Le Premier ministre grec a de nouveau violé les règles du confinement

Un cliché de Kyriakos Mitsotakis, participant à un déjeuner avec une trentaine d’invités sur l’île d’Ikaria, a suscité l’indignation en Grèce.

Une photo montrant le Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, participant à un déjeuner avec une trentaine d'invités, est devenue virale ce week-end en Grèce.
Une photo montrant le Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, participant à un déjeuner avec une trentaine d'invités, est devenue virale ce week-end en Grèce. COSTAS BALTAS

Le confinement n’a pas la même saveur pour tout le monde. Une photo montrant le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, participant à un déjeuner avec une trentaine d’invités sur l’île d’Ikaria, est devenue virale ce week-end en Grèce, suscitant un tollé dans un pays frappé par un confinement très strict. Sur ce cliché publié dimanche sur de nombreux sites d’information et lundi dans la presse écrite, le Premier ministre participe à un déjeuner, samedi, sur le balcon de la maison d’un député de droite d’Ikaria, une île du Dodécanèse en mer Egée.

Le chef du gouvernement conservateur s’était rendu ce week-end avec d’autres responsables sur cette île éloignée pour superviser le processus de vaccination contre le Covid-19, alors que le gouvernement a renforcé vendredi les mesures de confinement, imposant un couvre-feu à 18 heures le week-end et interdisant les rassemblements à domicile.

La photo qui fait polémique a été saisie par une voisine de la maison du député qui accueillait cette réception, suscitant les critiques immédiates des partis d’opposition. Alexis Tsipras, chef de la gauche Syriza, principal parti d’opposition, a estimé que Mitsotakis avait fait preuve « d’arrogance profonde » en violant le confinement « pour la deuxième fois ».

Kyriakos Mitsotakis déjà épinglé sans masque

En décembre, le Premier ministre avait en effet été critiqué pour une escapade en VTT avec sa femme au mont Parnès, à 45 km de son domicile à Athènes. Une photo le montrant sans masque aux côtés de cinq randonneurs de moto-cross, qui n’en portaient pas non plus, était devenue virale.

Le porte-parole du gouvernement, Christos Tarantilis, a rétorqué dimanche soir que le déjeuner à Ikaria était « en plein air » et que les masques n’avaient été enlevés que pour manger, en accusant Alexis Tsipras d’avoir choisi « la tactique de la division et de la désorientation » en pleine campagne de vaccination. Il a cependant promis que « lors des futurs déplacements du Premier ministre, tous les efforts possibles seraient faits pour éviter de donner une fausse image ».

Lundi, Aristotelia Peloni, porte-parole adjointe du gouvernement, a souligné, lors d’un point de presse, que le Premier ministre avait décidé depuis longtemps de se rendre dans « certaines régions et villages du pays pour être aux côtés des habitants en ces moments difficiles ».

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

La Grèce fait face à une recrudescence de cas de coronavirus ces dernières semaines. Le pays déplore au total près de 6000 morts, dont la grande majorité depuis fin octobre, lors de la deuxième vague de la pandémie.