Covid : Castex n’écarte pas un reconfinement en cas de «reprise épidémique forte»

Le monde s’inquiète de la diffusion de variants de la maladie. En France, le Premier ministre a annoncé une nouvelle série de mesures contre la propagation du virus.

 Jean Castex, Premier ministre, (g) et Olivier Véran, ministre de la Santé (d) lors de la conférence de presse organisée ce 14 janvier au sujet de la situation sanitaire en France.
Jean Castex, Premier ministre, (g) et Olivier Véran, ministre de la Santé (d) lors de la conférence de presse organisée ce 14 janvier au sujet de la situation sanitaire en France. AFP

L'essentiel

  • Le Premier ministre, Jean Castex, a pris la parole à 18 heures.
  • Il a annoncé la généralisation du couvre-feu à 18 heures sur l’ensemble du territoire, dès samedi et pour quinze jours au moins.
  • Les écoles ne fermeront pas, mais le protocole sanitaire sera renforcé dans les cantines. Les activités scolaires et extrascolaires seront interdites en intérieur.
  • Les personnes présentant des pathologies à « haut risque » pourront se faire vacciner à partir de lundi dans l'un des « 700 centres » de vaccination ouverts à cette date.
  • Au 14 janvier, 318 000 personnes ont été vaccinées en France.
  • En France, le dernier bilan en 24 heures fait état de 21 228 cas positifs. Et 283 nouveaux décès à l'hôpital.
  • Dans le monde, près de 2 millions de personnes sont décédées de la maladie.

> Les événements de la journée

22h05. Pourquoi le gouvernement resserre la vis sur la cantine et les activités sportives. Fin de brassage des classes de primaire dans les cantines, interdiction du sport en intérieur et un retour des étudiants de première année dans les facs le 25 janvier... Décryptage des mesures annoncées pour l'école par le gouvernement.

22 heures. Deux millions d'Israéliens ont reçu leur première dose de vaccin. Le pays, qui a lancé une campagnevaccinale massive et très médiatique a franchi le cap des 2 millions de vaccinés, mais uniquement pour la première dose. Début janvier, les autorités sanitaires avaient estimé que deux millions de personnes auraient reçu la double injection du vaccin contre le nouveau coronavirus d'ici fin janvier. Mais jeudi, seules 150 000 personnes avaient reçu les deux doses. Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a annoncé pour sa part que les premières doses de vaccin seraient distribuées dans les prisons « la semaine prochaine ».

21h45. Frédéric Mitterrand, malade du Covid-19, hospitalisé à Paris. L'ancien ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, 73 ans, a été « admis en urgence mercredi » dans un hôpital parisien, selon un communiqué de la famille adressé jeudi à l'AFP. « Son état de santé, bien que stable, reste sensible pour les jours à venir. Il a contracté (la maladie) Covid-19 il y a 10 jours à l'occasion d'un rassemblement familial restreint lors des fêtes de Noël », ajoute le communiqué.

21h39. Le ministère de la Santé lance une « investigation » sur deux groupes de cas à risque sur le territoire national. Après la découverte d'un cas de Covid «avec variante sud-africaine» dans le Val-de-Marne, « une enquête épidémiologique de grande ampleur » a été lancée, annonce le ministère de la Santé. Des cas contacts ont notamment été identifiés dans le Pays de la Loire.

21h35. L'Allemagne se prépare à un nouveau tour de vis. La chancelière Angela Merkel a plaidé pour des restrictions nettement renforcées face à la pandémie de Covid-19 en Allemagne, où est déjà imposé un confinement partiel, et demandé une réunion des autorités dès la semaine prochaine. Selon le site d'information du magazine Der Spiegel et celui du quotidien Bild, parmi les mesures à l'étude figurent la réintroduction de contrôles aux frontières, comme au printemps dernier, une généralisation du port du masque FPP2 par le public, l'imposition du télétravail, voire la fermeture des transports publics. Toutefois, il ne s'agit à ce stade que d'une liste d'hypothèses de travail qui n'ont pas encore été discutées avec les dirigeants des Etats régionaux allemands.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

21h10. Levée de boucliers d'une association étudiante. Après les annonces de l'exécutif, un collectif étudiants lance un appel à la mobilisation en Auvergne-Rhône-Alpes. Dans cette région, « au moins trois étudiants se sont suicidés (...) », rappelle le collectif. Il exige le retour en présentiel des élèves qui le peuvent, la mise en place d'aide psychologique, la revalorisation des aides... L'intersyndical appelle à une journée de mobilisation le 21 janvier. Des manifestations auront lieu à Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Lyon, Grenoble et Chambéry à midi.

21h. Un « couvre-feu » avancé dont « personne ne comprend l'utilité », dénonce Manon Aubry, députée européenne LFI. « Vous le voyez le moment où on s'agglutinera tous pour faire nos courses et dans les transports avant l'heure fatidique ? Et toujours rien sur la crise sociale et la détresse de la jeunesse », écrit-elle sur Twitter.

20h55. Christian Estrosi salue la « clarté » des annonces. Le Maire LR de Nice se dit « satisfait de voir que le Premier ministre a répondu positivement à l'exigence d'un test PCR négatif pour toutes les personnes qui souhaitent venir en France hors UE, mesure que j'avais demandée pour notamment protéger notre territoire de Nice-Côte-d'Azur ».

20h30. « Que de temps perdu, par pure idéologie, pour maîtriser nos frontières ! », s'énerve Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement national (RN) estime que « tous les pays qui ont maîtrisé rapidement leurs frontières s'en sortent beaucoup mieux que nous ! Toujours rien sur la liberté et l'autonomie des médecins frustrés de ne pouvoir prescrire à leurs patients les médicaments qui leur apparaissent efficaces pour soigner les malades. C'est insensé ».

20h10. 21 228 cas positifs recensés ces 24 dernières heures. Contre 23 852 hier. En terme de dépistage comme d'occupation des services hospitaliers, la France se situe toujours sur un plateau épidémique haut.

19h52. 283 nouveaux décès ces dernières 24 heures en France à l'hôpital, selon les dernières données de la base gouvernementale Géodes.

206 personnes ont été admises en réanimation. Au total, 2716 patients sont hospitalisés dans ces services dédiés aux cas graves. C'est 15 de plus qu'hier.

On dénombre 24 983 patients hospitalisés, soit un peu plus de 250 de plus qu'hier.

19h45. Les chiffres de la vaccination en France. Au 14 janvier 2021, plus de 318 000 personnes ont été vaccinées en France, annonce le ministère de la Santé, dans la foulée de la conférence de presse, qui vient de prendre fin.

19h35. Mais qui pourra se faire vacciner dès lundi ? Le ministre de la Santé a dévoilé la liste « personnes vulnérables à très haut risque » à qui va s'ouvrir la vaccination. Il s'agit donc des patients :

• Atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

• Atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;

• Transplantés d'organes solides ;

• Transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;

• Atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d'organes ;

• Atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d'infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) ;

• Atteints de trisomie 21.

19h30. Le résumé des annonces. Retrouvez ICI ce qu'il faut retenir de cette conférence très dense.

19h15. Quid du télétravail ? Pas de changement à venir, déclare la ministre du Travail. Pour rappel, selon la dernière étude de la Dares, le service statistique du ministère du Travail, 12 % seulement des salariés français ont télétravaillé cinq jours sur cinq au mois de novembre.

19h05. La valse des ministres se termine avec Roselyne Bachelot, ministre de la Culture. « La fermeture des lieux culturels n'est pas propre à la France », déclare la ministre. Les lieux culturels en France sont fermés au moins jusqu'à la fin du mois. « La situation est trop instable pour évoquer une date de réouverture », rappelle-t-elle. La ministre se contente donc d'évoquer les dispositifs spécifiques mis en place, tels que « des fonds de sauvegarde ou fonds d'urgence, par exemple ».

19 heures. « Pour les entreprises totalement fermées, ou partiellement, l'Etat continuera de prendre en charge 100 % de la rémunération versée aux salariés », déclare à son tour Élisabeth Borne, désormais au micro.

18h50. Un nouveau formulaire pour accéder au fonds de solidarité publié lundi, annonce Bruno Lemaire, ministre de l'Economie. Il détaille plusieurs nouveautés. « Le produit de la vente à emporter et des livraisons à domicile » sera « non déductible du fonds de solidarité », souligne Bruno Le Maire. « Nous allons permettre aux entreprises qui le souhaitent de rembourser leur Prêt Garanti par l'Etat (PGE) d'un an supplémentaire. Celles qui souhaitent rembourser l'Etat en mars 2022 plutôt qu'en mars 2021 pourront le faire, quelle que soit leur taille », égrène-t-il.

18h44. Un numéro national à retenir pour s'inscrire à la vaccination : 0800 009 110. Il sera mis en place dès demain matin et permettra d'être mis en relation « avec les centres de vaccin les plus proches de chez vous ».

18h35. « La campagne vaccinale nous offre un motif tangible d'espoir », reprend Jean Castex. « J'ai décidé d'ouvrir dès lundi 18 la vaccination à des personnes présentant des pathologies à haut risque », annonce-t-il. Lundi également, les 75 ans et plus seront prioritaires pour la vaccination, comme l'avait déjà annoncé le gouvernement. Plus de 700 centres seront ouverts.

18h30. « Nous devons permettre aux étudiants de renouer le contact en présentiel avec leurs enseignants ». « Dès la semaine du 25 janvier les Travaux Dirigés pourront reprendre en demi-groupe pour les étudiants en première année », dit Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation.

18h28. Le système « hybride », entre présentiel et cours à distance pour les lycées sera maintenu au-delà du 20 janvier.

18h25. Le Ministre de l'Education détaille les mesures prises pour l'école. « A l'école primaire il n'y aura pas de brassage possible lors du repas », explique-t-il alors que les cantines sont pointées du doigt. 300 000 tests doivent être réalisés dans les écoles.

18h23. « Les activités sportives scolaires et extrascolaires en intérieur interdites », annonce Jean Castex avant de passer la parole à Jean-Michel Blanquer.

18h19. « La situation sanitaire n'exige pas un nouveau confinement ». « Lorsque nous avons décidé le second confinement nous observions 50 000 contaminations par jour contre 16 000 aujourd'hui », souligne le Premier ministre. En cas d'une dégradation épidémique forte « nous déciderons sans délai un nouveau confinement », prévient-il.

18h17. « Il apparaît que cette mesure a une efficacité sanitaire », défend Jean Castex. « Cette disposition va réduire les horaires des commerces, j'invite tous les établissements qui le souhaitent à se saisir des ouvertures supplémentaires sur les heures de déjeuner ou le dimanche », poursuit le Premier ministre.

18h14. À partir de ce samedi, le couvre-feu est généralisé en France, à partir de 18 heures pour « au moins 15 jours ».

18h11. « Cette situation nous conduit de mesures complémentaires », annonce Jean Castex. « Nous allons durcir les entrées sur le territoire, dès lundi tous les voyageurs qui veulent venir en provenance d'un pays extérieur à l'Union Européenne devront présenter un test négatif de moins de 72 heures et ils devront s'isoler durant sept jours avant de refaire un nouveau test PCR à l'issue ».

18h09. Olivier Véran ferme la porte à une fermeture des écoles.

18h08. « Nous devons tout faire pour empêcher le variant de circuler », martèle le ministre de la Santé. Si ce variant est plus contagieux selon Olivier Véran, avec « 200 et 300 » nouvelles contaminations par jour avec le variant britannique « nous avons toutes les raisons de penser que le variant anglais du virus est sensible au vaccin, ce qui est une bonne nouvelle ».

18h05. « La situation est maîtrisée mais fragile », rappelle Jean Castex, qui cède la parole à Olivier Véran, pour évoquer la question des variants.

18h03. « Notre stratégie préventive et réactive a été la bonne », assure Jean Castex, qui salue l'attitude des Français durant les fêtes. « Les premières données dont nous disposons montrent que nous avons pu passer les fêtes de fin d'année sans flambée épidémique », selon le Premier ministre.

18 heures. Jean Castex prend la parole. « En France nous avons été l'un des premiers pays touchés de façon violente par la seconde vague », dit le Premier ministre qui défend la série de mesures prise en France : fermeture bars

17h50. Le Premier ministre prendra bientôt la parole. Pour prendre un peu d'avance, notre papier sur les annonces à venir : commerces, cantines, couvre-feu…

17h29. La Suède dépasse les 10 000 morts. Le pays a connu un nouveau record de 351 ces 24 heures. Ces nouveaux décès annoncés par l'Agence de santé publique portent le bilan total de la pandémie à 10 185 morts dans ce royaume de 10,3 millions d'habitants, qui a mené une stratégie moins coercitive qu'ailleurs en Europe. « Nous prévoyons malheureusement la poursuite de l'augmentation car nous avons une propagation étendue de la contamination dans le pays », a déclaré Karin Tegmark Wisell, de l'Agence suédoise de la santé publique, pendant une conférence de presse.

17h20. Le Royaume-Uni interdit les arrivées d'Amérique du Sud et du Portugal en raison de la découverte d'un variant au Brésil. Cette interdiction, valable dès vendredi à 4 heures GMT, ne s'applique pas aux ressortissants britanniques et irlandais, ni aux personnes résidant au Royaume-Uni et aux routiers portugais transportant des biens essentiels, a précisé le ministre des Transports Grant Shapps sur Twitter.

17 heures. L'étrange licenciement de Jérôme Salomon de l'institut Pasteur en 2012. Avant de devenir le très influent directeur général de la santé, Jérôme Salomon a connu quelques déboires professionnels à l'institut Pasteur sur fond de lettre anonyme et dénonciations calomnieuses. « Mais personne ne l'a jamais mis en cause », assure de son côté son avocat. Notre article.

16h45. Face au variant sud-africain, le gouvernement va renforcer les contrôles à Mayotte et la Réunion. Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, invité du pôle outre mer de FranceTélévisions, a annoncé « un certain nombre de mesures de précaution pour l'ensemble des Outre-mer sur le variant ». Le ministre a fait valoir qu'il « fallait réagir très, très vite », en précisant qu'il allait « demander aux préfets d'instruire la possibilité d'un couvre-feu strict le dimanche ».

En attendant, le gouvernement va « re-différencier le couvre-feu non plus en 3 zones, mais en 2 zones », « re-avancer les horaires » et, « évidemment », « renforcer le contrôle à la frontière », en visant notamment « nos concitoyens qui cherchent à échapper aux mesures de freinage sur notre territoire et qui vont gouter le carnaval autorisé du Surinam ou du Brésil ».

16h11. Un Israélien envoie quatre fois et sans raison son ex-compagne en quarantaine. Un employé du ministère israélien de la Santé a « envoyé à quatre reprises des messages sur le téléphone de son ex-petite amie lui indiquant qu'elle devait immédiatement entrer en quarantaine à la suite d'un contact avec un malade confirmé, alors que ce n'était pas le cas », selon la police. L'ex-petite amie a contesté à chaque fois sa mise en quarantaine, éveillant des soupçons au sein du ministère de la Santé. Des éléments de preuves ont été remis à la justice pouvant conduire à l'inculpation de son ancien compagnon. L'homme de 35 ans, vivant dans le nord d'Israël, fait en outre l'objet d'une enquête pour une série de délits commis pendant plusieurs mois, notamment abus de pouvoir, fraude et atteinte à la vie privée, selon un communiqué de la police.

15h40. « Les primes aux entreprises qui prennent un alternant prolongées jusqu'à fin mars », annonce Elisabeth Borne au Parisien. La ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle annonce le prolongement des aides de 5000 et 8000 euros aux entreprises. L'interview à retrouver ICI.

15h15. L'OMS déplore un manque de solidarité dans la vaccination. Il est nécessaire que « tous les pays capables de contribuer, de donner et de soutenir l'accès et le déploiement équitables des vaccins le fassent », a affirmé le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge, au cours d'un point presse en ligne, soulignant les efforts « énormes » réalisés par l'organisation et ses partenaires pour que chaque pays puisse obtenir des vaccins. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), dix pays concentrent 95 % des vaccination. Si elle n'a pas donné leur nom, d'après le site d'analyse des données Our world in data, il s'agit des Etats-Unis, de la Chine, du Royaume-Uni, d'Israel, des Emirats arabes unis, de l'Italie, de la Russie, de l'Allemagne, de l'Espagne et du Canada.

15 heures. A Wengen, en suisse, un britannique responsable de plus de trente contaminations sur soixante. L'explosion des cas dans cette ville a eu raison de l'étape de Coupe du monde hommes de ski alpin (Suisse), l'une des plus prestigieuses de la saison. Selon le Tages-Anzeiger, près de la moitié des 60 cas d'infection dernièrement recensés à Wengen peuvent être attribués à un seul touriste britannique.

14h40. Le site Santé.fr remis en route demain matin. Victime de son succès ce matin, le site Santé.fr, qui permet de prendre rendez-vous pour se faire vacciner sera rétabli vendredi matin à partir de 8 heures.

14h25. Où se faire vacciner près de chez vous? Notre carte des centres de vaccination en Ile-de-France.

14h15. Le nombre de tests réalisés repart à la hausse. Entre le 4 et le 10 janvier, « 2 041 800 résultats de tests RT-PCR et antigéniques ont été validés par un professionnel de santé », parmi lesquels « un peu plus d'un quart (26,4 %) étaient des tests antigéniques », a indiqué la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) dans un communiqué de presse. Ainsi, « le nombre de tests validés au cours de cette semaine augmente (+173 200 tests) par rapport à la semaine précédente, où 1 868 600 tests RT-PCR et antigéniques avaient été réalisés, dont environ un tiers étaient des tests antigéniques (36,9 %) », a souligné le service statistique des ministères sociaux.

Toutefois, selon la Drees, « l'essentiel » de cette hausse est attribuable au fait que cette semaine ne comportait pas de jour férié, contrairement à la semaine précédente.

14 heures. Les médecins libéraux dénoncent des lenteurs et des blocages pour se faire vacciner. Deux des principaux syndicats de médecins libéraux dénoncent les difficultés rencontrées auprès des pouvoirs publics sur le terrain pour ouvrir des centres de vaccination et obtenir des doses. « On ne donne pas les moyens de fonctionner aux centres de vaccination libéraux », explique Jacques Battistoni, président de MG France. « On n'a pas des autorisations facilement, ni de dotations en vaccins. On voit une sorte de recentrage sur les centres hospitaliers. Ça permet de faire monter plus rapidement les chiffres. Mais il sera plus difficile d'aller chercher les personnes de plus de 75 ans près de chez elles. »

13h50. Les conserves à la chaîne. Les usines s'emploient à sortir de gros volumes de légumes en conserve et surgelés en prévision d'une extension du couvre-feu dès 18 heures, synonyme de réduction du temps disponible pour faire ses courses et d'une potentielle ruée sur les produits de base, indique leur interprofession.

13h40. Santé.fr promet un horaire d'ouverture. En panne à cause d'un grand nombre de connexions, le site Santé.fr qui permet de prendre rendez-vous pour se faire vacciner, affiche le message suivant : « L'horaire précis d'ouverture du service de prise de rendez-vous en ligne pour la vaccination sera communiqué prochainement. »

13h35. François Ruffin veut une commission d'enquête sur Sanofi. Le député LFI François Ruffin réclame une commission d'enquête à l'Assemblée nationale sur les raisons du retard dans le développement d'un vaccin par Sanofi et sur la « casse » du laboratoire français « depuis une décennie ». Déplorant sur BFMTV et RMC qu'il n'existe pas à ce jour de « vaccin français, avec une technologie française », alors qu'« on a un outil en France pour le faire, qui est Sanofi », François Ruffin estime que la raison en est que « depuis une décennie on a cassé son outil industriel », avec des fermetures de centres de recherche et une réduction du nombre de chercheurs.

13h30. Andy Murray positif. L'ex-n°1 mondial de tennis, Andy Murray, a été testé positif au Covid-19. Ceci pourrait remettre en cause sa participation à l'Open d'Australie, qui commence le 8 février.

13h25. Le dernier bilan. Le Covid-19 a fait au moins 1 979 596 morts. Mercredi, 16 024 nouveaux décès et 725 790 cas ont été recensés dans le monde. Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 175 décès pour 100 000 habitants, suivie par la Slovénie (148), la Bosnie (134), l'Italie (133) et la République tchèque (129).

13h20. Véran défend l'efficacité du couvre-feu. Si certains élus locaux grondent, le ministre de la Santé assure, lui, que la mesure fait la différence. Le gouvernement est « dans une démarche empirique » concernant le couvre-feu, a-t-il appuyé lors d'un déplacement à Metz, en compagnie de Jean Castex. « Est-ce que ça marche ou pas, on verra. Ce que je sais, c'est que dans tous les départements qui ont adapté cette mesure, avec dix jours de recul, on a une augmentation du taux d'incidence de 16 %, quand les autres ont une augmentation de 43 %. Dans la région Grand Est, il y a vraiment une différence avec les départements voisins », a-t-il souligné.

13h10. Un calendrier à long terme en Allemagne. L'Allemagne aura maîtrisé la pandémie d'ici la fin de l'année si les nouvelles souches de virus, qui se propagent rapidement, sont maîtrisées, a fait valoir ce matin président de l'institut de santé Robert Koch. 16 cas de variant anglais et 4 de variant sud-africain ont pour l'instant été enregistrés dans le pays. Tous avaient voyagé à l'étranger, a expliqué Lothar Wieler. « Nous aurons d'autres variations… Donc, ne voyagez pas », a-t-il demandé. Le spécialiste a aussi exhorté les citoyens à se faire vacciner pour soulager les hôpitaux, tout en continuant de respecter les gestes barrière.

12h55. La biennale du cirque sans public. « Crise sanitaire oblige », la Biennale internationale des arts du cirque, prévue du 21 janvier au 21 février à Marseille notamment, n'accueillera pas de public. Les rencontres professionnelles auront cependant lieu en février, et 20 spectacles seront présentés en première mondiale.

12h45. Les Français toujours plus accros à leurs smartphones en 2020. Avec les confinements, le télétravail et la fermeture des écoles, les utilisateurs ont téléchargé 2,15 milliards d'applications et dépensé 1,66 milliard d'euros sur les plateformes App Store et Play Store, selon le rapport annuel du spécialiste App Annie. Rien que sur Android, les Français ont passé en moyenne 3 heures par jour, soit 54 minutes de plus que l'année précédente.

12h35. Unilever veut inciter ses employés à se faire vacciner. Le géant de l'agroalimentaire anglo-néerlandais s'est dit prêt à proposer à ses employés de se faire vacciner en échange d'un programme offrant autant de vaccins aux pays les plus pauvres. « Il y a un ou deux pays dans le monde en développement, où les fonds publics ne sont pas aussi importants et où ils nous ont contactés sur la base du principe achetez deux, gardez un », a déclaré Alan Jope, directeur général d'Unilever, à Reuters.

12h25. Deux papes vaccinés. Le pape François et son prédécesseur, le pape émérite Benoît XVI, ont été vaccinés contre le coronavirus, confirme le Vatican. Par ailleurs, au Vatican les musées pourraient rouvrir en février, a affirmé, Barbara Jatta, la directrice, à Vatican News.

12h15. Aux Etats-Unis, l'épidémie flambe partout. Presque toutes les zones de plus de 500 000 habitants sont en « pleine résurgence » de Covid-19, selon le dernier rapport du groupe de travail de la Maison Blanche sur les coronavirus. Daté du 10 janvier, le document affirme que la poussée de l'automne-hiver est presque deux fois plus forte que celles du printemps et de l'été.

12 heures. Le Japon pourrait adopter un 4e budget de relance. Le gouvernement, qui a approuvé le mois dernier un troisième budget supplémentaire pour l'année fiscale jusqu'en mars afin de financer 708 milliards de dollars supplémentaires de dépenses de relance, pourrait envisager un quatrième plan, pour relever son économie, durement touchée par la pandémie. « Le gouvernement, si cela est nécessaire, sera prêt à injecter de l'argent dans l'économie », a déclaré Taro Kono, le ministre de la Réforme administrative et réglementaire.

11h45. Et les écoles? Le ministre de la Santé Olivier Véran annonce un protocole pour tester jusqu'à un million d'enfants et d'enseignants par mois. Ceci pour répondre à l'inquiétude, pas résolue, que les établissements scolaires soient des clusters sous-estimés. « Nous avons monté un protocole qui vise à dépister jusqu'à un million d'enfants et d'enseignants par mois, ce qui est énorme. En descendant le dépistage jusqu'à l'âge de 6 ans, partout là où ça fait sens », a souligné le ministre lors d'un déplacement à Metz, ajoutant que le variant du virus « paraît plus contagieux » aussi chez les enfants, mais « sans que l'on ait plus de cas graves ».

11h15. La Turquie commence à vacciner. Le vaccin chinois CoronaVac est administré depuis ce matin au personnel soignant dans différentes régions du pays, notamment à Istanbul et la capitale Ankara. Produit par la firme chinoise Sinovac, le vaccin est administré en deux doses espacées de quatre semaines. Après les soignants, ce sont les travailleurs des secteurs essentiels et les plus de 65 ans qui seront vaccinés.

11 heures. Plus de 10 millions d'Américains vaccinés. 10,2 millions de personnes ont déjà reçu une dose de vaccin, selon le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Des règles strictes mettant les travailleurs de la santé en première ligne avaient ralenti le déploiement. Désormais, les États sont invités à vacciner également les personnes de plus de 65 ans.

10h50. L es chefs qui innovent face à la pandémie distingués. Le classement gastronomique « La Liste », qui suit 25 000 restaurants dans 200 pays, a auréolé les chefs qui se sont le mieux adaptés à la pandémie, sans dévoiler, comme habituellement, ses 1000 meilleurs restaurants au monde. « Il y a des prix porteurs de valeurs qui seront structurelles dans le futur : l'innovation, la solidarité, l'éthique, le développement durable », souligne Hélène Pietrini, nouvelle directrice de l'agrégateur français. L'Italien Simone Zanoni est par exemple récompensé de « l'innovation digitale » pour ses cours de cuisine quotidiens depuis chez lui, afin de rester connecté avec les clients confinés de son restaurant Le George au palace Four Seasons George V. La Liste a aussi tenu à saluer quelques ouvertures réussies, comme Mory Sacko qui marie saveurs africaines, japonaises et françaises dans son restaurant Mosuké à Paris.

10h35. L'activité partielle prise en charge à 100 % « tant que la crise durera ». La ministre du Travail, Elisabeth Borne, affirme que l'Etat continuera à prendre en charge à 100 % l'activité partielle des entreprises « tant que la crise durera ». Le gouvernement « protégera le temps qu'il faudra » toutes « les activités pénalisées par la crise, qui sont fermées totalement, partiellement ou qui n'arrivent pas à redémarrer, (ou celles) qui ne sont pas forcément fermées comme l'hôtellerie ou l'événementiel », dit-elle sur Europe 1.

10h25. Le coup d'envoi du championnat de rugby japonais reporté. Le coup d'envoi du championnat de rugby japonais est reporté alors que de nombreux joueurs ont été testés positifs. Cette annonce intervient alors que le Premier ministre a décrété la semaine dernière un nouvel état d'urgence dans le grand Tokyo, la capitale, pour contrer la progression de la pandémie, une mesure étendue depuis lors à d'autres régions. Cette décision intervient par ailleurs à six mois des Jeux olympiques de Tokyo, déjà reportés d'un an en raison de la pandémie, et qui doivent se tenir du 23 juillet au 8 août.

10h20. Dans l'Aisne, 121 personnes sur 180 d'un Ehpad positives. 90 résidents sur 111 et 31 personnels soignants sur 70 sont positifs au Covid-19 à l'Ehpad Fontenelle de Chauny, dans l'Aisne, rapporte France 3. Trois personnes seulement étaient positives le 6 janvier.

10h15. Castex appelle à la « patience ». Alors que la plateforme Sante.fr (malgré quelques difficultés) mais aussi un numéro de téléphone ou le contact direct avec un centre vaccinal local facilitent dorénavant la prise de rendez-vous pour se faire vacciner, le Premier ministre Jean Castex, en visite au centre hospitalier régional de Metz-Thionville (Moselle), demande d'être « patient ». « Les rendez-vous vont être étalés. C'est une très grosse opération, inédite ».

10h05. Deux experts de l'OMS bloqués à Singapour. Deux des experts de l'équipe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) arrivée jeudi en Chine pour enquêter sur les origines du Covid-19 se trouvent encore à Singapour pour refaire des tests. Ils ont été testés positifs à un certain type d'anticorps.

9h55. Début d'un confinement strict au Liban. Le Liban entame un confinement strict d'une durée de onze jours. Le couvre-feu est en vigueur en permanence. Les supermarchés ne fonctionnent que sur livraison. Plus d'informations dans cet article.

Les supermarchés libanais ont été pris d’assaut la veille du confinement/Mohamed Azakir/REUTERS
Les supermarchés libanais ont été pris d’assaut la veille du confinement/Mohamed Azakir/REUTERS  

9h45. Sante.fr en panne. Le site public Sante.fr pour prendre rendez-vous pour se faire vacciner n'est plus accessible. Il connaissait déjà des difficultés plus tôt dans la matinée.

9h35. Norwegian renonce au long courrier low cost. La compagnie aérienne à bas coûts Norwegian Air Shuttle, en grande difficulté financière, va renoncer au segment du long courrier, où elle était une pionnière du low cost, pour se concentrer sur l'Europe. Norwegian, devenue la troisième low cost européenne, a révolutionné le transport transatlantique ces dernières années en essayant d'étendre au long courrier les recettes du modèle à bas coûts. Mais la compagnie y a accumulé les pertes en raison notamment d'incessants déboires techniques avec ses avions. Parallèlement, la politique d'expansion ambitieuse s'est traduite par une envolée de la dette. La pandémie a aggravé la situation.

9h25. L'efficacité de l'ivermectine n'est pas scientifiquement démontrée. De nombreuses publications partagées sur les réseaux sociaux présentent l'ivermectine, un médicament anti-parasitaire, comme un traitement éprouvé contre le Covid-19. Mais son efficacité n'est pas démontrée, selon plusieurs experts et institutions. Si une étude australienne publiée en avril 2020 a observé une efficacité in vitro (en laboratoire) de l'ivermectine sur le virus Sars-CoV-2, son efficacité sur l'homme n'est à ce jour pas démontrée car il n'y a pas de preuves scientifiques suffisamment solides, les essais étant de portée limitée et avec de nombreux biais.

9h15. Les ventes mondiales de PSA chutent de 27,8 % en 2020. Les ventes mondiales du constructeur automobile français PSA, sur le point de s'unir à Fiat Chrysler, ont dégringolé de 27,8 % en 2020, à 2,5 millions de véhicules, pénalisées par la crise sanitaire. Les volumes ont notamment chuté en Europe (-29,7 % à 2,1 millions), où le groupe a réalisé près de 85 % de ses livraisons, et en Chine (-57,7 % à 45 965), le premier marché mondial. Le groupe a néanmoins développé le e-commerce et espère 100 000 ventes de la sorte en 2021 contre 40 000 en 2020. Plus de détails dans cet article.

9h05. Des vaccins pour les soignants finalement utilisés pour les plus de 75 ans. L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) va rediriger des doses de vaccins initialement destinées aux soignants vers les plus de 75 ans, rapporte France inter. Les autorités veulent garantir un maximum de stock pour le public âgé.

8h50. Un site Internet pour se faire vacciner. Le site Sante.fr qui permet de trouver un centre de vaccination et de prendre rendez-vous est accessible. Mais sans surprise, face à l'afflux de connexions simultanées, il a du mal à tenir la charge. Il est cependant possible d'y accéder en patientant ou en réessayant. Les administrateurs précisent que « vous pouvez rencontrer des lenteurs pendant la consultation du site. Nous procédons actuellement à des optimisations afin de faciliter la navigation sur le site. Attention, la réservation n'est possible que pour les personnes éligibles. Il n'est pas nécessaire de créer un compte ». Sante.fr s'ajoute aux plateformes privées Doctolib, Maiia et Keldoc.

8h40. Un virus comme les autres dans quelques années? Le Covid-19 pourrait devenir un virus peu dangereux dans quelques années. C'est ce qu'il ressort d'une étude américaine d'une université de Pennsylvanie, reprise notamment par Radio Canada. Une fois la phase pandémique passée, cette maladie deviendrait progressivement un coronavirus léger auquel les humains seront exposés dans l'enfance. En cas de nouvelle exposition à l'âge adulte, l'immunité acquise dans l'enfance suffirait. Quatre autres coronavirus causent déjà des infections bénignes comme un rhume. La principale inconnue de cette étude est le calendrier pour arriver à cette situation.

8h20. L'Irlande vise 80 % de personnes vaccinées à l'automne. Le ministre irlandais de la Santé estime que 4 millions de personnes pourraient être vaccinées en Irlande fin septembre, rapporte, entre autres, l' Irish Times. Cela correspond à 80 % environ de la population du pays. Cela correspondrait alors à une très large majorité de la population adulte.

8h10. Nombre record de décès en Allemagne. Le dernier bilan en Allemagne fait état de 1244 morts en 24 heures, du jamais-vu outre-Rhin, selon les chiffres du Robert-Koch Institut. Au total, 43 881 personnes sont mortes du Covid-19 en Allemagne. Rapporté à la population, la France déplore 1,28 fois plus de morts de cette maladie. Mais l'Allemagne connaît une croissance importante du nombre de morts depuis un mois.

7h50. La crise sociale dans les établissements scolaires. Distributions de colis alimentaires, voire collecte d'argent (même si ce n'est pas autorisé) : la crise économique et sociale causée par la crise sanitaire franchit les portes des établissements scolaires. Plus de détails dans cet article.

7h35. La vaccin fait presque l'unanimité chez les députés. Le Parisien a interrogé les 577 députés sur la vaccination. 98,7 % d'entre eux sont prêts se faire vacciner. Plus de détails dans cet article.

7h20. Réunion d'urgence de l'OMS. L'organisation mondiale de la santé (OMS) organise dans la journée une réunion d'urgence sur les variants de la maladie. Le comité d'experts, qui se retrouve normalement tous les trois mois, a été convoqué avec deux semaines d'avance. Des recommandations seront publiées après la réunion.

7h10. Un « méga centre » de vaccination à Disney. Un « méga centre » de vaccination a ouvert ses portes mercredi sur un parking du parc d'attractions Disneyland à Anaheim, en Californie (Etats-Unis), fermé depuis dix mois. Le site devrait administrer chaque jour 7000 doses.

7 heures. Les soignants qui ont eu le Covid-19 sont majoritairement à l'abri d'une réinfection. Les soignants qui ont déjà contracté le Covid-19 sont dans leur très grande majorité protégés contre une réinfection pendant une période d'au moins cinq mois, montre une étude britannique, qui avertit que certains pourraient malgré tout être porteurs du virus et le transmettre. Par rapport à ceux qui n'ont pas encore été exposés au Sars-CoV-2, leur protection est de 83 %.

6h50. Une équipe de l'OMS à Wuhan. L'équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d'enquêter sur l'origine du Covid-19 est arrivée à Wuhan, en Chine, dans le berceau de l'épidémie. Cette visite est sensible pour Pékin, la capitale chinoise, soucieuse d'écarter toute responsabilité. Initialement prévue la semaine dernière, elle a été annulée à la dernière minute en raison d'un problème d'autorisations. On vous explique ici comment vont travailler les enquêteurs de l'OMS dépêchés en Chine.

6h40. En Chine, un premier décès depuis huit mois. La Chine enregistre le premier décès dû au Covid-19 sur son territoire depuis huit mois, annoncent les autorités sanitaires d'un pays qui lutte contre les résurgences de l'épidémie. Ce décès s'est produit dans la province du Hebei, selon la Commission nationale de santé. C'est dans cette province que plusieurs villes ont été dernièrement soumises à un confinement après l'apparition de contaminations. Le dernier décès lié à la pandémie en Chine continentale datait de mai 2020. Plus d'informations dans cet article.

6h30. Sept matchs reportés en NBA. Avec le report de la rencontre entre Phoenix et Atlanta mercredi, le championnat nord-américain de basket, la NBA, en est à sept matchs perturbés à cause de la pandémie.

6h20. Chute du tourisme au Costa Rica. Le nombre de touristes étrangers au Costa Rica a chuté des deux tiers à un peu plus d'un million en 2020. Le tourisme est l'un des moteurs économiques de ce pays de 5 millions d'habitants et contribuait, avant la crise, à près de 10 % du PIB (Produit intérieur brut), générant environ 600 000 emplois directs et indirects.

6h10. Couvre-feu et fermeture des écoles à La Havane. A Cuba, dans la région de la capitale La Havane, un couvre-feu est mis en place de 19 heures à 5 heures à partir de ce soir. Les écoles restent par ailleurs fermées. Le pays de 11,2 millions d'habitants, qui a réussi à contrôler l'expansion de la maladie sur son territoire, lui permettant à l'automne 2020 de redémarrer l'activité économique et de rouvrir ses frontières au tourisme, est confronté depuis plusieurs semaines à des chiffres records de contaminations.

6 heures. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct quotidien consacré à la pandémie de Covid-19.