Covid-19 : en France, plus de 2900 patients en réanimation

Les hospitalisations pour cause de Covid-19 ont continué de progresser en France. Des chiffres scrutés par les autorités sanitaires et le gouvernement, qui n’exclut pas un troisième confinement.

 Des membres du personnel médical travaillent dans l’unité de soins intensifs dans un hôpital du Mans, le 18 janvier 2021.
Des membres du personnel médical travaillent dans l’unité de soins intensifs dans un hôpital du Mans, le 18 janvier 2021. REUTERS/Stéphane Mahe

L'essentiel :

  • La France a enregistré 323 décès du nouveau coronavirus à l’hôpital en 24 heures et 23 292 nouveaux cas positifs. Au total, 72 647 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.
  • Le pays recense 2902 personnes en réanimation , un chiffre en hausse jamais atteint depuis mi-décembre.
  • La possibilité d’un reconfinement du pays est désormais clairement posée par l’exécutif.
  • Des tests PCR négatifs seront exigés avant l’arrivée en France pour les voyageurs européens dès dimanche.
  • La Belgique a décidé d’interdire à sa population les voyages non essentiels hors des frontières à compter de mercredi et jusqu’au 1er mars.

Retrouvez les événements de la journée du vendredi 22 janvier :

21h10. C'est la fin de ce direct. Merci de nous avoir suivis. Rendez-vous demain matin sur le site du Parisien pour les derniers développements sur la crise sanitaire en France et dans le monde.

21h05. Plus de deux millions de morts dans le monde. La pandémie a fait plus de 2,09 millions de morts dans le monde et plus de 97,4 millions de cas ont été diagnostiqués. Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (410 378), suivis par le Brésil (214 147), l'Inde (153 032), le Mexique (146 174) et le Royaume-Uni (95 829).

21 heures. Réouverture des musées, salles de spectacles… les pistes envisagées. Le ministère de la Culture et les professionnels du secteur planchent sur les conditions de reprise en fonction de l'évolution de l'épidémie. Un document de travail que nous avons pu consulter en exclusivité. Retrouvez les détails ici.

20h55. Pas de reconfinement en France… mais jusqu'à quand? Un troisième confinement semble inéluctable face à l'épidémie de Covid-19. Les pouvoirs publics préfèrent pourtant jouer la montre, misant sur les effets du couvre-feu. Lire notre article sur le sujet ici.

20h50. Nouvelles restrictions sanitaires à Madrid. Afin de tenter de freiner les contagions, la région, qui était jusqu'ici l'une des moins restrictives du pays, a décidé d'avancer d'une heure à 22 heures le début du couvre-feu, le maximum autorisé actuellement dans le pays. A compter de lundi, et pendant au moins deux semaines, les établissements commerciaux, bars et restaurants devront fermer pour leur part à 21 heures. Au vu de la « tendance à la hausse » des infections, « le nouveau scénario oblige à changer les règles du jeu », a déclaré le responsable Santé de la région, Enrique Ruiz Escudero.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

20h45. Ottawa réfléchit à un durcissement du contrôle des quarantaines. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau n'a pas écarté d'imposer une quarantaine obligatoire dans des hôtels au frais des voyageurs à leur entrée au Canada, pour dissuader les voyages non-essentiels à l'étranger et limiter la propagation du coronavirus. « C'est une possibilité qu'on est en train de regarder », a-t-il déclaré lors d'un point presse, interrogé pour savoir s'il envisageait d'imposer une telle quarantaine comme l'a suggéré le Premier ministre québécois François Legault.

20h40. Paris demande à Pfizer « d'honorer ses engagements » de livraisons. Le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Clément Beaune a demandé au laboratoire américain Pfizer « d'honorer ses engagements » de livraisons quel que ce soit le nombre de doses disponibles par flacon. « Les livraisons se font en flacons. Le sujet du nombre de doses par flacon ne change rien pour l'industriel. Il doit honorer ses engagements », a-t-il déclaré sur BFMTV, alors que l'industriel a annoncé jeudi vouloir adapter ses livraisons pour tenir compte du nombre plus élevé de doses disponibles par flacon.

20h30. Bolsonaro remet en doute l'efficacité des vaccins anti-Covid. Le président brésilien Jair Bolsonaro a de nouveau mis en doute l'efficacité des vaccins contre le coronavirus, au moment où son pays, en pleine deuxième vague de pandémie, vient de lancer une campagne nationale de vaccination. « Il y a encore beaucoup de gens préoccupés par le vaccin », a dit le chef de l'Etat d'extrême droite devant le palais présidentiel à quelques journalistes. La vaccination « est sur une base volontaire », a-t-il insisté, car « en fin de compte rien n'est prouvé scientifiquement avec ce vaccin. Il n'a pas été conclu que le vaccin est parfaitement efficace », a-t-il poursuivi.

20h20. Taisez-vous dans le métro. L'Académie nationale de médecine recommande d'éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun, même masqué.

20h15. Plus de 960 000 personnes vaccinées en France. Selon les derniers chiffres fournis ce jour, 963 139 personnes ont été vaccinées en France depuis le 27 décembre.

20h10. Plus de 23 000 nouvelles contaminations en France. Santé publique France recense 23 292 nouvelles infections au coronavirus ce vendredi. La veille, ce chiffre s'établissait à 22 848.

20h05. Renforcement des contrôles dans l'espace Schengen. Face à la menace du variant anglais, la France va exiger des voyageurs européens un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant leur arrivée. Selon nos informations, un résultat négatif sera également exigé pour pouvoir embarquer sur un bateau. Pour les frontières terrestres et ferroviaires, des opérations de contrôles aléatoires seront menées. Exemption pour les transfrontaliers selon des modalités en cours de définition.

19h50. Polémique en Espagne. Des responsables politiques et des maires locaux ont admis avoir été vaccinés avant les groupes prioritaires, ce qui a indigné bon nombre d'internautes sur les réseaux sociaux. Les taux d'infection à l'échelle nationale ont grimpé en flèche depuis fin décembre. Mais le ministère de la Santé a laissé les autorités régionales définir leurs propres règles, créant un patchwork déroutant de différentes mesures pour lutter contre la propagation du virus.

19h35. La situation en France. Les autorités sanitaires viennent de mettre à jour leurs données hospitalières. Voici ce qu'il faut retenir :

-323 décès supplémentaires liés au Covid-19 ont été enregistrés à l'hôpital en 24 heures. Par ailleurs, 330 personnes sont mortes de cette maladie dans les établissements sociaux ou médico-sociaux, comme les Ehpad, depuis le bilan de mardi.

-Au total, 72 647 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans le pays.

-La pression sanitaire continue d'augmenter avec 25 872 patients hospitalisés ce vendredi et 1861 nouvelles entrées.

-Le nombre de malades pris en charge dans les services de réanimation poursuit sa hausse : 2902 cas graves sont ainsi enregistrés ce vendredi, contre 2866 la veille. Quelque 270 patients ont été admis dans ces services en 24 heures.

19h10. Livraisons de vaccin AstraZeneca/Oxford moins importantes que prévu en Europe. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé le 12 janvier avoir reçu une demande d'autorisation pour le vaccin AstraZeneca/Oxford contre le nouveau coronavirus. L'agence avait alors indiqué qu'elle pourrait rendre sa décision le 29 janvier. « Bien qu'il n'y ait pas de délai prévu pour le début des expéditions de notre vaccin, si nous recevons l'approbation en Europe, les volumes initiaux seront inférieurs aux prévisions initiales », a indiqué une porte-parole d'AstraZeneca. La raison : une « baisse de rendement » sur un site de fabrication.

19 heures. Près de 1400 décès supplémentaires au Royaume-Uni. Le Royaume-Uni a enregistré vendredi 40 261 nouveaux cas de Covid-19, contre 37 892 jeudi. Le pays déplore par ailleurs 1401 décès supplémentaires liés à la maladie.

18h55. Accord pour apporter 40 millions de doses de vaccins au système Covax. L'Organisation mondiale de la santé et Pfizer-BioNtech annoncent un accord qui doit permettre de fournir 40 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 du géant pharmaceutique au système Covax, à destination des pays défavorisés. Les doses du vaccin -efficace à 95 %- seront fournies « à prix coûtant » et devraient être livrées courant premier trimestre, a indiqué le patron de Pfizer, Albert Bourla, au cours d'un point de presse avec l'OMS.

18h45. Le variant sud-africain résiste-t-il au vaccin? La communauté scientifique est en alerte. La mutation du Covid-19 découverte en Afrique du Sud serait « davantage transmissible » que les autres clones et plus difficile à éliminer. Explications.

18h30. Dans les Yvelines, des tests Covid… à la mosquée. La mosquée Mantes-Sud, à Mantes-la-Ville, organisait ce vendredi une opération de dépistage, une première pour un lieu de culte en France. Le but : toucher des populations précaires ou réticentes, pour lesquelles les tests ne sont pas toujours une priorité. Retrouvez ici notre reportage.

18h20. Le variant britannique semble associé à une plus forte mortalité. Plus contagieux, ce variant semble en outre être lié à une plus forte mortalité, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson. « Il semble également maintenant qu'il existe des preuves que le nouveau variant, le variant qui a été identifié pour la première fois à Londres, et le sud-est (de l'Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité », a déclaré Boris Johnson lors d'une conférence de presse à Downing Street.

18h10. Le Tour d'Andalousie reporté. La course, surnommée la Ruta del sol (la Route du soleil), qui devait se tenir du 17 au 21 février, est reportée « en raison de la situation sanitaire de la communauté autonome d'Andalousie liée au coronavirus », indiquent ses organisateurs. Ces derniers souhaitent que le Tour puisse se tenir du 24 au 28 mai, nouvelles dates qu'ils ont proposées à l'Union cycliste internationale (UCI). Ce report succède à celui du Challenge de Majorque, disputé habituellement aux Baléares début février.

18 heures. Tous vaccinés à la fin de l'été? Quand Véran jongle entre prudence et optimisme. Y'aurait-il deux Olivier Véran? L'un, très prudent devant la commission des lois du Sénat. L'autre, franchement plus optimiste face caméra au JT de TF1? En l'espace de quelques heures jeudi, le ministre de la Santé a livré deux réponses pas franchement identiques sur le calendrier de vaccination. Explications.

17h55. Costa Croisières reporte la reprise de ses croisières au 13 mars. Le croisiériste italien Costa Croisières a décidé de reporter la reprise de ses croisières, initialement programmée pour le 1er février, au 13 mars, en raison des restrictions dues à la deuxième vague de la pandémie. Toutes les croisières prévues entre le 1er février et le 12 mars à bord des Costa Deliziosa, Costa Firenze et Costa Luminosa ont été annulées, a fait savoir la compagnie dans un communiqué publié vendredi. Costa Croisières estime que « l'ensemble des restrictions actuelles ne permettent pas à ses clients de bénéficier d'une expérience optimale ni de pouvoir explorer pleinement les destinations des itinéraires proposés ».

17h35. La Belgique interdit les voyages non essentiels à l'étranger. Les voyages touristiques ou récréatifs depuis et vers le pays ne seront pas autorisés tout le mois de février, annoncent les médias belges. Pour les déplacements essentiels -raisons familiales, funérailles, études, etc.-, il faudra présenter une déclaration sur l'honneur, respecter une quarantaine et faire un double test PCR, le jour du retour et sept jours après. Les personnes habitants des communes frontalières pourront continuer à traverser la frontière pour faire leurs achats.

17h20. Au Brésil, des jeunes de Manaus se mobilisent contre le Covid-19. A la mi-janvier, les infrastructures sanitaires de l'Amazonas ont frôlé l'effondrement, avec la mort d'une centaine de personnes par asphyxie en raison de la pénurie d'oxygène dans des hôpitaux submergés par l'afflux de patients. Face à une telle onde de choc, Haylena, 22 ans, et ses amis ont commencé à demander de l'aide sur les réseaux sociaux et à collecter des dons : nourriture, argent ou services variés. Le premier jour, ils ont distribué du gel hydroalcoolique et du papier absorbant. Une semaine plus tard, outre plus de 120 repas par jour, ils pouvaient distribuer des équipements médicaux dans des localités de ce vaste Etat de 4,2 millions d'habitants, grâce à des dons, dont certains proviennent d'autres Etats.

17h10. Vaccin Pfizer : cinq ou six doses par flacon? La question qui peut tout changer. Le laboratoire considère désormais que chaque fiole permet de produire six doses de vaccin. Une décision qui inquiète de nombreux médecins : il faut désormais obligatoirement extraire cette sixième dose, un geste technique que seuls quelques professionnels s'étaient habitués à faire. Surtout, il va falloir tenir le rythme prévu avec des stocks de flacons livrés à la France qui seront moins importants. Explications à lire ici.

17 heures. Nouvelle enquête sur la circulation des variants anglais et sud-africain en France. Les autorités sanitaires vont lancer une nouvelle étude pour évaluer la circulation en France des variants anglais et sud-africain. « On est en train de préparer la prochaine enquête flash (NDLR : réalisée sur deux jours), il n'y a pas encore de date, ce pourrait être si possible la semaine prochaine », a déclaré un responsable de Santé publique France, Bruno Coignard. Selon le dernier bulletin épidémiologique de SPF, on recense « 131 cas d'infections au variant VOC 202012/01 (Royaume-Uni) et 10 cas d'infections au variant 501Y.V2 (Afrique du Sud) » en France à la date du 20 janvier.

16h35. Un cas de variant brésilien identifié en Allemagne. Un premier cas de variant du coronavirus, initialement repéré au Brésil, a été identifié pour la première fois en Allemagne chez une personne rentrant de ce pays, indiquent les autorités de l'Etat de Hesse (ouest). Cette personne a été testée positive jeudi à ce variant du coronavirus, jugé hautement transmissible, alors qu'elle était rentrée le même jour du Brésil en avion.

16h30. Florence rouvre au public sa cathédrale. Désertée par les touristes à cause de la pandémie, la ville italienne rouvrira lundi au public la cathédrale et sa célèbre coupole, annoncent les services culturels de la capitale de la Toscane. La cathédrale et sa coupole dessinée par Brunelleschi, la plus grande coupole en appareil maçonné jamais construite, seront ouvertes du lundi au vendredi, conformément aux dispositions du gouvernement permettant la réouverture des monuments et musées dans les régions classées à risque modéré. C'est dans ce cadre que le musée des Offices de Florence a déjà pu rouvrir jeudi.

16h20. L'Europe de plus en plus pro-vaccins. La volonté de se faire vacciner contre le coronavirus se renforce en Europe, selon un sondage YouGov. La plus forte augmentation a été enregistrée en Suède. « Lors de notre première enquête à la mi-novembre, seuls 45 % des Suédois ont déclaré qu'ils seraient prêts à se faire vacciner. Ce chiffre est passé depuis à 66 % », indique l'institut. La Grande-Bretagne a connu une augmentation tout aussi forte, passant de 61 % à 81 %. « Le changement le plus important a peut-être eu lieu en France », note YouGov. Alors que mi-décembre, seuls 24 % des Français déclaraient qu'ils prendraient le vaccin, ce chiffre est désormais passé à 46 %.

16h10. Rave party en Bretagne : cinq nouvelles mises en examen, le détenu libéré. Au total, neuf personnes sont désormais mises en examen et placées sous contrôle judiciaire dans le cadre de l'enquête sur la rave party du Nouvel An près de Rennes. La fête, qui a réuni 2400 personnes pendant 36 heures à Lieuron (Ille-et-Vilaine), avait provoqué un tollé médiatique, en pleine crise sanitaire. L'un des mis en examen, un homme de 22 ans, sans casier judiciaire, avait été placé en détention provisoire le 4 janvier. Il « a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire », indique le parquet. Mercredi, six hommes âgés de 21 ans à 26 ans ont été interpellés et placés en garde à vue. Deux d'entre eux étaient connus de la justice pour des infractions liées aux stupéfiants et l'un avait été condamné pour avoir organisé sans déclaration un « rassemblement festif à caractère musical ».

16 heures. Huit questions pratiques sur le test PCR obligatoire pour entrer en France. Face à la menace du variant anglais, la France va exiger des voyageurs européens un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant leur arrivée, dès dimanche minuit. Les enfants sont-ils concernés? Un test peut-il être aussi demandé à l'arrivée? Le Parisien fait le point sur ces nouvelles restrictions.

15h50. L'équipage du porte-avions français entièrement vacciné. Lourdement contaminé au covid-19 l'an passé, l'équipage du Charles-de-Gaulle, sera vacciné avant de partir en mission dans l'Océan indien en février, a annoncé la ministre des Armées Florence Parly. Près des deux tiers de l'équipage du bâtiment, étendard de la dissuasion nucléaire française, avaient été contaminés à bord en 2020. « Les marins qui vont embarquer mi-février pour une mission opérationnelle seront vaccinés. Tout le monde en comprend bien évidemment les raisons », a estimé la ministre dans une interview à Var Matin.

15h35. Athlétisme : annulation des championnats britanniques en salle. Les championnats de Grande-Bretagne d'athlétisme en salle devaient se tenir les 20 et 21 février à Glasgow. Ils ont été annulés en raison de la pandémie, a annoncé la fédération britannique. « A l'heure actuelle, le fait de tester tous ceux qui assisteraient au championnat en provenance de toute la Grande-Bretagne ne suffirait pas à faire baisser assez le risque », a estimé British Athletics dans un communiqué, alors que le pays est en proie à une flambée de nouveau cas liée à un variant particulièrement contagieux.

15h25. La mortalité stable depuis début janvier, à son niveau de fin octobre. Le nombre de décès quotidiens en France s'est stabilisé depuis début janvier au niveau atteint lors de la deuxième quinzaine d'octobre, indique l'Insee dans son bilan hebdomadaire des décès pendant l'épidémie de Covid-19. En moyenne, 2020 décès, toutes causes confondues, ont été comptabilisés chaque jour du 1er au 11 janvier, soit 6 % de plus que l'an dernier sur la même période, a précisé l'institut statistique. Au moment du pic de la deuxième vague, entre le 1er et le 15 novembre, on avait compté en moyenne 2260 morts par jour, soit 33 % de plus qu'à la même période de 2019.

15h15. La police interrompt un mariage de 400 personnes à Londres. Ce mariage se déroulait jeudi soir, en plein confinement, derrière les fenêtres occultées de l'école juive orthodoxe pour filles Yesodey Hatorah, dans le nord de la capitale, a précisé Scotland Yard. Le même jour, l'exécutif annonçait un durcissement des sanctions contre les participants à des fêtes. « Les policiers ont trouvé environ 400 personnes sur les lieux. Beaucoup sont parties à leur arrivée », selon Scotland Yard.

14h56. La distance de 2 m devient la règle. Face à la forte transmissibilité des variants du coronavirus, la règle de la distanciation sociale fixée jusque-là à un mètre est en train de se généraliser à deux mètres.

14h43. Tokyo durcit le ton. Le Japon, qui jusque-là ne sanctionnait pas les citoyens qui ne respectent pas les gestes barrière et les mesures de sécurité face au coronavirus, a décidé de sévir : il prévoit de mettre en place des peines pouvant aller d'une amende à la prison pour les plus réfractaire.

14h32. Le taux de positivité au Covid-19 est-il de 0,3 % en milieu scolaire? « Le Parisien » a vérifié si le ministre Jean-Michel Blanquer disait vrai. Retrouvez notre fact-checking ici.

14h17. Soupçons d'une vaste fraude au chômage partiel dans le Loir-et-Cher. Un couple a été mis en examen, soupçonné d'avoir détourné plus de 450 000 euros d'allocations d'activité partielle mises en place dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19. L'homme, âgé de 33 ans et déjà connu des services de police, ainsi que sa compagne, ont été mis en examen pour escroqueries et tentatives d'escroqueries en bande organisée et blanchiment.

14 heures. La République démocratique du Congo annonce deux vaccins. Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi a récemment salué deux « produits congolais » dont il promet de « faire la promotion ». L'Organisation mondiale de la santé, qui « n'a pas encore été formellement approchée par l'inventeur du produit ou par les autorités congolaises », fait savoir sa prudence.

13h49. L'Allemagne dépasse la barre des 50 000 morts. Nettement moins touchée par la première vague du printemps que ses voisins, l'Allemagne, frappée de plein fouet par la seconde vague, a battu récemment des records quotidiens de décès et de contaminations. La tendance est en baisse depuis une semaine, mais les chiffres restent élevés : elle comptabilise 859 morts sur ces dernières 24 heures.

13h34. Opération « théâtres ouverts » le 30 janvier. Laurent Rochut, directeur de la scène permanente La Factory à Avignon (Vaucluse) appelle dans le quotidien « La Provence » à une « opération théâtres ouverts » dans toute la France, de 15 à 16 heures, le 30 janvier. « C'est juste une façon de manifester, d'appeler au secours, notre intention n'est absolument pas d'appeler à l'insurrection », explique-t-il.

Selon l'instigateur du mouvement, ses collègues du théâtre Golovine à Avignon, de la Station-Théâtre de La Mézière, près de Rennes (Ille-et-Vilaine), ou encore du Petit théâtre des Templiers d'Entraigues-sur-la-Sorgue (Vaucluse) ont l'intention de répondre présents.

13h26. Une condition sine qua non à cet objectif de 137 millions de doses. Olivier Véran précise que cette capacité de vacciner toute la France avant la fin août est conditionnée à un élément important : que « tous les vaccins commandés (soient) autorisés par les autorités sanitaires » et que « les laboratoires respectent leurs engagements ». « Les autorités sanitaires nous diront bientôt si tous les types de vaccins sont indiqués pour tous les publics. La vaccination des plus fragiles, priorité pour nous, pourrait le cas contraire se prolonger jusque pendant l'été. »

13h19. Assez de doses pour vacciner tous les Français d'ici la fin de l'été. « Notre plan est clair : nous avons commandé assez de vaccins pour protéger tous les Français avant fin août », annonce ce vendredi le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter. Toutes les doses ne sont pas encore sur le sol français, mais le ministre promet à cette échéance « 137 millions de doses livrées à un rythme qui s'accélérera mois après mois ».

13h02. Zinedine Zidane testé positif au Covid-19. L'entraîneur du Real Madrid et champion du monde 1998 a été testé positif au coronavirus, annonce son club ce vendredi, dans un très succinct communiqué.

Ce test positif intervient à la veille du déplacement du Real à Alavès, où les Merengues tenteront de rebondir après une humiliante défaite contre un club de 3e division en Coupe du Roi cette semaine.

12h50. Des tests en masse en Chine. Une campagne de masse a été lancée dans la capitale et à Shanghai, alors que la Chine s'inquiète de la recrudescence de cas que les vacances du Nouvel an chinois pourraient engendrer. Trois cas ont été diagnostiqués à Pékin. Une file d'attente de plus de 200 m de long s'est formée devant l'école primaire de Dengshikou, proche du centre-ville. Les autorités de santé ont recensé 103 nouvelles contaminations, contre 144 hier.

12h40. Volkswagen a perdu la moitié de ses bénéfices en 2020. Le constructeur auto a annoncé un bénéfice d'exploitation annuel à 10 Mds€ l'an dernier, contre 19,3 milliards en 2019. Pourtant les ventes s'étaient redressées aux troisième et quatrième trimestres. Les ventes de Volkswagen ont augmenté de 1,7 % en décembre, tandis que les immatriculations de voitures neuves par l'ensemble du secteur en Europe ont chuté de près de 4 %.

12h25. Le Japon ne renonce pas aux JO. Face à la rumeur, qui a enflé ces derniers jours, d'une probable annulation des Jeux, déjà reportés d'un an, et d'un article du Times britannique assurant que l'annulation aurait été actée dans un rapport secret, les autorités démentent vigoureusement. « Nous allons clairement démentir », a déclaré le secrétaire d'État adjoint Manabu Sakai lors d'une conférence de presse. Plus tard, le chef du Comité olympique japonais, Yasuhiro Yamashita, a déclaré à Reuters que le rapport était faux et qu'il s'agissait d'une « fabrication ». Quant au gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, il assure qu'il n'est pas question d'annuler ou de retarder les Jeux prévus pour ouvrir le 23 juillet.

12h10. La Malaisie veut soigner à domicile. Le gouvernement a mis en place 213 centres chargés, à travers tout le pays, d'évaluer l'état de santé des personnes positives au covid pour envisager un traitement à domicile. En plus de soigner à la maison, les équipes de ces centres devront « identifier et évaluer les patients dont l'état est susceptible de se détériorer », a assuré le docteur Adham Baba, coordinateur médical du projet.

12 heures. 9 000 Hongkongais confinés. 150 immeubles, soit 9 000 habitants, d'un des quartiers les plus pauvres et densément peuplés d'Hongkong seront bouclés cette nuit. Une recrudescence de cas a été constatée dans ce quartier et tous les habitants seront testés. 1 700 policiers seront déployés pour veiller au bon déroulement de l'opération.

11h45. Londres prêt à rétribuer les quarantaines ? Les journaux britanniques, citant un document d'orientation du gouvernement, assurent que le gouvernement pourrait verser 500 £ (561 €) à chaque personne testée positive au covid. Cette mesure, qui coûterait 453 millions de livres par semaine, pourrait inciter les cas contact à l'auto-isolation. Certaines personnes mal payées reçoivent déjà un paiement de 500 livres si elles s'isolent. Le gouvernement n'a pris aucune décision, a assuré dans la matinée le ministre de l'Environnement George Eustice. Hier, la Grande-Bretagne a enregistré 37 892 nouveaux cas et 1 290 décès.

11h35. Moins de faux billets en circulation. Le confinement mondial ne fait pas les affaires des faux-monnayeurs. Le nombre de faux billets en euros saisis en 2020, essentiellement des coupures de 20 et 50 euros, a atteint son plus bas historique : 460 000 l'an dernier. En 2019 et 2018, 559 000 et 563 000 fausses coupures avaient été retirées de la circulation. Un rien comparé aux 25 milliards de billets authentiques en circulation en 2020.

11h15. Le prix de tests rapides divisé par deux pour les pays défavorisés. Les pays les plus défavorisés vont pouvoir avoir plus facilement accès à des tests antigéniques rapides, un outil de base pour tenter d'endiguer la pandémie de Covid-19, à la moitié du prix actuel, annonce Unitaid ce vendredi. L'accord entre Unitaid et la Fondation pour des diagnostics innovants « va permettre d'augmenter la capacité des entreprises qui fabriquent ces tests rapides de détection d'antigènes et répondre à environ la moitié des besoins estimés pour les pays à faible et moyen revenu et il permet de baisser le prix de moitié, de 5 à 2,5 dollars pièce », indique Hervé Verhoosel, un porte-parole d'Unitaid, une organisation internationale hébergée par l'OMS, au cours d'un point de presse de l'ONU à Genève.

11h10. Pékin lance un dépistage massif après quelques cas de Covid. Pékin lance vendredi un dépistage massif de ses habitants après la détection de 19 cas de Covid, dont certains liés au variant anglais, entraînant la formation d'impressionnantes files d'attente dans les rues de la capitale chinoise. Les deux arrondissements centraux de Dongcheng et Xicheng, où se trouvent notamment la place Tiananmen et d'innombrables bâtiments gouvernementaux, annoncent vouloir tester en deux jours tous leurs résidents et travailleurs -- soit au moins 2 millions de personnes.

AFP/GREG BAKER
AFP/GREG BAKER  

10h45. Vaccination Covid-19 : 9 décès en France de personnes âgées et malades, pas de lien établi avec le vaccin. Neuf morts de personnes âgées qui avaient reçu le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 ont été recensées en France, sans qu'un lien soit établi entre leur décès et la vaccination, indique ce vendredi l'Agence du médicament, selon qui elles étaient malades et sous traitement lourd.

« Au regard des éléments dont nous disposons à ce jour, rien ne permet de conclure que ces décès sont liés à la vaccination », souligne l'ANSM dans son point hebdomadaire sur la surveillance des vaccins. Ces neuf décès concernent des « personnes âgées résidant en Ehpad ou en résidence vieillesse qui présentaient toutes des maladies chroniques et des traitements lourds ». Ils font partie des « 31 cas d'effets indésirables graves » qui ont été recensés chez des personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Pfizer/BioNTech, le premier à avoir été disponible en France (les premières injections avaient eu lieu le 27 décembre).

10h40. Variant du Covid-19 : le chaos au cœur de Londres . En Angleterre, le nouveau variant du coronavirus fait des ravages. Dans la capitale, les autorités sont dépassées, les hôpitaux à l'agonie, mais les sorties restent autorisées et le port du masque n'est pas obligatoire! Notre reportage à lire ici.

10h35. Une dizaine d'étudiants britanniques testés positifs dans la vallée de Chamonix. Plusieurs étudiants britanniques ont été testés positifs dans une résidence de Vallorcine dans la vallée de Chamonix (Haute-Savoie), selon France Bleu Pays de Savoie. Il y a au moins 14 cas positifs sur les 26 étudiants, des résultats de tests sont en attente pour une dizaine d'entre eux. Les étudiants avaient pourtant tous un test PCR négatif à leur arrivée en France et sont depuis placés à l'isolement.

10h25. La Libye adopte de nouvelles restrictions. Le Gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye annonce ce vendredi une série de mesures pour freiner la propagation de la pandémie de Covid-19 dans ce pays divisé et instable. Les établissements scolaires seront fermés à partir de samedi pour une durée de trois semaines, tandis que les cafés et restaurants devront se contenter de la vente à emporter pour une durée indéterminée, selon le gouvernement basé à Tripoli (ouest).

10h04. La Colombie dépasse le seuil des 50 000 morts. La Colombie dépasse le seuil des 50 000 morts du Covid-19 en dix mois et demi de pandémie, alors que le pays est confronté à une deuxième vague de contaminations qui menace de submerger les hôpitaux. Dans son dernier bilan quotidien, le ministère de la Santé a fait état de 395 nouveaux décès, ce qui porte le nombre total de morts répertoriés à 50 187, pour 1 972 345 cas confirmés de nouveau coronavirus depuis la détection du premier cas le 6 mars.

9h53. La Hongrie va acheter de « larges quantités » du vaccin russe. Le gouvernement hongrois annonce ce vendredi avoir conclu un accord pour acheter de « larges quantités » du vaccin russe Spoutnik V, bien que celui-ci n'ait pas encore été examiné par les autorités sanitaires européennes. Le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto, en visite à Moscou, fait cette annonce dans une vidéo postée sur son compte Facebook. « Des détails seront donnés plus tard », précise-t-il, alors que le régulateur hongrois a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin cette semaine.

9h48. Non-respect du couvre-feu : « On est prêt à sortir quitte à prendre 135 € d'amende ». La durée de la crise du Covid-19, la privation de vie sociale et un certain sentiment d'impunité conduisent de nombreux Français à s'affranchir du couvre-feu. Surtout chez les jeunes et en milieu urbain. Notre sujet à lire ici.

9h28. La Bourse de Paris ouvre en baisse de 0,39 %. La Bourse de Paris débute en repli (-0,39 %) ce vendredi matin, les nouvelles restrictions mises en œuvre ou envisagées en Europe pour lutter contre la pandémie mettant à mal le scénario d'une reprise économique à court terme.

9h15. Les épreuves de spécialité du bac, prévues en mars, sont annulées au profit du contrôle continu. C'est ce qu'annonce le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer dans un courrier adressé aux enseignants. Les enseignements de ces spécialités « ne seront pas évalués au travers d'épreuves au mois de mars mais sur la base des moyennes des trois trimestres de terminale de ces enseignements », indique ce courrier.

9h10. France Télévisions va lancer une chaîne éphémère pour soutenir la culture. France Télévisions va lancer début février une chaîne éphémère sur la TNT, pour soutenir la culture particulièrement pénalisée par la crise sanitaire, et qui sera diffusée jusqu'à la réouverture des lieux culturels, annonce ce vendredi le groupe public dans un communiqué. Baptisée « Culturebox » (reprenant ainsi le nom du site regroupant les contenus culturels de France Télévisions), cette chaîne gratuite sera accessible sur « tous les écrans, notamment sur le bouquet de la TNT », et proposera des concerts, spectacles, et autres captations de festivals, dont des spectacles inédits, ainsi qu'un rendez-vous quotidien avec des invités du monde de la culture, et des rediffusions de programmes produits par le groupe public.

9h04. 64 écoles, collèges et lycées fermés en France. À ce stade, la contamination en milieu scolaire « reste limitée par rapport à la situation générale », « nous restons sur une sorte de plateau », affirme Jean-Michel Blanquer. « Notre taux de positivité en milieu scolaire n'a pas changé, il est de 0,3 % sur des milliers de tests que nous faisons en milieu scolaires, notamment dans les lycées et les collèges, sur les adultes et les élèves ». « Nous continuons à fermer au jour le jour des écoles, des collèges et des lycées en fonction de la situation », poursuit-il. Le point hebdomadaire publié vendredi par son ministère a recensé 64 écoles, collèges et lycées fermés en France (sur un total de 61 500).

8h55. Pas de changement des vacances de février à ce stade, affirme Blanquer. Les vacances de février ont « vocation à être maintenues » aux dates prévues à ce stade malgré le fort niveau persistant de propagation du Covid-19, indique ce vendredi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, en décrivant une situation sanitaire stable en milieu scolaire. « On a toujours tous les scénarios en tête mais les vacances de février ont vocation à être à la date prévue, de durer deux semaines pour chacune des zones et de ne pas être changées », déclare Jean-Michel Blanquer sur RTL, tout en précisant que cette décision « peut encore évoluer en fonction de la situation ». « Mon objectif sur ce point comme d'autres est de tenir au maximum les calendriers de façon à ne pas troubler les familles », ajoute-t-il.

8h50. Frédérique Vidal assure que les étudiants pourront revenir un jour par semaine dès « la première ou la deuxième semaine de février ».

8h44. « Ce que le gouvernement cherche à faire, c'est de voir si des mesures qui ressemblent au confinement mais permettent de garder un peu de vie économique et sociale parviennent à contrôler la progression du variant. On est dans la dernière chance », déclare Arnaud Fontanet.

8h42. « Le confinement ciblé des personnes fragiles n'a jamais été envisagé », explique Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur sur BFMTV.

8h40. « La situation est très tendue dans le pays. Les services hospitaliers sont déjà saturés », selon Arnaud Fontanet.

8h35. « Le variant anglais, selon nos modélisations, devrait être majoritaire en France en mars », déclare Arnaud Fontanet.

8h30. « Les variants ne peuvent être contrôlés qu'avec un confinement strict », explique le professeur Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, membre du Conseil scientifique sur France Inter. « L'Irlande a confiné le 31 décembre, le Royaume-Uni le 4 janvier et on commence à avoir des effets positifs dans ces pays très touchés ».

8h11. Fauci soulagé. Qu'en termes diplomates ces choses sont dites. Le docteur Anthony Fauci, désormais conseiller médical en chef de Joe Biden, a reconnu jeudi soir, devant la presse, qu'il avait traversé des moments « inconfortables » avec Donald Trump. Membre de la task force de la Maison Blanche contre le coronavirus, l'épidémiologiste américain, très populaire, a, plusieurs fois, dû contredire le président républicain, notamment sur l'hydroxychloroquine. Jeudi, sans nommer Trump, Fauci a reconnu avoir été « mal à l'aise » avec certaines décisions antérieures, et il a salué la volonté de son nouveau patron de « laisser parler la science ».

8h02. Le Danemark suspend les vols en provenance des Emirats. Le Danemark, qui réclame un test négatif au coronavirus de moins de 24 heures à tous les voyageurs arrivant en avion, suspend pour cinq jours les vols en provenance des Emirats à cause de soupçons d'irrégularités sur les tests, annonce ce vendredi le gouvernement danois.

7h53. Le cascadeur Rémy Julienne est mort à 90 ans des suites du Covid-19.

7h48. Record de décès et de contagions au Mexique. Le Mexique, quatrième pays au monde le plus endeuillé par la pandémie de Covid-19, enregistre de nouveaux records de décès et de contagions, selon les autorités sanitaires. Quelque 1 803 nouveaux décès sont à déplorer ces dernières 24 heures, ce qui porte le bilan total à 146 174 morts dans ce pays de 128 millions d'habitants. Seuls les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde ont enregistré plus de décès du Covid.

7h35. L'UE appelle à limiter les voyages face à une situation « très grave ». L'Union européenne a appelé à éviter les voyages non essentiels entre les pays du bloc pour faire face à la menace des nouveaux variants du coronavirus, jugeant la situation sanitaire « très grave », à l'issue d'un sommet des Vingt-Sept par vidéoconférence.

La France annonce dans la foulée qu'elle imposerait à partir de dimanche aux voyageurs en provenance d'autres pays européens la présentation d'un test PCR réalisé 72 heures avant le départ. Une obligation qui ne concerne toutefois pas les voyages essentiels, les travailleurs frontaliers.

7h25. Plus de 50 000 morts en Allemagne depuis le début de la pandémie. Le nombre total de décès provoqués par le coronavirus en Allemagne franchit ce vendredi le seuil des 50 000, annonce l'institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI), au moment où le pays a prolongé jusqu'à mi-février son arsenal anti-Covid. L'institut a enregistré un total de 50 642 décès depuis le début de la pandémie lors de l'hiver 2020. 859 personnes sont décédées lors des dernières 24 heures, un chiffre en baisse en comparaison hebdomadaire.

7h22. Le Japon veut durcir ses mesures, prison envisagée. Le gouvernement japonais approuve ce vendredi deux projets de loi visant à renforcer l'efficacité des mesures restrictives pour lutter contre le coronavirus, qui permettraient, s'ils sont adoptés tels quels, d'infliger des amendes et même des peines de prison aux réfractaires.

À tout juste six mois de l'ouverture prévue des Jeux olympiques de Tokyo-2020, reportés l'an dernier à cause de la pandémie, une partie du Japon, dont sa capitale, vit à l'heure de l'état d'urgence déclaré début janvier face à la forte recrudescence des cas de Covid-19.

7h16. Objectif de vaccination. « L'objectif est d'avoir vacciné 70 millions de personnes fin août », a souligné Olivier Véran.

LP/INFOGRAPHIE
LP/INFOGRAPHIE  

7h10. La Guyane confinée les dimanches. La Guyane va être confinée les dimanches pour faire face à l'épidémie de Covid-19, annonce la préfecture de ce territoire français de l'Amazonie. Une partie du département sera confinée à partir de 19 heures le samedi soir, et l'autre à partir du dimanche à minuit, dans les deux cas jusqu'au lundi à 5 heures. Les trois hôpitaux de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni sont par ailleurs placés en plan Blanc.

6h55. Mobilisation maximale aux Etats-Unis. Le président américain Joe Biden a promis une mobilisation digne de « temps de guerre » face au Covid-19 qui a déjà fait près de 410 000 morts. Signant ces dernières heures une série de dix décrets, il a annoncé que toute personne arrivant par avion aux Etats-Unis depuis un autre pays devrait présenter un test négatif à son arrivée et « observer une quarantaine ».

6h45. Des tests PCR exigés avant l'arrivée en France pour les voyageurs européens dès dimanche. Paris poussait notamment auprès de l'Union européenne pour l'instauration de contrôles sanitaires aux frontières intra-communautaires. Notre sujet à découvrir ici.

6h35. Hausse du nombre de patients en réanimation. La tendance à la hausse des hospitalisations de malades du Covid-19 se poursuit, avec un nombre de patients en réanimation au plus haut depuis mi-décembre, selon les chiffres de Santé publique France.

L'autorité sanitaire dénombre 2 866 personnes prises en charge dans ces services réservés aux malades sévères, un chiffre jamais atteint depuis le 15 décembre.

6h30. 358 nouveaux décès en France. Au total, 71 998 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie.

6h20. Contaminations en hausse en France. Le nombre de contaminations au Covid-19 ne cesse d'augmenter : on dénombre 22 848 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France.

6h10. Bonjour à tous ! Bienvenue dans ce direct pour suivre toute l'actualité de l'épidémie de Covid-19 ce vendredi 22 janvier 2021.