Covid-19 : l’état d’urgence sanitaire entre en vigueur, premier couvre-feu à 21h ce samedi

L’état d’urgence sanitaire sera rétabli à minuit ce vendredi soir sur l’ensemble du territoire national pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

 Au total, au moins 1 100 056 morts liés au coronavirus, pour 38 997 267 cas, ont été déclarées depuis le début de la pandémie.
Au total, au moins 1 100 056 morts liés au coronavirus, pour 38 997 267 cas, ont été déclarées depuis le début de la pandémie.  LP/Arnaud Dumontier

L'essentiel :

  • En France, 122 décès ont été enregistrés depuis le précédent bilan de Santé publique France hier. 25000 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures.
  • La France compte 1 791 malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation, soit 50 de plus que la veille.
  • L’état d’urgence sanitaire entre en vigueur ce vendredi à minuit sur l’ensemble du territoire national. Un couvre-feu sera instauré dès lors, mais véritablement ce samedi à 21h, dans 9 métropoles.
  • L’ attestation de déplacement est téléchargeable ici .
  • Donald Trump et Joe Biden se sont de nouveau affrontés (à distance cette fois) sur le sujet de la gestion de la crise sanitaire aux Etats-Unis.

Minuit. L'Etat d'urgence sanitaire entre en vigueur. C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi. Rendez-vous demain pour suivre l'évolution de la pandémie.

22 heures. 8 raisons pour se déplacer pendant le couvre-feu. le gouvernement a mis en ligne sur son site l'attestation dérogatoire de déplacement - dont une version pour les déplacements professionnels -, en français mais aussi en anglais, et ce dans différents formats. Cliquez ici pour la télécharger.

Covid-19 : l’état d’urgence sanitaire entre en vigueur, premier couvre-feu à 21h ce samedi

20h20. Radio France revoit son budget. La Maison ronde refait ses comptes: le conseil d'administration de Radio France a approuvé un budget rectificatif pour 2020, qui prévoit désormais une perte d'exploitation de 11,2 millions d'euros, en raison de l'impact lié au Covid-19.

20h05. La Belgique ferme lundi ses cafés et restaurants pour 4 semaines. Jusqu'à présent la fermeture des cafés ne concernait que la région de Bruxelles et courait jusqu'à début novembre. La mesure est étendue à tout le pays et concerne également les restaurants. Il s'agit d'éviter un nouveau confinement.

19h55. Plus de 8 millions de cas de Covid-19 enregistrés aux Etats-Unis. Ce décompte a été publié ce vendredi par l'université Johns Hopkins. La première puissance économique mondiale est de loin la plus touchée au monde par la pandémie en valeur absolue, avec plus de 217 000 morts.

19h45. Pourquoi Clermont-Ferrand a pu échapper au couvre-feu… malgré des indicateurs très dégradés. La métropole n'est pas concernée par le couvre-feu qui entre en vigueur ce samedi dans plusieurs endroits. Du moins pour le moment, car la situation sanitaire y est très inquiétante. On vous explique tout par ici.

19h35. Les sentiers côtiers et plages du Morbihan interdits de 21 heures à 6 heures. Alors que le département n'est pas soumis au couvre-feu, le préfet a décidé ce vendredi d'interdire l'accès aux sentiers côtiers et aux plages de 21 heures à 6 heures du matin tous les jours, indique France Bleu, qui précise que les rassemblements en extérieur de plus de six personnes sont aussi désormais prohibés.

19h30. Spectacles avant 21 heures à Paris : demandez le programme! On doit, à partir de samedi, être chez soi à 21 heures… Ce n'est pas une raison pour déserter les théâtres. Dès ce week-end, et pour les semaines à venir, Paris offrira une multitude de sorties en journée, les salles ayant modifié dans l'urgence les horaires de leurs artistes. Tour d'horizon de ces offres.

19h25. 1615 clusters en cours. Santé Publique France rapporte aussi que le taux de positivité des tests est actuellement de 12,9 % et que 1615 foyers de contaminations sont actuellement en cours d'investigation, c'est 136 de plus que la veille.

19h20. 25 000 nouvelles contaminations. Selon le bilan de Santé Publique France de ce vendredi, on recense depuis jeudi 25 086 nouveaux cas positifs au coronavirus. 122 décès sont à constater depuis la veille, ce qui porte le nombre total de morts liées au coronavirus en France à 33 303, dont 22 391 à l'hôpital.

19h15. AAA : accord sur un PSE, 502 licenciements prévus. Un accord en vue d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévoyant le licenciement de 502 personnes au sein du sous-traitant aéronautique AAA, soit près d'un tiers de ses effectifs en France, a été signé ce vendredi par les syndicats FO et CFE-CGC. Le plan proposé en juillet par la direction prévoyait de supprimer 719 postes (45 % des effectifs) à cause de la chute de l'activité liée à l'épidémie de Covid-19. Le nouveau PSE anticipe la suppression de 567 postes (502 licenciements, 65 postes à pourvoir supprimés).

19h05. « Les attaquants m'entendent depuis la défense » : le huis clos en Ligue 1, ça change quoi? Covid-19 oblige, les matchs se disputent cette saison sans supporters ou presque. Outre la morosité ambiante, ces conditions spécifiques, de silence notamment, ont des répercussions sur le jeu et ses acteurs. Ils témoignent.

18h55. Handball/Montpellier obtient le report du match face à Moscou. La rencontre entre Montpellier et Moscou, prévue mardi en ouverture de la Ligue européenne, a été reportée à une date ultérieure, a annoncé ce vendredi le club héraultais. « Suite aux différents cas de Covid-19 apparus dans l'équipe en début de semaine et tenant compte du délai de précaution de 7 jours imposé par l'ARS, la rencontre face à Moscou sera reportée à une date ultérieure », précise le club.

18h45. Covid-19 : explosion des demandes de RSA, marqueur de précarité. Selon les chiffres que le Parisien a collectés auprès de 28 départements de France métropolitaine, les inscriptions au revenu de solidarité active explosent – souvent de plus de 10 % – depuis la crise sanitaire.

18h40. Rhône-Alpes : Les interventions non urgentes déprogrammées. L'ARS Auvergne Rhône-Alpes a demandé aux établissements de santé de la Loire, du Rhône et de l'Isère de procéder dès lundi à des déprogrammations pour 15 jours face au risque de saturation des services dû au Covid-19. L'intensification de la circulation du virus dans la région, particulièrement dans les métropoles de Grenoble, Saint-Étienne et Lyon et Clermont-Ferrand, « impacte fortement l'offre de soins tant dans les services d'hospitalisation conventionnelle que ceux de réanimation et soins intensifs », souligne l'ARS.

18h30. France Télé va diffuser un film chaque soir. « France Télévisions s'adapte et propose tous les soirs sur une de ses antennes un film de cinéma. La plateforme France.tv proposera également une large sélection de films à voir ou à revoir », précise un communiqué. Le film sera diffusé en prime time chaque soir sauf le vendredi où il sera diffusé en deuxième partie de soirée, et ce dès ce vendredi minuit pour quatre semaines minimum.

18h20. Plus de 1,1 million de décès dans le monde. Au total, au moins 1 100 056 morts, pour 38 997 267 cas, ont été déclarées. Près d'un décès sur cinq a eu lieu aux États-Unis, le pays le plus endeuillé au monde avec 217 798 morts pour 7 985 356 cas. Suivent le Brésil avec 152 460 décès et 5 169 386 cas, l'Inde (112 161 morts, 7 370 468 cas), le Mexique (85 285, 834 910) et le Royaume-Uni (43 293, 673 622).

18h10. À Toulouse, les bars rouvrent. Le tribunal administratif de Toulouse a suspendu ce vendredi l'arrêté du préfet de Haute-Garonne qui ordonnait pour quinze jours la fermeture des bars et imposait des mesures restrictives aux restaurants. Le juge administratif, saisi dans le cadre d'un référé liberté, a considéré « qu'il n'était pas démontré qu'une fermeture totale était nécessaire, adaptée et proportionnée au but poursuivi de lutte contre la propagation du covid-19 », indique le tribunal administratif dans un communiqué. Ces bars sont toutefois tenus de fermer à 21 heures dès samedi.

18 heures. Une dizaine de sénateurs positifs au Covid-19, l'un d'eux à l'hôpital. Selon nos confrères de France Info, une campagne de tests menée au Sénat, sur une centaine de parlementaires, a contribué à la détection d'une dizaine d'élus contaminés au coronavirus. Un des sénateurs, issu du groupe socialiste, a par ailleurs été hospitalisé. BFMTV donne le détail de ces contaminations : il s'agirait de huit sénateurs (dont deux centristes et trois socialistes) et de quatre de leurs collaborateurs.

17h50. Le monde de la culture sonné par le refus d'assouplissement du couvre-feu. « Nous sommes tout simplement désespérés, il n'y a pas d'autre mot », a réagi, encore incrédule, Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), après le refus du Premier ministre de procéder à un assouplissement du couvre-feu pour ce secteur frappé de plein fouet par la crise sanitaire. « Pourquoi nous fermer la porte au nez quand nous demandons simplement des ajustements pour notre survie ? », s'est-il interrogé.

17h40. Au Royaume-Uni, les pubs au dans la tourmente. Le secteur des pubs se trouve en première ligne des mesures sanitaires au Royaume-Uni et de nouvelles restrictions entrent en vigueur samedi à Londres, avec l'interdiction de socialiser en intérieur avec des personnes extérieures à son foyer. Conséquence : la chaîne de pubs Wetherspoon a vu son action plonger de 18 % ce vendredi en Bourse.

17h20. Blocage du plan de relance européen : Macron appelle au « compromis ». Le président français a appelé ce vendredi à un « esprit de compromis » pour débloquer les négociations sur le budget et le plan de relance européens, à l'issue du sommet des Vingt-Sept à Bruxelles. « Il est important que nous travaillions tous ensemble à bâtir les conditions d'un accord le plus rapide possible », a-t-il déclaré alors que le budget de l'UE 2021-2027 sur lequel s'adosse le plan de relance post-Covid est au cœur d'âpres pourparlers entre le Parlement européen et les Etats membres.

17h15. Tennis : rejet d'un recours contre l'interdiction de jouer à Lille. Le tribunal administratif de Lille a débouté la Fédération française de tennis (FFT) et la Ligue des Hauts-de-France qui demandaient la suspension de l'arrêté interdisant la pratique du tennis en salle sur le territoire de la métropole, a-t-on appris ce vendredi auprès des requérants.

17h05. Les supporters des Rangers et du Celtic appelés à rester chez eux. Le gouvernement écossais a appelé les supporters des Rangers et du Celtic à ne pas se rendre en Angleterre pour visionner samedi le derby de Glasgow dans les pubs, fermés dans plusieurs régions d'Ecosse. Le match se joue à huis clos samedi et n'est pas diffusé en clair. Pour contourner les restrictions, des fans dépourvus de l'abonnement TV nécessaire, ont réservé dans les pubs et bars de l'autre côté de la frontière dans la station balnéaire de Blackpool, en Angleterre.

16h55. Covid-19 : le protocole mis à jour publié sur le site du ministère du Travail. La nouvelle mise à jour du protocole sanitaire, imposant toujours le port du masque en entreprise, a été publiée ce vendredi sur le site du ministère du Travail. Emmanuel Macron a préconisé « deux à trois jours de télétravail par semaine » dans les entreprises où c'est possible. Sans donner d'objectif hebdomadaire, le protocole demande aux employeurs de fixer « un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les postes qui le permettent » et les entreprises doivent adapter « les horaires de présence afin de lisser l'affluence aux heures de pointe » dans les transports en commun.

16h45. Plus de 400 000 cas de contaminations en 24 heures dans le monde, un record. Au total, 404 758 nouvelles infections au Covid-19 ont été déclarées depuis jeudi, pour 6 086 nouveaux décès. Cette augmentation ne s'explique qu'en partie par la hausse du nombre de tests réalisés depuis la première vague de l'épidémie. En Europe et en Amérique du Nord, le nombre de cas détectés a fortement progressé en une semaine, (+ 44 % et + 17 % par rapport à la semaine précédente). En Europe, le nombre maximal de cas recensés depuis le début de la pandémie a même été atteint jeudi (plus de 150 000).

16h30. Le traçage obligatoire provoque un tollé au Portugal. En voulant rendre obligatoire le téléchargement d'une application de traçage pour freiner l'épidémie de Covid-19, une mesure inédite en Europe, le gouvernement portugais a provoqué un tollé et ignoré les recommandations de Bruxelles. Cette application baptisée « Stay Away Covid » permet de prévenir les personnes ayant croisé récemment quelqu'un ayant été testé positif au nouveau coronavirus. Jusqu'ici, elle a été téléchargée par environ 1,7 million des 10 millions d'habitants que compte le Portugal, un niveau insuffisant pour qu'elle soit efficace, selon le gouvernement.

16h20. Manifestation à Barcelone contre la fermeture des bars et restaurants. Plusieurs centaines de manifestants ont protesté ce vendredi contre la fermeture des bars et restaurants en Catalogne, ordonnée par les autorités pour freiner la progression de l'épidémie dans cette région du nord-est de l'Espagne. Dans la foule, des serveurs, des chefs, des propriétaires de petits restaurants, se sont retrouvés aux cris de « Non à la fermeture ».

16h10. Traitements contre le Covid : Remdesivir, HCQ… ce que conclut l'essai géant de l'OMS. L'étude n'a pas permis de prouver l'efficacité des antiviraux - y compris du Remdesivir, pourtant porteur d'espoir - dans le traitement des patients atteints du coronavirus. Explications.

16 heures. Axa condamné à indemniser deux restaurateurs marseillais. L'assureur Axa -qui déplore une décision « incompréhensible » - a été condamné à garantir les pertes financières provoquées par le confinement de deux restaurateurs marseillais, selon une décision du tribunal de commerce consultée ce vendredi par l'AFP. Les deux restaurants situés sur le Vieux-Port avaient assigné leur assureur Axa qui refusait d'indemniser leurs pertes d'exploitation et vont recevoir 23 000 et 92 800 euros « à titre de provision ».

15h50. Faut-il revenir aux sommets européens virtuels ? Le débat est relancé après les départs précipités de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen et de la Première ministre finlandaise Sanna Marin, qui ont quitté l'actuel sommet européen pour se mettre en quarantaine. Dès le début de la réunion jeudi à Bruxelles, la Première ministre danoise avait exprimé ses réticences. « Cette réunion aurait dû être organisée sous forme de vidéoconférence », avait-elle estimé. Entre mars et juin, plusieurs sommets s'étaient déroulés, de façon inédite, par visioconférence.

15h40. Couvre-feu et culture : « incompréhensible » pour Coquerel. Le député LFI Éric Coquerel a jugé « absolument incompréhensible » l'horaire de 21 heures pour le couvre-feu, notamment pour le secteur culturel, alors que le décaler à 23 heures aurait pu « sauver tous les endroits de spectacles et les restaurants ». « Sur ces deux heures, vous auriez pu appeler les gens à être toujours plus raisonnables et ils le sont dans les endroits de spectacles, dans les restaurants. À deux heures près, vous sauviez des centaines de milliers d'emplois », a estimé l'élu de Seine-Saint-Denis.

15h30. Bouglione sauve la mise en levant le rideau l'après-midi. Malgré les attentats, les grèves et maintenant le Covid, les Bouglione sont toujours debout. Ils présentent leur nouveau spectacle au cirque d'hiver, à partir de ce samedi. Épidémie oblige, les artistes viennent principalement d'Europe et joueront en journée, jusqu'au 3 janvier.

15h15. Lieux, criticité, taille… tout savoir sur les 1500 clusters actifs en France. Très exactement 1496 foyers d'infection sont en cours d'investigation au 12 octobre. Santé publique France vient d'en dévoiler une radiographie très précise. On vous détaille tout par ici.

15h05. Des tests antigéniques pour les étudiants de Lorraine. Selon France Bleu, dès lundi, le campus de l'université de Lorraine accueillera un dispositif de tests antigéniques, destinés à diagnostiquer rapidement les étudiants et ainsi éviter qu'ils ne puissent contaminer leurs proches lors des vacances de la Toussaint.

14h55. Le couvre-feu, décrit par les Guyanais qui l'ont vécu. La métropole s'apprête à vivre sous couvre-feu à partir de samedi, comme le subissent les Guyanais depuis des mois. Témoignages.

14h45. Des mesures strictes en Irlande. Les citoyens irlandais, n'ont plus, dès ce vendredi, le droit de se rendre les uns chez les autres, et les régions frontalières avec l'Irlande du Nord vont être soumises à de nouvelles restrictions drastiques. L'Irlande rejoint ainsi le Royaume-Uni, qui a pris des mesures similaires à Londres et dans plusieurs autres zones d'Angleterre, symbole d'un nouveau tour de vis un peu partout en Europe.

Les mesures sanitaires drastiques face au coronavirus entrent en vigueur ce vendredi en Irlande. REUTERS/Clodagh Kilcoyne
Les mesures sanitaires drastiques face au coronavirus entrent en vigueur ce vendredi en Irlande. REUTERS/Clodagh Kilcoyne  

14h35. Le sommet européen du 16 novembre sur la Chine à Berlin annulé. C'est la chancelière allemande Angela Merkel qui en a fait annonce, justifiant de la pandémie actuelle.

14h25. Pfizer prévoit de demander l'autorisation pour son vaccin mi-semaine de novembre. Le géant pharmaceutique américain Pfizer prévoit de demander une autorisation d'urgence pour son vaccin contre le Covid-19 auprès des autorités américaines lors de la troisième semaine de novembre, a annoncé ce vendredi son PDG. « En supposant que les données soient positives, Pfizer demandera une autorisation d'utilisation d'urgence aux Etats-Unis peu après que l'étape de sécurité aura été franchie, au cours de la troisième semaine de novembre », a annoncé Albert Bourla sur les réseaux sociaux.

14h20. Un robot anti Covid-19 dans les collèges de l'Eure. Le robot Lightstrike est testé actuellement dans les collèges du département pour désinfecter classes et parties communes grâce à une technologie américaine à base d'UV à haute intensité. On vous explique tout par ici.

14h10. Nouveau bilan de la pandémie. Le coronavirus a fait au moins 1 099 509 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi ce vendredi. Plus de 38 965 020 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 26 884 800 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

14 heures. Des vacances de la Toussaint « comme à la maison ». Pour les prochaines vacances, toujours sous le signe du Covid-19, les Français plébiscitent les locations cosy, chaleureuses et au grand air. C'est ce que relève la plate-forme de réservation Airbnb, avec la confirmation d'un intérêt accru pour les destinations rurales et particulièrement les îles de la côte atlantique. On vous explique tout par ici.

13h55. Prêt garanti par l'Etat : l'extension du délai de remboursement devra être validée à Bruxelles. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé ce vendredi qu'il demanderait à la Commission européenne l'autorisation d'allonger d'un an le délai à partir duquel le Prêt garanti par l'Etat (PGE) devra être remboursé. Le ministre a fait état sur BFMTV des « inquiétudes face à l'échéance qui se rapproche », notamment chez les restaurateurs qui « demandent de pouvoir rembourser le prêt au bout de deux ans ».

13h45. Ile-de-France : Covid-19 ou pas, ils osent lancer leur boîte. Le 7e rendez-vous de l'entrepreneuriat et du rebond, organisés par Orly Paris, à Athis-Mons, a permis aux porteurs de projet de trouver des conseils en chair et en os. Reportage.

13h35. Du mieux sur les délais de tests. Dans son dernier bulletin épidémiologique portant sur les données de la semaine dernière, Santé publique France souligne que les délais des tests de dépistage tendent à s'améliorer. Le délai moyen entre le début des symptômes et le prélèvement pour un test de dépistage s'est ainsi établi à 2,7 jours chez les patients positifs avec des signes de la maladie (contre 3 jours la semaine précédente et 3,3 celle d'avant). Et 94 % des résultats sont désormais enregistrés dans la base de données Sidep moins de trois jours après leur réalisation, contre 70 % mi-septembre.

13h25. Diffusion « préoccupante » du virus vers les plus âgés. L'épidémie de Covid-19 continue à se diffuser « des plus jeunes vers les plus âgés », observe ce vendredi Santé publique France, jugeant cette évolution « très préoccupante ». Les personnes âgées de 15 à 44 ans sont toujours les plus touchées, avec 278 nouveaux cas de contamination pour 100 000 habitants, contre 180 pour 100 000 toutes tranches d'âge confondues, selon son dernier bulletin épidémiologique. « Les plus fortes augmentations sont observées chez les personnes de plus de 45 ans » : + 66 % chez les 45-64 ans et + 64 % pour les 65-74 ans et les personnes âgées d'au moins 75 ans, a détaillé Sophie Vaux, épidémiologiste à Santé publique France.

13h15. Masque obligatoire sur le littoral vendéen. Ce vendredi, rapporte France Bleu, le préfet de Vendée a signé un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans 31 communes du département, jusqu'au 2 novembre. Toutes celles du littoral allant de l'Aiguillon-sur-Mer à Noirmoutier-en-l'Île sont concernées.

13h05. Wimbledon envisage tous les scénarios, y compris un huis clos. Les organisateurs du tournoi de tennis de Wimbledon, annulé cette année en raison du Covid-19, ont assuré ce vendredi que leur priorité était la tenue du tournoi en 2021 et que tous les scénarios étaient envisagés, même une compétition à huis clos.

12h45. Pfizer pourrait demander l'homologation de son vaccin aux USA d'ici fin novembre.

12h35. Le confinement rétabli dans une région du nord de la Grèce. La région de Kozani, dans le nord de la Grèce, habitée par quelque 150 000 personnes, se voit imposer un nouveau confinement après l'apparition de dizaines de nouveaux cas de coronavirus en octobre. Ce confinement durera jusqu'au 29 octobre, a annoncé l'Agence sanitaire publique de Grèce. « Les masques sont obligatoires à l'extérieur et à l'intérieur des espaces de travail, tous les rassemblements sont suspendus et tout mouvement à l'extérieur de la région est interdit. » Tous les magasins, les salles de sport, les tribunaux, les restaurants, les cinémas, les musées et les sites archéologiques sont fermés

12h30. « La règle est la même pour tous », selon Jean Castex. Implicitement, le Premier ministre a rejeté un éventuel assouplissement pour les salles de spectacles voulu par Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture en soulignant que « la règle est la même pour tous » y compris la culture. « Je suis sûr que tout le monde va s'adapter, y compris le monde de la culture », secteur pour lequel le gouvernement déploiera « tous les moyens […] pour amortir le choc », a-t-il insisté, mettant ainsi fin au débat entre le ministre de l'Économie opposé à un assouplissement pour le monde du spectacle et son homologue à la Culture qui y était favorable.

12h15. Sanna Marin, la cheffe du gouvernement finlandais, se place à l'isolement. La cheffe du gouvernement finlandais, Sanna Marin, a annoncé ce vendredi quitter le sommet européen réuni à Bruxelles pour s'isoler après avoir été en contact avec un député de son pays depuis testé positif au Covid-19.

12 heures. Une ville chinoise propose déjà une vaccination à ses habitants. La ville chinoise de Jiaxing de la province du Zhejiang propose à ses habitants âgés de 18 à 59 ans des « vaccinations d'urgence » anti-Covid-19. C'est la première opération connue de cette ampleur dans le pays, réalisée avec un vaccin encore non approuvé commercialement. Ces « vaccinations d'urgence » sont recommandées en priorité aux habitants les plus exposés (personnel médical, en contact avec le public, douaniers ou voyageurs devant se rendre dans des pays à risque) et le vaccin comprend deux doses à se faire administrer de 14 à 28 jours d'intervalle, pour un coût de 51 euros.

11h50. Un tribunal de Berlin en Allemagne annule les restrictions sur les bars et restaurants. Le tribunal administratif de Berlin a annulé l'obligation imposée aux bars et restaurants de la capitale allemande de fermer tous les jours entre 23 heures et 6 heures pour endiguer la pandémie de nouveau coronavirus. Le tribunal avait été saisi en référé par plusieurs restaurateurs berlinois opposés à ces restrictions nocturnes, imposées depuis le 10 octobre. Cette décision peut faire l'objet d'un appel devant la Cour administrative supérieure de Berlin-Brandebourg.

11h45. Castex promet son soutien aux soignants et exhorte les Français à la responsabilité. Le Premier ministre Jean Castex, en visite au CHU de Lille, a promis l'« appui » du gouvernement aux soignants inquiets face à « la montée d'eau » de la deuxième vague de Covid-19, tout en exhortant les Français à la « mobilisation nationale ». « Si on attend tout des pouvoirs publics, on n'y arrivera pas. Il faut rendre les Français acteurs, ils peuvent le faire pour leurs proches, pour vous aussi les soignants », a-t-il dit en visitant le service des urgences.

11h15. Jean Castex va trancher sur un assouplissement ou non pour les spectacles. Selon nos informations, le Premier ministre va trancher dans l'après-midi sur le différend qui oppose Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture qui demande un assouplissement du couvre-feu pour les salles de spectacles et Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie qui refuse d'ajouter une dérogation supplémentaire au dispositif existant.

11 heures. Le salon Livre Paris repoussé de deux mois à la fin mai. Le salon Livre Paris 2021, qui devait se tenir en mars, est repoussé de deux mois pour être organisé du 28 au 31 mai. « Conscients de l'évolution de l'épidémie de Covid-19, le Syndicat national de l'édition et Reed Expositions France ont décidé de reporter la prochaine édition du salon, qui se tiendra à Paris, Porte de Versailles. » L'édition 2020 avait déjà été annulée avec une décision prise le 1er mars, à moins de trois semaines de l'ouverture, alors que l'épidémie progressait très rapidement en France.

10h50. Des tests antigéniques fin octobre dans les aéroports. Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari a annoncé sur CNews que des tests antigéniques (dont les résultats sont plus rapides) vont être lancés d'ici fin octobre dans les aéroports français. « On va les lancer dans les aéroports, notamment au départ vers des destinations comme les Etats-Unis ou l'Italie et à l'arrivée sur des pays rouges, de manière à ce qu'on n'ait plus des personnes qui rentrent de pays rouge dans le territoire français sans être testées », a-t-il précisé.

10h35. Les compétitions suisses de ski alpin à huis clos. Les épreuves de Coupe du monde de ski alpin organisées en Suisse lors de l'hiver 2020/21, notamment les finales à Lenzerheide, se dérouleront à huis clos. La Suisse accueille cette saison cinq compétitions parmi les plus prestigieuses du circuit (Saint-Moritz, Wengen, Crans-Montana, Adelboden, Lenzerheide), dont certaines attirent habituellement plusieurs dizaines de milliers de spectateurs.

10h20. Le traitement remdesivir ne raccourcit pas les délais de guérison, selon l'OMS. D'après une étude clinique menée par l'OMS, l'antiviral remdesivir n'aurait peu ou pas d'effet sur la durée d'hospitalisation des patients Covid ou sur leurs chances de survie.

10h10. Record des contaminations en Russie. La Russie a fait état de 15 150 nouveaux cas de coronavirus recensés au cours des dernières 24 heures, y compris 5 049 cas à Moscou. Au total, les contaminations s'élèvent à 1 369 313 depuis le début de l'épidémie. Les autorités ont également recensé 232 décès supplémentaires en 24 heures, ce qui porte le bilan officiel de l'épidémie à 23 723 morts.

9h51. Douze cas au club de foot de Montpellier. Huit joueurs de l'équipe de Ligue 1 et quatre membres du staff technique ont été testés positifs au Covid-19 jeudi, apprend-on auprès du club héraultais, censé se déplacer dimanche à Monaco pour la 7e journée de Ligue 1. Depuis le début de la pandémie, sept joueurs de Montpellier ont déjà été touchés par le Covid-19.

9h34. Le marché automobile européen repart à la hausse. Le nombre d'immatriculations de voitures particulières neuves affiche une progression de 3,1 % en septembre sur un an, à 933 987 unités, annonce l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) dans un communiqué. Le marché se remet doucement après avoir été particulièrement impacté par la pandémie de Covid-19. Il s'était effondré de 55,1 % en mars puis de 76,3 % en avril sous l'effet du confinement des populations et de la fermeture des commerces automobiles.

9h11. Pas de dérogation pour le sport amateur. La ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu exclut une dérogation au couvre-feu, instauré à 21 heures en Ile-de-France et dans huit métropoles fortement touchées par le Covid-19, pour les sportifs amateurs. « Il faut être responsables dans cette situation, nous devons venir en soutien très fort au personnel médical et aux personnes qui vont (être) et qui sont déjà malades du coronavirus et qui sont dans les hôpitaux », justifie-t-elle sur France Info

8h43. Un coût d'un milliard d'euros pour le couvre-feu. Bruno Le Maire estime que les mesures d'aides en raison du couvre-feu imposé dès 21 heures en Île-de-France et dans huit métropoles coûteront un milliard d'euros à l'Etat. À titre de comparaison, ce serait cinq milliards d'euros en cas de reconfinement total « dans les zones où le virus circule activement », et « de 15 à 20 milliards d'euros » par mois si un reconfinement général de tout le pays était décidé.

8h36. Bruno Le Maire veut « éviter impérativement un reconfinement général des Français ». Le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance reconnaît sur RMC et BFMTV « demander un effort considérable » avec le couvre-feu, insistant sur le fait que « la circulation du virus explose ».

8h15. Dans l'avion, protégé des contaminations? Le risque d'attraper le Covid-19 dans un avion est très faible si les passagers portent un masque, selon une étude réalisée à bord de long-courriers Boeing 767 et 777 et publiée par l'armée américaine. Les responsables du transport militaire en concluent que même à pleine capacité, le niveau de transmission du virus était nul pendant 12 heures de vol.

7h58. L'Open d'Australie de golf annulé pour la première fois en 75 ans. Les trois plus importants tournois accueillis par l'Australie n'auront pas lieu en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, un « coup sans précédent » pour ce sport dans le pays.

7h41. C'est un nouveau quotidien qui commence ce vendredi soir à minuit, avec le couvre-feu imposé à partir de 21 heures en Île-de-France et dans huit métropoles. « Ne plus sortir, c'est un sacrifice, mais je n'ai pas envie de faire partie de ces gens qui crient à l'atteinte aux libertés individuelles, il y a une limite entre faire la révolution et prendre le risque de voir ses parents mourir », confie un jeune homme d'une vingtaine d'années. À lire ici.

7h18. Le Pérou rouvre plusieurs musées et sites archéologiques. Le pays d'Amérique latine entreprend la réouverture progressive de ses lieux très touristiques après des mois de fermeture en raison de la pandémie. La citadelle inca du Machu Picchu, plus grande attraction du pays, rouvrira notamment samedi pour les habitants de la région de Cuzco et le 1er novembre pour les autres Péruviens et les étrangers.

6h57. Les candidats à la reprise de Bio C'Bon au tribunal. Le distributeur spécialisé, fortement pénalisé en particulier par la crise du coronavirus, avait officialisé son placement en redressement judiciaire début septembre. Son concurrent Biocoop, le géant de la distribution Carrefour et le groupe familial Zouari, actionnaire de Picard, ont promis de reprendre une large part de son millier de salariés et défendent leur projet vendredi devant le tribunal de commerce de Paris.

6h38. L'Argentine franchit la barre des 25 000 morts. Le pays d'Amérique latine de 44 millions d'habitants recense par ailleurs près de 950 000 contaminations, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé. Après de long mois de confinement, l'activité a repris progressivement, mais les rassemblements publics en grand nombre et les regroupements dans des lieux fermés sont toujours interdits.

6h16. Restrictions en Martinique. Les bars, restaurants et salles de sport dans le territoire d'outre-mer devront fermer à 22 heures à compter de samedi soir pour tenter de « casser la courbe » du coronavirus, annonce le préfet Stanislas Cazelle. Alors que la situation s'améliore en Guadeloupe et en Guyane, la Martinique a enregistré 413 cas de plus en une semaine, selon le dernier bilan de Santé Publique France, soit 42 % de plus que la semaine précédente. Mais le territoire n'est, pour le moment, qu'en zone d'alerte « simple » (ni « renforcée » ni « maximale »).

6h08. Trump vante un travail « fantastique », Biden juge qu'il n'a rien fait. Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés à distance sur deux chaînes différentes jeudi soir. « Nous avons fait un travail fantastique […]. Les vaccins arrivent et les traitements arrivent », s'est vanté le locataire de la Maison Blanche sur NBC. « Nous sommes dans une situation où nous avons plus de 210 000 morts et qu'est-ce qu'il fait ? Rien », a taclé presque au même moment le candidat démocrate sur ABC, à un peu plus de deux semaines du scrutin présidentiel.

6 heures. Bonjour et bienvenue ! En ce dernier jour avant le rétablissement de l'état d'urgence sanitaire, suivez avec nous les événements liés à la crise Covid-19 en France et dans le monde en ce vendredi 16 octobre.