Covid-19 : en France, plus de 3353 patients en réanimation

Alors que la pandémie a fait au moins 2,31 millions de morts dans le monde, les experts de l’OMS examinent le vaccin AstraZeneca, au moment où est mise en question son efficacité pour les plus âgés et contre le variant sud-africain du virus.

 Bobigny, le 8 février 2021. Des membres du personnel médical s’occupent d’un malade du Covid-19 dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital Avicenne.
Bobigny, le 8 février 2021. Des membres du personnel médical s’occupent d’un malade du Covid-19 dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital Avicenne. AFP/Bertrand Guay

L'essentiel :

Retrouvez les événements de la journée du lundi 8 février :

21h35. C'est la fin de ce direct. Merci de nous avoir suivis. Rendez-vous demain matin sur le site du Parisien pour les derniers développements sur la crise sanitaire en France et dans le monde.

21h30. « Pas là pour faire la police! » : l'interdiction des masques artisanaux agace profs et parents. Ce lundi, l'obligation de porter un masque de catégorie 1 - le plus filtrant - pour lutter contre le Covid-19 et ses variants est entrée en vigueur dans les écoles. Une mesure « trop compliquée à appliquer », de l'avis de tous. Retrouvez notre article ici.

21h25. Facebook lance un filet plus large sur la désinformation anti-vaccins. Le géant américain des réseaux sociaux a annoncé redoubler d'efforts en faveur de la vaccination contre le coronavirus, avec toujours plus d'informations sur les campagnes nationales et des mesures renforcées contre les fausses rumeurs répandues par les groupes anti-vaccins. Facebook veut en faire plus pour « retirer les fausses affirmations sur Facebook et Instagram sur le Covid-19, sur les vaccins contre le Covid-19 et les vaccins en général pendant la pandémie », a-t-il indiqué dans un communiqué. L'entreprise a donc étendu sa liste des idées fausses qui ne seront pas tolérées, et sont déjà interdites dans les publicités.

21h20. Plus de 80 millions d'euros pour soutenir le secteur du tourisme. La mairie de Paris et la banque publique BPIfrance ont acté le lancement d'un fonds de soutien de plus de 80 millions d'euros pour soutenir le secteur du tourisme durement touché par la crise sanitaire. La convention signée ce lundi à l'issue d'une conférence de relance de l'économie parisienne, réunissant acteurs économiques et sociaux (syndicats, organisations patronales, BPIfrance, la Caisse des dépôts…) et le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt, doit permettre « d'accompagner des TPE et des PME du secteur touristique en leur offrant une solution en quasi fonds propres entre 50 000 et 400 000 » euros.

21h10. L'équipe d'experts de l'OMS en Chine donnera une conférence de presse mardi. L'équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé dépêchée en Chine pour tenter de découvrir les origines de la pandémie, plus d'un an après le début de la crise sanitaire, donnera mardi une conférence de presse. « L'équipe internationale qui cherche à comprendre les origines du virus qui donne le Covid-19 et qui termine son séjour de 4 semaines à Wuhan, en Chine, donnera une conférence de presse avec ses collègues chinois », précise le communiqué. Elle débutera à 8 heures GMT (9 heures en France).

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

21 heures. Pourquoi le vaccin AstraZeneca est sur la sellette. Injecté depuis ce week-end en France, ce vaccin suscite des craintes. Faut-il se faire injecter un produit inefficace pour les personnes de plus de 65 ans et peu protecteur face au variant sud-africain? Décryptage.

20h45. La situation en France. Les autorités sanitaires viennent de mettre à jour leurs données. Voici ce qu'il faut retenir :

-460 décès supplémentaires liés au Covid-19 ont été enregistrés à l'hôpital en 24 heures.

-Au total, 79 423 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans le pays.

-27 995 patients sont hospitalisés sur le territoire à la suite d'une infection au coronavirus, contre 27 652 dimanche et 27 874 lundi dernier. 1893 nouvelles entrées ont été enregistrées.

-Sur ce total, 3353 malades sont pris en charge dans les services de réanimation, contre 3262 dimanche et 3218 lundi dernier. Quelque 356 cas graves ont été admis dans ces services en 24 heures.

-Santé publique France recense 4317 nouveaux cas de Covid-19 depuis la veille, contre 19 715 la veille et 4347 lundi dernier.

20h35. Syndrome du « cœur brisé » : « Le stress du Covid-19 fait augmenter le nombre de cas ». Le Takotsubo, du nom d'un vase japonais, est une maladie peu connue, qui peut pourtant s'avérer très grave. Le cœur gonfle et ne se contracte plus. Avec le Covid-19, le nombre de « cœurs brisés » augmente, alerte la cardiologue Claire Mounier-Véhier. Lire notre interview ici.

20h25. C1 : le 8e aller Mönchengladbach-Manchester City se jouera à Budapest. Le huitième de finale aller de Ligue des champions entre Mönchengladbach et Manchester City se jouera à Budapest, à la date inchangée du 24 février, indique l'UEFA. Dimanche, l'instance du football européen avait annoncé le déplacement dans la capitale hongroise d'un autre 8e de finale, entre Leipzig et Liverpool, l'Allemagne ayant interdit aux voyageurs venant d'une zone où la pandémie de Covid est particulièrement active de rentrer sur son territoire.

20h05. Accord entre Israël et la Grèce pour leurs touristes vaccinés. Les deux Etats ont conclu un accord touristique permettant à leurs citoyens respectifs ayant été vaccinés contre le coronavirus de voyager sans restriction dans ces deux pays. « Nous devons faciliter les voyages de ceux qui présentent une preuve de vaccination et c'est ce que nous comptons faire avec Israël […] qui est loin devant en termes de vaccination », a indiqué le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, lors d'une déclaration commune avec son homologue israélien Benyamin Netanyahou. L'accord permettra aux touristes israéliens « de se rendre en Grèce sans aucune limitation, ni quarantaine », a précisé Netanyahou.

19h55. Von der Leyen appelle l'UE à partager ses vaccins avec Kiev. La présidente de la Commission européenne appelle les pays de l'UE à « donner une partie » de leurs vaccins à l'Ukraine, après que Kiev, qui a refusé le vaccin russe, a appelé les Européens à l'aide pour en obtenir. « J'ai demandé à nos pays membres de donner une partie de leurs doses à l'Ukraine », a déclaré Ursula von der Leyen, durant une intervention télévisée lors d'une conférence sur la pandémie organisée à Kiev. « L'UE est aux côtés de l'Ukraine » parce que « nous sommes une famille européenne », a-t-elle assuré.

19h30. Les Pays-Bas prolongent le couvre-feu jusqu'au 2 mars. La mesure, en vigueur depuis le 23 janvier et qui devait initialement prendre fin le 10 février, est prolongée jusqu'au 2 mars, annonce le gouvernement néerlandais. « Ceci est nécessaire car de nouvelles variantes plus contagieuses du coronavirus gagnent du terrain aux Pays-Bas », a déclaré le gouvernement dans un communiqué à l'issue d'une réunion interministérielle.

19h20. Plus de 2 216 000 vaccinations réalisées en France. Depuis le début de la campagne de vaccination le 26 décembre 2020, 1 920 064 premières injections de vaccin, et 296 265 deuxièmes injections ont été réalisées, indique le ministère de la Santé.

19h10. Atlético Madrid : Thomas Lemar et Hector Herrera positifs. Le milieu de terrain français de l'Atlético Madrid Thomas Lemar et son coéquipier Hector Herrera ont été testés positifs au Covid-19, annonce le club madrilène. Le champion du monde 2018 et l'international mexicain ont été soumis ce lundi « à des tests antigéniques avant le match contre le Celta Vigo […] donnant un résultat positif au Covid-19, qui a ensuite été confirmé avec des tests PCR positifs », a déclaré l'Atlético. « Les deux joueurs restent isolés dans leurs maisons respectives », a ajouté le club, qui voit la liste des joueurs touchés par le coronavirus s'allonger.

19 heures. L'Afrique du Sud planche pour vérifier l'efficacité du vaccin AstraZeneca. Contrainte à suspendre le lancement de son programme de vaccination contre le Covid-19, l'Afrique du Sud planche désormais sur des essais, auprès de plusieurs milliers de personnes, du vaccin d'AstraZeneca dont l'efficacité est mise en doute notamment contre le variant local du virus. Les premiers vaccins devaient être injectés dès cette semaine dans le pays africain le plus affecté par la pandémie. Mais le gouvernement a été forcé dimanche à annoncer une pause, après la publication d'une étude révélant une efficacité « limitée » contre le variant sud-africain, réputé plus contagieux et largement responsable de la seconde vague dans le pays.

18h50. Locations saisonnières à Nice : Estrosi saisit le Conseil d'Etat. Le maire LR de Nice souhaitait faire interdire les locations saisonnières dans sa ville pendant les vacances de février. Mais le tribunal administratif a donné raison aux propriétaires et a suspendu l'arrêté municipal. Face à cette décision, « nous allons tout de suite devant le Conseil d'État », a déclaré Christian Estrosi sur RTL ce lundi soir.

18h40. Le variant britannique se propage rapidement aux Etats-Unis. Une étude mise en ligne dimanche, et qui n'a pas encore fait l'objet d'une évaluation par les pairs, offre l'examen le plus exhaustif jusqu'ici de la propagation du variant B.1.1.7 dans le pays le plus touché par la pandémie. Une équipe de scientifiques menée par des chercheurs de l'institut de recherche Scripps a analysé un demi-million d'échantillons de tests collectés à travers le pays depuis l'été dernier. Les chercheurs ont découvert que le variant s'était introduit aux Etats-Unis par plusieurs points d'entrée en novembre 2020, et malgré une fréquence de détection actuellement assez basse, il devrait devenir la forme dominante du virus d'ici mars.

18h30. Dubaï vaccine en masse les employés des transports en commun. Dubaï mène cette semaine une vaste campagne de vaccination contre le coronavirus auprès de ses milliers d'employés des transports en commun, l'émirat du Golfe souhaitant rester ouvert au tourisme international en dépit d'une hausse récente des contaminations. Dans un centre de l'Autorité des routes et des transports (RTA), des dizaines de chauffeurs et autres employés, en grande majorité des immigrés indiens ou pakistanais, forment de longues files ordonnées pour recevoir une injection du vaccin d'AstraZeneca. « Nous sommes les personnes les plus exposées à la proximité avec les autres en raison du travail. Je dois me protéger davantage », explique Salah Mohammed Ossman, chauffeur de taxi.

18h20. Premier décès d'un parlementaire siégeant au Congrès américain. Ron Wright est devenu le premier membre siégeant au Capitole à succomber au virus. Agé de 67 ans, l'élu du Texas à la Chambre des représentants est décédé dimanche. « Au cours des deux semaines précédentes, Ron et Susan (NDLR : son épouse) avaient été hospitalisés » à Dallas « après avoir été contaminés par le Covid-19 », précisent ses porte-parole dans un communiqué. Le Texan avait été soigné pour un cancer « au cours des dernières années ».

17h55. Les musées prêts à des efforts notamment sur les jauges. Les musées et monuments publics et privés se sont montrés disposés à « vraiment assurer la sécurité d'un modèle résilient », y compris en durcissant les jauges, pour pouvoir rouvrir dès que possible, lundi lors d'une « réunion très constructive », a déclaré Roselyne Bachelot. La ministre de la Culture venait de réunir via zoom, en présence de son homologue de la Santé Olivier Véran, quelque 35 responsables de musées, centres d'art, monuments publics et privés pour une réunion de deux heures. Elle a cité « une très grande ouverture à passer de la jauge de 4 m2 du premier confinement à une jauge de 10 m2 ».

17h40. « De plus en plus de clusters dans les hôpitaux », alerte l'infectiologue Gilles Pialoux. Selon le patron de l'infectiologie de l'hôpital Tenon à Paris, 18 foyers de contaminations au Covid-19 ont été recensés en janvier rien que dans 5 établissements de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Lire notre interview ici.

17h25. A Nice, la justice suspend l'arrêté municipal interdisant les locations saisonnières du 6 au 20 février. « L'arrêté attaqué portait une atteinte immédiate au droit pour les citoyens d'user, de jouir et de disposer de l'intégralité de leurs biens et à la liberté du commerce et de l'industrie des professionnels dont l'activité porte sur la location saisonnière », a indiqué le tribunal administratif, saisi en urgence par l'Union des professionnels de la location touristique (UPLT). Les requérants, représentant les propriétaires d'appartements loués sur des plates-formes type Airbnb, parfois multi-propriétaires, estimaient l'arrêté « infondé et discriminatoire » notamment vis-à-vis des quelques hôtels encore ouverts. Les hôtels sont « soumis, à la différence des locations saisonnières, à des règles strictes qui dépassent assez largement la seule question de la rédaction d'un protocole informatif à destination des voyageurs », soutenait au contraire la municipalité.

17h10. Macron s'entretient avec le patron de l'OMS de l'accélération de la vaccination. Le chef de l'Etat a affirmé la nécessité d'« accélérer » le lancement de la campagne de vaccination dans les pays émergents, en s'entretenant avec le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Je suis un peu préoccupé » par cet enjeu, a-t-il déclaré au début de l'entretien en visioconférence. « Clairement, nous devons accélérer l'organisation des campagnes de vaccinations dans les pays pauvres et émergents », particulièrement en Afrique, a-t-il ajouté. Celles-ci doivent être lancées au cours des prochaines semaines grâce aux premières livraisons de vaccin, notamment celui de Pfizer. Elles sont financées par Covax, le dispositif de distribution de l'initiative Accélérateur ACT (Act-A), mécanisme lancé par l'ONU avec le soutien de plusieurs pays pour faciliter l'accès de tous aux vaccins et traitements.

16h55. Un lycée de Colombes ferme ses classes de 1re. Les élèves des six classes de 1re du lycée Jeanne d'Arc à Colombes (Hauts-de-Seine) ont dû rentrer chez eux ce lundi matin après la découverte de quatre cas suspects de variants, nous indique l'établissement scolaire, confirmant une information de Franceinfo. « Sur ces quatre personnes positives au Covid-19, on suspecte deux contaminations au variant sud-africain et deux suspicions de variants dont on ne connaît pas l'origine », nous précise le lycée. Dans l'attente des résultats des tests, l'établissement a suivi les recommandations de l'ARS en fermant toutes les classes de 1re.

16h40. Réouverture de musées à Perpignan : la préfecture va déposer un recours, selon nos informations. Alors que le maire RN de Perpignan (Pyrénées-Orientales) Louis Aliot a annoncé la réouverture de quatre musées municipaux à partir de mardi, la préfecture va déposer un recours devant le tribunal administratif, nous indique une source gouvernementale.

16h35. En Russie, la mortalité en hausse de 17,9 % en 2020. Cette augmentation s'explique notamment du fait de la pandémie de Covid-19, a déclaré la vice-Première ministre, chargée de la Santé.

16h30. Faute de remontées mécaniques, Courchevel ouvre une piste accessible en voiture. La piste pour débutants, qui descend sur environ deux kilomètres, est « balisée et sécurisée », selon l'office de tourisme de Courchevel, confirmant une information de France 3 Alpes. Autorisée par arrêté municipal pour les vacances de février, la piste, gratuite, est accessible via la route, moyennant un trajet de dix minutes, et « permet de donner un peu de glisse à certains », fait valoir l'antenne locale de l'Ecole du ski français (ESF). Aucune navette n'est mise en place, mais il est possible de prendre un taxi en bas de la station, à Courchevel 1850, pour remonter à l'altiport, départ de cette piste bleue.

16h20. Le président mexicain guéri du Covid-19 reprend ses activités. « Merci à tous les Mexicains, femmes et hommes, qui se sont inquiétés de ma maladie en raison de ma contamination au Covid-19. Heureusement, je m'en suis sorti », a déclaré Andres Manuel Lopez Obrador, âgé de 67 ans. Le chef de l'Etat, qui souffre d'hypertension et a des antécédents cardiaques, a dit avoir souffert « de courbatures » et avoir eu « un peu de température ». Il a indiqué avoir accepté de prendre un traitement expérimenté par l'Institut national de nutrition. « On m'a administré un médicament anti-viral à partir du lundi (25 janvier) et des anti-inflammatoires, et heureusement cela a donné de bons résultats. »

16h15. A Vienne, un test négatif exigé pour tout coup de ciseaux. Centres de dépistage et pharmacies sont sollicités par des Viennois impatients de revenir chez le coiffeur, où il faut désormais présenter un test négatif au Covid-19 avant d'avoir droit à un coup de peigne. Le taux d'occupation avoisine les 80 %, et le célèbre château de Schönbrunn, reconverti depuis quelques jours en centre, a même augmenté pour l'occasion ses capacités d'accueil. Des files d'attente se sont formées devant les pharmacies, qui proposent des tests gratuits.

15h50. Iran : un second projet de vaccin à l'étude. A la veille de début de la campagne de vaccination dans ce pays le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient, l'Iran présente son second projet de vaccin « Nous commencerons les essais dans les prochains jours ou une semaine au plus tard », déclare Massoud Soleimani, membre du comité national du vaccin iranien, dans une conférence de presse. Ce vaccin « Razi Cov Pars » a été conçu à l'Institut Razi de recherche sur les vaccins et les sérums, lié au ministère iranien de l'Agriculture.

15h35. Quatre musées pourraient rouvrir dès demain à Perpignan. Sans attendre une éventuelle annonce du gouvernement concernant ces lieux fermés depuis fin octobre. Le maire RN de Perpignan (Pyrénées-Orientales) Louis Aliot annonce la réouverture de quatre musées municipaux à partir de mardi. « La culture est essentielle à la vie des Perpignanais comme de tous les Français, il est grand temps de rouvrir les lieux culturels, certains le disent, nous le faisons. On expérimente la réouverture des lieux culturels sur nos musées », déclare-t-il. « Évidemment dans le respect des règles sanitaires nécessaires » et gratuitement pendant le 1er mois, précise-t-il. Si la préfecture ne s'y oppose pas, le public pourra se rendre dans les musées Rigaud (beaux arts) avec une exposition sur les « Reines de France », la Casa Pairal (histoire de Perpignan et du Roussillon), le Musée Puig (médailles) et le Muséum d'histoire naturelle. La ministre de la Culture devait avoir lundi une réunion de travail avec les professionnels du secteur.

15h11. Montebourg positif. Le défenseur du « Made in France » est contraint d'annuler tous ses rendez-vous. Cas contact, Arnaud Montebourg vient finalement d'être testé positif. Pour l'instant, l'ancien ministre du Redressement productif n'a pas de symptômes lourds, mais a de la fièvre notamment. Il a lancé la semaine dernière un tour de France, en commençant par le Bretagne où il a rencontré des ouvriers de Nokia, en vue de la préparation de sa candidature à la présidentielle. Ironie, l'Obs a titré son dossier sur « le variant Montebourg ».

15 heures. Les jeunes Américains face à une « crise de santé mentale ». Anxiété, dépression, auto-mutilations, voire suicides : avec la pandémie, un nombre croissant de jeunes Américains souffrent de troubles mentaux, poussant médecins, parents et éducateurs à tirer la sonnette d'alarme. Aucun chiffre national sur les suicides d'adolescents, en hausse aux Etats-Unis depuis 10 ans, n'est encore disponible pour 2020. Mais certains cas locaux sont frappants : dans un comté du Nevada qui englobe Las Vegas, 19 élèves se sont suicidés depuis mars, plus du double du chiffre de 2019. S'ils ne peuvent être attribués directement à la pandémie, les autorités, sous pression, ont annoncé la réouverture prochaine des écoles.

14h45. Deux cas de variant sud-africain découverts dans un collège du Val-d'Oise. Plusieurs cas de Covid-19, dont deux cas de variant sud-africain, ont été détectés au collège Jules-Ferry d'Eaubonne. L'établissement est fermé jusqu à la rentrée des vacances scolaires, sur recommandation de l'ARS. Une grande opération de dépistage est par ailleurs organisée dans la ville mardi, mercredi et jeudi.

14h15. Recherche : le gouvernement dédie 300 millions d'euros pour financer des projets privés. L'Etat va ouvrir « une nouvelle enveloppe de 300 millions d'euros pour continuer à augmenter les capacités de production françaises destinées à la lutte contre la Covid-19 », annonce le ministère délégué à l'Industrie. Ces financements s'inscrivent dans un vaste programme déjà annoncé, celui des investissements d'avenir (PIA) doté au total de 20 milliards d'euros et qui dépasse largement les enjeux liés à la crise sanitaire.

14h06. Pays-Bas : des centres de dépistage fermés en raison de la neige. Des températures glaciales continuaient d'affecter les Pays-Bas, conduisant à la fermeture d'écoles primaires qui devaient rouvrir leurs portes pour la première fois en sept semaines. Les centres de dépistage et de vaccination contre le coronavirus restent également fermés dans au moins huit villes du pays, frappé dimanche par sa première tempête de neige depuis plus de dix ans.

13h57. L'accès au vaccin anti-Covid garanti aux sans-papiers au Royaume-Uni. Les migrants sans-papiers au Royaume-Uni auront le droit d'être vaccinés gratuitement contre la maladie Covid-19 sans vérification de leur droit de résidence, indique le gouvernement ce lundi. « Les vaccins contre le coronavirus seront proposés gratuitement à tous ceux qui vivent au Royaume-Uni, quel que soit leur statut migratoire », déclare un porte-parole du gouvernement.

13h49. Von der Leyen appelle l'UE à partager ses vaccins avec Kiev. La présidente de la Commission européenne appelle ce lundi les pays de l'UE à « donner une partie » de leurs vaccins, après que l'Ukraine s'est plainte de ne pas avoir accès aux injections. « J'ai demandé à nos pays membres de donner une partie de leurs doses à l'Ukraine », déclare Ursula von der Leyen, durant une intervention télévisée lors d'une conférence sur la pandémie organisée à Kiev. « L'UE est aux côtés de l'Ukraine » parce que « nous sommes une famille européenne », assure-t-elle. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé récemment les problèmes d'accès au vaccin face à la concurrence des pays riches. Il a en particulier appelé l'UE à aider ses voisins orientaux à en obtenir.

13h44. 300 000 écoliers danois de primaire de retour en classe. Au Danemark, près de 300 000 élèves d'écoles primaires sont retournés en classe ce lundi après cinq semaines de télé-enseignement, marquant le premier assouplissement des règles anti-Covid drastiques dans le pays nordique. Cette rentrée particulière a lieu dans des conditions sanitaires renforcées, les classes ne devant pas se mélanger pour éviter les brassages. Ainsi, les repas doivent être pris en classe, mais le port du masque n'est pas obligatoire pour les élèves et les enseignements.

13h28. Etats-Unis, Brésil et Mexique, pays les plus endeuillés. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 463 470 décès pour 27 007 399 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 231 534 morts et 9 524 640 cas, le Mexique avec 166 200 morts (1 932 145 cas), l'Inde avec 155 080 morts (10 838 194 cas), et le Royaume-Uni avec 112 465 morts (3 945 680 cas).

13 heures. Le déjeuner du Premier ministre grec, la photo qui coince. Une photo de Kyriakos Mitsotakis participant à un déjeuner avec une trentaine d'invités sur l'île d'Ikaria a suscité un tollé. Le chef du gouvernement conservateur s'était rendu ce week-end avec d'autres responsables sur cette île éloignée pour superviser le processus de vaccination contre le Covid-19, alors que le gouvernement a renforcé vendredi les mesures de confinement, imposant un couvre-feu à 18 heures le week-end et interdisant les rassemblements à domicile. Le porte-parole du gouvernement a rétorqué dimanche soir que le déjeuner à Ikaria était « en plein air » et que les masques n'avaient été enlevés que pour manger. En décembre, le Premier ministre avait été critiqué pour une escapade en VTT avec sa femme au mont Parnès, à 45 km de son domicile à Athènes.

12h45. 2 316 812 morts dans le monde depuis le début de la pandémie. Plus de 106 080 500 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie dont au moins 64 644 600 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Sur la journée de dimanche, 6 899 nouveaux décès et 338 275 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 447 nouveaux morts, le Brésil (522) et le Mexique (414).

12h15. Les médecins de l'Éducation nationale demandent la fermeture de tous les établissements scolaires pour quatre semaines. Le Syndicat national des médecins scolaires et universitaires demande la fermeture de tous les établissements scolaires à partir du lundi 8 février pour la durée des vacances de février des trois zones géographiques, soit quatre semaines, afin de pouvoir faire face à la circulation du coronavirus en milieu scolaire. Le syndicat majoritaire des médecins de l'Éducation nationale rappelle que les élèves « sont des maillons actifs de la chaîne de transmission, surtout depuis l'apparition des nouveaux variants ».

12 heures. « La protection par AstraZeneca permet de se protéger contre la quasi-totalité des virus en circulation », selon Olivier Véran, le ministre de la Santé.

11h50. Macron va s'entretenir avec le patron de l'OMS. Emmanuel Macron va s'entretenir lundi après-midi le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, pour faire le point sur la pandémie de Covid-19, les traitements et le développement des vaccins, a indiqué l'Elysée. Cet échange en visioconférence, prévu à 16 heures, portera notamment sur l'initiative ACT-A, « pour accélérer le développement des remèdes au Covid-19 et les rendre disponibles de façon équitable à travers le monde », a précisé la présidence.

11h45. Olivier Véran a reçu une première injection du vaccin contre la Covid-19. « Nous avons déjà vacciné 500 000 personnels de santé », a-t-il expliqué en ajoutant : « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour limiter la circulation des variants ». Lire notre article ici.

11h25. Pire chute de la production industrielle en Espagne depuis 2009. La production industrielle a chuté de plus de 9 % en Espagne en 2020. C'est sa pire baisse depuis 2009, conséquence de la grave crise économique provoquée par la pandémie et l'un des confinements les plus stricts au monde. En 2009, la production industrielle avait alors dégringolé de 15,6 % mais depuis 2014, elle était toujours en hausse (entre + 0,3 % et 3,2 %).

10h50. La Suisse renforce les contrôles d'entrée sur son territoire. De nouvelles restrictions s'appliquent désormais pour entrer en Suisse : test PCR négatif de moins de 72 heures, formulaire d'entrée et parfois mise en quarantaine. Pour les entrées par voie terrestre, il n'y a pas de restrictions particulières. Les nouvelles mesures ne s'appliquent pas non plus aux travailleurs frontaliers. En revanche, si vous passez la frontière suisse en bus, train ou bateau, il vous faudra remplir un formulaire d'entrée, qui a pour but de faciliter le traçage des contaminations au Covid-19. Si vous prenez l'avion, un test PCR négatif est obligatoire, de moins de 72 heures. Et un formulaire d'entrée également. Sachez qu'à votre retour en France, il vous sera de nouveau demandé un test PCR négatif de moins de 72 heures.

10h45. 97 personnes verbalisées dans un bar à chicha pendant le match OM-PSG à Ma rtigues. Intrigués par le bruit, des policiers en patrouille ont découvert dimanche soir 97 personnes réunies dans un bar à chicha de Martigues (Bouches-du-Rhône), en train de regarder OM-PSG en plein couvre-feu et sans respect des consignes sanitaires. Toutes ont écopé d'une amende ou d'une double amende pour non-port du masque et non-respect du couvre-feu. Une procédure a par ailleurs été engagée contre le gérant.

10h35. Anne Hidalgo appelle à la mise en place d'une aide de 500 euros par mois pour les jeunes. « Il faut vraiment qu'elle soit accessible à la classe moyenne ce qui n'est pas toujours le cas pour un certain nombre d'aides », a insisté la maire de Paris sur France Info. Selon elle, « beaucoup de jeunes ont perdu leurs petits boulots. Il faut mettre en place une aide d'urgence, universelle pour tous les jeunes qui en feront la demande et qui en ont besoin. » Alors que le gouvernement est hostile à un RSA jeunes, Anne Hidalgo prône une aide dans la durée « au moins trois ans. »

10h15. Des experts sanitaires doutent sur des JO de Tokyo « sûrs » cet été. Les organisateurs des Jeux de Tokyo et le Comité international olympique (CIO) ne cessent de promettre des JO « sûrs » cet été (23 juillet-8 août) malgré la pandémie. Mais des experts sanitaires japonais et étrangers sont plus prudents. « Même sans la pandémie de Covid-19, les Jeux olympiques, en tant que rassemblement de masse, favorisent toutes sortes de maladies infectieuses », souligne Atsuo Hamada, spécialiste de l'université de médecine de Tokyo. Même si les sportifs étaient vaccinés au préalable, « il pourrait y avoir certains variants présentant une certaine résistance au vaccin », estime un autre expert. Les organisateurs des JO de Tokyo attendent le printemps pour prendre certaines décisions épineuses, notamment celle de limiter voire d'interdire l'accès des spectateurs aux stades.

10h10. Le prix du pétrole passe la barre des 60 dollars. Le cours du Brent a franchi la barre des 60 dollars pour la première fois depuis plus d'un an, sur fond d'optimisme quant à une reprise de la demande en pétrole avec le redémarrage de l'économie mondiale.

10 heures. La Russie a recensé 15 916 nouveaux cas. 1 728 nouveaux cas ont été détectés à Moscou. Au total, le bilan est de 3 983 197 contaminations dans le pays depuis le début de l'épidémie. Les autorités russes ont également fait état de 407 décès supplémentaires, soit 77 068 morts au total.

9h50. L'Afghanistan reçoit un demi-million de doses du vaccin AstraZeneca fournies par l'Inde. Le pays a été durement frappé par l'épidémie en 2020. « Nous avons reçu 500 000 doses de vaccin pour les patients atteints par le Covid-19 envoyées par le gouvernement indien », a déclaré le ministre afghan de la Santé par intérim Wahid Majrooh à l'aéroport de Kaboul où il réceptionnait la livraison.

9h40. Plus de 4 500 nouveaux cas en Allemagne. Le nombre de cas confirmés a grimpé à 2 288 545 depuis le début de la pandémie dans le pays. L'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses fait aussi état de 158 décès supplémentaires. Ce qui porte le total à 61 675 morts depuis le début de l'épidémie.

9h30. Pénurie de médicaments au Liban. Dans un Liban en crise et débordé par le Covid, le pays manque en plus de médicaments comme de l'aspirine mais aussi de lait infantile ou de l'oxygène. Dans ces conditions, les habitants se tournent vers le marché noir.

8h45. « Le variant anglais nous oblige à la plus grande prudence sur la réouverture des lieux culturels », dit Arnaud Fontanet. « En mars et avril nous aurons deux mois difficiles à passer ».

8h42. « S'il a continué à progresser normalement nous sommes aujourd'hui à 20 % de pénétration du variant anglais en France », déclare le professeur Arnaud Fontanet.

8h35. « Les semaines qui viennent seront décisives », explique le professeur Arnaud Fontanet, épidémiologiste à Pasteur et membre du conseil scientifique, sur BFMTV.

8h08. Roselyne Bachelot dit préparer « une réouverture la plus rapide possible » des musées et monuments. Lire notre article ici.

8h06. Variants sud-africain et brésilien à l'école : les règles d'isolement et de fermeture des classes durcies. La Direction générale de la Santé a annoncé ce dimanche le renforcement des mesures, principalement face aux variants sud-africain et brésilien. Parmi elles, un isolement de dix jours et la fermeture de la classe même lorsqu'il s'agit d'un élève cas contact. Les nouveaux protocoles à découvrir ici.

7h52. « Notre objectif est de 50 % de télétravail dans la fonction publique », déclare Amélie de Montchalin.

7h49. « Chaque jour de télétravail en plus c'est un jour de gagné contre l'épidémie », explique sur Sud Radio Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques. La ministre poursuit : « Nous avons entre nos mains la suite des évènements ».

7h42. Les nominations aux César, consolation pour les films qui ont bravé la pandémie. Difficilement visibles sur les écrans, en mal de public, les films de 2020 s'offrent une nouvelle chance d'être dans la lumière, avec les nominations aux César mercredi, pour ceux qui sont sortis malgré la pandémie. Au total, 133 films français ont été recensés par l'Académie des César, profondément remaniée après une crise historique l'an dernier. Ils sont passés entre les gouttes, pendant les quelques mois d'ouverture des salles (de janvier à début mars, puis entre les deux confinements, de fin juin à octobre).

7h28. Mais où est passé le collectif citoyen censé s'exprimer sur les vaccins? Annoncé en grande pompe en novembre dernier, le groupement de 35 Français censés participer aux débats sur le vaccin n'a toujours rendu aucun avis. Pas de panique, assure l'exécutif : cette instance citoyenne devrait se rendre un peu plus visible à partir de la deuxième moitié de février. On vous en dit plus dans cet article.

7h19. Un premier cas de variant brésilien détecté au Canada. Un premier cas d'infection au variant brésilien du coronavirus a été détecté à Toronto, annoncent les autorités sanitaires de la plus grande ville du Canada. Le « variant P.1 » du coronavirus a été détecté sur un habitant de Toronto qui a récemment voyagé au Brésil et qui est hospitalisé, précise la Santé publique de la métropole de l'Ontario dans un communiqué. Ce variant a déjà été repéré en Europe (Allemagne, France et Espagne) ainsi qu'au Brésil, en Colombie ou aux Etats-Unis.

7h03. Le Portugal décline l'aide espagnole. Le Portugal, dont les hôpitaux sont sous tension en raison de la pandémie, rejette l'offre de la région espagnole de Galice pour accueillir des patients, estimant être en mesure de faire face à la situation, indique le ministère de la Santé.

6h45. L'OMS examine le vaccin d'AstraZeneca, questions sur son efficacité. Les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) examinent ce lundi le vaccin anti-Covid-19 d'AstraZeneca et Oxford, au moment où est mise en question son efficacité pour les plus âgés et contre le variant sud-africain du virus, l'Afrique du Sud allant même jusqu'à suspendre sa campagne d'immunisation. Lire notre article ici.

Coronavirus : l'OMS « inquiète » de l'efficacité des vaccins contre les variants

Le vaccin AstraZeneca/Oxford, que le Royaume-Uni a été le premier à administrer massivement à sa population dès décembre, a déjà été approuvé par plusieurs autres pays et par l'Union européenne. Mais certains gouvernements ont préféré le recommander uniquement pour les moins de 65 ans voire 55 ans, faute de données suffisantes sur son efficacité pour les personnes plus âgées.

Et dimanche, l'Afrique du Sud a suspendu le démarrage de son programme de vaccination contre le Covid-19, qui devait avoir lieu dans les prochains jours avec un million de vaccins Oxford/AstraZeneca, après une étude révélant une efficacité « limitée » contre le variant local du virus.

6h35. Masque de catégorie 1 obligatoire à l'école : ce qu'il faut savoir pour ce lundi. Les masques en tissu faits maison ne seront plus autorisés ce lundi matin dans les établissements scolaires, du primaire au lycée. Notre sujet à découvrir ici.

6h30. 3 262 patients en réanimation. Santé Publique France dénombre un total de 27 652 malades hospitalisés pour Covid-19 dans le pays.

6h25. 171 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures. Au total, 78 965 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie.

6h20. Le point sur la vaccination en France. La direction générale de la santé annonce qu'un total de 1 870 925 premières injections de vaccin ont été réalisées dans le pays depuis le lancement de la campagne, le 26 décembre dernier. Ainsi que 252 249 deuxièmes injections.

Vaccin : la deuxième dose sera-t-elle disponible ? A Courbevoie, on s'interroge

6h10. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre les informations liées au Covid-19, tout au long de cette journée du lundi 8 février 2021.