Covid-19 : «quatre sites produiront le vaccin en France», annonce Macron

L’annonce par plusieurs laboratoires d’une augmentation de leurs livraisons pourrait permettre une accélération de la campagne de vaccination dans les pays de l’Union européenne.

 Quatre sites produiront le vaccin en France, a promis le président de la République ce mardi soir.
Quatre sites produiront le vaccin en France, a promis le président de la République ce mardi soir.  AFP/Christof STACHE

L'essentiel de la journée du 2 février :

  • En France, 404 décès du nouveau coronavirus ont été enregistrés ces dernières 24 heures à l’hôpital.
  • On recense dans le pays 28 029 personnes hospitalisées dont 3270 en réanimation.
  • À ce jour, 1 610 754 personnes ont reçu en France au moins une dose de vaccin . 103 276 personnes ont reçu leur deuxième injection.
  • A l’issue d’une réunion avec les acteurs industriels du vaccin, Emmanuel Macron a promis que tous les Français qui le souhaitent pourront être vaccinés d’ici la fin de l’été .
  • Le chef de l’Etat a également annoncé que quatre sites de production de vaccin seront lancés à partir de fin février-début mars.
  • Les déplacements entre régions restent autorisés lors des vacances de février, a affirmé Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme. Mais cette décision, liée à la situation sanitaire, n’est pas figée.

Retrouvez tous les événements de la journée, minute par minute :

21h38. C'est la fin de ce direct, merci de nous avoir suivis ! Rendez-vous dès demain matin pour retrouver sur le site du Parisien toutes les dernières informations sur la crise du coronavirus. Excellente soirée à tous.

21h30. L'Irlande enregistre un bilan record de 101 morts, ce qui porte à 3418 le nombre de décès que déplore le pays de cinq millions d'habitants depuis le début de la pandémie. Confronté à une redoutable troisième vague, c'est la première fois que le pays dépasse ainsi le seuil des 100 morts enregistrés en un jour, selon les chiffres du ministère de la Santé. Sur ces 101 décès enregistrés mardi, 83 sont survenus en janvier, les autres en février, selon le ministère de la Santé.

21h20. 77 238 morts du covid en France depuis le début de l'épidémie, selon les derniers chiffres de Santé Publique France. Parmi eux, 54 213 personnes sont mortes à l'hôpital.

21h10. Emmanuel Macron appelle à la responsabilité. « Ce n'est pas notre stratégie de vaccination qui permettra d'éviter à court terme un reconfinement ou non », a-t-il déclaré. Mais « c'est notre mobilisation à tous, c'est-à-dire notre capacité à tenir les gestes barrières » et « notre capacité à bien respecter le triptyque tester-accompagner-protéger ». Il s'agit « collectivement » d'« être extraordinairement responsables comme nos concitoyens le sont depuis plusieurs semaines, et je les en remercie très profondément ».

20h59. 2,3 milliards de doses « sécurisées » en Europe, a encore assuré Emmanuel Macron ce mardi soir.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

20h48. Quatre sites français vont produire du vaccin, en tant que prestataire. C'est l'autre annonce du soir du président de la République auprès de nos confrères de LCI. Ces sites, à partir de fin février, debut mars vont progressivement s'ouvrir et produire. « Ce que j'ai voulu faire c'est mobiliser les laboratoires pharmaceutiques, qui ont trouvé ce vaccin, ceux qui les produisent à grande échelle et ceux qui sur notre sol ou en Europe, produisent aussi ou conditionnent ces produits ».

20h36. Emmanuel Macron s'engage. Le chef de l'Etat a promis ce soir que tous les Français qui le souhaitent pourront être vaccinés d'ici la fin de l'été. Une promesse déjà formulée par Olivier Véran il y a deux semaines. Le chef de l'Etat a par ailleurs estimé que, « début mars », auront été vaccinés les 80 % des pensionnaires des Ehpad qui le souhaitent, soit 500 000 personnes.

20h26. Plus de 100 000 Français vaccinés. A l'instant, la direction générale de la santé vient de publier son point quotidien sur la vaccination. Depuis le lancement de la campagne, le 26 décembre, 1 610 754 de premières injections de vaccin et 103 276 deuxièmes injections ont été réalisées, indique le communiqué de presse.

20h22. L'Algérie allège ses restrictions. Les salles de sport et les lieux de détente vont rouvrir. Sont notamment concernés les salles omnisports, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages, selon la télévision publique. Les marchés du bétail sont également autorisés à reprendre leurs activités. Cafés et restaurants pourront rester ouverts jusqu'à 21h00 mais en ne proposant que des plats ou des boissons à emporter. En outre, le couvre-feu est assoupli dans les 19 wilayas (préfectures) - sur les 48 du pays - où il est encore en vigueur, dont Alger et Blida. Ces décisions sont applicables à partir de mercredi.

20h15. « C'est le calme avant la tempête » : peut-on maîtriser les variants du Covid-19? L'épidémie s'est stabilisée à 20 000 nouveaux cas quotidiens depuis dix jours, semblant démontrer l'efficacité des mesures sanitaires. Mais les variants incitent les épidémiologistes au pessimisme. A lire ici.

20 heures. Les Pays-Bas prolongent de nombreuses mesures jusqu'au 2 mars. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé un prolongement de la plupart des mesures de lutte contre le Covid-19 actuellement en vigueur aux Pays-Bas, et ce jusqu'au 2 mars. Il a toutefois confirmé une réouverture des écoles primaires et des garderies à partir du 8 février, ainsi que la possibilité dès le 10 février de vendre à emporter pour les magasins dits non essentiels, fermés depuis décembre.

19h55. La Roumanie rouvre ses écoles après une très longue fermeture. La plupart des écoles roumaines, qui ont connu l'une des plus longues fermetures d'Europe pour cause de pandémie, rouvriront lundi, alors que la propagation du nouveau coronavirus est en « légère baisse », a annoncé le président Klaus Iohannis. Confinés à la maison depuis le 9 novembre, la plupart des élèves vont retrouver leur classe, sauf dans les localités où le nombre de contaminations au Covid-19 reste élevé.

19h45. La situation dans les hôpitaux en France. Les autorités sanitaires viennent de mettre à jour leurs données hospitalières. Voici ce qu'il faut retenir :

-404 décès supplémentaires liés au Covid-19 ont été enregistrés à l'hôpital en 24 heures.

-La pression sanitaire continue d'augmenter avec 28 029 patients hospitalisés ce mardi et 2189 nouvelles entrées.

-Le nombre de malades pris en charge dans les services de réanimation poursuit sa hausse : 3270 cas graves sont recensés, contre 3218 lundi. Quelque 369 patients ont été admis dans ces services en 24 heures.

19h20. « On risque de fermer bien plus qu'un restaurant » : le patron surpris en plein service clandestin témoigne. Stéphane Pinabel, gérant du « Village » à Auvernaux, est convoqué par la justice le 2 mars pour avoir servi des clients. Il assume son geste, fait part de son ras-le-bol et rappelle l'utilité sociale de son établissement. A lire ici.

19h05. Un « test au Coca » positif au Covid ? Le fabricant du test porte plainte. La société française AAZ, qui fabrique notamment des tests antigéniques, a porté plainte auprès du parquet de Nanterre, pour « mise en danger délibérée d'autrui », après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant un pharmacien effectuer un test avec du Coca-Cola et obtenir un résultat positif au Covid. Dans la foulée de la publication partagée plus de 40 000 fois sur Facebook, le pharmacien avait affirmé que sa vidéo était seulement une blague entre amis.

18h55. « Au moindre coup dur, je peux basculer » : quand la crise ravive la peur du surendettement. Alors que les ménages modestes sont frappés de plein fouet par la crise, le gouvernement va labelliser cent nouveaux « points conseil budget » afin de les aider. Notre article à lire ici.

18h50. L'Écosse va imposer une « quarantaine encadrée » à tous les voyageurs. « Le gouvernement écossais est fermement convaincu que pour minimiser le risque d'introduire de nouvelles souches dans le pays, la quarantaine doit être beaucoup plus complète », a déclaré la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon devant le Parlement écossais. « Je peux donc confirmer aujourd'hui que nous avons l'intention d'introduire une quarantaine obligatoire et encadrée pour toute personne qui arrive directement en Écosse, quel que soit son pays d'origine », a-t-elle poursuivi, promettant de donner prochainement de plus amples détails.

18h35. Spoutnik V : Merkel affirme que « tous les vaccins » autorisés seront « bienvenus ». Angela Merkel s'est dite ouverte, sous condition, à l'idée d'utiliser le vaccin anti-Covid russe en Europe, suite à la parution de résultats scientifiques positifs sur son efficacité. « Toux ceux qui obtiennent une autorisation de l'EMA (Agence européenne des médicaments) seront absolument bienvenus, j'ai parlé précisément de ce point avec le président russe », a dit la chancelière allemande à la télévision publique ARD, se félicitant des « bonnes données » scientifiques publiées au sujet du vaccin russe Spoutnik V.

18h10. Boris Johnson salue la mémoire du vétéran Tom Moore. « Il n'est pas simplement devenu une source d'inspiration nationale mais aussi une lueur d'espoir pour le monde », a déclaré le dirigeant conservateur sur Twitter, rendant hommage à « un héros dans le vrai sens du terme ». Le drapeau devant sa résidence du 10 Downing Street a été mis en berne.

17h50. L'Autriche fait la chasse aux skieurs étrangers. « On va intensifier les contrôles » à la frontière et dans les stations, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur Karl Nehammer, alors que le pays ne voit pas significativement baisser le nombre de contaminations au Covid-19. Après Noël, l'Autriche a fait le choix de se reconfiner une troisième fois, fermant les écoles, les magasins non essentiels et les musées. Mais à l'inverse de la France, le pays a décidé de rouvrir ses remontées mécaniques, jugeant que les sports de plein air posaient moins de risques de transmission du virus. En l'absence de vérifications, des centaines de touristes étrangers sont cependant venus séjourner dans ses stations.

17h35. Le vaccin AstraZeneca pourra être administré par les pharmaciens et les sages-femmes, estime la HAS. Ce vaccin présente un gros avantage logistique, car il n'a pas besoin d'être conservé à des températures très basses (-70° pour le vaccin Pfizer/BioNTech, -20° pour Moderna) et peut être transporté plus facilement. Par conséquent, la Haute Autorité de santé autorise les pharmaciens et les sages-femmes, en plus des infirmiers et des médecins, à administrer le produit.

17h30. Le vaccin AstraZeneca pas recommandé aux plus de 65 ans. La Haute Autorité de santé a rendu son verdict sur la place que peut prendre ce nouvel antidote, le troisième validé par l'Union européenne, dans le paysage vaccinal français. Le vaccin développé par AstraZeneca et l'université d'Oxford pourra donc être administré en France aux personnes de moins de 65 ans. La HAS recommande d'utiliser ce produit en priorité chez « les professionnels de santé », « les personnes de moins de 65 ans avec des facteurs de risques de Covid, en commençant par les 55-65 ans ». « Les données disponibles actuellement chez les personnes de 65 ans ou plus sont limitées par une faible taille de l'échantillon et ne permettent pas de conclure sur la sécurité et l'efficacité du vaccin sur cette population », justifie la HAS.

17h25. Captain Tom est décédé à 100 ans. Devenu un héros pour les Britanniques pour avoir réuni une somme record pour les soignants pendant le premier confinement, Tom Moore est décédé mardi à l'âge de 100 ans, après avoir été testé positif au Covid-19, annonce sa famille. « C'est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre cher père, le Captain Tom Moore », vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, ont déclaré ses filles Hannah et Lucie dans un communiqué, se disant « reconnaissantes d'avoir été à ses côtés durant les dernières heures de sa vie » et saluant « la remarquable dernière année » de sa vie.

17h15. Macron réunit les acteurs industriels de vaccins. L'objet de cette réunion, prévue à 18 heures ce mardi et en partie en visio, vise à « dresser un état des lieux de la capacité de production » de vaccins aux niveaux français et européen et à « appeler à maximiser cette capacité à court terme » pour « l'accroître de manière rapide et significative », a précisé l'entourage du président. Emmanuel Macron sera entouré par les membres du gouvernement Olivier Véran (Santé), Agnès Pannier-Runacher (Industrie) et Clément Beaune (Affaires européennes), ainsi que par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, tandis que les Commissaires européens Thierry Breton et Stella Kyriakides participeront par visioconférence.

17h05. l'Ouganda va rouvrir ses écoles, acquérir des vaccins. Le gouvernement a « approuvé les recommandations visant à rouvrir les institutions éducatives » pour tous, a déclaré Dennis Katungi, son porte-parole. Depuis décembre, seul un petit nombre d'écoliers du primaire avaient été autorisés à revenir en classe. Certains écoliers en dernière année de primaire vont d'abord reprendre les cours, tandis que les autres classes ouvriront à partir du 6 avril en « assurant le respect » de la distanciation sociale. Les écoles maternelles vont rester fermées, et les universités rouvriront également par phases. Le gouvernement a également annoncé l'achat de 18 millions de doses du vaccin AstraZeneca. Aucune date n'a été fournie sur leur arrivée en Ouganda.

16h55. Une fête clandestine avec 35 personnes pour 20 m2. Les policiers sont intervenus lundi vers 16h30 pour arrêter une fête clandestine organisée à Croix, rapporte la Voix du Nord. Au total, 35 personnes s'étaient rassemblées dans un appartement de 20 m2. Tous les convives ont été verbalisés et l'organisateur placé en garde à vue.

16h40. Premières livraisons de Spoutnik V dans l'UE, en Hongrie. Les 40 000 premières doses du vaccin russe sont arrivées en Hongrie, le premier pays de l'Union européenne à avoir autorisé Spoutnik V. Le « premier lot » est là, a déclaré Peter Szijjarto, ministre des Affaires étrangères, sur son compte Facebook, rappelant qu'au total, deux millions de doses doivent être fournies sur trois mois. « Les doses ont été transportées sans délai au Centre national de santé publique afin que les derniers tests nécessaires soient effectués avant que les Hongrois puissent les obtenir selon le calendrier de vaccination arrêté », a ajouté le ministre.

16h25. La Suède va réserver le vaccin AstraZeneca aux moins de 65 ans. Selon l'agence de santé publique du pays, le vaccin d'AstraZeneca -dont l'utilisation a été approuvée la semaine dernière par l'UE pour les plus de 18 ans, sans limite d'âge- devrait « en premier lieu » être proposé aux personnes âgées de 18 à 65 ans. A l'inverse, les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna doivent dorénavant être d'abord proposés aux personnes de 65 ans et plus. Le premier pays à avoir pris une décision similaire a été l'autorité allemande des vaccins qui a recommandé fin janvier de ne pas autoriser l'AstraZeneca pour les 65 ans et plus, jugeant qu'il n'y avait « pas assez de données » sur son efficacité dans cette classe d'âge. Le Comité national de vaccination autrichien s'est aligné sur la position dimanche.

16h15. Castex confirme que le vaccin AstraZeneca ne sera probablement pas réservé en priorité aux étudiants. Le Premier ministre a répondu défavorablement à l'appel du député UDI Jean-Christophe Lagarde. Rappelant que « la stratégie vaccinale consiste à vacciner en priorité […] les publics vulnérables » comme les personnes âgées de plus de 75 ans, et « les publics exposés », au premier rang desquels les soignants, Castex a estimé qu'il y avait « peu de probabilité qu'ils (les étudiants) figurent parmi les publics les plus vulnérables ». « Ce n'est pas celles et ceux qui développent les formes les plus graves de la maladie », a-t-il encore souligné, fermant ainsi la porte à leur réserver des premières doses de ce vaccin.

16h05. Les salariés bientôt autorisés à déjeuner à leur bureau. Cette pratique a pour but de réduire les possibilités de contamination. Un décret en ce sens va être publié « dans les prochains jours », selon le ministère du Travail. La mesure a été évoquée lundi au cours d'une réunion à distance entre la ministre du Travail, Elisabeth Borne, et les partenaires sociaux. Le Code du travail interdit actuellement aux entreprises de « laisser les travailleurs prendre leur repas dans les locaux affectés au travail ».

15h55. Leipzig demande une exception pour Liverpool. Le RB Leipzig a demandé aux autorités allemandes d'accorder à Liverpool, son adversaire en 8e de finale aller de Ligue des champions, une dérogation aux nouvelles règles strictes d'entrée sur le territoire depuis la Grande-Bretagne. Les Saxons sont censés accueillir le champion d'Angleterre le 16 février. Mais la rencontre pourrait être menacée en raison de l'interdiction allemande fixée aux compagnies aériennes de transporter vers le territoire allemand des personnes en provenance de zones touchées par des mutations du coronavirus, à l'exception des citoyens allemands ou des personnes résidant en Allemagne.

15h30. Au Viêt Nam, une nouvelle vague de cas et la présence du variant. Après la découverte de plus de 300 cas en moins d'une semaine, la fermeture des écoles avant les congés à l'occasion du Têt -le Nouvel an lunaire qui débute cette année le 12 février-, a été avancée et des centaines de milliers de personnes sont confinées. Le gouvernement a annoncé que 12 cas liés au variant britannique avaient jusqu'à présent été identifiés. Le pays avait annoncé fin janvier ses premiers cas de coronavirus. Avant cela, ce pays communiste qui compte 96 millions d'habitants avait enregistré à peine plus de 1500 cas et seulement 35 décès. Sa gestion de la pandémie avait été saluée.

15h15. « Les objectifs seront tenus. » La séance de questions au gouvernement a commencé à l'Assemblée nationale. Interrogé sur le rythme de la campagne de vaccination, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé que « les objectifs seront tenus » : « Nous avions prévu entre 2,5 et 4 millions de vaccinés fin février, les objectifs seront tenus. »

15h05. En Israël, les signaux « encourageants » se multiplient. Les hospitalisations des personnes âgées ont diminué, ce qui pourrait s'expliquer par de premiers effets positifs de la vaccination. On décrypte.

14h55. Le Covid a mis leur vie intime sur pause. Un an après le début de l'épidémie de Covid, la vie sentimentale et sexuelle de certains Français est au point mort. Confinés chez eux, privés de lieu de sortie et parfois pris par une peur panique du virus, ils voient leur libido plonger. Sans véritable perspective d'amélioration. Notre article à lire ici.

14h45. Au Royaume-Uni, d'anciens malades du Covid retrouvent un second souffle grâce à l'opéra. « 1, 2, 3, 4… » Chacun devant son écran, d'anciens malades du Covid-19 expirent lentement tandis que la spécialiste du chant Suzi Zumpe donne le rythme. Pour retrouver leur souffle, ces Britanniques sont coachés à distance par des chanteurs d'opéra. Ce programme, qui combine l'expertise musicale de la compagnie nationale d'opéra English National Opera (ENO) avec celle de professionnels de santé de l'Imperial College vise à accompagner des personnes souffrant des effets à long terme de la maladie Covid-19. Baptisé « ENO Breathe », il est destiné à les aider à mieux respirer et à surmonter leur anxiété.

14h35. Le Portugal submergé au pic de la troisième vague. Epicentre de l'épidémie en Europe ces derniers jours, le Portugal a fait appel à l'aide internationale pour soulager des hôpitaux saturés. Selon plusieurs experts, le pays est sur le point d'atteindre le pic de cette troisième vague. A l'hôpital Santa Maria de Lisbonne, un des deux plus grands du pays, 333 patients étaient pris en charge mardi pour un total de 350 lits alloués aux malades du Covid-19. Mais il n'y avait que six places libres en soins intensifs. Un autre hôpital, qui dessert les communes d'Amadora et Sintra se trouvait toujours dans une situation « très complexe » après avoir connu des jours chaotiques suite à un manque de pression dans son réseau de distribution d'oxygène, trop sollicité, selon une autre source hospitalière.

14h15. Vers une nouvelle annulation des fêtes de Pampelune ? L'organisation en juillet des fêtes de San Fermin à Pampelune (nord de l'Espagne), dont les lâchers de taureaux attirent habituellement des touristes venus du monde entier, ne sera « pas possible » en raison de la pandémie de Covid-19, estiment les autorités régionales. La décision formelle d'annuler ces fêtes pour la deuxième année consécutive revient toutefois à la mairie de Pampelune qui, contactée par l'AFP, a indiqué que « pour le moment, cette décision n'avait pas été prise ».

14h10. L'Espagne limite strictement les vols en provenance d'Afrique du Sud et du Brésil. Le gouvernement espagnol annonce une stricte limitation des vols en provenance d'Afrique du Sud et du Brésil durant deux semaines en raison des craintes liées aux variants détectés dans ces deux pays. Concrètement, à partir de mercredi, seuls les passagers provenant d'Afrique du sud ou du Brésil et disposant de la nationalité espagnole ou andorrane, ou résidant en Espagne ou en Andorre pourront entrer en Espagne. Une exception sera toutefois faite pour les passagers en transit qui n'auront pas le droit de sortir de l'aéroport.

13h56. 480 000 personnes concernées par la prolongation de l'indemnisation des chômeurs en fin de droits. Conformément à un arrêté paru ce week-end au Journal officiel, les demandeurs d'emploi qui épuisent leurs droits d'ici au 15 février bénéficient d'une telle prolongation. Sa durée est égale au nombre de jours calendaires entre la date d'épuisement des droits du demandeur d'emploi et le 28 février, précise l'arrêté.

13h44. Le vaccin russe efficace à plus de 91 %. Selon des résultats publiés mardi dans la revue médicale The Lancet et validés par des experts indépendants, Spoutnik V est efficace à 91,6 % contre les formes symptomatiques du Covid-19. « Le développement du vaccin Spoutnik V a été critiqué pour sa précipitation, le fait qu'il ait brûlé des étapes et une absence de transparence. Mais les résultats rapportés ici sont clairs et le principe scientifique de cette vaccination est démontré », ont estimé deux spécialistes britanniques, les professeurs Ian Jones et Polly Roy, dans un commentaire joint à l'étude du Lancet. Cela « veut dire qu'un vaccin supplémentaire peut désormais rejoindre le combat pour réduire l'incidence du Covid-19 », ont insisté ces chercheurs qui n'ont pas eux-mêmes été impliqués dans l'étude.

13h42. La stratégie européenne de vaccination « était la bonne ». La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen estime ce mardi que la stratégie européenne de vaccination, critiquée pour sa lenteur, était « la bonne », épinglant indirectement la stratégie du Royaume-Uni qui a vacciné plus rapidement, dans un entretien avec le journal Le Monde. « Certains pays ont commencé à vacciner un peu avant l'Europe, c'est vrai. Mais ils ont eu recours à des procédures d'autorisation de mise sur le marché d'urgence, en vingt-quatre heures. La Commission et les Etats membres étaient d'accord pour ne pas transiger avec les exigences de sécurité et d'efficacité qui sont liées à l'autorisation d'un vaccin », déclare Mme Von der Leyen. « L'Europe est partie plus tard, mais c'était la bonne décision », ajoute-t-elle.

13h28. Pfizer estime que les ventes de son vaccin anti-Covid vont atteindre 15 milliards de dollars en 2021. Le groupe pharmaceutique américain Pfizer estime que les ventes du vaccin anti-Covid, développé en partenariat avec la société allemande BioNTech, atteindront environ 15 milliards de dollars sur toute l'année 2021, une somme colossale qui pourrait augmenter si le laboratoire signe des contrats supplémentaires. Ce vaccin serait ainsi un des plus gros « blockbusters » de l'histoire de la pharmacie. Pfizer, qui dévoilait ce mardi ses résultats trimestriels, s'attend à dégager sur ce produit une marge avant impôt d'environ 25 % à 30 %.

13h20. Fonds de solidarité : Bercy a identifié 23 000 versements « probablement indus ». Le ministère de l'Economie a identifié 23 000 versements « probablement indus » à des entreprises qui ont fait appel au fonds de solidarité, représentant un montant global de 30 millions d'euros, indique-t-il mardi.

13h11. Pas de débat au Parlement dans l'immédiat. Il n'y aura pas de débat ni de vote du Parlement dans l'immédiat sur de nouvelles mesures pour freiner l'épidémie du Covid-19, celles-ci ayant été repoussées dans l'espoir d'une accalmie sur le front sanitaire, apprend-on ce mardi de sources parlementaires.

13h05. Le président du Real Madrid Florentino Perez a été testé positif au Covid-19, annonce le club dans un communiqué. Le dirigent fêtera ses 74 ans le 8 mars prochain. Les détails à lire ici.

12h50. Les aides surtout pour les PME. Les mesures de soutien mises en place par le gouvernement pendant la crise ont « principalement » bénéficié aux petites et moyennes entreprises entre mars et septembre 2020, affirme le président du Comité de suivi et d'évaluation des mesures d'urgence, Benoît Coeuré. Pendant la première phase de la crise liée au Covid-19, « les entreprises de moins de 250 salariés représentent plus de 80 % des entreprises aidées. Et aussi plus de 80 % du montant total des aides, pour tous les dispositifs, y compris le prêt garanti par l'Etat », explique-t-il.

12h30. Les premières injections en Ehpad pourraient être terminées à la fin de la semaine et les secondes fin février, indique le ministère de la Santé. Un « filet de sécurité » est néanmoins prévu pour prolonger les injections dans certains établissements.

12h09. Le gouvernement appelle à resserrer les boulons sur le télétravail. Le gouvernement appelle employeurs et salariés à se « remobiliser » pour renforcer le télétravail dans les entreprises, alors qu'une étude montre une certaine « érosion » du travail à domicile. Il y a une forme d'« érosion du télétravail » contre laquelle « il faut absolument se remobiliser », déclare ce mardi la ministre du Travail Élisabeth Borne, en marge d'un déplacement à Béthune (Pas-de-Calais). Les services du ministère vont se mobiliser pour « conseiller les entreprises » et « le cas échéant sanctionner », précise-t-elle.

11h50. Guillaume Peltier : « Il faut isoler la dette Covid qui pèse sur nos comptes publics ». Pour Guillaume Peltier, le numéro 2 des Républicains, la dette Covid est une « dette de guerre » et doit devenir « une dette à échéance de 100 ans ». Notre sujet à lire ici.

11h38. L'état d'urgence prolongé à Tokyo et dans d'autres régions. Le gouvernement japonais prolonge ce mardi l'état d'urgence lié au coronavirus à Tokyo et dans d'autres départements du pays, à moins de six mois des Jeux olympiques, reportés en raison de la pandémie. Cette prolongation d'un mois couvrira 10 des 11 départements actuellement concernés par cette mesure, déclare le Premier ministre Yoshihide Suga lors d'une réunion avec le groupe de travail chargé d'orienter la réponse du gouvernement face à la pandémie.

11h20. Plus de 65 000 arrêts maladie « immédiats » en trois semaines. Le dispositif d'arrêt de travail dérogatoire pour les personnes présentant des symptômes du Covid-19 « témoigne de son utilité », vient d'affirmer l'Assurance maladie, qui reçoit en moyenne 3000 demandes par jour depuis trois semaines. Depuis le 10 janvier, il est possible d'obtenir en ligne ( declare.ameli.fr ) un arrêt maladie « pour un isolement immédiat, sans délai de carence », sous réserve d'effectuer un test de dépistage PCR sous 48 heures.

11h10. Le PIB de la zone euro a chuté de 6,8 % en 2020, moins que prévu. Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a subi une chute historique de 6,8 % en 2020, moins forte qu'anticipé en novembre par la Commission européenne, selon une première estimation publiée ce mardi par l'office des statistiques Eurostat. Dans ses prévisions d'automne, Bruxelles tablait sur une chute de 7,8 % sur l'année. Au quatrième trimestre, le PIB a baissé de 0,7 %, par rapport au trimestre précédent.

11h06. Paralympiques : « des Jeux, même sans public sont préférables à pas de Jeux du tout ». Le président du Comité international paralympique (CIP) se dit « très optimiste » quant à la tenue cet été des Jeux de Tokyo, reportés l'an dernier à cause du coronavirus : « avoir des Jeux, même sans public ou uniquement avec des spectateurs japonais, est préférable à pas de Jeux du tout », estime Andrew Parsons dans un entretien à l'AFP.

10h59. Le PIB de l'Italie a plongé de 8,9 % en 2020, sous l'effet du virus. L'Italie a enregistré une chute de son Produit intérieur brut de 8,9 % en 2020, sous l'effet du choc économique provoqué par la pandémie de Covid-19, selon une première estimation publiée ce mardi par l'Institut national des statistiques (Istat). Ce plongeon est moins prononcé que celui prévu par la Banque d'Italie et le Fonds monétaire international (FMI), qui tablaient sur une chute de 9,2 %. Le gouvernement italien s'attendait, lui, à une baisse du PIB de 9 %.

10h40. Les premiers résultats sur la présence des variants en Île-de-France « ne sont pas bons », selon Rémi Salomon, le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP. « On était plutôt aux alentours de 6 % le 7 janvier et on est monté à 15/20 % la semaine dernière », détaille ce médecin sur France Info. Et comme le variant anglais est « 40 à 70 % plus contagieux, il va y avoir une accélération de l'épidémie si on ne fait significativement rien de plus […]. C'est ça qui nous fait peur », souligne-t-il.

10h30. « Pour l'instant, les Français peuvent partir » en vacances en février, selon le secrétaire d'État chargé du Tourisme. Jean-Baptiste Lemoyne confirme sur BFMTV qu'il n'y aura pas de restrictions de déplacements entre les régions.

10h25. Musées et centres d'art demandent à bénéficier d'une réouverture prioritaire. Une centaine de responsables de musées et centres d'art ont demandé ce mardi au gouvernement de pouvoir rouvrir partiellement et d'être parmi les premiers à bénéficier de la levée d'un nouveau confinement, s'il devait avoir lieu. Cela permettait de transformer la difficile période actuelle en un « hiver culturel et apprenant », plaide une pétition déjà signée par près de 100 directeurs et présidents de ces institutions culturelles.

10h14. Israël mène la danse de la vaccination. Israël est, de loin, le pays le plus en avance dans la course à l'immunisation. A ce jour, plus du tiers (37 %) de la population a reçu au moins une injection. Un Israélien sur cinq (21 %) a même reçu la seconde dose, complétant ainsi le processus de vaccination.

10h08. 100 millions de doses administrées dans le monde. Plus de 100 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été administrées dans le monde, moins de deux mois après le lancement début décembre des premières campagnes de vaccination de masse. Mardi à 9 heures, au moins 101 317 005 injections avaient été réalisées dans au moins 77 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles.

10h04. « On pourrait faire quatre à cinq fois plus d'injections si on avait les stocks » : la vaccination au ralenti à Paris. Si la logistique est rodée, ce sont les doses qui manquent pour que la campagne de vaccination française contre le Covid-19 monte en puissance. Exemple à Paris.

9h45. Le contrôle des exports par l'UE va ralentir la vaccination au Japon. La nouvelle réglementation de l'Union européenne visant à contrôler l'exportation vers des pays tiers de vaccins contre le Covid-19 produits sur son sol va ralentir le déploiement de la campagne de vaccination au Japon, déclare ce mardi un ministre nippon. A moins de six mois de l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo-2020, reportés l'an dernier à cause de la pandémie, le Japon n'a toujours pas annoncé le calendrier de sa campagne de vaccination de la population, qu'il espère pourtant commencer avant fin février.

9h34. Le Tournoi des six nations de rugby « à la date prévue », annonce Maracineanu. Le Tournoi des six nations, programmé du 6 février au 20 mars, aura lieu « à la date prévue avec une bulle sanitaire, comme pendant le Tour de France », assure ce mardi la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

9h24. 300 000 dossiers de demandes d'aides déposées par les entreprises « possiblement frauduleux ». Le ministère de l'Economie indique ce mardi matin que 300 000 dossiers « possiblement frauduleux » ont été identifiés parmi les demandes d'aides déposées par les entreprises dans le cadre du fonds de solidarité rapporte France Info.

9h17. Les JO de Tokyo auront lieu « quoi qu'il arrive » avec la pandémie. Les Jeux olympiques de Tokyo, reportés à cet été en raison de la pandémie, auront lieu « quoi qu'il arrive » concernant l'évolution de la crise sanitaire, assure ce mardi le président du comité d'organisation japonais Yoshiro Mori.

9h15. « Comme le variant anglais est 40 à 70 % plus contagieux, il va y avoir une accélération de l'épidémie si on ne fait rien de plus », affirme Rémi Salomon, le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP.

9h12. « Compte tenu de ce qui se passe dans les hôpitaux, il serait raisonnable de fermer les écoles pendant 3 semaines, un mois, et ensuite de les rouvrir », assure sur France Info Rémi Salomon, le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP.

9h10. Une seule dose de vaccin… « Compte tenu de la pénurie, il faut être le plus vigilant possible. […] J'ai eu la Covid, c'est pour ça que je n'ai fait qu'une dose du vaccin. Une étude montre que quand on a déjà eu la Covid, on a autant d'anticorps avec une seule dose », explique sur France Info Rémi Salomon, le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP.

9h05. Désormais si un élève est positif en maternelle, la classe fermera. Désormais, si un élève de maternelle est testé positif au Covid-19, les autres élèves de sa classe seront considérés comme cas contacts, ce qui entraînera de facto sa fermeture, selon le dernier protocole sanitaire publié par le ministère de l'Education. « L'apparition d'un cas confirmé parmi les élèves implique que les autres élèves de la classe soient identifiés comme contacts à risque », souligne le ministère dans sa « foire aux questions » mise à jour lundi. Une nouvelle mesure décidée après l'apparition de variants du Covid-19, plus contagieux. Concrètement il sera demandé à tous les élèves de la classe de « rester chez eux pendant sept jours », ce qui revient à une fermeture de la classe sur la période, indique-t-on au ministère de l'Education.

8h45. Vacances ce février. Invitée sur BFMTV, Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, explique qu'il n'y avait « pour l'instant » « pas de restriction de déplacement » pour les vacances « mais les choses peuvent toujours évoluer ». Les vacances débutent ce vendredi dans la zone A.

8h30. Premières injections avec le vaccin AstraZeneca à la mi-février en France, selon Alain Fischer. La Haute autorité de Santé doit rendre ce mardi après-midi son avis sur le vaccin AstraZeneca, déjà approuvé par l'Agence européenne des médicaments. Alain Fischer, le « monsieur vaccins » de l'exécutif, estime ce mardi sur France 2 qu'il pourra, en cas de validation, être utilisé en France « aux alentours de la mi-février ».

8h16. La pandémie a aggravé la situation des mal-logés en France. Attention à la « double peine » : la pandémie de Covid-19 a non seulement créé de nouvelles situations de précarité mais aussi aggravé la situation des millions de personnes déjà pauvres et mal-logées en France, alerte la Fondation abbé Pierre (FAP) dans son rapport annuel. Tous les indicateurs compilés par l'association ont viré au rouge : le Secours populaire a recensé en 2020 une hausse de 45 % des demandes d'aide alimentaire par rapport à 2019, tandis que les Restos du Cœur prévoient d'accueillir plus d'un million de personnes cet hiver, contre 875 000 en 2019-2020.

8h02. Hongkong défend sa stratégie de « confinement inopiné ». La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam défend ce mardi sa stratégie consistant à « confiner inopinément » certains quartiers ou immeubles, le temps de procéder à des tests de dépistage du coronavirus. Cette nouvelle tactique consiste à boucler, sans prévenir et généralement le soir, un périmètre dans lequel un ou plusieurs cas de Covid-19 ont été recensés. Les autorités procèdent ensuite au dépistage des habitants concernés et ces derniers ne peuvent sortir qu'une fois qu'ils peuvent présenter un test négatif.

7h56. L'Argentine souhaite produire le vaccin russe. L'Argentine cherche à obtenir de la Russie un transfert de technologie qui lui permettrait de produire sur son territoire le vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus, déclare un diplomate argentin. Le gouvernement argentin va proposer à la Russie « un processus de transfert de technologie pour que le vaccin puisse être produit en Argentine », déclare l'ambassadeur désigné d'Argentine en Russie, Eduardo Zuain, à l'agence de presse officielle argentine Telam.

7h40. P eut-on se fier aux vaccins russes et chinois? Alors les centres de vaccination tournent au ralenti faute de doses disponibles, un recours au Spoutnik V et à ses concurrents chinois n'est plus tabou mais des freins demeurent. Notre sujet à lire ici.

7h23. L'Allemagne aide le Portugal. Berlin va envoyer mercredi une équipe médicale de 26 personnes, 50 appareils respiratoires, 150 appareils de perfusion et 150 lits médicaux au Portugal, pays actuellement le plus frappé au monde par la pandémie. Selon le rapport de la Direction générale de la santé, le Portugal a enregistré 275 nouveaux décès du Covid-19 en 24 heures. Cela porte le bilan total depuis le début de la pandémie à près de 13 000 morts, dont plus de 5 500 sur le seul mois de janvier.

7h12. Plus de 6 600 interpellations pour violation du confinement au Pérou. Plus de 6 600 personnes ont été interpellées au Pérou pour violation du confinement obligatoire entré en vigueur dimanche pour lutter contre la deuxième vague de Covid-19, annonce le gouvernement.

7h07. Un réseau de faux vaccins démantelé en Chine. La police chinoise a démantelé un réseau de trafiquants de faux vaccins contre le Covid-19, arrêtant plus de 80 suspects et saisissant plus de 3 000 seringues contenant… de l'eau salée, rapporte ce mardi la presse nationale. Selon le quotidien de langue anglaise Global Times, les faussaires « envisageaient éventuellement de vendre leurs vaccins à l'étranger ». Le trafic sévissait depuis septembre à Pékin et dans deux provinces de l'est du pays, le Shandong et le Jiangsu, précise l'agence Chine nouvelle.

6h56. Le Japon vers une prolongation de l'état d'urgence. Le gouvernement japonais s'apprête ce mardi à prolonger d'un mois son état d'urgence lié au coronavirus, à moins de six mois de l'ouverture des Jeux olympiques reportés l'an dernier en raison de la pandémie. Une déclaration officielle est attendue plus tard dans la journée à Tokyo, où le Premier ministre Yoshihide Suga doit tenir une conférence de presse.

6h45. La fin de la trêve hivernale repoussée. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, annonce au Parisien le report au 1er juin de la fin de la trêve hivernale, au lieu du 1er avril. « Cet allongement est nécessaire compte tenu de la crise. », justifie-t-elle. Découvrez notre interview en intégralité.

6h40. Suivre la vaccination en Europe. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), qui regroupe une trentaine de pays, lance un outil permettant de suivre les vaccinations en Europe, donnant ainsi un aperçu de l'évolution des campagnes dans chaque pays.

Covid-19 : «quatre sites produiront le vaccin en France», annonce Macron

6h30. Les remontées mécaniques toujours fermées en février. Les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février, sans qu'une date de réouverture n'ait été fixée, a annoncé Matignon à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre Jean Castex et les acteurs de la montagne.

Fermeture des stations de ski : comment passer au ski de randonnée sans risque

6h25. 456 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures selon Santé publique France. Au total, 76 512 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie.

6h20. Plus de 1,5 million de personnes vaccinées en France. À ce jour, 1 537 614 personnes ont reçu en France au moins une dose de vaccin. 69 464 personnes ont reçu leur deuxième injection.

6h10. Bonjour à tous! Bienvenue sur ce direct pour suivre, en notre compagnie, toute l'actualité liée au Covid-19 en ce mardi 2 février 2021.