AbonnésSociété

Covid-19 : toutes les réponses à vos questions après les annonces de Macron

Couvre-feu dès 21 heures, autorisations de déplacement, vacances, télétravail, restaurants et livraisons à domicile… Les nouvelles mesures annoncées mercredi suscitent de nombreuses interrogations auxquelles répond Le Parisien.

 Un couvre-feu a été instauré en petite couronne et dans les métropoles jusque-là en alerte maximale.
Un couvre-feu a été instauré en petite couronne et dans les métropoles jusque-là en alerte maximale.  LP/Guillaume Georges

Avec l'entrée en vigueur d'un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures du matin, le quotidien de millions de Français va être une nouvelle fois bouleversé dès ce week-end. Annoncées mercredi par le président de la République pour freiner à la propagation du coronavirus, les mesures ont été détaillées par le gouvernement jeudi après-midi lors d'une conférence de presse. Parce que ces annonces ont des conséquences en cascade, Le Parisien répond aux multiples questions très concrètes que vous vous posez.

Niveaux d'alerte :

Pourquoi n'y a-t-il pas les mêmes mesures partout ?

Car la situation sanitaire varie et les indicateurs ne sont pas les mêmes dans toutes les parties du pays.

Quelles zones sont concernées par le nouveau niveau déclenché, celui d'état d'urgence sanitaire ?

En soi, tout le territoire a été replacé en état d'urgence sanitaire, et la mesure entrera en vigueur à minuit dans la nuit de samedi à dimanche. Mais seules l'Île-de-France ainsi que les huit métropoles les plus touchées (celles de Lyon, Lille, Rouen, Saint-Etienne, Grenoble, Aix-Marseille, Toulouse et Montpellier) sont concernées par les nouvelles mesures, en particulier le couvre-feu à partir de 21 heures dès samedi.

Quelles communes sont concernées pour chaque métropole ?

En Île-de-France, c'est simple : le couvre-feu sera appliqué dans toutes les communes de la région. Pour les métropoles, ce sont en fait des dizaines de communes qui devraient à chaque fois être concernées.

• Métropole de Lille : 95 communes. La liste complète est consultable ici.

• Métropole de Rouen : 71 communes. La liste complète est consultable ici.

• Métropole de Lyon : 59 communes. La liste complète est consultable ici.

• Métropole de Saint-Etienne : 53 communes. La liste complète est consultable ici.

• Métropole de Toulouse : 37 communes. La liste complète est consultable ici.

• Métropole de Montpellier : 31 communes. La liste complète est consultable ici.

• Métropole d'Aix-Marseille : 92 communes. La liste complète est consultable ici.

Métropole de Grenoble : 49 communes. La liste complète est consultable ici.

Couvre-feu :

Les heures changent-elles selon les villes concernées ?

Non, ce confinement nocturne - qui, rappelons-le, concerne toute la région Île-de-France, ainsi que Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Lille, Saint-Etienne, Rouen et Toulouse - est exactement le même pour toutes ces zones. Il débute à 21 heures et se termine le matin à 6 heures.

Peut-on aller voir un spectacle, un film au cinéma, ou un match, si on a déjà réservé un billet ?

Normalement non, pas après 21 heures. Ces salles seront contraintes de fermer leurs portes à l'heure du couvre-feu dès samedi. Elles pourraient décider toutefois de décaler un peu plus tôt certains spectacles afin qu'ils se terminent avant l'heure fatidique, ou alors devront rembourser les spectateurs. La maire de Paris suggère cependant que les billets de spectacles servent d'attestation pour les retours à domicile après les spectacles, dont bon nombre terminent après 21 heures. Le gouvernement « étudie » la question, a affirmé Jean Castex, sans rien trancher.

Concernant les matchs professionnels, le ministère des Sports a annoncé mercredi soir leur maintien après 21 heures, mais ils se dérouleront à huis clos.

Peut-on aller au restaurant ?

Oui, mais jusqu'à 21 heures seulement, ce qui nécessite de dîner tôt. « Tous ces établissements devront fermer. Si vous habitez à côté du restaurant, si vous avez une demi-heure de transport, vous devrez vous organiser pour partir à 20h30 », a insisté Emmanuel Macron.

Les livraisons à domicile de nourriture sont-elles autorisées au-delà des horaires du couvre-feu ?

Oui, les restaurants pratiquant la livraison à domicile pourront continuer à le faire après 21 heures. Ce secteur fera partie des établissements qui « échapperont à la fermeture anticipée » comme les structures d accueil des plus précaires, les centres médicaux sociaux, ou encore les commissariats.

Peut-on aller passer la soirée chez un ami ?

Encore une fois, il faut être de retour chez soi à l'heure du couvre-feu, a rappelé Emmanuel Macron : « On n'ira plus au restaurant, chez des amis, pour faire la fête […] après 21 heures […] » Par ailleurs, il a esquissé une nouvelle règle à mettre en place dans le privé : « On essaye quand on invite des amis de ne pas être plus de six à table. »

Combien de temps va durer le couvre-feu ?

La loi oblige le gouvernement à passer par un vote du Parlement pour prolonger au-delà de quatre semaines les nouvelles restrictions décidées, dont le couvre-feu. Emmanuel Macron souhaite aller jusqu'à six semaines, soit jusqu'au 1er décembre. L'Assemblée nationale et le Sénat devront donc donner leur accord.

Peut-on faire un footing seul, après 21 heures ?

Non, faire du footing n'entre pas dans les motifs valables pour avoir le droit de sortir après 21 heures. Cette interdiction vaudra pour la course à pied mais également pour les autres activités sportives comme le vélo. En cas de non-respect, il pourrait vous en coûter 135 euros.

Aurai-je le droit de sortir mon chien après 21 heures ?

Comme c'était le cas pendant le confinement, il sera possible de sortir son chien après 21 heures dans les zones où le couvre-feu est en vigueur, selon le porte-parole du gouvernement. Cela fait partie des motifs de dérogation présentés par Jean Castex.

Aurai-je le droit de rentrer chez moi après minuit si je vais dîner chez des amis vendredi soir ?

Le couvre-feu sera effectif de 21 heures et 6 heures de matin, mais l'état d'urgence sanitaire va entrer en vigueur « à compter de samedi 0 heure ou vendredi à minuit », a précisé le Premier ministre Jean Castex. Cela signifie qu'il faudra être rentré chez soi au plus tard à 23h59 vendredi.

Être dans un taxi passé 21 heures (sans dérogation), c'est prendre le risque de se faire arrêter ?

Si le motif de votre déplacement ne fait pas partie des dérogations prévues, vous encourez une amende de 135 euros.

Les supermarchés qui avaient des horaires rallongés vont-ils devoir les réduire ?

Les supermarchés font partie des commerces qui devront fermer à partir de 21 heures. Ils ne font pas partie des établissements entrant parmi les exceptions et listés par Jean Castex, comme « les établissements de santé, médico-sociaux » ou « les structures d'accueil des plus précaires ».

Attestations :

Quels sont les motifs autorisés pour sortir pendant le couvre-feu ?

Les personnes contraintes d'aller travailler le soir pourront sortir. « Si vous travaillez de nuit ou que vos horaires de travail ne vous permettent pas d'être chez vous à 21 heures », a énuméré Jean Castex. Autorisés aussi, les déplacements pour motif de santé qui ne peuvent être différés, pour les urgences médicales notamment. Tout comme les motifs familiaux impérieux tels que l'assistance des personnes vulnérables. Tous ces déplacements devront néanmoins être justifiés à l'aide d'une attestation.

Faut-il imprimer l'attestation ou peut-on la télécharger ?

Cette attestation sera disponible sur le site du gouvernement et du ministère de l'Intérieur, a annoncé le Premier ministre. Il sera également possible de la télécharger sur son smartphone. Il sera aussi possible de la remplir sur papier libre, « notamment pour les personnes les plus âgées ou les gens qui n'ont pas d'imprimante ou de photocopieuse à disposition immédiatement ». Cette attestation sera valable pour une durée d'une heure, a précisé Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur.

Faut-il présenter des documents justificatifs ?

Oui, dans le cadre d'un déplacement professionnel. Il faudra pouvoir montrer une attestation employeur ou sa carte professionnelle comme pour les infirmières ou les journalistes.

En cas de non-respect, risque-t-on une amende ?

Oui. « Il y aura des contrôles […] et il y aura des amendes de 135 euros », a prévenu le chef de l'Etat mercredi, en évoquant « celle qui prévaut aujourd'hui pour les restrictions ». En cas de double récidive, c'est-à-dire de trois infractions, un contrevenant s'exposera à une amende de 3 750 euros et à six mois de prison », a jouté Gérald Darmanin jeudi.

Déplacements :

Puis-je partir en vacances en dépit de ces mesures ?

Oui. « Nous n'avons pas décidé de limiter les déplacements entre les régions », a annoncé Emmanuel Macron. Pour rappel, les vacances scolaires de la Toussaint débutent ce vendredi.

Y aura-t-il moins de métros, de bus ou de RER qu'en temps normal après 21 heures en région Ile-de-France ?

Non. Le service sera maintenu, a assuré ce jeudi matin sur RTL, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France. « Nous allons évidemment maintenir tous les transports ouverts parce que malgré le couvre-feu il y aura beaucoup de Français qui vont se rendre au travail, des gens qui travaillent la nuit, en horaires décalés ne serait-ce que les personnels soignants », a-t-elle déclaré. « Nous apprécierons en fonction de la fréquentation, de la jauge, et des impératifs du couvre-feu comment nous adaptons le service », a précisé Valérie Pécresse.

Peut-on prendre un train ou un avion le soir ?

La SNCF assure ce jeudi matin qu'elle ne changera rien à son dispositif des deux prochaines semaines, alors qu'elle attend plus de cinq millions de voyageurs à partir de vendredi après-midi. « Tous les trains circuleront comme prévu durant ce week-end et les vacances », a annoncé la compagnie ferroviaire.

Le couvre-feu n'aura pas d'impact sur les transports longue distance. Concrètement, si vous avez un avion, un train, un autocar ou un bateau qui part ou qui arrive entre 21 heures et 6 heures d'une ville sous couvre-feu, vous pourrez circuler. Les opérateurs, comme la SNCF et Air France, ont l'autorisation de maintenir leurs transports pendant ces neuf heures. Pour se rendre ou quitter une gare, un aéroport, un port sur cette plage horaire, un décret d'application en cours d'élaboration viendra préciser les modalités. Celui-ci devrait simplement obliger les voyageurs à présenter un justificatif aux forces de l'ordre en cas de contrôle entre 21 heures et 6 heures Autrement dit, votre billet de train, d'avion d'autocar ou de bateau.

En revanche, aller chercher quelqu'un qui aurait du mal à se déplacer à l'arrivée de son train ou d'un aéroport relèvera du « bon sens », a loué Jean Castex. « On imagine bien qu'il faudrait le faire entrer dans les dérogations à envisager », a-t-il précisé.

Jusqu'à quelle distance de mon domicile puis-je me déplacer ?

Il n'y a pas de distance maximale autorisée pour pouvoir se déplacer, à condition de ne pas se retrouver après 21 heures dans l'une des zones où un couvre-feu est imposé.

Peut-on aller à l'étranger (si oui, dans quels pays) ?

Sur ce point, pas de changement. Les déplacements à l'étranger sont toujours autorisés, selon le site diplomatie.gouv.fr.

Les voyageurs venus de certains pays sont-ils interdits de séjour en France sans quatorzaine ?

Rien ne change non plus sur ce plan. Les voyageurs venant de 33 pays doivent toujours attester d'un test négatif au départ ou, sauf pour quatre de ces Etats, se faire tester à l'arrivée. La liste de ces pays est consultable en annexe du décret du 10 juillet 2020 « prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de Covid-19 ». Mais il n'y a pas de mesure de quatorzaine obligatoire prévue.

Travail :

Quelles sont les règles concernant le télétravail ?

Il est désormais demandé aux entreprises, « de définir un nombre de jours minimal de télétravail par semaine pour les postes qui le permettent », a annoncé la ministre du Travail, Élisabeth Borne, ce jeudi. Dans son interview de mercredi soir, Emmanuel Macron préconisait « deux à trois jours de télétravail par semaine » dans les entreprises où cela est possible, ajoutant que ce aussi « négocié dans les branches et au plus près dans l'entreprise ».

Les entreprises doivent également s'organiser pour éviter que les salariés ne se croisent, en aménageant les horaires. Pour les fonctionnaires, « les administrations définiront dès la semaine prochaine une organisation du travail permettant deux à trois jours de télétravail par semaine », a affirmé Jean Castex.

Mon employeur peut-il me refuser le télétravail si je travaille sur les horaires du couvre-feu ?

Selon la fiche du ministère du Travail sur le télétravail, mis à jour le 5 octobre dernier, un employeur peut refuser le télétravail à son employé s'il estime que les « conditions de reprise d'activité sont conformes aux consignes sanitaires » sur le lieu de travail. « Dans tous les cas, votre employeur doit motiver le refus. Depuis le 17 mars et jusqu'à nouvel ordre, le télétravail doit être systématiquement privilégié. L'employeur doit donc démontrer que la présence sur le lieu de travail est indispensable au fonctionnement de l'activité » précise l'article.

Écoles et universités

Les vacances scolaires vont-elles être prolongées, comme à l'étranger ?

Dans les trois zones (A, B, C), les vacances scolaires de la Toussaint commencent samedi et doivent durer deux semaines. Le retour des élèves à l'école, au collège et au lycée est toujours prévu pour le 2 novembre et aucune prolongation n'est à l'ordre du jour. « Les annonces du président de la République n'ont pas d'incidences sur l'école et les vacances scolaires », indique le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse.

Pendant les vacances scolaires, les centres aérés restent-ils ouverts ?

A priori oui, les centres de loisirs pourront accueillir les enfants pendant les vacances scolaires. La situation peut cependant varier d'une ville à l'autre. « Pour le périscolaire, ce sont les collectivités territoriales qui décident de maintenir l'ouverture des centres de loisirs mais il n'y a pas de contre-indication du ministère », indique-t-on rue de Grenelle.

Les piscines et salles de sport vont-elles fermer partout en Ile-de-France ?

Jean Castex a déclaré jeudi que les salles de sport et les piscines « resteront fermées » en Ile-de-France. Une phrase quelque peu ambiguë, puisque ces fermetures ne concernaient jusqu'alors que Paris, la petite couronne et une partie du nord de l'Essonne. Contactés, les services de Matignon nous font savoir que les salles de sport et les piscines vont bel et bien fermer leurs portes sur l'ensemble de la région. L'exception accordée aux mineurs à Paris et sa petite couronne pour accéder aux piscines et aux gymnases est étendue à toute la région.

Dans les zones passant en couvre-feu, l'enseignement à distance sera-t-il obligatoire ?

Non, l'enseignement à distance ne devient pas la règle avec le couvre-feu. Ecoles, collèges et lycées vont rester ouverts. « On a besoin d'avoir des services publics ouverts, d'avoir des professeurs qui sont en classe », a affirmé le président de la République mercredi soir. La situation est un peu différente dans les universités qui se trouvaient auparavant en zone d'alerte maximale ou renforcée. Depuis le 6 octobre, leurs amphithéâtres, salles de classe, bibliothèques et réfectoires ne peuvent être remplis qu'à 50 % de leur capacité.

Rassemblements

Pouvons-nous être sanctionnés si nous sommes plus de six personnes à mon domicile ?

Non, il s'agit d'une recommandation. « La règle des six est incitative », a répété le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, ce jeudi. En effet, Il n'est pas possible de légiférer sur un rassemblement privé dans un lieu d'habitation, comme le gouvernement en avait fait l'expérience au moment du déconfinement.

Les six personnes que je reçois doivent-elles être toujours les mêmes ?

Il s'agit des personnes « hors du cercle familial », a dit Emmanuel Macron. Ou « du cercle convivial », selon les mots de Jean Castex. « Si on est une famille de 7, 8, 9, 10, on continue à avoir une vie familiale normale », a précisé le président de la République.

A combien de personnes puis-je me rassembler en extérieur ?

Si le gouvernement souhaite faire appliquer la même jauge qu'en intérieur, soit six personnes, dans les faits, dans les zones d'alerte maximale et renforcée, l'interdiction des rassemblements est fixée à 10 personnes dans l'espace public à l'exception des rassemblements à caractère professionnel.

Les mariages dans les salles publiques sont-ils autorisés dans les zones sans couvre-feu ?

Non, cette interdiction est valable sur l'ensemble du territoire, l'état d'urgence sanitaire concernant tout le pays à partir de la nuit de vendredi à samedi. « Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes, qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites », a indiqué jeudi Jean Castex. La mesure, qui ne s'appliquait jusqu'alors que dans les seules zones en niveau d'alerte maximale, ne concerne pas les mariages déjà prévus ce week-end.

Coronavirus : les fêtes de mariages «interdites» partout en France, annonce Castex