L’ouragan Delta menace le Mexique, Cuba et les Etats-Unis

Il s’agit d’un ouragan qui se renforce vite et qui devrait devenir majeur, c’est-à-dire d’une catégorie particulièrement violente.

 Cette image satellite prise dans la nuit de lundi à ce mardi montre Delta à l’approche du Mexique et de Cuba.
Cette image satellite prise dans la nuit de lundi à ce mardi montre Delta à l’approche du Mexique et de Cuba. AFP/NOAA

L'ouragan Delta s'apprête à frapper une partie du Mexique. Il devrait atteindre la pointe du Yucatan et de l'Etat de Quintana Roo, sur la côte sud-est du pays, dans la soirée et dans la nuit de ce mardi à mercredi.

Un ouragan majeur. D'après le NHC, le centre américain des ouragans, Delta se renforce rapidement. En fin de journée il devrait être de catégorie 3 sur 5, ce qui en ferait un ouragan majeur. D'après l'échelle de Saffir-Simpson, qui fait référence, les vents d'un ouragan de catégorie 3 sont compris entre 178 km/h et 210 km/h en moyenne pendant une minute.

La dangerosité d'un ouragan se mesure aussi à la quantité de pluie qu'il déverse et au temps qu'il passe sur une zone. Le cumul de ces facteurs aggrave les dégâts et les risques pour les populations. Avec une vitesse de déplacement d'un peu plus de 11 km/h, Delta a une progression modérée et a donc le temps de causer des dégâts importants.

Une partie des côtes mexicaines et cubaines en alerte. Les côtes des deux Etats mexicains du Yucatan et de Quintana Roo sont en alerte. L'ouest de l'île de Cuba est également en alerte, mais d'un niveau moindre. Delta devrait passer près de Cuba sans que son œil la touche. Il devrait en revanche toucher terre très provisoirement au Mexique, comme le montre la carte ci-dessous fournie par la chaîne The weather channel.

L'œil d'un ouragan est une zone calme. Mais sa périphérie immédiate, appelée le mur de l'œil, est l'endroit où les vents sont les plus puissants et donc les plus dangereux.

Menace sur la Louisiane ce week-end. La trajectoire de Delta demeure incertaine au-delà de jeudi. Mais il devrait toucher terre aux Etats-Unis vers l'Etat de la Louisiane. Cette zone a déjà été durement éprouvée cette année, notamment à cause du passage de l'ouragan Laura, fin août. Les premières prévisions du NHC anticipent que Delta ne sera plus un ouragan majeur en arrivant aux Etats-Unis.

NHC
NHC  

Une saison historique et des conditions propices. L'actuelle saison des ouragans, qui court officiellement jusqu'à la fin du mois de novembre, est historique. Tous les noms issus de l'alphabet ont déjà été utilisés cette année pour qualifier les tempêtes tropicales et ouragans dans l'Atlantique tant ils ont été nombreux. Une telle situation n'est arrivée qu'une seule fois, en 2005, mais pas si tôt dans le calendrier. Actuellement, faute de noms dans la liste pour l'année 2020, c'est l'alphabet grec qui est utilisé, d'où le nom de Delta pour cet ouragan. En 2005, six phénomènes ont nécessité d'utiliser l'alphabet grec. Cette année, alors que la mi-octobre n'est même pas atteinte, Delta est déjà le quatrième.

Les eaux sont encore exceptionnellement chaudes et constituent un carburant idéal pour que des ouragans continuent de se former. Une température au moins égale à 25°C est considérée comme favorable à l'émergence de ces monstres météorologiques. Actuellement, elle est entre 25° et 30° dans le golfe du Mexique, supérieure à 30°C dans la mer des Caraïbes (la zone en rouge sur la carte ci-dessous), endroit d'où provient Delta.

NHC
NHC