Covid-19 : vers un nouveau durcissement du protocole sanitaire dans les magasins ?

Un énième Conseil de défense sanitaire s’est tenu à l’Elysée ce mercredi matin. Le gouvernement reconnaît que le couvre-feu à 18 heures ne «freine pas suffisamment» le virus. Des décisions devraient être prises dans les prochains jours.

 La jauge pourrait être réduite dans les magasins, selon le président de Système U.
La jauge pourrait être réduite dans les magasins, selon le président de Système U. LP/Philippe de Poulpiquet

L'essentiel

  • À la sortie du Conseil de défense, ce mercredi matin, le porte-parole du gouvernement a expliqué le couvre-feu à 18 heures «ne freine pas suffisamment» le virus , évoquant la possibilité d’un «confinement très serré».
  • Un nouveau Conseil de défense doit avoir lieu d’ici la fin de la semaine afin de décider de nouvelles mesures sanitaires, parmi lesquelles un éventuel reconfinement. Emmanuel Macron devrait trancher ce week-end ou lundi, au plus tard.
  • Un nouveau protocole sanitaires pour les magasins, avec une jauge à nouveau réduite notamment, pourrait être décidé.
  • 351 décès et 26 916 décès supplémentaires en 24 heures ont été relevés, mercredi soir, en France , par Santé Publique France.
  • De nombreux pays parmi lesquels Israël, la Norvège, la Finlande, le Portugal ou l’Argentine ont annoncé des restrictions de circulation supplémentaires.

>> Revivez les événements de ce mercredi 27 janvier 2021

22 heures. C'est terminé pour aujourd'hui ! Merci de nous avoir suivis. Rendez-vous demain matin sur le site du Parisien pour les derniers développements sur la crise sanitaire en France et dans le monde.

21h42. Confinement prolongé au Lesotho. Le petit royaume du Lesotho, au milieu de l'Afrique du Sud, qui connait une forte augmentation de nouveaux cas de coronavirus, a décidé mercredi de prolonger pour 7 jours supplémentaires le strict confinement décidé mi-janvier, le taux de contamination restant « très fort et très dangereux ».

21h36. Les sports de plein air au créneau face à un éventuel reconfinement. Cinq fédérations sportives (golf, équitation, voile, chasse et pêche) ont adressé ce mercredi une lettre au président Emmanuel Macron pour demander que la pratique de leurs activités de plein air reste permise sous conditions sanitaires strictes en cas de nouveau confinement.

21h22. Fin de la mission d'information sur le Covid-19 à l'Assemblée nationale. La majorité a décidé de mettre un terme à la mission d'information sur le Covid-19, qui a rendu son rapport au début du mois de décembre. L'opposition réclame la poursuite des travaux. Découvrez plus d'informations sur notre article dédié.

21h10. Ouverture d'un restaurant à Nice. « Il faut reprendre le contrôle de nos vies! » lâche Christophe Wilson, patron du « Poppies », qui a ouvert son restaurant ce mercredi midi à Nice. Il a été placé en garde à vue plus tard dans la journée. Découvrez notre reportage sur place.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

21h02. Un durcissement du protocole sanitaire dans les magasins envisagé. Une réunion doit avoir lieu, jeudi après-midi, à Bercy. Des discussions ont lieu depuis « quelques jours » au sujet d'un éventuel durcissement du protocole sanitaire dans les commerces, notamment les grandes surfaces alimentaires, afin de « faire face à toute éventualité », a déclaré mercredi Dominique Schelcher, président de Système U, sur France Info. La jauge dans les magasins – actuellement à 1 client pour 8 m2 – pourrait être à nouveau réduite.

20h54. Quand tranchera Emmanuel Macron? Un nouveau Conseil de défense, après celui de ce mercredi matin, sera organisé dans les prochains jours. Emmanuel Macron pourrait trancher ce week-end ou lundi, « au plus tard », sur un renforcement des mesures sanitaires pour faire au Covid-19. Il pourrait être décidé d'un nouveau confinement. Plus d'informations sur notre article dédié.

20h48. Coup d'arrêt sur remdesivir. L'essai clinique européen Discovery, qui teste l'efficacité de médicaments contre le Covid-19, « arrête de tester le remdesivir », traitement antiviral initialement jugé prometteur, « faute de preuves de son efficacité », a annoncé mercredi l'Inserm dans un communiqué.

20h37. Le bilan du jour. 26 916 cas et 351 décès supplémentaires ont été enregistrés ces dernières 24 heures, révèle mercredi soir Santé Publique France. Mardi soir, 22 086 nouveaux cas et 352 morts en 24 heures avaient été enregistrés. 27 169 patients se trouvent à l'hôpital avec 1 931 nouvelles admissions en 24 heures.

20h29. La campagne de vaccination à l'arrêt à Madrid. La région de Madrid a annoncé mercredi qu'elle arrêtait les nouvelles vaccinations contre le coronavirus pendant au moins deux semaines en raison des retards de livraison des doses, tandis que la Catalogne a averti que ses réserves s'épuisaient. Comme l'Espagne, de nombreux pays de l'Union européenne sont actuellement confrontés à des retards dans les livraisons des vaccins Pfizer et Moderna.

20h24. Ethiopian Airlines sanctionné pour ne pas avoir suffisamment contrôlé les tests. Le gouvernement va suspendre les vols d'Ethiopian Airlines pendant quatre jours, à compter de jeudi, la compagnie éthiopienne n'ayant pas suffisamment contrôlé les tests PCR des passagers entrant en France, annonce ce mercredi soir le ministère des Transports. Depuis le 18 janvier, les passagers à destination de la France doivent avoir un test PCR négatif que doit vérifier la compagnie aérienne.

20h19. De nouvelles manifestations au Liban. Une vingtaine de personnes ont été blessées mercredi soir à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, dans des affrontements, pour la troisième soirée consécutive, entre les forces de l'ordre et des manifestants excédés par les restrictions sanitaires et la grave crise économique. Le confinement, qui y a commencé le 14 janvier, devrait durer jusqu'au 8 février au moins.

20h01. Alerte dans les stations de ski en Autriche! Les régions autrichiennes s'alarment de l'arrivée inhabituelle de visiteurs étrangers qui, sous motif de recherche de travail, viennent en fait profiter de l'ouverture des stations de ski et n'hésitent pas organiser des fêtes, bravant le confinement.

19h54. Le restaurateur niçois en garde à vue. La préfecture des Alpes-Maritime annonce, ce mercredi soir, que Christophe Wilson a été placé en garde à vue. Le patron du « Poppies » avait ouvert illégalement son restaurant à Nice, ce mercredi midi, sous le regard des caméras et des forces de l'ordre.

19h47. Un chômage... qui baisse? Les chiffres de Pôle Emploi ont de quoi surprendre : le taux chômage aurait baissé en fin d'année 2020, alors qu'il a monté tout au long avant. Mais cela pourrait plutôt être lié à la non-inscription de nombre de travailleurs qui ne verraient pas l'intérêt de s'inscrire à Pôle Emploi dans ce contexte. Plus d'informations sur notre article dédié.

19h38. La Maison Blanche veut une enquête « poussée et claire » sur l'origine du coronavirus. L'enquête de l'OMS en Chine sur les origines de la pandémie de coronavirus doit être « poussée et claire », a affirmé mercredi la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki. « Il est impératif que nous allions au fond des choses dans l'apparition de la pandémie en Chine », a-t-elle dit à la veille du début de l'enquête sur le terrain des experts de l'OMS.

19h25. La Suisse met le budget pour détecter les cas asymptomatiques. La Suisse a annoncé mercredi être prête à consacrer environ 930 millions d'euros pour faciliter la détection des porteurs asymptomatiques du Covid-19. « On estime que plus de la moitié des contaminations au Covid-19 sont le fait de personnes asymptomatiques, qui ne savent donc pas qu'elles sont infectées », précise le gouvernement, indiquant qu'il prendra désormais en charge le coût de ces tests rapides.

19h08. Confinement localisé à Mayotte. Le préfet de Mayotte a annoncé mercredi le confinement de trois communes (Pamandzi, Dzaoudzi-Labattoir et Bouéni) après la « dégradation brutale » de la situation sanitaire, marquée par une augmentation des cas de variant sud-africain du coronavirus. Tous les commerces seront fermés à l'exception des établissements qui vendent des denrées alimentaires et des pharmacies, et les personnes qui voudront se déplacer devront présenter une attestation. Les écoles y seront fermées dès jeudi soir.

19h04. Frontières terrestres fermées en Israël avec la Jordanie et l'Egypte. Israël, qui est en confinement depuis fin décembre, a annoncé mercredi la fermeture des passages frontaliers avec la Jordanie et l'Egypte, afin de lutter contre la propagation du Covid-19.

18h44. Fermeture presque totale des frontières en Norvège. La Norvège ferme ses frontières à presque tous les non-résidents, afin de lutter contre la propagation du Covid-19 et de ses variants. Plus tôt dans la journée, la Finlande avait aussi annoncé des restrictions de voyage plus dures, autorisant les longs déplacements uniquement pour des raisons professionnelles. Le Portugal a suspendu les liaisons aériennes avec le Brésil. L'Argentine a réduit les fréquences de ses liaisons aériennes avec plusieurs continents, dont l'Europe.

18h40. Emmanuel Macron absent pour l'arrivée du Vendée Globe, partie remise. Alors que l'arrivée du Vendée Globe doit avoir lieu dans les prochaines heures aux Sables-d'Olonne (Vendée), en comité restreint en raison du Covid-19, Le Parisien révèle qu'Emmanuel Macron rencontrera bien les skippers... mais à la fin du premier semestre 2021, à l'occasion d'une fête dont les contours restent à définir. Plus d'informations sur notre article dédié.

18h24. Fin d'alerte à la bombe dans une usine de vaccin. La production des vaccins d'AstraZeneca avait été suspendue dans la journée, dans une usine des Pays de Galles, après la réception d'un colis suspect. Elle a pu reprendre après l'intervention des démineurs. « Cette interruption temporaire de la production n'a aucunement affecté notre calendrier de production », a indiqué le groupe pharmaceutique Wockhardt, qui gère l'usine.

18h17. De la « patience » sur la tenue des JO. Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a demandé mercredi « de la patience » au sujet des prochains Jeux olympiques de Tokyo, programmés du 23 juillet au 8 août, après déjà une première année de report. « Il est trop tôt pour décider quoi que ce soit », a-t-il ajouté.

18h05. Le variant brésilien plus contagieux? « Tous les indices indiquent déjà que ( le variant brésilien ) est plus contagieux, car il présente des mutations qui ont été liées à la plus grande transmission du virus observée dans les variants du Royaume-Uni et d'Afrique du sud », a déclaré Felipe Naveca, un chercheur qui étudie les mutations du virus dans l'Etat septentrional d'Amazonas, au Brésil.

17h57. La lettre des maires à Jean Castex. L'association France Urbaine, qui regroupe les grandes villes et les métropoles, a écrit mercredi à Jean Castex pour lui demander « une transparence totale » dans la campagne de vaccination, rappelant qu'ils sont « en première ligne » face au « mécontentement » des citoyens. « Nous constatons sur le terrain des messages parfois contradictoires de la part de l'Etat et une absence manifeste de visibilité sur la livraison des doses », regrette la présidente de l'association, la maire (PS) de Nantes Johanna Rolland.

17h40. Le Festival de Cannes reporté. Le Festival de Cannes devait initialement avoir lieu entre le 11 et 22 mai prochain. Il aura finalement lieu entre le 6 et 17 juillet 2021, annonce ce mercredi l'organisation. Reste à voir si la situation permet de l'organiser, même en juillet. L'année dernière, le festival avait été annulé, déjà en raison du Covid-19.

17h31. Le Portugal se coupe du Brésil. Le Portugal annonce ce mercredi suspendre tous ses vols avec le Brésil, afin de se protéger contre la propagation du variant brésilien.

17h25. Le variant brésilien s'étend aussi. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le variant brésilien du Covid-19 a été signalé dans six nouveaux pays depuis le 12 janvier. Il est, au 25 janvier, présent dans huit pays au total. Le 21 janvier, le premier cas de variant brésilien en Europe avait été détecté en Allemagne.

17h17. L'efficacité du vaccin AstraZeneca en question. Deux journaux allemands affirmé que le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire AstraZeneca pourrait avoir une efficacité réduite à 8 % chez les plus de 65 ans. AstraZeneca dément, un des deux journaux persiste. On vous explique tout sur notre article dédié.

17h06. Ouverture d'un restaurant à Nice : la préfecture sévit. Un restaurant a ouvert illégalement, ce mercredi midi, à Nice (Alpes-Maritimes), sous le regard des forces de l'ordre. « Nous avons fait le choix de ne pas les disperser de manière à ne pas ajouter du désordre au désordre, mais de sanctionner l'organisateur et une bonne partie des participants », explique la préfecture auprès de Nice Matin. Son directeur de cabinet précise aussi l'arrestation d'un « étranger en situation irrégulière » « employé dans la cuisine du restaurant ».

16h47. Manifestation anti-masques en Dordogne. Le marché de Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac (Dordogne) a été perturbé, ce mercredi matin, par une cinquantaine personnes, non masquées, accusant les porteurs de masque de « moutons du gouvernement », raconte Sud Ouest. La gendarmerie n'a pas eu le temps d'intervenir.

16h33. Confinement renforcé en Slovaquie. La Slovaquie a resserré mercredi son confinement en exigeant désormais un test négatif sur soi pour pouvoir sortir dehors. La police a annoncé que les contrevenants s'exposeraient à de lourdes amendes (jusqu'à 1000 euros).

16h25. Les variants se propagent. Le variant britannique s'étendait au 25 janvier à 70 pays, soit 10 de plus qu'au 12 janvier, et le sud-africain à 31, soit dans 8 pays de plus, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

16h15. Pas de report du Tournoi des six nations? Le premier match doit avoir lieu du 6 février au 20 mars. Malgré le regain de l'épidémie de Covid-19, aucun report du Tournoi des six nations n'est envisagé « à l'heure actuelle », a affirmé mercredi le directeur général du Tournoi Benjamin Morel. « Toute autre option peut être envisagée en fonction des contraintes futures mais pour l'instant on est concentré sur l'organisation telle qu'elle est prévue », a-t-il affirmé.

16h08. Des consultations avant un reconfinement? Jean Castex mènera jeudi et vendredi une série de consultations avec des parlementaires, associations d'élus et partenaires sociaux, annonce Matignon ce mercredi. Ces réunions interviennent après la demande d'Emmanuel Macron de mener « une concertation approfondie » au sujet des « différents scénarios » actuellement sur la table pour faire face au Covid-19, parmi lesquels un éventuel reconfinement.

15h59. Moins d'avions depuis et vers l'Argentine. Le gouvernement argentin a imposé, ce mercredi, aux compagnies aériennes de réduire la fréquence des vols vers et depuis l'Europe, les Etats-Unis, le Brésil et le Mexique, afin de limiter la propagation du Covid-19. Dès le 1er février, l'offre sera réduite de 30 % et même 50 % pour les compagnies opérant avec le Brésil.

15h50. Des restrictions aux frontières plus dures en Finlande. La Finlande, relativement épargnée par la pandémie de Covid-19, interdit depuis mercredi les voyages « non essentiels » vers son territoire afin de se protéger des variants du coronavirus. « Tous les déplacements professionnels doivent désormais être essentiels au fonctionnement de la société ou à son approvisionnement », a expliqué un responsable des garde-côtes.

15h44. L'UE hausse le ton face à AstraZeneca. L'Union européenne réclame au laboratoire britannique AstraZeneca de lui livrer comme convenu des vaccins anti-Covid-19 produits dans deux usines situées au Royaume-Uni, alors que le groupe prévoit désormais de ne livrer au premier trimestre qu'« un quart » des doses promises, selon une responsable de l'institution européenne.

15h39. Vers un assouplissement du confinement à Chypre. Chypre a annoncé mercredi l'allègement progressif début février des mesures de strict confinement imposées le 10 janvier, la hausse des cas ayant été maîtrisée après des pics enregistrés à la suite des fêtes de fin d'année.

15h34. Alerte à la bombe dans une usine de vaccin au Pays de Galles. La police britannique a indiqué mercredi gérer un « incident » sur un site industriel du nord du Pays de Galles, où une usine de conditionnement de vaccins AstraZeneca/Oxford contre le Covid-19 est confrontée à une alerte à la bombe. Un colis suspect aurait été reçu sur site. L'usine a été en partie évacuée.

15h30. Quarantaine à l'hôtel obligatoire au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique a annoncé mercredi imposer une quarantaine à l'hôtel aux résidents au Royaume-Uni arrivant de pays jugés à risque. 22 pays sont concernés parmi lesquels l'Afrique du Sud, le Portugal et des pays d'Amérique du Sud.

15h14. La popularité de l'exécutif touchée. La cote de confiance dans l'action d'Emmanuel Macron recule de trois points en janvier, à 35 %, et celle de Jean Castex de quatre points, à 32 %, dans le contexte de la crise du Covid-19, selon un baromètre Ipsos pour Le Point publié mercredi. Le Premier ministre est à son niveau le plus bas.

14h51. Les locations saisonnières interdites à Nice pendant les vacances. Le maire LR de Nice Christian Estrosi a annoncé mercredi avoir pris un arrêté interdisant les locations saisonnières dans sa ville pendant les vacances scolaires, du 6 au 20 février. « Je ne souhaite pas que l'effet de la fin de l'année et de Noël se reproduise », a expliqué l'élu.

14h38. La croissance en baisse en Allemagne. L'Allemagne, confronté à l'épidémie de Covid-19, abaisse sa prévision de croissance à 3 % pour 2021, contre 4,4% précédemment escompté.

14h25. Un restaurant ouvre à Nice. « C'est mon devoir de désobéir », a confié le patron du « Poppies » à Nice. Christophe Wilson a décidé d'ouvrir son restaurant, ce mercredi midi, à l'encontre de la loi, raconte Nice Matin. Malgré l'intervention de la police, plusieurs assiettes ont été servies. Selon le quotidien, le patron avait une cinquantaine de réservations.

14h15. Les variants qui inquiètent. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a tiré l'alarme, à la sortie du Conseil de défense, sur les différents variants qui se développent, partout en France, « à un rythme important ». Le porte-parole a indiqué que 3,2 % des nouveaux cas en France étaient des variants.

13h50. Le couvre-feu à 18 heures « ne freine pas suffisamment » le virus, « différents scénarios étudiés », selon Gabriel Attal. Selon le porte parole du gouvernement, qui s'exprime à l'issue du conseil de défense et du conseil des ministres, ces scénarios, qui vont du maintien de la situation actuelle à « un confinement très serré », sont à l'étude et feront l'objet d'une concertation avec le Parlement et les syndicats.

VIDÉO. «Le couvre-feu à 18 h a une efficacité relative, d'autres scénarios comme un confinement très serré à l'étude»

13h35. La pandémie pourrait coûter jusqu'à 8,5 milliards d'euros aux clubs de foot européens. La crise sanitaire pourrait amputer de 6,5 à 8,5 milliards d'euros les revenus des clubs de football européens, a estimé Andrea Agnelli, le président de la Juventus Turin et du syndicat européen des clubs (ECA). Cette fourchette représente une nette réévaluation par rapport à l'étude réalisée à l'été 2020 par l'ECA, qui tablait sur 4 milliards d'euros de manque à gagner cumulé sur deux saisons. Par ailleurs, côté trésorerie, « environ 360 clubs ont besoin d'injections de cash, que ce soit sous forme d'endettement ou de capitalisation, pour un total de 6 milliards d'euros sur deux ans », a poursuivi le patron de la Juve.

13 heures. Les restaurants Flunch demandent à être placés sous procédure de sauvegarde. La chaîne de restauration a vu son chiffre d'affaires fondre de 57 % en 2020 par rapport à 2019 en raison de la fermeture des restaurants. Cette procédure de sauvegarde « devrait permettre à l'entreprise de se donner du temps en termes de trésorerie en attendant la reprise de l'activité commerciale » indique le groupe. Un Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) est envisagé dans cette chaîne qui compte 227 restaurants en France dont 66 en franchise avec près de 5000 collaborateurs. Ce plan pourrait concerner 1 300 postes. Plus d'informations sur notre article dédié.

12h50. Un mardi meurtrier dans le monde. En 24 heures, hier, 18 109 nouveaux décès ont été recensés dans le monde, et 604 473 nouveaux cas. Les États-Unis ont enregistré 4 206 nouveaux morts, derrière viennent le Mexique (1 743) et le Royaume-Uni (1 631).

12h45. La Belgique, toujours en tête. C'est le cas depuis des mois. Le royaume belge reste le pays qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 180 décès pour 100 000 habitants. Viennent ensuite la Slovénie (164), le Royaume-Uni (148), la République tchèque (147) et l'Italie (143).

12h40. Deux nouveaux cas « locaux » en Nouvelle-Zélande? Les deux personnes ont vécu leur isolement dans le même centre et en même temps que la femme, atteinte du variant sud-africain, qui était le premier cas local du pays depuis deux mois. Elles pourraient avoir contracté le Covid-19 vers la fin de leur séjour en isolement, après deux tests négatifs pendant l'isolement, selon le directeur général de la santé Ashley Bloomfield. En attendant d'avoir les analyses, les autorités de santé considèrent ces cas comme autochtones. Elles ont donné le nom et les horaires des magasins fréquentés par les deux patients, pour que les cas contact éventuels se fassent connaître.

12h30. En Californie, les latinos très touchés. Les statistiques de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis parlent toutes seules : depuis le début de l'épidémie, le nombre de décès dans l'État s'élève à 1 195 Noirs, 3 370 Blancs et 7 443 Latinos. En cause ? La faiblesse de revenus de la communauté qui « sans accès aux soins de santé, est rendue vulnérable à une pandémie comme celle-ci », fait valoir Elaine Batchlor, directrice générale de l'hôpital communautaire Martin Luther King de Los Angeles.

12h10. Marseille de plus en plus sous la menace. Benoît Payan, le maire de Marseille, affirme dans une vidéo diffusée sur Facebook, que l'analyse des eaux usées montre que le virus est 10 fois plus présent dans la ville qu'il y a trois semaines. L'un de nos journalistes a suivi les marins-pompiers qui analysent ces eaux, son reportage est à lire ici.

Le Maire de Marseille, Benoît Payan, s'adresse aux Marseillaises et aux Marseillais

Vaccination, surveillance du virus, nouveau protocole sanitaire dans les cantines... Benoît Payan s’adresse aux Marseillaises et aux Marseillais afin de faire un point complet sur les actions de la Ville face à la COVID-19.

Posted by Ville de Marseille on Tuesday, January 26, 2021

11h50. AstraZeneca refuse de participer à une réunion avec l'UE sur ses retards de production. Alors que le vaccin AstraZeneca suscite de la méfiance sur son efficacité sur les plus de 65 ans, le laboratoire a prévu de livrer 31 millions de doses à l'UE au lieu des 80 prévues en raison des performances des usines en Europe. C'est un véritable bras de fer auquel se livre la Commission européenne et le laboratoire. Plus d'informations sur notre article dédié.

11h45. Restrictions supplémentaires à Pékin à l'approche du Nouvel an. La municipalité de Pékin a décidé de durcir les conditions d'entrée dans la ville à l'approche des festivités. Les personnes arrivant d'autres régions chinoises à faible risque de propagation du virus entre le 28 janvier et le 15 mars devront présenter un test négatif au COVID-19. Elles devront également observer à domicile une période d'observation de 14 jours et se soumettre à de nouveaux tests sept et quatorze jours après leur arrivée dans la ville.

11h35. L'activité partielle a coûté 27 Mds€ en 2020. Rien qu'en décembre, selon une estimation du ministère du Travail, 2,4 millions de salariés auraient été en activité partielle pendant le dernier mois de 2020. L'Etat prend en charge les deux tiers de ce coût, l'Unédic le tiers restant. Plus de six salariés sur dix dans l'hôtellerie-restauration étaient encore en activité partielle en décembre.

11h20. Les JO de Tokyo dépendront du succès des vaccinations, selon Bill Gates. Selon le philanthrope américain Bill Gates, « il faudra voir les progrès accomplis » dans la distribution des vaccins au cours des prochains mois », a-t-il déclaré en ajoutant : « je pense qu'il est toujours possible (d'organiser les JO comme prévu, NDLR) si les choses se passent bien. »

10h55. Fraude au chômage partiel : l'essentiel des sommes a pu être récupéré, selon Élisabeth Borne. Selon la ministre du Travail, quelque 500 000 contrôles menés depuis le début de la crise ont permis de détecter des fraudes au chômage partiel portant sur quelque 200 M€. Selon elle, l'essentiel de ces sommes a pu être récupéré. « Je peux vous assurer que 70 % des sommes qui faisaient l'objet d'une suspicion ont été bloquées dès le départ, et on a pu récupérer 80 % de l'argent qui avait été indûment versé », a ajouté la ministre. Une vingtaine de millions d'euros restent à récupérer.

10h25. « Il ne faut pas mettre le pays sous cloche », selon Christophe Castaner. Selon l'ancien ministre de l'Intérieur, il faut chercher un point d'équilibre avec d'un côté « la protection sanitaire et, en même temps, il ne s'agit pas de mettre le pays sous cloche car les élèves doivent pouvoir aller à l'école », a-t-il expliqué sur France Inter. Il a en outre estimé que « la place de certains médecins n'est pas forcément de faire la tournée de tous les plateaux télé. » Mais le fait que certains « médecins parlent et donnent un avis scientifique pour éclairer la décision politique à tous les niveaux que ce soit est légitime. »

10h15. L'OFCE veut muscler l'enveloppe du plan de relance de 100 Mds€. Selon le centre de recherches rattaché à Sciences-po le plan de relance de 100 Mds€ est sous calibré. L'OFCE propose de profiter des taux d'intérêt bas pour orienter ces investissements vers la transition énergétique, la santé, l'éducation les transports sur les cinq prochaines années. Interrogé sur cette question le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a affirmé que « les 100 Mds€ n'étaient pas un totem. »

10 heures. Forte hausse des contaminations en Corée du Sud. Les cas supplémentaires d'infection ont bondi pour atteindre 559, dont 516 cas locaux, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA). Plusieurs clusters ont été recensés dans des écoles privées opérées par des groupes religieux.

9h55. L'accord Sanofi-BioNTech rend « réalisable » la commande européenne de vaccins, selon Agnès Pannier-Runacher. L'accord sur les vaccins contre le Covid-19 passé entre Sanofi et BioNTech soutient la commande de 600 millions de doses de l'Union européenne et va la rendre réalisable », a déclaré la ministre française déléguée à l'Industrie sur France 2.

9h35. Un crédit de 10 000 euros à taux zéro pour les jeunes ? Bruno Le Maire a jugé « intéressante », la proposition du délégué général de LREM Stanislas Guerini de créer un prêt à taux zéro de 10 000 euros pour les jeunes de 18 à 25 ans. « Toutes les idées qui permettront de dire aux jeunes étudiants, qui aujourd'hui sont dans une situation extrêmement difficile, que nous leur apportons des solutions, que nous leur apportons des propositions, mérite d'être étudiée », a déclaré le ministre sur France Culture. Dans un autre registre, Bruno Le Maire se dit favorable d'engager la réforme des retraites à la fin de la crise.

9h15. Moscou allège les restrictions. La ville de Moscou a poursuivi l'allègement des restrictions en vigueur depuis des mois pour limiter la pandémie de Covid-19, s'appuyant sur une baisse du nombre de contaminations malgré l'absence de confinement. « La pandémie est en recul, et dans ces conditions notre devoir est de créer les conditions pour le rétablissement de l'économie », a annoncé le maire de la capitale russe, Sergueï Sobianine. Bars, restaurants et boîtes de nuit pourront de nouveau rester ouverts après 23 heures et le télétravail pour 30 % des personnels n'est plus obligatoire.

8h45. Le moral des ménages se replie nettement en janvier. Selon l'Insee, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants baisse nettement. Le solde d'opinion des ménages relatif à leur situation financière future baisse aussi. En revanche, en janvier, la part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner augmente très fortement. Il rejoint son niveau de décembre 2012, très proche de son plus haut historique.

8h30. Manifestation violente au Liban. Des affrontements nocturnes ont opposé à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, les forces de sécurité à des jeunes manifestants hostiles aux restrictions sanitaires. Selon la Croix-Rouge libanaise au moins 45 personnes ont été blessées. Lundi déjà, au moins 30 autres personnes avaient été blessées dans des affrontements similaires dans cette ville qui figure parmi les plus pauvres du pays et où les restrictions sont moyennement respectées. Les autorités libanaises ont prolongé jusqu'au 8 février un confinement strict, décrété au départ jusqu'au 25 janvier.

8h25. Confinement inopiné à Hong Kong. Les autorités ont confiné de manière inopinée dans la nuit de mardi à mercredi un quartier de la ville dont les accès ont été fermés. Le temps de tester l'ensemble de ses habitants. La police a bouclé un périmètre comprenant une vingtaine d'immeubles densément peuplés du quartier de Yau Ma Tei, situé dans le Sud de la péninsule de Hong Kong. Cette méthode est nécessaire pour éviter que les gens ne s'enfuient avant le déploiement des personnes en charge du dépistage, selon la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam.

8h15. Sanofi va produire 125 millions de doses du vaccin Pfizer. Le groupe Sanofi a annoncé avoir signé un accord avec BioNTech afin d'aider le laboratoire allemand à produire en Europe plus de 125 millions de doses du vaccin contre le Covid-19 qu'il a développé en partenariat avec Pfizer. « Les premiers lots de vaccins seront distribués par les installations de production de Sanofi situées à Francfort à partir de l'été 2021 », a indiqué Sanofi en précisant que ces doses seront destinées à l'Union européenne.

Sanofi a par ailleurs rappelé viser pour le dernier trimestre de 2021 une mise à disposition de son propre vaccin contre le Covid-19, développé en partenariat avec GlaxoSmithKline (GSK). Les deux laboratoires prévoient le lancement d'une nouvelle étude de phase II en février 2021, « dans le but d'évaluer le candidat vaccin avec une formulation antigénique optimisée de manière à obtenir une réponse immunitaire élevée dans toutes les tranches d'âge », a ajouté Sanofi.

8 heures. La Bourgogne en tête des vaccinations. Deuxième région la plus touchée par le Covid-19, la Bourgogne-Franche-Comté est également la plus vaccinée avec 2,27 % des habitants vaccinés, contre une moyenne nationale de 1,63 %. Selon Pierre Pribile, directeur de l'Agence régionale de santé (ARS), la région attend un peu plus de 16 000 doses Pfizer. « C'est environ 20 à 25 % de moins que ce qu'on avait anticipé. Mais notre région compte du Moderna également (environ 14 000 doses par quinzaine). C'est plutôt un ralentissement qu'une pénurie », assure-t-il.

7h40. Les grandes marques sautent la case publicitaire pour le Super Bowl aux Etats-Unis. Pas de spots publicitaires vantant Pepsi, Coca-Cola ou Budweiser pour ce Super Bowl 2021, le grand rendez-vous du football américain. Pour la première fois depuis 37 ans, la plus célèbre des bières américaines, Budweiser, n'aura pas de spot durant la retransmission de la finale de la ligue professionnelle de football américain NFL, le 7 février prochain. Coca-Cola dit avoir pris cette décision « pour s'assurer que nous investissons dans les ressources appropriées en cette période inédite ». Le groupe a annoncé, fin décembre, la suppression de 2 200 postes dans le monde. Le prix du spot de 30 secondes est de 5,5 millions de dollars contre 5,6 l'an passé.

7h30. Ségolène Royal demande le retour du couvre-feu à 22 heures. Selon Ségolène Royal, le couvre-feu à 18 heures a accéléré les contaminations avec des concentrations dans les magasins entre 17 heures et 18 heures. « Allo le bon sens ? », lâche-t-elle sur Twitter en ajoutant : « Il faut remettre le couvre-feu à 22 h et l'ouverture des mag. d'alimentation et ventes à emporter des cafés et restaurants jusque 22 h pour éviter une concentration de 17 à 18 h ! »

7h15. Plus faible nombre de nouveaux cas depuis deux semaines en Chine. La Commission nationale de la santé a fait état de 75 nouvelles infections au cours des vingt-quatre dernières heures, contre 82 un jour plus tôt, soit un plus bas quotidien depuis le 11 janvier. Les autorités sanitaires dont état de 55 transmissions locales tandis que les 20 autres cas concernent des personnes arrivées de l'étranger. Plus de la moitié des nouvelles transmissions locales ont été signalées dans la province de Heilongjiang, dans le nord-est du pays, tandis que 14 cas ont été recensés dans la province voisine de Jilin et sept dans la province du Hebei qui borde la capitale Pékin.

7h10. Retour au calme après trois soirées d'émeutes contre le couvre-feu aux Pays-Bas. Une forte présence policière dans différentes villes des Pays-Bas semble avoir empêché de nouveaux troubles dans la nuit, après trois nuits de violentes émeutes qui ont secoué le pays depuis l'instauration d'un couvre-feu samedi. La police néerlandaise a annoncé dans la soirée avoir procédé à au moins 184 arrestations au cours de la nuit, portant à plus de 400 le nombre de personnes en détention pour leur participation aux émeutes.

7 heures. 13 202 cas supplémentaires en Allemagne. Au total depuis le début de l'épidémie, 2 161 279 cas ont été recensés en Allemagne. Selon l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses, 982 décès supplémentaires ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le total à 53 972 morts depuis le début de l'épidémie dans le pays.

6h25. Plus de 100 millions de personnes infectées. Depuis son apparition en Chine, au total, 100 010 798 cas ont été officiellement détectés, responsables de 2 151 242 décès. L'immense majorité des personnes infectées guérissent, mais une part conserve des symptômes durant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

6h20. Une quarantaine même pour les ressortissants britanniques. Selon le quotidien britannique The Times, le gouvernement va annoncer un projet obligeant les ressortissants britanniques de retour dans leur pays en provenance de 30 pays jugés à haut risque, dont le Portugal, à observer une quarantaine de dix jours dans des hôtels. Les non-ressortissants britanniques en provenance de ces pays seront eux purement et simplement interdits d'entrée sur le territoire.

6h15. Assez de doses pour vacciner tous les Américains d'ici la fin de l'été, selon la Maison Blanche. Les États-Unis veulent commander 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 avec l'objectif d'être en capacité de vacciner la totalité de la population américaine d'ici la fin de l'été. Selon Joe Biden, « le programme de vaccination était dans une situation pire que nous l'avions anticipé », a-t-il lancé dans une pique à son prédécesseur.

Pour accélérer les vaccinations, les Etats américains devraient recevoir 10 millions de doses par semaine, contre 8,6 millions actuellement, pendant les trois prochaines semaines au moins, a annoncé le président.

6h10. Nouvelles restrictions en Bolivie. La ville de La Paz, capitale de la Bolivie, va imposer à partir de jeudi des restrictions sur les transports, les commerces et les banques, pour tenter de freiner la deuxième vague de contaminations au Covid-19. Les véhicules circuleront en fonction du numéro de plaques d'immatriculation. L'accès aux banques et aux marchés se fera en fonction des numéros de carte d'identité, les jours pairs et impairs. « L'idée c'est de réduire l'augmentation (du nombre de nouveaux cas) de 50 % », a expliqué le secrétaire municipal au Développement économique de la ville.

6h07. Le variant anglais du coronavirus représente près de 10 % des cas dépistés en Île-de-France. Depuis deux semaines, le variant britannique est de plus en plus présent dans la région capitale. Selon l'AP-HP, cela augure d'une prochaine hausse « très significative » du nombre de malades. L'analyse de 1080 tests PCR positifs, réalisés entre le 11 et le 21 janvier dans huit sites de dépistage franciliens, a conclu que 9,4 % correspondent au variant anglais, a précisé la Professeure Anne-Geneviève Marcelin, virologue à la Pitié-Salpêtrière. Ces résultats sont à prendre avec précaution « mais confirment une tendance à l'augmentation de ce variant », a-t-elle ajouté.

6h05. Pas de propagation rapide du Covid-19 dans les écoles. Selon une étude américaine, les écoles qui font respecter la distanciation physique, le port du masque, et d'autres précautions sanitaires n'ont pas constaté de propagation rapide du coronavirus en leur sein. Les chercheurs, travaillant pour les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), ont passé en revue les données d'études ayant pour cadre des écoles dans trois Etats américains, et certains pays européens. « La majorité des preuves existantes, portant sur le premier semestre scolaire, ont été rassurantes dans la mesure où le type de propagation rapide qui avait été fréquemment observé dans les lieux de cohabitation, ou les lieux de travail à forte fréquentation, n'est pas observé dans les milieux scolaires », estiment les chercheurs.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre les derniers développements de la crise du Covid-19, tout au long de la journée.