Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

Le Premier ministre a détaillé les nouvelles mesures qui seront mises en place par le gouvernement pour lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19.

 Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a détaillé les mesures d’aides pour les entreprises ce jeudi soir.
Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a détaillé les mesures d’aides pour les entreprises ce jeudi soir. AFP/Ian LANGSDON

L'essentiel

» Le fil des événements de la journée de jeudi :

21h43. Une dernière toile avant que les cinémas ne ferment. Comme à l'UGC Les Halles à Paris, ils sont nombreux à s'être pressés dans les cinémas pour les dernières séances. « Ce n'était pas dans mon programme, mais je voulais me faire un dernier film avant au moins un mois sans cinéma, sans théâtre, sans rien », se désole Carine, 46 ans, venu voir « Adieu les cons » d'Albert Dupontel.

21h36. Un essai avec le médicament anakinra suspendu en France. L'agence du médicament ANSM a demandé la suspension d' un essai clinique évaluant en France le médicament anakinra dans la prise en charge du Covid-19. Une décision qui fait suite à une surmortalité inexpliquée parmi les patients traités, révélée par des résultats préliminaires de l'essai.

21h28. Les travaux à domicile vont pouvoir se poursuivre. « L'objectif est de dire aux Français qu'ils peuvent continuer leurs projets de travaux, que ce soient des projets de rénovation énergétique ou autres, et que les artisans savent organiser ces travaux, même si les gens sont chez eux », a expliqué la ministre du Logement Emmanuelle Wargon lors d'un point presse. De façon générale, « l'activité du bâtiment a vocation a se poursuivre dans le respect des gestes barrière », a ajouté la ministre.

21h22. Report sine die du prix Goncourt. Le plus prestigieux des prix littéraires devait être décerné le 10 novembre. Il est reporté par « solidarité » avec les librairies, contraintes de fermer en raison de l'épidémie, annonce la déléguée générale de l'Académie Goncourt Françoise Rossinot.

21h14. Il n'y a pas que les pâtes et le papier toilette. Jour de grande affluence dans les librairies avant le confinement, notamment à la librairie Saint-Pierre de Senlis, dans l'Oise. A partir de demain, « nous allons relancer le système de click and collect qui permet aux lecteurs de commander sur notre site et de venir récupérer leurs livres », explique la libraire Amandine Hardouin.

21h07. Des manifestations anti-confinement à Paris et Toulouse. Dans la capitale, entre 150 et 200 personnes ont défilé depuis la place de la République en chantant des slogans anti-confinemen t. A Toulouse, 120 personnes sont venues sur l'emblématique place du Capitole, face à la mairie, pour protester contre les mesures gouvernementales, selon la préfecture de Haute-Garonne.

20h57. Pas plus de 30 personnes pour des enterrements. Jean Castex a annoncé que les cérémonies religieuses seraient interdites pendant le reconfinement, « sauf pour les enterrements dans la limite de 30 personnes et pour les mariages dans la limite de six personnes ».

20h45. L'attestation est en ligne. L'attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable dès maintenant sur le site du gouvernement. Les justificatifs de déplacement professionnel et de déplacement scolaire sont aussi accessibles.

20h33. Vous avez des questions? Nous avons (sans doute) la réponse. Parce que ce nouveau confinement est porteur d'inconnues et de doutes, vous vous posez peut-être des questions sur ce qu'il sera possible de faire ou non. Nous avons répondu aux nombreuses questions des internautes ici.

20h27. Des précisions sur le nouveau protocole pour les entreprises. En plus du « télétravail porté à 100 % pour les salariés qui peuvent effectuer leurs tâches à distance », il prévoit de nouvelles contraintes comme l'obligation pour l'employeur d'organiser « systématiquement un lissage des horaires pour les salariés dont le travail ne peut être réalisé à distance » tels que les ouvriers, « afin de limiter l'affluence aux heures de pointe ». Nous vous révélons ce que ce protocole prévoit précisément dans cet article.

20h18. Stations-service, garages, laveries… ces commerces seront toujours ouverts. Pendant sa conférence de presse, Jean Castex a donné le détail de tous les commerces qui pourront continuer leur activité. La liste précise est à retrouver ici.

20h15. Le reconfinement va faire chuter l'activité économique de 15 %, selon Bruno Le Maire. Rappelant que lors du premier confinement, l'activité avait chuté de 30 %, notamment en raison de « l'effondrement du BTP », le gouvernement vise cette fois-ci, en tenant compte de mesures prises pour soutenir les entreprises, « un ralentissement de l'activité moitié moindre, de 15 % ».

20h02. L'attestation accessible dès ce soir, selon le Premier ministre. Ce document qui permettra de se déplacer pour certains motifs à partir de minuit pourra être téléchargeable « entre 20h30 et 21 heures » sur le site gouvernement.fr, indique Jean Castex.

20 heures. Plus de 47 000 nouveaux en une journée. Ce sont exactement 47 637 cas supplémentaires qui ont été recensés en 24 heures.

19h57. 235 morts dans les hôpitaux en 24 heures. Au total, 36 020 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie.

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

19h52. « Le virus va moins vite » que pendant la première vague, explique Olivier Véran. « Le nombre de malades augmente de l'ordre de fois deux tous les 10 à 15 jours. »

19h39. Les DOM-TOM échappent au reconfinement. Seule exception, la Martinique, où l'épidémie est en forte augmentation. Elle a enregistré en une semaine plus de 700 nouveaux cas et le taux de positivité et le taux d'incidence ont augmenté respectivement de 9 % et de 25 % sur la même période.

19h37. En avant pour les déménagements. Les déménagements seront autorisés sur justificatif de l'entreprise de déménagement, indique le Premier ministre.

19h35. Une attestation pour les élèves. Des attestations permettant aux mineurs de se rendre à l'école seront délivrées par les établissements scolaires, précise Jean Castex.

19h31. « Nous referons un point dans deux semaines pour faire un point sur la situation », confirme le Premier ministre. Le confinement doit durer au minimum jusqu'au 1er décembre.

19h30. « Nous sommes en train d'atteindre les 2 millions de tests PCR par semaine », selon Olivier Véran.

19h28. « Nous avons formé plus de 7 000 soignants aux techniques de réanimation » à destination des patients atteints du Covid-19, indique-t-il.

19h26. « Quarante évacuations sanitaires ont déjà eu lieu » entre régions, indique le ministre de la Santé Olivier Véran.

19h20. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot prend à son tour la parole. « Tous les lieux culturels resteront fermés », rappelle-t-elle, mais les tournages, les répétitions de spectacles à huis clos ou les préparations d'expositions seront possibles.

19h15. Bruno Le Maire évoque des aides pour une accélération de la numérisation des TPE pour faciliter les ventes à emporter et les livraisons à domicile. Le ministre incite les Français à soutenir les initiatives de numérisation par les petites entreprises.

19h12. Bruno Le Maire détaille la mise en place d'un crédit d'impôt pour les bailleurs qui accepteraient de renoncer à une partie des loyers qui leur sont dus. « Cette aide sur les loyers sera cumulable avec le fonds de solidarité », indique Bruno Le Maire.

19h08. « Nous allons dépenser 6 milliards d'euros par mois de confinement pour le fonds de solidarité », annonce Bruno Le Maire.

19h05. « Nous avons renforcé tous les dispositifs de soutien aux entreprises » afin que tous les cas de figure soient couverts, indique le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Toutes les entreprises jusqu'à 50 salariés fermées à partir de demain auront droit à une indemnisation jusqu'à 10 000 euros. Ce sera aussi le cas pour les entreprises restant ouvertes mais qui subiront une perte importante de leur activité.

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

19h02. « Les aides (destinées aux entreprises) ont déjà été renforcées », déclare Castex. « Le passage à une nouvelle étape va nous conduire à les pérenniser et à les compléter. »

19 heures. Le nouveau protocole national pour les entreprises sera mis en ligne dès ce soir, précise la ministre.

18h58. « Ceux qui ne peuvent pas effectuer toutes leurs tâches en télétravail peuvent se rendre une partie de leur temps sur leur lieu de travail », indique la ministre du Travail Elisabeth Borne.

18h56. « Partout où cela sera possible, le télétravail devra être la règle », annonce Castex. « Tous les fonctionnaires travailleront en télétravail pour les activités qui le permettent. »

18h52. La circulation des élèves limitées. Dans le secondaire,« une seule salle sera attribuée à chaque classe » et« les récréations seront organisées par groupes », ajout Blanquer. « La restauration scolaire est maintenue » dans le respect de la distanciation physique.

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

18h51. « Des masques seront prévus dans les écoles en cas d'oubli ou de difficultés économiques pour se procurer de tels masques », indique Jean-Michel Blanquer.

18h48. « Nous avons le devoir de laisser ouverts nos écoles tant que nous le pourrons ». Le 16 octobre, avant les vacances scolaires, 27 structures scolaires étaient fermées sur 61 500, rappelle Jean-Michel Blanquer. « L'école est en réalité un espace sécurisé », assure-t-il.

18h46. Le port du masque sera obligatoire dès 6 dans les écoles. Jean Castex laisse la parole au ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

18h44. Ces établissements qui resteront ouverts. Contrairement au premier confinement, les hôtels, les crèches et écoles, les établissements scolaires et les commerces de gros par exemple vont rester ouverts. La liste exhaustive se trouver sur gouvernement.fr

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

18h42. Deux attestations permanentes pour les déplacements domicile-travail et pour accompagner les enfants à l'école.

18h42. Pour chaque sortie, il faudra une attestation remplie sur papier libre ou sur l'application TousAntiCovid. « Une amende de 135 euros sera appliquée en cas de non-respect du confinement », indique Jean Castex.

18h41. « Il ne sera pas possible de se déplacer d'une région à une autre, « y compris d'une résidence principale vers une résidence secondaire ».

18h39. « Les parcs, jardins, forêts, plages resteront ouverts », ajoute Jean Castex.

18h38. Castex énumère les raisons pour lesquelles des dérogations sont possibles pour se déplacer à partir de minuit. Ce sera le cas notamment pour des achats de première nécessité ou pour accompagner un enfant à l'école ou aller le cherche. Les déplacements pour prendre l'air ou faire du sport seul ne pourront se faire dans un rayon dépassant un kilomètre.

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

18h35. « Personne n'avait prévu une flambée si violente et si rapide », déclare Jean Castex. « Toutes nos régions et toutes nos catégories d'âge sont touchées »

18h33. « Cette attaque endeuille une nouvelle fois le pay tout entier ». Le Premier ministre évoque d'abord l'attentat qui a fait trois morts ce matin à Nice. « Cette attaque ignoble nous frappe lorsque nous sommes confrontés à une crise sanitaire sans précédent. »

18h32. Début de la conférence de presse du gouvernement. Jean Castex, entouré de plusieurs ministres, prend la parole pour détailler les contours du nouveau confinement.

18h25. Edouard Philippe : « Avant janvier 2020, personne, personne, jamais, ne me parle de masques ». Auditionné par la commission d'enquête du Sénat sur la gestion de la crise sanitaire, l'ancien Premier ministre a défendu aujourd'hui la gestion par son gouvernement de la première vague de l'épidémie. Quand il s'est questionné sur les masques, « on me dit "pas de pénurie", on me dit "22 à 23 semaines" » d'avances de stock, car à ce moment, « la doctrine n'est pas le port du masque en population générale », a-t-il assuré.

18h15. Tous les hôpitaux appelés à déclencher le « plan blanc ». Cela doit se faire « sans attendre », écrit le ministre de la Santé dans un courrier adressé mercredi aux directeurs d'établissements. Ils sont également appelés à déprogrammer des activités médicales « afin de libérer de la disponibilité en lits » pour les malades du Covid-19.

18h07. La mise en garde d'experts de l'ONU. Dans un rapport, le groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité souligne l'immense réservoir de virus inconnus dans le monde animal et appelle à une transformation radicale du système économique sous peine de voir des pandémies comme le Covid-19 se multiplier. « Sans des stratégies de prévention, les pandémies vont émerger plus souvent, se répandre plus rapidement, tuer plus de gens et avoir des impacts dévastateurs sans précédent sur l'économie mondiale », résument-ils.

17h59. Les Musées Nationaux confirment leur fermeture. L'ensemble des monuments du Centre des monuments nationaux fermera ses portes au public le jeudi 29 octobre à l'heure de fermeture habituelle des monuments et ce jusqu'à nouvel ordre. « Dans la mesure autorisée par le gouvernement, les parcs et jardins pourront rester ouverts. Les visiteurs sont toutefois invités à se renseigner avant d'envisager tout déplacement » précise un communiqué. Les visiteurs ayant déjà réservé des billets horodatés pour la période de fermeture des monuments seront remboursés automatiquement. Les billets non datés resteront valables à la réouverture des monuments.

17h46. Le festival des Trans Musicales de Rennes annulé. Le festival des Trans Musicales, dont la 42e édition devait se tenir à Rennes du 2 au 6 décembre, est annulé en raison du reconfinement, ont annoncé jeudi les organisateurs. « Les conditions ne sont plus réunies pour pouvoir faire du bon travail et être confiant·e·s dans le fait de vous proposer un beau festival », indique un communiqué des organisateurs.

17h15. Le Sénat refuse son soutien au gouvernement, dénonçant « un vote inutile ». Le Sénat dominé par l'opposition de droite a refusé jeudi son soutien au gouvernement et au reconfinement décidé par l'exécutif face à la deuxième vague du Covid-19, le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau dénonçant « un vote inutile ». Le Sénat s'est prononcé par 178 voix contre, 130 voix pour et 27 abstentions contre la déclaration du Premier ministre Jean Castex sur la crise sanitaire, dans une atmosphère lourde des annonces gouvernementales et encore assombrie par l'attentat de Nice.

16h45. Le Premier ministre détaillera les nouvelles mesures qui seront mises en place par le gouvernement pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19.

16h07. Christine Lagarde s'inquiète de la « détérioration » de l'horizon économique. La reprise économique dans la zone euro « perd de l'élan » du fait de la « résurgence » de la pandémie de coronavirus qui « détériore » les perspectives de retour à la croissance, a déclaré jeudi la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde. « La hausse significative des taux d'infection au coronavirus, et l'intensification des mesures de confinement […] constituent un vent contraire sur les perspectives de court terme », a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse, estimant que la reprise économique « perdait de son élan ».

15h43. L'Afrique doit se préparer maintenant à une deuxième vague, selon l'Union Africaine. L'Afrique doit se préparer à une « deuxième vague » de l'épidémie de coronavirus au moment où l'Europe subit une hausse des cas et où certains pays du continent voient les contaminations s'accélérer, a déclaré jeudi un responsable sanitaire de l'Union africaine (UA). « Le moment est venu de se préparer à une deuxième vague », a déclaré John Nkengasong, le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l'UA, lors d'une conférence de presse. En dépit de premières inquiétudes sur une pandémie risquant de dévaster la région, les 55 Etats membres de l'Union africaine ont à ce stade enregistré 1,7 million de cas de Covid-19, représentant seulement 3,9 % au niveau mondial, selon le CDC.

15h19. Le pape François annule ses audiences générales en présence de fidèles. Le Vatican a annoncé jeudi que le pape François annulait de nouveau ses audiences générales du mercredi en présence de fidèles, en raison d'une recrudescence généralisée de l'épidémie de Covid-19 en Italie. « A partir de mercredi prochain, 4 novembre, les audiences générales du Saint Père recommenceront à être transmises depuis la bibliothèque du Palais Apostolique. Cette décision a été prise car un cas positif au Covid-19 a été signalé lors de l'audience générale du 21 octobre, et dans le but d'éviter tout éventuel risque futur pour la santé des participants », a indiqué le Vatican dans un bref communiqué.

15h01. Iran : plus de 8 000 contaminations en 24 heures, une première. Les nouveaux cas confirmés de coronavirus ont atteint un record en Iran, largement plus élevé que le précédent, avec 8293 personnes contaminées en 24 heures, selon des statistiques officielles publiées jeudi. Le dernier record remontait à mardi avec 6 968 personnes testées positives au virus en une journée. Selon le ministère de la Santé, la République islamique a enregistré 399 décès supplémentaires lors des dernières 24 heures, portant le bilan total à 34 113 morts.

14h59. Reconfinement : opérations-escargot de forains dans l'Est et le Sud-Ouest Des forains ont mené jeudi des opérations-escargots près de Strasbourg et dans le Sud-Ouest afin de protester contre le reconfinement qui débute vendredi et l'interdiction des fêtes foraines dans toute la France, a-t-on appris de sources concordantes. Dans la région de Strasbourg, plusieurs centaines de forains (entre 250 et 400, selon la préfecture et les organisateurs), venus de tout le Grand Est, ont ainsi convergé dans la matinée au volant de leurs camions vers la capitale alsacienne.

14h41. Fuite du confinement francilien? Déjà plus de 600 km de bouchons à 17h35 en Île-de-France. L'A10 vers l'ouest et l'A6 vers le sud sont particulièrement encombrées.

/Sytadin
/Sytadin  

14h23. Cédric Villani toujours à l'oeuvre. « Face à une progression de plus en plus rapide de l'épidémie, l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques poursuit ses travaux sur la Covid19 pour éclairer les parlementaires. Une note faisant le point de la situation sera publiée aujourd'hui », précise le député francilien.

14h05. Zlatan promeut le port du masque. Dans une vidéo de la région Lombardie, l'attaquant de l'AC Milan lance : « Tu n'es pas Zlatan, ne défie pas le virus ». Testé positif au Covid-19, le joueur suédois veut sensibiliser au respect des gestes barrières.

14 heures. Les députés disent « oui » à la nouvelle phase de confinement. L'Assemblée nationale a apporté un large soutien, par 399 voix contre 27, au gouvernement et au reconfinement décidé par l'exécutif.

Le Premier ministre Jean Castex a fait part de sa « gratitude pour ce vote clair et sans ambiguïté qui est à la hauteur des circonstances graves que notre pays traverse ».

Plusieurs groupes parlementaires d'opposition n'ont pas participé au vote en raison de l'attentat de Nice.

13h45. Les ruptures de contrats ont explosé depuis le début de la crise sanitaire. 62 053 ruptures de contrats liés à une procédure de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) ont été enregistrées depuis mars. Cela représente « plus du double de ce qui avait été envisagé sur la même période en 2019 », soit 25 497, précise la direction des statistiques du ministère du Travail (Dares). Elle souligne qu'entre début mars et la troisième semaine d'octobre, 567 PSE ont été initiés.

13h30. Poutine exclut l'idée d'un confinement en Russie. « Nous comprenons parfaitement comment il faut agir et c'est pourquoi nous n'allons pas mettre en place des mesures totalement restrictives, et instaurer un soi-disant confinement national sous lequel l'économie et les activités commerciales sont pratiquement à l'arrêt », a déclaré le président russe, lors d'un forum d'investissement en vidéo-conférence.

Selon lui, en cas de nécessité, des mesures « ciblées et justifiées » pourraient être prises indépendament dans des régions ou des villes « pour protéger au maximum la sécurité des gens » tout en maintenant « les activités des entreprises ».

La Russie, qui a connu une importante résurgence de l'épidémie ces dernières semaines, a enregistré jeudi 17.717 nouveaux cas de coronavirus et 366 decès, un record.

13h15. La CGT dénonce « l'incurie » et « la malhonnêteté » de l'exécutif. Le syndicat écrit dans un communiqué qu'il « fait de la santé des citoyens sa priorité mais comprend et partage leur lassitude et leur ras-le-bol de se retrouver, une nouvelle fois, privés de libertés et de vie sociale ».

« Ceci d'autant plus que cette situation est la conséquence de l'incurie et de la malhonnêteté du président et de son gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire, s'agissant notamment des moyens alloués au secteur de la santé et du médico-social », ajoute-t-elle.

13 heures. Le tournoi Masters 1000 de Paris maintenu mais à huis clos. Dernier grand rendez-vous du circuit ATP avant le Masters de Londres, le tournoi est maintenu du 31 octobre au 8 novembre mais sans spectateur alors qu'un maximum de mille fans quotidiens était prévu en journée.

12h50. Le Covid-19 a fait 1,175 millions de victimes dans le monde. Depuis le début de la pandémie en Chine en décembre dernier, 44 561 260 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués et près de 30 millions de malades sont désormais guéris.

Mais le coronavirus a tué 1 175 992 personnes dont 6979 nouveaux décès dans le monde rien que mercredi.

12h35. Le départ du Vendée Globe se fera sans public. Dans le contexte sanitaire,le coup d'envoi aux Sables d'Olonne de la célèbre course à la voile en solitaire se déroulera le vendredi 8 novembre à huis clos. En 2016, le départ avait attiré 300 000 spectateurs.

12h30. Les Républicains ne participeront pas au vote sur le reconfinement. En raison de l'attaque à Nice, le groupe LR à l'Assemblée nationale ne prendra pas part au vote sur la situation sanitaire.

Il n'est « pas sûr qu'un vote qui montrerait des fractures dans la représentation nationale soit opportun […] Notre groupe ne prendra pas part au vote, en conscience et en responsabilité afin de ne pas ajouter des divisions dans notre pays », a affirmé le président du groupe, Damien Abad.

Un autre groupe parlementaire, Libertés et Territoires, a également annoncé par la voix du député de Charente-Maritime, Olivier Falorni, son intention de ne pas prendre part au vote dont l'avenir est en suspens.

12h00. Trois attestations différentes. Selon nos informations, qui corroborent celles d'Europe 1, le ministère de l'Intérieur s'apprête à mettre en ligne trois attestations de déplacement.

La première concernera les sorties de son domicile pour faire des courses, aller à un rendez-vous médical, administratif, judiciaire ou faire du sport à moins d'un kilomètre de chez soi. Elle sera aussi obligatoire pour les sorties sur motif familial impérieux.

La deuxième concernera les déplacements professionnels, qui devra s'accompagner d'un certificat de l'employeur.

Et la troisième, la plus attendue, intéressera les parents, qui devront en remplir une pour les trajets vers l'école de leurs enfants.

11h00. Le foot amateur à l'arrêt. Comme prévu, la FFF a annoncé la suspension des championnats amateurs et de la Coupe de France d'ici le 1 er décembre. Seules les compétitions professionnelles restent autorisées, ainsi que les championnats du National, de la D1 Arkema (foot féminin) et de la D1 Futsal, qui se joueront à huis clos.

10h45. 32,7 millions de téléspectateurs devant Macron. L'audience d'hier soir est dans la lignée de celles qu'Emmanuel Macron a faites pendant tout le premier confinement du printemps dernier et qui ont rassemblé jusqu'à 36,7 millions de Français. Un score très élevé : en guise de comparaison, la finale des Bleus à la Coupe du monde de football de 2018 avait réuni 19,3 millions de spectateurs.

10h32. Report du débat ? Ferrand riposte. « Outre que nous sommes tous bouleversés, j'ai la conviction profonde que précisément parce que les terroristes attaquent notre République […] l'Assemblée doit faire vivre la République ».

10h17. La présidente du groupe socialiste Valérie Rabault aurait préféré reporter le débat. Par « respect », dit-elle, pour les victimes et leurs familles de l'attaque à Nice.

10h10. Les débats se poursuivent donc à l'Assemblée nationale malgré le départ de Jean Castex.

10h00. Jean Castex quitte prématurément l'hémicycle pour rejoindre la cellule de crise de Matignon. Le Premier ministre appelle à « l'unité et à la cohésion » et promet de répondre dès qu'il le pourra aux questions des députés.

Aucune information n'a été donnée sur le maintien ou non de la conférence de presse prévue à 18h30 sur les modalités du reconfinement.

9h46. Une nouvelle attaque meurtrière en France. Les autorités annoncent au moins deux mort et plusieurs blessés dans une attaque à proximité de la basilique Notre-Dame de Nice. L'assaillant a été interpellé. Plus d'informations à suivre sur notre site.

Une minute de silence a été observée quelques minutes après l'attaque au sein de l'Assemblée nationale. « Ca ressemble en tous points à une attaque terroriste », déclare sur BFMTV le député Eric Ciotti depuis le palais Bourbon.

9h45. Dans le privé, le télétravail doit être instauré « cinq jours sur cinq », rappelle Jean Castex. Pour les travailleurs, « le recours au télétravail doit être le plus massif possible » pendant le confinement, a exhorté le Premier ministre, en précisant que « dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être cinq jours sur cinq ».

9h33. Extension du port du masque obligatoire dès l'âge de six ans. Comme pressenti, le Premier ministre choisit de rendre le port du masque systématique dès l'école primaire, « conformément à l'avis du Haut conseil de la santé publique ».

9h27. Castex balaie une nouvelle fois la polémique sur les lits de réanimation. Non, les hôpitaux ne sont pas sous-dimensionnés de ce point de vue là, assure-t-il. Augmenter les capacités « supposerait d'accepter de voir le nombre de morts s'envoler », selon lui.

9h20. La deuxième vague, « nous l'avons anticipée », assure le Premier ministre. Sans surprise, l'opposition proteste. Castex s'appuie sur le « caractère inédit » du Covid-19 et sur la situation qu'il juge similaire partout en Europe. « Aucun pays d'Europe n'est épargné », dit-il, citant l'Allemagne, la Suisse, la Belgique et l'Espagne.

9h15. Jean Castex se présente à l'Assemblée nationale. « Depuis six mois, le gouvernement a tout fait pour ralentir la circulation du virus […] mais ce virus doit appeler chacune et chacun à la plus grande humilité », a-t-il déclaré en préambule.

9h10. BILAN SANITAIRE. 244 décès en 24h et 3036 cas en réanimation.

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

8h55. LE COUP DE POUCE. Sortir à 1 kilomètre de chez soi, ça veut dire quoi concrètement? Retrouvez ICI notre module de géolocalisation pour tracer votre périmètre de déplacement.

8h45. « Probablement un million de Français » contaminés actuellement, selon Olivier Véran. Le ministre des Solidarités et de la Santé confirme sur Franceinfo les estimations faites par Jean-François Delfraissy. Ce dernier estimait à environ 100 000 le nombre de contaminations par jour.

« On espère avoir une inflexion sur la courbe des diagnostics d'ici une semaine […] Sur la courbe des cas graves, en réanimation, c'est pas avant deux, voire trois semaines », a-t-il ajouté.

8h25. Les précisions de Blanquer pour l'école. Sur France 2, le ministre de l'Education nationale a déclaré vouloir « éviter au maximum le brassage des élèves », avec par exemple « une évolution des emplois du temps pour que les élèves n'aillent pas en même temps à la cantine ». L'idée est aussi de limiter les déplacements des classes et faire en sorte que seuls les professeurs circulent. « Le brassage d'air et le nettoyage vont être renforcées », a-t-il également promis.

En revanche, il n'a pas clairement annoncé que les classes se feraient de nouveau avec des groupes d'élèves réduits comme au sortir du confinement au printemps dernier, et comme le réclament la plupart des syndicats.

Un nouveau protocole sanitaire sera appliqué dès lundi. Dans celui-ci, les enfants seront-ils tenus de porter le masque à partir de six ans? Cette question sera tranchée ce soir par Jean Castex. Aujourd'hui, il est obligatoire à partir de onze ans.

8h10. Un couvre-feu pour les fêtes de fin d'année ? Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, invité de France Inter, a tenté de dessiner les perspectives pour Noël.

Il espère « sortir du confinement » début décembre et pense qu'il faudra ensuite adopter un système de couvre-feu durant les fêtes de fin d'année. C'est la seule manière selon lui de continuer à freiner la circulation du virus, et d'atteindre l'objectif des 5000 contaminations par jour. Ce cap ne sera pas atteint au bout de quatre semaines, assure-t-il.

La situation sera « extrêmement difficile » dans les hôpitaux pendant 2 à 3 semaines, a-t-il également rappelé.

8h00. Les parcs et les marchés vont rester ouverts. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, vient de l'annoncer sur RTL. Sont concernés les marchés couverts et en plein air, même si des fermetures pourront être prononcées par les préfectures au cas par cas.

Les fleuristes resteront par ailleurs ouverts jusqu'à dimanche en raison de la Toussaint. Pour rappel, les visites dans les cimetières resteront possibles pendant ce confinement.

7h50. LE RECAP'. Ce qui est ouvert et fermé pour ce nouveau confinement.

Covid-19 : l’activité économique va chuter de 15 % avec le reconfinement

7h40. Le sport pro épargné, pas la culture.

- Contrairement au premier confinement du printemps, les championnats professionnels, comme la Ligue 1, vont pouvoir continuer avec des matchs à huis clos. Les sportifs individuels de haut niveau devraient être également autorisés à poursuivre leurs activités.

- En revanche, tous les établissements culturels doivent fermer malgré une fréquentation en hausse des salles obscures. « Nous sommes tristes, très tristes, mais nous sommes résignés », soupire notamment Richard Patry, président de la fédération nationale des cinémas français

7h30. Posez-nous vos questions! Déplacements, télétravail, garde d'enfants… Vous avez des questions pratiques après cette prise de parole présidentielle? Vous pouvez nous les poser en remplissant le formulaire ICI ou en nous adressant un mail à [email protected].

7h20. Le programme chargé de Jean Castex. Le Premier ministre doit se rendre à 9 heures à l'Assemblée nationale pour présenter le plan de reconfinement. Rebelote un peu plus tard au Sénat. Puis il répondra aux questions de la presse à 18h30.

A noter que ces débats avec les députés et les sénateurs n'ont qu'une valeur purement consultative.

7h00. L'attestation de déplacement disponible dans la journée. Matignon promet de mettre en ligne dans la journée le nouveau formulaire en vigueur pour se déplacer à partir de demain.

Cette nouvelle version est très attendue par les parents pour déposer leurs enfants à l'école (crèche, maternelle, primaire, collège, lycée).

6h55. VIDÉO. « Même les prévisions les plus pessimistes n'avaient pas prévu » cette vague. Le chef d'Etat a tenu un discours très alarmiste hier soir.

Emmanuel Macron demande aux Français de se reconfiner

6h45. Tout ce qu'il faut savoir sur ce nouveau confinement.

- Notre résumé du discours d'Emmanuel Macron à lire ICI.

- Quelles dérogations pendant le reconfinement? Nos précisions ICI.

- Voici les commerces qui ferment et ceux qui restent ouverts. A lire ICI.

- Reconfinement et télétravail : voici les règles à connaître pour les prochaines semaines. A lire ICI.

- « On y arrivera ou on échouera ensemble » : le point de vue d'un anesthésiste-réanimateur parisien. A lire ICI.

6h30. Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct. La France se réveille dans la sinistrose la plus totale. Détails de l'exécutif, réactions des Français et de l'opposition, questions pratiques… Nous allons suivre avec vous cette dernière journée avant le nouveau confinement.