Covid : à Monaco, les restos ouverts… mais interdits aux touristes

Seuls les Monégasques ou ceux qui travaillent dans la principauté peuvent venir y manger au restaurant. Une réglementation mise en place pour limiter la hausse des cas de Covid-19 dans la région.

 Impossible pour les touristes français et étrangers de profiter des terrasses ensoleillées des restaurants de Monaco, comme ici, le 9 février.
Impossible pour les touristes français et étrangers de profiter des terrasses ensoleillées des restaurants de Monaco, comme ici, le 9 février.  LP/Jean-Baptiste Quentin

« Bonjour, vous habitez ici? Ou bien vous y travaillez? » lance le patron d'une pizzeria du marché de la Condamine, à deux pas du port, à des clients voulant s'attabler dehors. Ni l'un ni l'autre. Pas de terrasse ensoleillée pour aujourd'hui. Les touristes français repartent bredouilles. Sous le regard déçu du restaurateur qui voit aussi s'envoler les recettes.

A Monaco, les restaurants sont ouverts. Mais uniquement pour les personnes qui résident ou travaillent dans la principauté. Et un justificatif est systématiquement demandé. « Ça nous oblige à faire la police, grogne un commerçant. Et il y a beaucoup de contrôles. »

VIDÉO. A Monaco, début janvier, les Français affluaient dans les restaurants

Cette réglementation a été mise en place début janvier, à la suite d'une hausse des contaminations dans les Alpes-Maritimes. Fin 2020, de nombreux Français, originaires des environs, profitaient de cette exception monégasque pour y multiplier les escapades culinaires. De quoi faire grincer des dents Christian Estrosi, le maire de Nice, qui n'avait pas hésité à dénoncer cette situation, la tenant pour responsable, en partie, de la flambée des cas de Covid dans sa région. « Tous les restaurants étaient complets, c'était incroyable, se souvient Mohamed Ali, qui travaille comme ingénieur dans le BTP à Monaco. Il fallait réserver des jours avant pour être sûr d'avoir une table. »