Guadeloupe : l’onde tropicale provoque d’importantes inondations, plusieurs écoles fermées

Touchée par le passage d’une onde tropicale, la Guadeloupe a subi des inondations qui ont occasionné une vingtaine d’interventions.

 L’eau des canaux ou des rivières est montée très rapidement, créant de très difficiles conditions de circulation. (Illustration).
L’eau des canaux ou des rivières est montée très rapidement, créant de très difficiles conditions de circulation. (Illustration). LP

Touchée par le passage d'une onde tropicale, la Guadeloupe subit des inondations qui ont occasionné une « vingtaine d'interventions », sans faire de victimes, et des fermetures d'écoles, a annoncé mardi un communiqué de la préfecture de Guadeloupe.

La Guadeloupe a été placée en vigilance orange pour forte pluie et orange par Météo France mardi matin.

À plusieurs endroits de l'île, l'eau des canaux ou des rivières est montée très rapidement, créant de très difficiles conditions de circulation sur un réseau routier saturé. Les crues ont coupé le trafic, également ralenti par des accidents, des éboulements et des chutes d'arbres.

Sur les réseaux sociaux, médias et usagers ont relayé des vidéos impressionnantes de crues, mais aussi de nombreux véhicules qui se sont retrouvés piégés. Certains ont parfois été emportés, sans qu'il y ait toutefois de victimes.

C'est notamment le cas d'un homme et de son bébé, dont l'histoire est racontée dans les médias locaux, tôt en matinée, surpris par une brutale montée des eaux aux Abymes.

Des ambulances privées ont été en difficultés, à trois reprises, chutant dans un canal submergé ou coincées dans les crues subites. Selon les médias locaux, les occupants des habitacles ont pu être secourus, comme ce fut le cas pour une victime alitée, tweete Guadeloupe la 1ere.

Les autorités appellent à la prudence, d'autant que, d'après Météo France Antilles-Guyane, la situation pluvieuse doit durer jusqu'à mercredi inclus. « Les conditions restent réunies pour les pluies, parfois avec de fortes intensités, qui se poursuivent dans les heures qui viennent », précise Météo France, qui a déjà relevé des cumuls de près de 200 mm dans certaines communes.

Dans plusieurs secteurs, des écoles ont fermé « par mesure de précaution ou du fait de difficultés techniques (infiltrations) » et « afin d'anticiper les flux de circulation » résume la préfecture.

Par ailleurs les collèges et lycées des mêmes secteurs vont fermer à 16 heures (heure locale) dans les mêmes conditions. Les intempéries bouchent les prises d'eau sur plusieurs zones de captages. Plusieurs régies ont annoncé des coupures d'eau dans plusieurs communes de l'île.