Ehpad de Roanne : 3 décès de plus liés au coronavirus, 9 au total

Dans cet établissement qui compte 65 lits, 40 cas positifs ont été détectés cette semaine.

 Un résident d'un établissement pour personnes âgées (Illustration)
Un résident d'un établissement pour personnes âgées (Illustration) REUTERS/Eric Gaillard

La Résidence du Clair-Mont n'en finit plus de compter les disparitions. Le bilan des décès dus au Covid-19 parmi les résidents de cet Ehpad de Roanne (Loire) s'élève samedi à neuf personnes, contre six la veille.

« Ces personnes faisaient partie des 40 cas positifs détectés jusque-là parmi les pensionnaires de la Résidence du Clair-Mont, après un dépistage généralisé qui a suivi la découverte du premier cas le 8 septembre », a précisé Stéphane Cozon, directeur général délégué de la société IGH, dont l'Ehpad est une filiale. La Résidence du Clair-Mont compte 65 lits au total.

Huit salariés également infectés

« A l'heure d'aujourd'hui, nous avons désormais 31 cas positifs parmi les résidents dont quatre cas inquiétants, qui sont pris en charge par des équipes mobiles du centre hospitalier de Roanne », a-t-il ajouté.

Huit salariés de l'établissement ont été par ailleurs infectés et ont été aussitôt placés en quarantaine, selon le responsable, qui a annoncé la suspension « jusqu'à nouvel ordre » des visites sauf pour les proches des résidents « en fin de vie ». Et ce dans un cadre strict des gestes barrières.

Pour les familles et les résidents privés de se rencontrer, un système de visiophonie a été prévu et devrait être mis en place très rapidement pour maintenir le contact, a-t-on poursuivi de même source. Les résidents de l'Ehpad positifs sont désormais « sous surveillance étroite et font l'objet des soins jugés nécessaires par les équipes médicales », précise samedi soir un communiqué de la direction.

« Sectorisé » pour éviter la contamination des résidents « testés négatifs », l'établissement a bénéficié aussi du recrutement « d'infirmiers supplémentaires » et propose sur place un « soutien psychologique renforcé » tant pour ses occupants que pour ses personnels.

Dans la même région Auvergne-Rhône-Alpes, douze décès ont été recensés récemment dans une maison de retraite de Bourg-en-Bresse (Ain). Par ailleurs, l'ARS du Centre-Val de Loire a annoncé vendredi un cluster de 54 cas dans l'un des plus grands Ehpad de France, situé à Bourges.