Covid-19 : en France, plus de 2800 patients sont en réanimation

La vaccination s’élargit en France ce lundi à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans, sur fond de craintes de pénurie et de critiques sur l’organisation, alors que le virus a déjà tué plus de 70 000 personnes dans le pays et plus de 2 millions dans le monde.

 Le Mans, le 18 janvier 2021. Un membre du personnel médical travaille dans l’unité de soins intensifs pour les malades du Covid-19.
Le Mans, le 18 janvier 2021. Un membre du personnel médical travaille dans l’unité de soins intensifs pour les malades du Covid-19.  REUTERS/Stéphane Mahe

L'essentiel :

Les événements du lundi 18 janvier :

22h40. C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi ! Retrouvez de nouvelles actualités sur l'épidémie dès demain matin sur le site du Parisien.

22h35. Couvre-feu à Mayotte. Un couvre-feu sera instauré à 18 heures à partir de jeudi et pour quinze jours à Mayotte, après la découverte de quatre cas de contamination au variant sud-africain du coronavirus. Ce couvre-feu s'appliquera entre 18 heures et 4 heures du matin, a précisé le préfet de l'île française située dans l'océan indien, Jean-François Colombet, sur la chaîne de télévision la 1ère.

21h30. Les premières vaccinations des plus de 75 ans en images.

Vaccination contre le Covid-19 : premières injections pour les plus de 75 ans

21h20. Pourquoi a-t-on de mal à obtenir un rendez-vous pour se faire vacciner? Créneaux déjà tous réservés, plateformes téléphoniques injoignables, rendez-vous annulés… La nouvelle phase de vaccination connaît déjà des turbulences. En cause selon certains élus et soignants, le manque de doses. Nos explications dans cet article.

21h15. Un nouveau cas de Covid-19 à Lorient, le match à Nîmes menacé. Le FC Lorient annonce qu'un nouveau joueur a été testé positif au Covid-19, ce qui hypothèque encore plus la tenue du prochain match de Ligue 1 prévu dimanche à Nîmes, après le report de celui contre Dijon.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

21 heures. Afrique du Sud : le variant plus contagieux mais pas plus mortel. Baptisée 510Y.V2, la mutation initialement détectée en Afrique du Sud « est 50 % plus transmissible », mais « rien n'indique que le nouveau variant est plus sévère », confirme le Pr Salim Abdool Karim, épidémiologiste et coprésident du comité scientifique au ministère de la Santé sud-africain.

20h50. Chute libre du tourisme en Chypre. La crise sanitaire a décimé l'industrie touristique cruciale pour Chypre, les arrivées de visiteurs dégringolant de 3,97 millions en 2019 à 631 609 l'année dernière (-84 %), selon les statistiques officielles du gouvernement chypriote.

20h40. Début des vaccinations en Azerbaïdjan. L'Azerbaïdjan vient de lancer sa campagne de vaccination en utilisant le vaccin chinois Sinovac Biotech et en commençant par les hauts responsables et le personnel médical du pays.

20h30. Des soignants retraités prêts à vacciner. La vaccination a pris de la vitesse ce lundi avec l'ouverture de cinq nouveaux centres pour les plus de 75 ans. Certains médecins et aides-soignants retraités sont venus en première ligne administrer les précieuses doses, comme à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans les Yvelines. Notre reportage.

20h15. Un maire du Val-de-Marne veut acheter ses vaccins. Jacques-Alain Bénisti (LR) souhaite acheter des doses pour vacciner plus rapidement les personnes de plus de 75 ans sur sa commune. Il aurait le soutien d'autres maires.

20 heures. Vaccination à Meaux : « A cette allure-là, nous y serons encore à la fin de l'année! » Le Dr Christian Allard, qui dirige le centre de vaccination ouvert ce lundi à Meaux (Seine-et-Marne) pour 800 injections par semaine, estime qu'il pourrait vacciner « entre 1 500 et 2 000 personnes par semaine »… si les doses arrivaient en nombre suffisant. Lire notre reportage ici.

19h55. Près de 480 000 personnes vaccinées en France. Selon les derniers chiffres fournis par le ministère de la Santé, 479 873 personnes ont été vaccinées dans le pays depuis le début de la campagne, le 26 décembre. Soit 57 746 en 24 heures.

19h50. Disneyland Paris restera fermé au moins jusqu'au 2 avril. En raison du contexte sanitaire, la direction du premier parc d'attractions en Europe, situé à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), a reporté au 2 avril prochain la date de réouverture, qui était initialement prévue le 13 février prochain.

19h40. Les chiffres de l'épidémie en France. Les autorités sanitaires ont mis à jour leurs données. Voici ce qu'il faut retenir :

-Santé publique France recense 3 736 nouvelles contaminations au coronavirus depuis dimanche.

-Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage des personnes positives au nouveau coronavirus parmi les personnes testées, se situe, comme la veille, à 6,6 %.

-404 personnes sont décédées du Covid-19 ces dernières 24 heures. Au total, 70 686 personnes sont mortes de cette maladie depuis le début de l'épidémie.

-La tension sur les hôpitaux reste forte, avec un nombre total de malades du Covid hospitalisés s'élevant à 25 584 (contre 25 235 dimanche), dont 1 666 nouvelles hospitalisations.

-Parmi ces patients hospitalisés, 2 803 se trouvent en réanimation (contre 2 766 la veille), avec 254 nouvelles admissions en 24 heures.

19h30. Une Italienne vaccinée à 108 ans. Testée positive au coronavirus en mai, Fatima Negrini est devenue une des personnes les plus âgées dans le monde à être vaccinée contre le Covid-19, a annoncé sa maison de retraite. Celle qui soufflera ses 109 bougies le 3 juin a reçu l'injection ce lundi avec d'autres résidents, a indiqué un porte-parole de l'institut Anni Azzurri San Faustino de Milan. « L'arrivée du vaccin pour elle et tous les pensionnaires et le personnel […] représente un moment de grande joie et un premier pas vers un retour à un quotidien paisible », a souligné Matteo Tessarollo.

Fatima Negrini se fait vacciner contre le Covid-19, le 18 janvier 2021 à Milan./AFP/Kos Group
Fatima Negrini se fait vacciner contre le Covid-19, le 18 janvier 2021 à Milan./AFP/Kos Group  

19h20. Dépistage massif après le foyer découvert dans une maison de retraite belge. La Belgique, qui redoute une propagation rapide du variant britannique du Covid-19, va faire effectuer un test de dépistage à 2 800 personnes, dans douze écoles, après la découverte d'un foyer dans une maison de retraite de Flandre occidentale. Une centaine de personnes ont été contaminées par le variant britannique dans la maison de retraite De Groene Verte, sur la commune de Houthulst (nord-ouest), avait-on appris dimanche. Trois de ses résidents sont décédés. Lundi le bourgmestre, Joris Hindryckx, a précisé qu'au total « 130 » personnes étaient infectées sur sa commune de quelque 10 000 habitants, en comptant, outre la maison de retraite, les résidents malades d'un autre établissement de soins, qui accueille des handicapés.

19h15. Eurostar : un dépôt de bilan possible au printemps. Mise à mal par la pandémie, la compagnie transmanche Eurostar prévient qu'elle pourrait se retrouver en cessation de paiements à la fin du printemps si les gouvernements britannique et français ne viennent pas à sa rescousse. « La catastrophe est possible », a déclaré le directeur général d'Eurostar, Jacques Damas. Une cessation de paiements, « quand on aura brûlé tout notre cash », est possible « quelque part dans le deuxième trimestre, plutôt dans la deuxième moitié du deuxième trimestre », a-t-il calculé. « Mais si jamais la crise était encore plus dure, ça pourrait même arriver un peu plus tôt. »

19h10. Débat au sein des 27 sur un certificat de vaccination européen. Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a émis la semaine dernière l'idée d'un passeport vaccinal « standardisé », qui permettrait aux personnes vaccinées de voyager pour donner un coup de pouce à l'industrie du tourisme, terrassée par la pandémie. Mais certains pays émettent des réticences face aux risques de discriminations envers les personnes qui ne seraient pas vaccinées. « Sur le certificat, nous devons poursuivre le débat », a indiqué ce lundi la secrétaire d'Etat portugaise aux Affaires européennes Ana Paula Zacarias, dont le pays occupe la présidence semestrielle de l'UE, à l'issue d'une réunion avec ses homologues par visioconférence, trois jours avant un sommet européen également à distance.

19 heures. Face aux variants, faut-il arrêter d'utiliser des masques faits maison? Le Haut Conseil de la santé publique recommande désormais, selon nos informations, d'éviter certains masques en tissu. Un changement lié entre autres à l'apparition de variants. Notre article à lire ici.

18h50. Aéroports parisiens : trafic en baisse de 69,4 % en 2020 sous l'effet Covid-19. Le « hub » de Paris Charles de Gaulle, au nord de la capitale, n'a accueilli que 22,3 millions de passagers, soit 70,8 % de moins qu'en 2019, et l'aéroport d'Orly, au sud, 10,8 millions (-66,1 %), a annoncé le groupe ADP. Le trafic international (hors Europe) est en retrait de 70,6 %, avec une baisse marquée sur l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique. Le trafic vers l'Europe (hors France) est en recul de 72,1 % et le repli atteint 58,3 % pour les liaisons intérieures françaises.

18h40. Une immunité supérieure à 6 mois, selon une étude. L'immunité contre le Covid-19 pourrait durer au moins six mois, grâce aux cellules-mémoires qui gardent une trace de l'infection et réactivent la protection immunitaire en cas de réinfection, selon une étude parue ce lundi dans le journal Nature. Menée par des chercheurs de la Rockefeller University à New York, cette étude porte sur 87 personnes qui ont été infectées par le coronavirus, examinées un peu plus d'un mois puis un peu plus de 6 mois après leur infection. Elle montre que le niveau des anticorps, produits par l'organisme pour se défendre contre l'infection, diminue avec le temps. En revanche, celui des lymphocytes B est demeuré constant.

18h30. Au Canada, 18 070 décès depuis le début de l'épidémie. Le Québec signale 1 634 nouvelles infections au coronavirus ainsi que 32 décès et une hausse des hospitalisations. Le nombre de contaminations annoncées inclut environ 200 cas venant d'un retard de transmission. Le bilan du Québec depuis le début de la pandémie s'élève à 244 348 personnes infectées et 9 087 décès. À l'échelle du Canada, 712 831 cas et 18 070 décès ont été rapportés depuis l'apparition du virus au pays.

18h20. Entre vaccin et variant britannique, une course contre la montre. La campagne de vaccination contre le Covid-19 devrait permettre de diminuer la charge sur les hôpitaux si le variant britannique se propage en France, mais le temps sera une donnée cruciale, indiquent des projections de l'Institut Pasteur. « Dans tous les scénarios, la vaccination permet de réduire l'impact de la vague épidémique (sur l'hôpital). Mais cette réduction est plus importante si on réussit à décaler le démarrage de la reprise » de la circulation du virus « parce qu'on aura réussi à vacciner plus de monde », explique Simon Cauchemez, épidémiologiste à l'Institut Pasteur et membre du conseil scientifique qui guide les choix du gouvernement. « Ça veut dire qu'il faut vacciner plus vite, parce que c'est ça qui va sauver des vies, et que tout ce qu'on va faire pour retarder cette reprise, c'est bénéfique. »

18h15. Le professeur Didier Raoult a-t-il reconnu l'inefficacité de l'hydroxychloroquine? Les équipes du professeur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection de Marseille ont souligné dans une récente publication que l'hydroxychloroquine ne semblait pas réduire la mortalité des patients Covid. Une affirmation qui n'a toutefois rien d'un changement de position, assurent-elles. Retrouvez nos explications ici.

18h10. L'ARS Île-de-France « utilise toutes les doses disponibles ». Face aux critiques d'élus locaux dont les centres de vaccination ont reçu moins de doses qu'espéré, le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France a affirmé que leur approvisionnement se faisait « à flux tendu ». « Tout ce qu'on a comme doses, on l'utilise », a assuré Aurélien Rousseau qui dénombre déjà 77 000 personnes vaccinées dans sa région et en prévoit 80 000 de plus cette semaine et autant la semaine prochaine.

18 heures. Norvège : pas de lien établi après des décès post-vaccination. Le pays a souligné qu'il n'y avait pas de lien établi entre le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 et des décès de personnes vaccinées recensées dans le royaume, tout en recommandant une évaluation médicale avant de vacciner les personnes âgées et très fragiles. Depuis le début de la campagne de vaccination fin décembre, le pays scandinave a enregistré 33 décès de personnes âgées ayant reçu une première dose, selon le dernier pointage des autorités. Parmi les 13 cas étudiés de plus près pour l'instant, « ce sont tous des gens qui étaient très âgés, fragiles et avaient des maladies graves », a souligné la directrice de l'autorité norvégienne de santé publique.

17h50. Le point sur la vaccination dans le monde. A ce jour, au moins 60 pays ou territoires, qui regroupent 61 % de la population mondiale, ont lancé leur campagne de vaccination. Mais 11 pays concentrent 90 % des doses injectées. La Russie et le Brésil ont démarré ce lundi leurs campagnes de vaccination anti Covid-19, la France et le Royaume-Uni ont élargi la leur, dans une course à l'immunisation qui a vu plus de 40 millions de doses de vaccins déjà administrées dans le monde.

17h40. 167 morts au Portugal, un record. En tout, 9 028 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de la pandémie dans ce pays de 10 millions d'habitants. Confiné depuis la semaine dernière, le Portugal a également signalé un record de 664 malades en soins intensifs. Quelque 6 702 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures.

17h30. Le Royaume-Uni enregistre 599 décès en 24 heures. En tout, 89 860 personnes sont décédées du Covid-19 dans le pays. Les autorités sanitaires recensent par ailleurs et 37 535 nouvelles contaminations depuis la veille. Plus de 4 millions de personnes ont reçu une première dose d'un vaccin.

17h20. Au Liban, des hôpitaux submergés, des médecins épuisés. Les patients attendent sur les trottoirs à l'extérieur des hôpitaux de Beyrouth, où les services d'urgence sont bondés et les lits de soins intensifs pleins. À l'intérieur, des travailleurs de la santé épuisés succombent aussi : les médecins d'un hôpital, demandant à rester anonymes, ont affirmé à Reuters qu'environ 40 % du personnel était malade ou isolé. Le pays a vu les taux d'infection quotidiens monter en flèche la semaine dernière, dépassant la barre des 6 000 pour la première fois vendredi.

17 heures. A Manaus, au Brésil, l'oxygène, nerf de la guerre contre le Covid-19. Sous une chaleur écrasante, des dizaines de personnes attendent des heures pour faire remplir des bonbonnes d'oxygène et tenter de sauver la vie de leurs proches à Manaus, ville brésilienne plongée en plein chaos par l'explosion de cas de Covid-19. « L'oxygène arrive, mais on ne sait pas combien de temps ça va durer », explique Fernando Marcelino, pasteur évangélique qui fait le pied de grue avec sa bonbonne vide devant un point de vente improvisé par une entreprise de la zone industrielle de la métropole amazonienne. Il faut débourser pas moins de 300 à 600 réais (50 a à 100 euros) pour s'approvisionner, selon la taille de la bonbonne, qui sera utilisée à la maison.

Manaus, le 15 janvier 2021./REUTERS/Bruno Kelly
Manaus, le 15 janvier 2021./REUTERS/Bruno Kelly  

16h45. Deux hôtels de la station de ski suisse de Saint-Moritz placés en quarantaine. Les autorités sanitaires du canton des Grisons ont placé deux hôtels de la station de ski de Saint-Moritz, dans l'est du pays, en quarantaine. Elles précisent qu'un variant du coronavirus s'y est largement propagé. Par ailleurs, les écoles et écoles de ski de la commune de 5 200 habitants resteront fermées jusqu'à nouvel ordre. Le port du masque est désormais obligatoire sur tout le territoire de la commune.

16h20. Dans l'Oise, une école ferme ses portes pour 8 jours. La préfecture a pris un arrêté de fermeture de l'école élémentaire du Plessis-Belleville, de ce lundi 18 janvier jusqu'au mardi 26 janvier inclus. Avec au moins 22 cas de Covid-19 détectés chez les élèves et 5 chez les enseignants, la fermeture était devenue inévitable. Les détails à lire ici.

16h10. La Russie lance une campagne de vaccination massive. Le pays a commencé officiellement une campagne de vaccination massive contre le coronavirus, dans l'espoir de stopper la propagation de l'épidémie sans réimposer de confinement national. Plusieurs dizaines d'habitants de Vladivostok, en Extrême-Orient, ont patienté dans un hôpital pour recevoir leur première dose du Spoutnik V, le vaccin de fabrication russe.

16 heures. La Chine et l'OMS auraient pu agir plus vite. Dans son second rapport qui doit être présenté mardi lors d'une réunion à l'Organisation mondiale de la santé, un panel d'experts indépendants chargés d'évaluer la riposte mondiale souligne qu'« en se référant à la chronologie initiale de la première phase de l'épidémie, on constate qu'il aurait été possible d'agir plus vite sur la base des premiers signes ». Selon eux, la propagation du virus a bénéficié d'une « épidémie en grande partie cachée ».

15h50. Le Sri Lanka accueillera à nouveau les touristes étrangers dès jeudi. Les touristes étrangers seront autorisés à entrer sur le territoire sri lankais à partir du 21 janvier, avec toutefois quelques restrictions et ce, après dix mois de mise en sommeil de son industrie touristique en raison de la pandémie. L'île de 21 millions d'habitants accueillera les voyageurs en dépit de l'augmentation des cas, dans l'espoir de sauver un secteur hôtelier qui était déjà en souffrance depuis les attentats de Pâques 2019.

15h40. Le Brésil lance sa campagne nationale de vaccination. Le gouvernement brésilien commence finalement ce lundi sa campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, deux jours plus tôt que prévu, sous la pression des gouverneurs des Etats du pays et particulièrement de celui de Sao Paulo. « Après avoir entendu les gouverneurs, nous avons décidé de distribuer aujourd'hui même les vaccins aux (27) Etats » de la fédération brésilienne, qui « pourront commencer à vacciner » immédiatement, a déclaré le ministre de la Santé Eduardo Pazuello.

15h30. En Inde, des dizaines de milliers de personnes ont séché la vaccination. Le gouvernement indien a intensifié ses efforts pour renforcer la confiance dans les vaccins contre le Covid-19, alors que près d'un tiers de la population appelée à se faire vacciner dans le cadre de la campagne nationale ne s'est pas présenté. L'Inde a lancé l'une des campagnes les plus ambitieuses du monde, visant à vacciner 300 millions d'individus d'ici juillet. Mais selon le gouvernement, seulement 224 000 sur les 300 000 vaccinations prévues ont été effectuées au cours des deux premiers jours de la campagne lancée samedi.

15h20. Hand : le Cap-Vert, touché par le Covid-19, forfait pour le reste du Mondial en Egypte. La sélection de l'archipel atlantique, arrivée avec 11 joueurs au Caire, a joué un match face à la Hongrie avant que deux joueurs supplémentaires ne soient testés positifs au coronavirus. Or, il faut au moins dix joueurs pour participer, selon les règles édictées par la Fédération internationale (IHF). « Comme le Cap-Vert fait toujours face à des difficultés pour aligner au moins dix joueurs et être capable de concourir selon les règles établies, il a décidé de se retirer », déclare l'IHF, selon laquelle la sélection devrait rapidement quitter l'Egypte.

15h10. A Gibraltar, le nombre de morts du Covid a quadruplé en deux semaines. Selon le dernier bilan publié dimanche, le plus élevé depuis le début de la pandémie, neuf personnes sont mortes en 24 heures dans l'enclave britannique, ce qui porte le nombre total de décès à 43. Quatre autres personnes sont mortes samedi. Après avoir été plutôt épargné, Gibraltar a enregistré son premier décès à la mi-novembre et le 6 janvier, le bilan était passé à dix. La plupart des personnes mortes ce week-end avaient plus de 80 ans.

15 heures. Une cinquantaine de Chinois testés positifs à Roissy. Un étrange cluster a été observé dimanche à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, rapporte Europe 1. Quarante-neuf passagers chinois, qui venaient de pays différents, ont été testés positifs au coronavirus alors qu'ils attendaient une correspondance commune pour rejoindre Shanghai. Ils ont été placés à l'isolement dans un hôtel. L'aéroport de Paris a émis l'hypothèse de faux négatifs. De nouveaux tests, dont les résultats sont attendus, ont été effectués ce lundi.

14h45. Le variant anglais dominant en France entre fin février et mi-mars, selon une étude. Le variant identifié au Royaume-Uni représente 1,4 % des cas diagnostiqués en France, selon une estimation de l'Inserm. « Nous estimons que le variant deviendrait dominant en France entre fin février et mi-mars », jugent également les auteurs de l'étude. Et d'ajouter : « Ces résultats montrent la nécessité de renforcer les mesures de distanciation sociale et d'accélérer la campagne de vaccination pour faire face à la menace du variant VOC. »

14h30. A cause des variants, le Haut conseil de santé publique recommande de ne plus utiliser de masques en tissu. Selon les informations de la Voix du Nord, le Haut conseil de santé publique (HCSP) recommande de ne plus utiliser les masques en tissu aux normes Afnor avec l'apparition des variants -plus transmissibles- anglais, sud-africain et brésilien du Covid-19. « Les masques de catégorie 2 ou masques en tissu ne filtrent qu'à 70 % alors que les catégories 1 comme les masques chirurgicaux vont jusqu'à 90 % », rappelle le HCSP.

14h20. Vaccins contre données ? Israël a obtenu un stock de vaccins anticoronavirus du géant pharmaceutique Pfizer en échange notamment du partage rapide de données sur les effets de cette immunisation sur sa population, selon un accord consulté lundi par l'AFP. Cette « collaboration » se présente comme un effort visant « à mesurer et à analyser les données épidémiologiques liées au déploiement du produit », c'est-à-dire à l'injection du vaccin au sein de la population israélienne. L'Etat hébreu a lancé il y a près d'un mois une campagne de vaccination « sans précédent » contre le Covid-19.

14h10. Pour Line Renaud, la vaccination est « un acte de solidarité collective ». La comédienne et chanteuse âgée de 92 ans a été vaccinée ce lundi contre le Covid-19 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) où elle habite. « J'étais réticente. J'avais plutôt décidé d'attendre. Devant l'ampleur de l'épidémie, j'ai décidé d'y aller. Et je suis contente d'avoir pris la décision », a déclaré Line Renaud, peu après avoir reçu la piqûre. « Ce que je peux dire aux personnes encore réticentes, c'est que c'est une question de vie pour soi et pour les autres. C'est un acte de solidarité collective », a ajouté la chanteuse, une des figures publiques les plus populaires en France.

Line Renaud reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19, le 18 janvier 2021./AFP/Christophe Archambault
Line Renaud reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19, le 18 janvier 2021./AFP/Christophe Archambault  

13h49. Martine Aubry pointe une « pénurie de vaccins » et demande « la vérité » au gouvernement. « Que le gouvernement dise la vérité ! Qu'on ne recommence pas la même histoire qu'avec les masques ou les tests », exhorte ce lundi la maire de Lille, Martine Aubry, alertant sur une « pénurie de vaccins » au moment où la vaccination contre le Covid-19 s'élargit aux plus de 75 ans. « Ma conviction c'est qu'on est vraiment en pénurie de vaccins » affirme la maire socialiste, faisant part d'une « grande inquiétude », après avoir assisté au démarrage d'un des deux centres de vaccination ouverts par la ville.

La mairie a ouvert ces deux centres, à la capacité respective de 800 et 840 personnes par semaine, pour la vaccination, mais s'est vue refuser d'en ouvrir plus, rapporte-t-elle.

13h40. Etats-Unis, Brésil et Inde sont les pays les plus endeuillés. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 397 600 décès pour 23 937 332 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 209 847 morts et 8 488 099 cas, l'Inde avec 152 419 morts (10 571 773 cas), le Mexique avec 140 704 morts (1 641 428 cas), et le Royaume-Uni avec 89 261 morts (3 395 959 cas).

13h37. Dubaï accueille bras ouverts les touristes. Ni quarantaine, ni couvre-feu : malgré une hausse des contaminations, Dubaï garde ses portes grandes ouvertes aux touristes, les autorités se targuant d'avoir contrôlé la pandémie avec de très lourdes amendes dissuasives contre le non-port du masque et la distanciation physique dans les lieux publics.

13h20. Plus de 94 millions de cas d'infection dans le monde. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2 031 048 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019. Plus de 94 964 590 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

12h50. Les mots très durs du patron de l'OMS. Tedros Adhanom Ghebreyesus avertit que le monde feraface à un « échec moral catastrophique » si les pays riches accaparent les vaccins contre le Covid-19. « Le prix de cet échec sera payé par les vies et les moyens de subsistance dans les pays les plus pauvres du monde », a mis en garde le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, lors d'une réunion du conseil exécutif de l'organisation onusienne à Genève. Il a vivement critiqué les fabricants de vaccins qui recherchent l'approbation réglementaire dans les États riches plutôt que de soumettre leurs données à l'OMS pour obtenir un feu vert à l'échelle mondiale. Selon lui, si 39 millions de doses ont été administrées dans au moins 49 pays riches, « seulement 25 doses ont été administrées dans un des pays au revenu le plus bas. Pas 25 millions, pas 25 000, juste 25 », a-t-il déploré, sans préciser le pays.

12h38. Sept vaccins en circulation dans le monde. Ceux de Pfizer-BioNTech (américano-allemand) et Moderna (américain) dominent en Amérique du Nord, en Europe, en Israël et dans les pays du Golfe. Le vaccin d'AstraZeneca-Oxford (britannique) a quant à lui la part belle au Royaume-Uni et en Inde, qui utilise aussi un sérum développé localement par Bharat Biotech. Le vaccin Spoutnik V du centre russe Gamaleya est injecté en Russie, mais également en Argentine, au Bélarus et en Serbie. Quant aux vaccins chinois, outre en Chine, celui de Sinopharm est administré aux Émirats Arabes Unis, au Bahreïn, aux Seychelles et en Jordanie, celui de Sinovac l'est en Indonésie, au Brésil et en Turquie.

Tous nécessitent deux doses pour être pleinement efficaces.

12h37. Le point vaccins. 40 062 825 de doses de vaccins antiCovid-19 ont été administrées dans le monde, dans au moins 60 pays ou territoires, qui regroupent 61 % de la population mondiale. 11 pays concentrent 90 % des doses injectées.

12h36. La palme de la vaccination revient à… Israël est, de loin, le pays le plus en avance : 2,43 millions de doses ont été administrées à 2,12 millions de personnes soit un quart de la population.

Dans l'Union européenne, l'Italie (1,15 million) et l'Allemagne (1,05 million) sont en tête. La France a vacciné 0,6 % de sa population.

12h28. Si le plan est respecté. Alors que le Brésil a autorisé hier le vaccin chinois de Sinovac, le gouvernement brésilien doit commencer à distribuer les vaccins aux États dans la journée, pour lancer la vaccination mercredi. La stratégie vaccinale du Brésil recèle un grand enjeu politique pour le président corona-sceptique Jaïr Bolsonaro, qui affronte sur ce terrain le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, Joao Doria, l'un de ses principaux rivaux pour la présidentielle de 2022.

12h20. 109 nouveaux cas en Chine. Pour le 6e jour d'affilée, la Chine dépasse les 100 contaminations quotidiennes. Sur les 93 infections locales, 54 se sont produites dans le Hebei, la grande province qui ceint Pékin. Avec la ville de Gongzhuling, dans la province de Jilin, le nombre total de personnes sous confinement s'élève maintenant à plus de 29 millions.

12h13. Le Royaume-Uni impose une quarantaine à tous les arrivants pour éviter l'importation de nouveaux variants. La crainte d'un rebond s'amplifie avec la menace de nouveaux variants plus contagieux. Lui-même frappé par un variant du virus jusqu'à 70 % plus contagieux selon les autorités sanitaires, le Royaume-Uni décide d'accélérer sa campagne de vaccination, ouverte à tous les plus de 70 ans lundi et de rendre obligatoire un test Covid-19 négatif pour les voyageurs internationaux, ainsi qu'une quarantaine.

« Il y aura des contrôles à domicile » et « à la frontière », « ce sont les mesures les plus efficaces que l'on puisse prendre à ce stade », déclare le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab Depuis le début de la campagne le 8 décembre, plus de 3,8 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin dans son pays.

11h55. Emirates lance un programme de vaccination de milliers d'employés. Le groupe de la compagnie aérienne de Dubaï, Emirates, annonce ce lundi un programme de vaccination contre le nouveau coronavirus de son personnel basé aux Émirats Arabes Unis, qui compte des dizaines de milliers d'employés.

11h42. Le débat sur le passeport vaccinal « prématuré », selon Pécresse. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse juge ce lundi que le débat sur un passeport vaccinal, « prématuré » car il créerait « des injustices » entre Français vaccinés et non vaccinés, se posera prochainement, en particulier à l'approche de l'été sur le sujet du tourisme. « Pour moi ce débat est prématuré car le vaccin protège ceux qui sont vaccinés », et un passeport vaccinal « serait totalement injuste » car « cela reviendrait à donner des droits à un nombre infime de personnes vaccinées alors que l'immense majorité attend les vaccins », explique-t-elle sur BFMTV et RMC. Mais « dans quelques mois, quand toutes les personnes qui souhaitent auront pu se faire vacciner, ce débat aura toute sa pertinence », estime-t-elle.

11h14. La Bourse de Paris recule sous le coup de la faible croissance chinoise. La Bourse de Paris recule de 0,15 % peu après l'ouverture ce lundi, affectée par le niveau le plus bas depuis plus de 40 ans de la croissance chinoise, au début d'une semaine chargée, entre BCE et investiture de Joe Biden aux Etats-Unis.

11h04. « Mauricette va bien » : face aux fake news, les autorités rassurent sur la santé de la première vaccinée de France. Des rumeurs infondées sur la mort de la septuagénaire circulent sur les réseaux sociaux. « Pitoyable », dénonce notamment le maire de Sevran. Notre sujet à lire ici.

10h42. « Les gens annulent en cascade », s'inquiète le président du Comité de tourisme de Martinique. « On a des visiteurs très inquiets, qui préfèrent tout simplement annuler », affirme ce lundi sur France Info François Baltus-Languedoc, le président du Comité de tourisme de Martinique, alors que la Martinique et la Guadeloupe durcissent dès ce lundi leurs conditions d'entrée sur leur territoire. En plus d'un test PCR négatif, les deux îles imposent une semaine d'isolement aux voyageurs, quelle que soit la provenance, y compris donc pour ceux qui viennent de métropole.

10h30. Michelin va révéler son palmarès, malgré le Covid. Comme si de rien n'était… En dépit de la fermeture depuis plusieurs mois des restaurants, le guide Michelin, faisant fi des critiques à son encontre, va dévoiler ce lundi son palmarès en France, qui maintient les macarons de tous les trois étoiles. « C'est une décision importante pour soutenir la profession malgré le contexte et peut-être en raison même du contexte. Il était nécessaire de maintenir cette annonce », déclare le directeur du guide Gwendal Poullennec.

10h20. Le retard de livraison de Pfizer/BioNTech sera rattrapé à la fin du trimestre, assure Pannier-Runacher. Le retard de livraison de vaccins anti-Covid de Pfizer/BioNTech sera rattrapé « à la fin du 1er trimestre », assure ce lundi la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, qui s'est cependant dite « vigilante ». « Le calendrier prévoit une baisse de livraison de 140 000 doses cette semaine et, à partir de la semaine prochaine, nous aurons 520 000 livraisons hebdomadaires », comme initialement prévu, dit-elle sur CNews.

10h12. Crise du Covid-19 : « L'Etat doit aider les restaurants à se digitaliser ». Olivier Gergaud, économiste spécialisé sur le marché de la restauration, directeur du centre d'excellence Food, Wine and Hospitality. N otre sujet à lire ici.

9h56. Le Royaume-Uni élargit sa campagne de vaccination. Le Royaume-Uni élargit ce lundi sa campagne de vaccination contre le coronavirus aux plus de 70 ans, au moment de l'entrée en vigueur de la quarantaine imposée à tous les arrivants pour éviter l'importation de nouveaux variants. Lui-même frappé par un variant du virus jusqu'à 70 % plus contagieux selon les autorités sanitaires, le Royaume-Uni déplore le plus lourd bilan en Europe avec plus de 89 000 morts.

9h42. « Cette organisation logistique fonctionne, elle est opérationnelle, elle continue de monter en régime », déclare le ministre de la Santé sur BFMTV.

9h39. « Nous aurons largement atteint le million de Français vaccinés à la fin du mois », assure Olivier Véran. Le détail à lire ici.

9h37. Des sociétés britanniques appellent à un sauvetage d'Eurostar. Des dirigeants d'entreprises britanniques appellent le gouvernement à participer à un sauvetage d'Eurostar, la compagnie ferroviaire transmanche mise à mal par la fermeture de la frontière du fait de la pandémie de Covid-19, ont rapporté des médias. Le groupe de pression London First déclare qu'Eurostar avait besoin « d'une action rapide pour sauvegarder son avenir » dans une lettre envoyée au ministre britannique des Finances Rishi Sunak, que l'agence Bloomberg News a pu consulter. Ce courrier a été signé par 25 dirigeants et universitaires.

9h29. 26 cas positifs à l'école du Plessis-Belleville : quatre classes fermées et des tests dès ce lundi matin. L'Académie annonce finalement que deux classes supplémentaires - quatre au total - seront fermées ce lundi, au Plessis-Belleville, où l'on dénombre 26 personnes positives au Covid-19. Au moins trois autres écoles de l'Oise ont enregistré des cas positifs. À lire ici.

9h17. Valérie Pécresse annonce la mise en ligne d'une plateforme d'écoute pour les étudiants.

9h15. Valérie Pécresse dénonce les couacs de la campagne de vaccination. « C'est le bazar… En Ile-de-France des centres de vaccination n'auront que des centaines de doses au lieu des milliers qui étaient prévues », déclare la présidente du conseil régional d'Ile-de-France sur BFMTV.

9h08. En Australie, les stars du tennis ne bénéficieront d'« aucun régime de faveur ». Les dizaines de stars du tennis placées en stricte quarantaine dans des hôtels avant l'ouverture de l'Open d'Australie ne bénéficieront d'« aucun régime de faveur » pour s'entraîner, affirment ce lundi les autorités sanitaires australiennes. Contraints de taper des balles contre les murs de leur chambre, des joueurs ont appelé à un assouplissement des mesures d'isolement pour être prêts à disputer le premier tournoi du Grand Chelem de l'année, qui doit débuter le 8 février.

Ce week-end, des passagers ont été testés positifs au Covid-19 sur trois des 17 vols qui transportaient les joueurs et leur entourage. Les 72 joueurs ou joueuses qui étaient à bord, soit un peu plus du quart des 256 engagés, n'auront pas le droit de s'entraîner avant la fin de la quatorzaine destinée à empêcher la propagation du Covid-19.

8h40. « Il y a urgence mais il faut vivre avec un principe de réalité : la vaccination dépend de la production des vaccins », explique Alain Fischer.

8h30. « Il est légitime de se poser des questions mais il faut s'en réjouir. En une année, plusieurs vaccins ont été mis au point, un événement unique dans l'histoire de la biologie et de la médecine », déclare Alain Fischer, le Monsieur Vaccin du gouvernement sur RTL.

8h26. Le Premier ministre japonais, en perte de vitesse, tente de reprendre pied. Le Premier ministre japonais s'engage ce lundi à s'attaquer de front à l'augmentation préoccupante des cas de Covid-19 dans son pays et à rétablir une situation normale « dès que possible », alors que sa gestion de la crise est vivement critiquée. Yoshihide Suga, qui s'exprimait lors de la réouverture de la session parlementaire, a vu sa popularité s'effondrer depuis son arrivée au pouvoir en septembre dernier. « Je vais faire en sorte de rétablir une situation normale dès que possible » afin de « protéger les vies et la santé de la population », promet-il devant le Parlement.

8h09. Sanofi veut supprimer 400 postes en recherche et développement. Une décision révélée par France Inter que la CGT juge « inacceptable », d'autant plus que l'entreprise est en retard dans la course au vaccin contre le Covid-19.

7h54. Couvre-feu à 18 heures : des grandes surfaces ouvrent plus tôt le matin. De nombreuses enseignes ont annoncé l'ouverture de leurs magasins à 7 heures ou 7h30 pour permettre aux clients de faire leurs courses avant d'aller au travail. Notre sujet à lire ici.

7h35. L'Australie ne rouvrira probablement pas ses frontières en 2021. L'Australie ne devrait pas rouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers en 2021, et ce en dépit des campagnes de vaccination qui vont progresser dans le monde entier, estime ce lundi un haut responsable australien de la Santé.

Secrétaire au département de la Santé, Brendan Murphy est un des principaux conseillers du gouvernement. Il a jugé qu'il ne fallait pas espérer en 2021 le retour d'une circulation fluide aux frontières. « Je pense que nous aurons encore pendant la majeure partie de l'année d'importantes restrictions aux frontières », dit-il à la chaîne ABC. « Même si une grande partie de la population est vaccinée, nous ne savons pas si cela empêchera la transmission du virus. » « Et il est probable que les mesures de quarantaine demeureront encore quelque temps. »

7h18. Malgré le Covid, la Chine signe une croissance positive en 2020. Un PIB positif mais au plus bas depuis plus de 40 ans : la Chine a dégagé une croissance de 2,3 % l'an dernier malgré la pandémie de Covid-19, alors que la plupart des grandes économies restent en récession.

Premier pays touché par l'épidémie, la Chine a connu au premier trimestre 2020 un repli historique de sa croissance (-6,8 %), après des mesures de confinement sans précédent qui ont plombé l'activité. L'amélioration progressive des conditions sanitaires à partir du printemps a toutefois permis au produit intérieur brut (PIB) de rebondir. Il s'est affiché en hausse de 6,5 % sur un an au dernier trimestre, soit son niveau pré-pandémie, a indiqué lundi le Bureau national des statistiques (BNS).

6h58. JO de Tokyo : vers une réduction drastique du nombre d'athlètes à la cérémonie d'ouverture. Le nombre d'athlètes aux cérémonies d'ouverture et de clôture des JO de Tokyo prévus cet été devrait être réduit à cause de la pandémie de nouveau coronavirus, déclarent ce lundi les organisateurs, un journal japonais évoquant plusieurs milliers de participants en moins.

Le Comité international olympique (CIO) s'attend à ce que ce nombre soit quasiment divisé par deux pour la cérémonie d'ouverture prévue le 23 juillet, selon le quotidien Yomiuri Shimbun. Environ 6 000 athlètes devraient participer à cette cérémonie, affirme ce journal, alors que plus de 11 000 sportifs du monde entier doivent concourir à Tokyo.

6h45. La Guadeloupe impose un isolement obligatoire de 7 jours pour les voyageurs. Tous les voyageurs arrivant en Guadeloupe, à l'exception de ceux provenant de Martinique, devront à partir de ce lundi s'engager « sur l'honneur » à respecter un isolement de sept jours, annonce la préfecture dans un communiqué.

« Il s'agit d'éviter l'introduction du – variant anglais — par un voyageur qui serait porteur du virus mais n'aurait pas été testé positivement avant le départ », explique la préfecture.

Les voyageurs arrivant en Guadeloupe, qui doivent déjà présenter un test PCR négatif, seront « soumis à un isolement de même nature que les – cas contacts — » (sept jours) et devront réaliser un nouveau test sept jours après leur arrivée sur le territoire, précise le communiqué.

La Martinique a elle aussi annoncé ce week-end un durcissement des conditions d'entrée sur son territoire, à compter de ce lundi.

6h40. Vaccination des plus de 75 ans contre le Covid-19, c'est parti! La campagne de vaccination du grand public débute ce lundi, avec déjà des embouteillages dans les centres de vaccination. Voici ce qu'il faut savoir pour s'inscrire.

Covid-19 : « 4 millions de Français » pourraient être « vaccinés fin février », évoque Véran

6h30. 141 nouveaux décès en France. On enregistre 141 décès du nouveau coronavirus ces dernières 24 heures à l'hôpital. Au total, 70 283 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie.

6h25. Contaminations en hausse en France. Santé Publique France dénombre 16 642 nouveaux tests positifs ces dernières 24 heures, contre 15 944 cas il y a sept jours.

6h20. 2 766 personnes en réanimation en France. 25 235 patients sont actuellement hospitalisés à la suite d'une infection, dont 2 766 dans les services de réanimation, contre 24 526 patients hospitalisés dont 2 620 cas graves il y a sept jours.

6h15. Couvre-feu à 18 heures : attestations, garde d'enfants, courses… nos réponses à vos questions. Le gouvernement a généralisé le couvre-feu à 18 heures dans tout le pays. École, transports, travail, courses… Voici tout ce qu'il faut savoir en pratique.

Couvre-feu à 18 heures : à Paris, la police contrôle

6h10. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct consacré au suivi de l'actualité de la pandémie de Covid-19 ce lundi 18 janvier 2021.