Débarquement : on a retrouvé à qui appartient la mystérieuse bible du vétéran britannique

Une bible trouvée en Normandie en 1944 par un vétéran britannique dans un char allemand va être rendue aux descendants de sa propriétaire dans les prochaines semaines.

 Le petit-fils d’un combattant de la bataille de Normandie recherchait la propriétaire d’une bible trouvée en 1944. C’est chose faite !
Le petit-fils d’un combattant de la bataille de Normandie recherchait la propriétaire d’une bible trouvée en 1944. C’est chose faite ! Mémorial de Caen

C'est une de ces très belles histoires dont la Normandie a le secret. Il y a quelques jours, Damian Harrison, un Néo-Zélandais installé à Berlin, est intervenu sur la page Facebook du Mémorial de Caen (Calvados) pour restituer une Bible que lui a transmis son grand-père, un vétéran britannique, engagé dans le Débarquement de Normandie et aujourd'hui décédé.

Cette Bible, le soldat l'avait découverte en juin 1944 dans un char allemand à Vaux-sur-Aure (Calvados). Et, miracle, un petit morceau de papier inséré dans les pages indiquait le nom et le prénom de sa propriétaire : Annick Briens. On y trouve aussi la date de sa communion solennelle : 12 juin 1938.

« On a tout de suite été bouleversés par cette histoire. D'autant qu'on a très vite imaginé qu'on avait une réelle chance de remettre ces familles en contact ! », explique Laure Bataille, chargée de la communication numérique du Mémorial.

Dimitri a reconnu sa grand-tante

En effet, en quelques minutes, des centaines de messages ont afflué de plusieurs régions françaises. Et parmi eux, celui Dimitri Bicherel. « Il a aussitôt reconnu sa grand-tante et il a heureusement pu le justifier. Annick est née le 17 juillet 1927 à Ecajeul dans le Calvados. Elle s'est mariée le 7 mai 1960 à Saint-Désir de Lisieux, à l'endroit même où elle avait fait sa communion ! Elle n'a pas eu d'enfant et est décédée en 2008. »

L'histoire devrait ainsi prendre une autre dimension dans les semaines qui viennent puisque, les deux descendants, maintenant qu'ils ont été mis en relation, ont prévu de se rencontrer, dès que possible, en Normandie pour s'échanger, la Bible qui, sans qu'eux ne se soient connus, lie à jamais leurs aïeux respectifs.