Education : 100 euros de plus par mois pour les enseignants débutants

Le budget 2021 du ministère de l’Education nationale a été relevé de 400 millions d’euros pour financer notamment cette revalorisation.

 Le gouvernement a décidé d’accorder une revalorisation de 100 euros net par mois pour les enseignants débutants.
Le gouvernement a décidé d’accorder une revalorisation de 100 euros net par mois pour les enseignants débutants. LP / Olivier Corsan

Jean-Michel Blanquer a dévoilé ce lundi matin aux organisations syndicales ses arbitrages sur la revalorisation des enseignants. Le ministre de l'Education a annoncé que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain. Il a aussi confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Le budget 2021 du ministère a été augmenté de 400 millions d'euros (500 millions en année pleine) : environ la moitié de cette enveloppe sera utilisée pour les enseignants en début de carrière, « afin de favoriser l'attractivité du métier d'enseignant », indique le ministère aux enseignants.

Un retard à rattraper

Les salaires des enseignants français sont inférieurs de 7 % en début de carrière à la moyenne des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). « La prime bénéficiera à 31 % des enseignants » (y compris CPE et psychologues de l'éducation nationale), « durant les 15 premières années de carrière pour les personnels titulaires et sera dégressive en fonction de l'ancienneté », précise le ministère.

A partir de mai prochain, un enseignant débutant gagnera ainsi 100 euros nets de plus par mois. Un contractuel en début de carrière gagnera 54 euros nets de plus chaque mois.

21 millions pour une augmentation pérenne

La prime ne concerna pas en revanche les profs à partir de 15 ans d'ancienneté. Pour permettre les avancements de carrière, le taux de promotion « à la hors classe » des enseignants sera porté de 17 à 18 % en 2021.

Cette mesure permettra chaque année à 1700 personnels de plus de passer à la hors classe (un deuxième grade enseignant), selon le ministère. Le ministère a par ailleurs confirmé le versement d'une prime informatique de 150 euros nets par an pour tous les professeurs à partir de janvier prochain.

Quelque 21 millions d'euros seront consacrés à « une augmentation pérenne » des salaires des directeurs, « soit le même niveau que celui de la prime exceptionnelle de rentrée en 2020 ». Cette indemnité exceptionnelle de 450 euros, promise à la rentrée par Jean-Michel Blanquer, devait leur être versée à partir de novembre.