Covid-19 : Jean Castex annonce un durcissement des conditions d’entrée en France

Les voyageurs non européens devront présenter un test négatif au Covid-19 mais aussi s’isoler durant sept jours avant de refaire un nouveau test PCR.

 Tous les voyageurs souhaitant venir en France en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne (UE) devront présenter un test négatif au Covid-19 avant de partir, a annoncé ce jeudi Jean Castex.
Tous les voyageurs souhaitant venir en France en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne (UE) devront présenter un test négatif au Covid-19 avant de partir, a annoncé ce jeudi Jean Castex. LE PARISIEN/OLIVIER BOITET

À partir de lundi, tous les voyageurs en provenance d'un pays hors Union européenne devront produire un test négatif pour pouvoir voyager sur le territoire français. Un renforcement des contrôles aux frontières est prévu, sous l'autorité du ministère de l'Intérieur. En ce qui concerne les pays membres de l'UE, les ministres du gouvernement travailleront à un cadre de coordination en vue du conseil européen du 21 janvier prochain. Jean Castex a précisé que pour les déplacements en provenance d'un pays de l'UE, « et notamment des pays comme l'Irlande ou le Danemark confrontés à une situation épidémique difficile, ce cadre devra évidemment prévoir des exceptions concernant les frontaliers, les transporteurs routiers ou encore les agents des compagnies de transport »avec des « protocoles sanitaires spécifique », selon le chef du gouvernement.

Le but ? « Réduire drastiquement les voyages transfrontaliers », a expliqué le Premier ministre Jean Castex lors de sa conférence de presse, ce jeudi soir. L'apparition de divers variants du Covid-19 a changé la donne pour le gouvernement. Le variant anglais étant plus contagieux, a souligné Olivier Véran, avec « 200 et 300 » nouvelles contaminations par jour, «nous devons tout faire pour l'empêcher le variant de circuler ».

Avec toutefois une note optimiste : « Nous avons toutes les raisons de penser que le variant anglais du virus est sensible au vaccin, ce qui est une bonne nouvelle », a ajouté le ministre de la Santé.

« Durcir les entrées sur le territoire dès lundi »

« Cette situation nous conduit à des mesures complémentaires », a annoncé Jean Castex. « Nous allons durcir les entrées sur le territoire : dès lundi, tous les voyageurs qui veulent venir en provenance d'un pays extérieur à l'Union Européenne devront présenter un test négatif de moins de 72 heures et ils devront s'isoler durant sept jours avant de refaire un nouveau test PCR à l'issue de cet isolement ».

Le test négatif au départ est déjà réclamé pour les voyageurs venant du Royaume-Uni, où circule le variant britannique, particulièrement contagieux. Pour les personnes ne pouvant réaliser un test dans leur pays de départ, elles auront la possibilité de se faire tester à leur arrivée en France et seront contraintes « de s'isoler 7 jours dans un hôtel désigné par l'Etat ».

Par ailleurs, a encore indiqué jeudi Jean Castex, des mesures de restrictions d'urgence vont être mises en place en Guyane ainsi qu'à Mayotte et à la Réunion, afin de protéger les habitants de ces territoires des variants à risque du Covid-19 qui y circulent.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

En Guyane, « le contrôle des frontières sera renforcé et des tests négatifs seront exigés » pour rejoindre les Antilles et la métropole. De la même manière, des « tests négatifs seront exigés pour les vols en provenance de Mayotte ou de la Réunion ».