. Dans son avis rendu public ce lundi, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) donne quelques conseils.

Reconnaissez ses signaux de stress ou d'agressivité. C'est le cas s'il se lèche abondamment la truffe, effectue des bâillements répétitifs, détourne le regard. Méfiez-vous s'il salive beaucoup et surtout s'il grogne et retrousse ses babines : cela peut être le signe d'une attaque imminente.

Ne laissez jamais un enfant seul avec lui. Les principales victimes de morsures sont les enfants entre 1 et 4 ans et entre 11 et 13 ans. Sur les 33 décès par morsure de chiens survenus au cours des 20 dernières années, les deux tiers concernaient des enfants de moins de quinze ans.

LIRE AUSSI > Pitbull, teckel, jack russell… quels sont les chiens qui mordent le plus?

Ne le dérangez pas quand il mange. « On voit souvent des enfants à quatre pattes qui se rapprochent du chien pour le caresser ou de sa gamelle alors que l'animal est en train de manger, explique le député et vétérinaire Loïc Dombreval. Or, le fait que quelqu'un pénètre dans son espace réservé à ce moment précis peut provoquer chez le chien un réflexe de préservation du contenu de son assiette ». Et donc une morsure.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Ne vous mettez pas à courir. « Je me souviens du cas d'un joggeur de 70 ans qui s'était fait dévorer par deux chiens car le voir courir devant eux avait réveillé chez eux un comportement de meute » explique Loïc Dombreval.

Les bonnes attitudes à avoir face à un chien pour éviter les morsures

Renseignez-vous sur les antécédents de l'animal. Les chiens mâles sont généralement considérés comme plus agressifs que les femelles et les chiens adultes (âgés d'un à sept ans) plus « à risque » que les jeunes (âgés de moins d'un an). Si vous l'achetez auprès d'un éleveur, dans une animalerie ou auprès d'un refuge ou d'un laboratoire, renseignez-vous sur les antécédents de l'animal qui peut avoir déjà été auteur de morsures.

Veillez à ce qu'il ne soit pas sevré trop tôt. Une séparation de la mère et de la fratrie trop précoce ou un contact avec l'humain trop tardif sont associés à des risques de morsures plus élevés. « Avant huit semaines de sevrage, on s'expose potentiellement à de grandes difficultés, avertit Loïc Dombreval. Le sevrage précoce des chiens vendus en animalerie ou sur Internet pose de fréquents problèmes d'agressivité ».