Covid-19 : près de 1,9 million d’injections de vaccin réalisées en France

Alors que la pandémie a fait au moins 2,2 millions de morts dans le monde, les pays tentent de faire face aux nouveaux variants en accélérant les campagnes de vaccination.

 189 159 personnes ont reçu les deux doses de vaccin dans le pays et sont considérées comme vaccinées.
189 159 personnes ont reçu les deux doses de vaccin dans le pays et sont considérées comme vaccinées.  AFP/Joseph Prezioso

> L'essentiel de la journée du 4 février 2020 :

> Retrouvez les événements de la journée :

21h00. C'est la fin de ce direct, merci de nous avoir suivi. Retrouvez toutes les dernières informations sur la crise sanitaire dès demain matin sur le site du Parisien. Excellente soirée à tous.

20h55. Un autre Ehpad suscite de l'inquiétude, en plus de celui situé dans l'Aisne. Un établissement situé à La Rivière-de-Corps, dans l'Aube, près de Troyes, fait lui aussi l'objet d'une vigilance particulière, après neuf décès ces derniers jours, selon l'ARS du Grand-Est. Trente-neuf cas positifs y ont été recensés chez les résidents et 21 cas chez les salariés, dont trois de variant britannique.

20h48. 23 448 contaminations enregistrées en 24 heures, selon les derniers chiffres publiés ce jeudi soir par Santé Publique France.

20h38. Une petite touche d'espoir. Alors que la vaccination patine, la recherche sur les médicaments reprend du galon. Si beaucoup ont déçu jusqu'alors, les scientifiques se concentrent sur de nouvelles molécules comme les anticorps monoclonaux.

20h30. Angela Merkel peine à trouver le sommeil. « Il m'arrive de me réveiller la nuit et de réfléchir à ce qu'il se passe […] c'est une période difficile pour moi aussi car nous devons bien réfléchir, je retourne les choses dans tous les sens dans ma tête avant de prendre des décisions et cela me préoccupe c'est vrai », déclare la chancelière dans une interview accordée à la chaîne RTL-Allemagne.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

20h18. Les musées veulent rouvrir. Si leur cas n'a été abordé ce soir que lors des questions-réponses, les deux pétitions pour la réouverture des musées ont fusionné et leurs initiateurs envoient une lettre à la ministre de la Culture, avec dix propositions pour un protocole d'organisation. Le point dans notre article dédié.

20h05. Chiffres de la vaccination. Depuis le début de la campagne de vaccination, près de 1 956 000 injections ont été réalisées en France, rapporte les autorités sanitaires. Dans le détail, 1 766 818 premières injections et 189 159 deuxièmes injections ont été réalisées.

20 heures. Présence du variant brésilien en France. Quatre premiers cas d'infection au variant brésilien du Covid-19 ont été détectés en France, en plus des variants anglais et sud-africain, indique le ministre de la Santé, Olivier Véran. On sait « depuis hier » qu'il y a « quatre cas de variant d'origine brésilienne, notamment dans le Var, dans la région Aura (Auvergne-Rhône-Alpes) ainsi qu'à la Réunion », déclare Olivier Véran.

19h50. L'opacité du vaccin chinois critiquée par Emmanuel Macron. Le président français Emmanuel Macron dénonce l'opacité du vaccin chinois contre le Covid et ses risques éventuels de faciliter le développement de nouveaux variants, lors d'un échange avec le groupe de réflexion, Atlantic Council.

« Je n'ai absolument aucune information sur le (vaccin) chinois. […] Cela signifie qu'à moyen et long terme, il est presque sûr que si ce vaccin n'est pas approprié, il facilitera l'émergence de nouveaux variants » du virus du Covid-19, affirme le président Macron, refusant « une efficacité à court terme qui nuirait à l'efficacité de long terme ».

19h45. Liverpool interdit d'entrée en Allemagne pour le match de Ligue des Champions. Le Liverpool FC ne sera pas autorisé à entrer sur le territoire allemand pour jouer son 8e de finale de Ligue des champions contre Leipzig prévu le 16 février en raison des restrictions liées à la pandémie, indique le ministère de l'Intérieur allemand.

19h40. Plus de 170 000 amendes depuis mi-décembre. Quelque 177 000 amendes pour non-respect du couvre-feu ont été dressées depuis son instauration le 15 décembre, indique le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. « 1,9 million de contrôles » ont été effectués depuis cette date, ajoute Gérald Darmanin.

19h30. La Havane à nouveau sous couvre-feu. La Havane sera à nouveau sous couvre-feu à partir de vendredi soir et pour une durée indéterminée, annoncent les autorités locales, alors que Cuba est confronté à un rebond de cas de Covid. La capitale cubaine avait déjà été placée sous couvre-feu pendant un mois en septembre.

19h25. Un nouveau calendrier de vaccination. Le Premier ministre a notamment annoncé que le vaccin AstraZeneca devrait être utilisé à partir de samedi, en priorité pour les professionnels de santé. Notre récapitulatif concernant le calendrier vaccinal est à retrouver ici.

19h20. Une aide de 500 euros réclamée pour les jeunes. L'ancien président François Hollande et la maire de Paris Anne Hidalgo appellent séparément à la mise en place d'une aide de 500 euros par mois pour les jeunes touchés de plein fouet par la crise sanitaire du Covid-19. « Dans cette période exceptionnelle, il faut un revenu exceptionnel pour les jeunes de moins de 25 ans », a estimé l'ex-président socialiste lors d'une visite d'une épicerie solidaire pour les étudiants à Paris.

19h15. Nouveau bilan en France. 27 766 personnes sont toujours hospitalisées, avec 3 240 en réanimation, selon les autorités sanitaires. 360 nouveaux décès ont également été recensés sur les dernières 24 heures à l'hôpital.

19h10. Début de répit au Portugal. Frappé de plein fouet par la troisième vague de l'épidémie, le Portugal commence à percevoir les signes d'une accalmie, le gouvernement se félicitant d'une baisse des nouveaux cas d'infection.

« Actuellement, l'incidence des nouveaux cas de Covid-19 commence à baisser au Portugal, à la fois en moyenne glissante sur sept jours et sur 14 jours », déclare la ministre de la Santé, Marta Temido.

19 heures. Conclusion de Jean Castex. « Nous sommes engagés depuis des mois dans un long combat, qui suppose résistance et persévérance, sens de la solidarité et des responsabilités et je sais que nous en sommes parfaitement capables », assure le Premier ministre en conclusion de cette conférence de presse.

18h50. Pas de limitation de déplacements entre les régions. « De tous ces critères, celui que nous avons toujours privilégié est le sanitaire. Les vacances d'hiver débutent, pour certaines zones, demain soir. Nous avons choisi de ne pas limiter les déplacements entre régions. Une telle mesure aurait été justifiée si la circulation du virus était très inégale selon les régions. Ce n'est pas le cas », déclare Jean Castex.

18h48. Sur la campagne de vaccination. « Il faut s'attendre à des phases de mise au point, de ralentissements, d'accélérations des productions dans les sites de fabrication, comme nous l'avons vécu dans les sites de BioNTech, de Moderna et d'AstraZeneca », note encore Agnès Pannier-Runacher.

18h45. Sur les vaccins. « La France sera en mesure de vacciner tous les adultes qui le souhaitent d'ici la fin de l'été », assure la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher.

18h42. Sur le relâchement du télétravail. « Un relâchement du télétravail est plus prononcé dans certains secteurs, notamment la banque, l'assurance et l'informatique », précise la ministre.

18h41. Sur le télétravail. Le recours au télétravail s'érode progressivement depuis fin novembre », indique Elisabeth Borne, ministre du Travail. « Il faut nous remobiliser car le télétravail est un levier essentiel pour limiter la propagation du virus ».

18h40. Des contrôles dans les restaurants. « Quelque 587 restaurants et débits de boissons ont été contrôlés hier : ces contrôles seront encore renforcés et ils ont fait naître une réponse ferme de justice », assure le ministre.

18h35. Renforcement des contrôles. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin prend la parole, annonçant une augmentation de 30 % des contrôles depuis samedi après le couvre-feu. Depuis la mise en place du couvre-feu, « 177 000 amendes ont été notifiées », ajoute le ministre.

18h30. Sur les variants « Les variants sud-africains et brésiliens nous inquiètent davantage » que le variant britannique, indique Olivier Véran, ajoutant « vouloir reculer au maximum la diffusion de ces variants ». Quatre cas du variant brésilien ont été enregistrés, notamment dans le Var, annonce-t-il.

18h25. Des tests salivaires mis en place dans les écoles. Le ministre de la Santé Olivier Véran débute son intervention sur les tests salivaires. « Nous allons multiplier les opérations collectives de dépistage, notamment dans les milieux scolaires », explique le ministre. Au retour des vacances scolaires, l'objectif sera de réaliser d'avantage de tests de dépistages salivaires sur les enfants, pour plus d'acceptabilité.

18h22. Sur le vaccin AstraZeneca. Le vaccin AstraZeneca « va nous permettre d'accélérer le rythme de vaccination », assure Jean Castex, qui précise : « Grâce à ce nouveau vaccin, nous pourrons atteindre l'objectif de 4 millions de personnes ayant reçu leur première injection d'ici la fin du mois de février ».

18h20. Sur la campagne de vaccination. « D'ici avril, nous atteindrons l'objectif fixé par le Président de la République d'avoir proposé la vaccination à toutes les personnes de plus de 75 ans volontaires - et il faut qu'elles soient les plus nombreuses possibles - ainsi qu'aux personnes de moins de 75 ans atteintes de comorbidités graves », déclare le Premier ministre.

18h19. Sur la campagne de vaccination. « Deux millions de rendez-vous ont déjà été pris. Je n'ignore rien des difficultés qui ont été rencontrées liées à un report des livraisons de doses de la part des laboratoires », ajoute le Premier ministre. Et de préciser : « Nous allons ouvrir 1,7 million de rendez-vous supplémentaires pour des premières injections ».

18h18. Concernant le délai entre les deux injections de vaccin. « Nous assumons de respecter le délai de 3 à 4 semaines entre les deux injections des vaccins Pfizer et Moderna, contrairement à d'autres pays, certes peu nombreux, qui ont cherché à vacciner un maximum de personnes en décalant à plus tard le rappel dont dépend pourtant l'efficacité finale de la protection vaccinale », déclare Jean Castex.

18h17. Sur la vaccination. « Tous les résidents d'Ehpad volontaires auront reçu leur première injection d'ici la fin de la semaine », annonce Jean Castex. « La vaccination est une course de vitesse, mais elle ne doit pas se faire au détriment de la qualité, de la sécurité pour nos concitoyens ».

18h16. Sur les tests Covid. « Nous avons les capacités de test les plus développés parmi les pays européens. Nous allons amplifier le déploiement de la stratégie tester-alerter-protéger », signale Jean Castex.

18h15. Renforcement du télétravail. « Depuis la fin de l'année, le recours au télétravail s'est réduit, ce qui est d'autant plus regrettable que beaucoup d'entreprises n'avaient pas déployé loin s'en faut, toutes les possibilités d'en faire », dit Jean Castex. « Il y a encore trop d'entreprises où le télétravail serait possible mais n'existe pas du tout ou à des niveaux très faibles », précise-t-il.

18h13. Fermeture des grands centres commerciaux. « Deuxième mesure, la fermeture des grands centres commerciaux, qui constituent des lieux de forte concentration et de brassage. Nous avons tous vu les images de ces centres commerciaux bondés, où les distances ne peuvent pas être respectées et les risques maîtrisés », rappelle le chef du gouvernement.

18h11. Interdiction des déplacements. « Depuis dimanche, les déplacements à destination ou en provenance des pays étrangers, extérieurs à l'Union européenne, sont désormais interdits, sauf motif impérieux. Pourquoi une telle mesure ? Nous devons empêcher que des personnes, porteuses d'un variant, puissent arriver en France », rappelle le Premier ministre.

18h10. Appel à la mobilisation des Français. « J'en appelle à la mobilisation des Françaises et des Français : nous devons tenir ensemble, nous devons agir ensemble, plus que jamais […] nous devons nous battre pied à pied », souligne Jean Castex.

18h08. « Un nouveau confinement ne peut s'envisager qu'en tout dernier recours », assure le Premier ministre. « La situation ne le justifie pas à ce jour. Si nous y étions contraints, nous n'hésiterions pas », souligne-t-il.

18h07. Niveau d'activité sous la normale. D'après le Premier ministre, « selon les dernières estimations, le niveau d'activité s'établit à 4 % sous la normale », relaie-t-il. Ce ralentissement est moins marqué que chez nos voisins européens, affirme-t-il.

18h06. Pas de vague épidémique d'ampleur. « Si la situation reste préoccupantes, elle se distingue néanmoins de celle de beaucoup de nos voisins. Nous n'avons pas connu ces dernières semaines de vague épidémique d'ampleur […] la circulations du virus n'a pas sensiblement augmenté ces dernières semaines », indique Jean Castex.

18h05. Des chiffres « élevés mais relativement stables ». Contrairement à nos voisins européens « nous n'avons pas connu de nouvelle vague épidémique d'ampleur », précise Jean Castex. « Les chiffres sont élevés mais relativement stables. La circulation du virus n'a pas augmenté. Cela s'explique par la stratégie que nous avons adoptée ces derniers mois »

18 heures. Le Premier ministre débute son intervention sur la situation sanitaire du pays. « Cette situation vous le savez reste particulièrement fragile. Chaque jour, la France enregistre un moyenne de 20 000 nouvelles contaminations et 1600 nouvelles hospitalisations », débute le Premier ministre.

17h40. Le gouvernement décide un reconfinement de Mayotte pour au moins trois semaines. L'île de Mayotte sera reconfinée pour moins trois semaines, à compter de vendredi à 18H00 (15H00 GMT), pour faire face à la progression de l'épidémie de Covid-19 et à l'apparition de variants britanniques et sud-africain, annonce le ministère des outre-mer.

17h30. Un appel du gouvernement britannique contre la désinformation. Le gouvernement britannique appelle les réseaux sociaux à la responsabilité pour lutter contre la désinformation qui entoure les vaccins contre le Covid-19, s'inquiétant de la méfiance au sein des minorités au sujet de la campagne de vaccination massive en cours.

17h20. Un changement de stratégie à l'Elysée. Face à la menace des variants du Covid-19, Emmanuel Macron veut élargir la stratégie sanitaire en misant sur les thérapies et pas seulement sur les vaccins. Les détails sont à lire dans notre article.

17h10. Quatre morts dans l'incendie d'une unité Covid en Ukraine. Une jeune médecin et trois patients ont péri dans un incendie survenu dans le service de réanimation pour malades du Covid-19 d'un hôpital du sud de l'Ukraine, indiquent les autorités, annonçant l'arrestation d'un suspect.

17 heures. Une vente de vins au profit de la recherche. La vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges, petite sœur des enchères de Beaune, offrira les recettes d'un de ses lots à l'Institut Pasteur pour financer la recherche sur les mutations de virus, indiquent les organisateurs.

16h45. Situation critique à Mayotte. L'épidémie ne cesse de gagner du terrain à Mayotte. Le taux d'incidence du virus a été multiplié par 8 depuis le 1er janvier, passant de 50 cas pour 100 000 habitants à 440 cas pour 100 000 habitants. Trois communes (Pamandzi, Boueni et Dzaoudzi-Labattoir) ont déjà été reconfinées pour deux semaines, précise le site de la 1re Outremer.

16h35. De nombreux absents à la Fashion Week de New York. La plupart des grands habitués de la semaine de la mode de New York ne présenteront pas cette année lors des quatre jours de l'événement (14 au 17 février), certains ayant choisi une date hors calendrier quand d'autres n'ont rien annoncé pour l'instant. Parmi les grands noms de la mode américaine, seul Tom Ford sera au rendez-vous.

16h25. La région du Tyrol à nouveau sur la sellette. Le gouvernement autrichien refuse d'isoler le Tyrol, après les propos alarmistes d'une virologue dénonçant la passivité face au variant sud-africain du Covid-19 et mettant en garde contre un nouveau scandale sanitaire.

Mercredi, l'experte Dorothee von Laer, qui conseille le gouvernement sur la gestion de la pandémie avait recommandé d'établir un cordon sanitaire autour de cette province, « en première ligne en Europe concernant le variant sud-africain », selon des propos cités par les médias locaux.

16h15. Le masque, vraiment inutile en extérieur? Depuis plusieurs jours, des personnalités mobilisées contre la politique sanitaire du gouvernement dénoncent l'obligation du port du masque en extérieur. Ils l'accusent d'être inutile et de participer à une « dictature sanitaire ». On fait le point dans notre article à lire ici.

16h10. Norvège, Danemark et Islande jouent la prudence. Les autorités sanitaires norvégiennes, danoises et islandaises annoncent à leur tour que le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca serait réservé aux moins de 65 ans, faute de données suffisantes sur ses effets au-delà de cet âge.

Les trois Etats nordiques adoptent ainsi la ligne choisie par plusieurs pays de l'Union européenne, mais pas de l'agence européenne du médicament (EMA) qui l'avait approuvé pour tous les plus de 18 ans.

16h05. Plus d'une vingtaine de décès dans un Ehpad de l'Aisne. Un foyer de contaminations au Covid-10 s'est développé dans un Ehpad de Chauny dans l'Aisne, dont 27 résidents sont décédés, et le séquençages de certains prélèvements révèle la présence d'un variant « peu répandu » du virus, annonce l'Agence régionale de Santé.

« Depuis l'apparition du premier cas de Covid-19 le 5 janvier, et malgré les mesures prises par l'établissement […], l'Ehpad Fontenelle de Chauny fait face à un cluster ayant touché à ce jour 106 résidents sur 111 et 57 professionnels sur 70. 27 résidents sont décédés », a indiqué l'agence dans un communiqué.

16 heures. Vers une ouverture prochaine des lieux culturels en Nouvelle-Aquitaine ? Alain Rousset, président PS de la Région Nouvelle-Aquitaine, propose la mise en oeuvre d'une expérimentation de protocoles sanitaires qui permettraient, sur une base scientifique, de rouvrir les lieux culturels.

Il n'est pas possible « que le débat reste cantonné à la seule question de la date d'ouverture des lieux de diffusion », écrit-il au Premier ministre Jean Castex, dans une lettre ouverte. « Il n'est pas acceptable non plus que la protection sanitaire des citoyens se résume à interdire toute vie culturelle », ajoute le président de Région.

15h55. Recul des inscriptions au chômage aux Etats-Unis. Les inscriptions au chômage et le nombre total de bénéficiaires reculent aux Etats-Unis sur une semaine, selon les données du département du Travail, au moment où l'administration Biden veut faire adopter son plan de sauvetage d'urgence de 1 900 milliards de dollars.

15h45. Le Spoutnik V arrive en Cisjordanie. Le vaccin russe continue de se distribuer dans le monde. L'Autorité palestinienne a reçu 10 000 doses du vaccin Spoutnik V en Cisjordanie, tandis que le Hamas dans la bande de Gaza a annoncé un allègement des mesures sanitaires imposées après un pic de contaminations au Covid-19.

Le ministère local de la Santé a « remercié » la Russie pour ses doses qui permettront de vacciner « 5 000 citoyens » palestiniens dans l'attente des quelque deux millions de doses commandées par les autorités locales à différents laboratoires, et de celles prévues dans le cadre du dispositif « Covax » d'aide aux pays ou régions les plus pauvres.

15h35. La Corée du Nord recevra un vaccin contre le Covid. Pyongyang a fait une demande de vaccins contre le Covid-19, dont elle devrait recevoir près de deux millions de doses, selon l'Alliance du vaccin (Gavi), membre du programme onusien Covax, bien que ce pays isolé affirme être exempt du virus.

Il s'agit de la première confirmation officielle que Pyongyang a demandé une aide internationale, alors que les infrastructures médicales nord-coréennes sont considérées comme totalement inadéquates pour faire face à une épidémie de grande ampleur.

15h25. Recul de la pollution, autre conséquence des confinements. Entre avril et décembre 2020, les Français ont émis moins de CO2 qu'habituellement, que ce soit directement en se déplaçant moins, notamment durant les deux confinements, ou indirectement en achetant moins de biens et de services, explique l'Insee.

« L'empreinte carbone a globalement suivi les mouvements de la consommation en diminuant fortement en avril (-36 %) pendant le premier confinement », déclare Olivier Simon, chef de la division de la Synthèse conjoncturelle de l'institut national des statistiques.

15h10. Le Premier ministre grec appelle le personnel soignant à se faire vacciner. Le chef du gouvernement grec Kyriakos Mitsotakis a exhorté le personnel soignant à surmonter son possible scepticisme et à accepter la vaccination contre le Covid, rapporte le Guardian. Lors d'une visite dans un hôpital public, le Preier ministre grec a insisté : « Maintenant que nous avons plus de données [scientifiques], je demande à ceux qui n'avaient pas été vaccinés de reconsidérer sérieusement cette possibilité. Nous savons désormais, sans aucun doute, que les vaccins approuvés sont sûrs et efficaces. Parlez à vos collègues et expliquez pourquoi c'est le bon choix pour se protéger et protéger les personnes dont ils s'occupent quotidiennement ».

15 heures. Le Covid-19 a déjà généré 4000 variants. On se focalise sur ses déclinaisons anglaise, sud-africaine, brésilienne parce qu'elles se propagent, mais le Covid-19, a déjà donné naissance à plus de 4 000 variants différents. Toutefois seule une très petite minorité est susceptible de modifier le virus de manière appréciable, soit en aggravant son caractère contagieux, soit en alourdissant les dégâts qu'il provoque sur l'organisme. Les détails sont à lire dans notre article.

14h55. Au Royaume-Uni, des boîtes de nuit menacées « d'extinction ». « Plus de 80 % des boîtes de nuit ne survivront pas au-delà de février sans action urgente du gouvernement » au Royaume-Uni affirme dans un communiqué l'association sectorielle NTIA qui avertit d'une « extinction » dans le monde de la nuit. Elle cite une étude récente auprès de 100 boîtes de nuit, dont 81 % disent ne pas pouvoir éviter le dépôt de bilan au-delà du mois en cours sans aide du gouvernement.

14h45. L'économie sociale, pas épargnée par la crise. L'économie sociale et solidaire a perdu 52 500 emplois (-2,5 %) après le premier confinement du printemps 2020, dessinant le portrait d'un éco-système inquiet qui n'a que légèrement mieux résisté que le privé malgré d'importantes variations sectorielles, rapporte ESS France dans une étude.

Le recul de l'emploi est « principalement concentré dans les associations dont l'orientation sectorielle (culture, sport, tourisme social et solidaire, loisirs, etc.) les expose aux mesures de fermetures administratives », précise le réseau de promotion en France de l'économie sociale et solidaire dans un communiqué.

14h40. Un panier étudiant « le moins cher du marché » bientôt en vente. Le patron de l'enseigne Leclerc, Michel-Edouard Leclerc annonce sur BFMTV qu'un panier étudiant « le moins cher du marché » sera bientôt proposé : il pourra être à 1 euro et vendu dans ses enseignes dès la fin février.

14h35. Présence du variant anglais en France. « Il est très, très prévisible » que le pourcentage (actuellement estimé à 14 %) de variant anglais « continue à augmenter », déclare sur franceinfo Étienne Simon-Lorière, responsable du laboratoire génomique évolutive des virus à ARN à l'Institut Pasteur. « On se base sur l'évolution de la circulation dans d'autres pays pour lesquels ce transfert a commencé plus tôt, notamment par exemple le Danemark. Et on voit que cette augmentation, malgré des restrictions sévères, continue à se faire », ajoute le spécialiste.

14h30. Le vaccin cubain, plus solidaire que les autres? Cuba, premier pays d'Amérique latine à disposer d'un candidat-vaccin en phase clinique, compte lancer sa campagne de vaccination au premier semestre. Notre décryptage est à lire ici.

14h20. Des millions de masques contrefaits aux Etats-Unis. La pénurie de masques de protection a fait naître tout un marché de contrefaçon. La police des douanes américaines a saisi près de 13 millions de masques contrefaits ou non conformes au cours des 12 derniers mois, indique le Wall Street Journal.

14h15. La théorie d'une fuite d'un labo chinois jugée peu crédible. Le chef des experts de l'OMS qui enquêtent à Wuhan sur l'origine de la pandémie semble écarter la thèse de la fuite de laboratoire, « excellent scénario » de film selon lui. Peter Ben Embarek fait partie de la dizaine de chercheurs de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) arrivés le mois dernier en Chine pour enquêter sur l'apparition du Covid-19.

L'équipe s'est rendue mercredi à l'Institut de virologie de Wuhan - dans le centre de la Chine -, accusé, notamment par l'ancien président américain Donald Trump, d'avoir laissé s'échapper le virus d'un de ses laboratoires, accidentellement ou non.

14h10. Le vaccin russe Spoutnik arrive en Iran. Les premières doses du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid sont arrivées en Iran, pays le plus durement frappé par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient, annonce l'agence officielle Irna.

14h05. Croissance au premier trimestre 2021. La France connaîtra une croissance de 1,5 % au premier trimestre dans l'hypothèse où les restrictions sanitaires resteraient celles du mois de janvier, estime l'Insee. Dans le cas d'un confinement du type de celui de novembre d'une durée d'un mois, cette croissance deviendrait nulle, ajoute l'Institut national des statistiques.

14 heures. Vers un prochain déconfinement en Allemagne? Le ministre allemand de la Santé se prononce en faveur d'un début d'assouplissement avant la fin de l'hiver des mesures de restrictions. « Nous ne pouvons rester dans ce confinement dur tout l'hiver, notre société ne le supporterait pas bien », affirme Jens Spahn au groupe de presse régional Funke, alors que l'impatience de l'opinion se fait de plus en plus sentir.

13h58. Vaccination : peut-on terminer la campagne dans les Ehpad en un mois? Selon les objectifs du gouvernement, début mars, 80 % des résidents d'Ehpad qui le souhaitent seront vaccinés. Mais la situation sanitaire et le nombre de clusters pourraient bien contrarier ce plan. Notre sujet à lire ici.

13h50. Etats-Unis, Brésil et Mexique, pays les plus endeuillés. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 450 805 décès, devant le Brésil (227 563 morts), le Mexique (161 240), l'Inde (154 703) et le Royaume-Uni (109 335).

13h37. Les services de réanimation sont sous tension face à la montée en puissance des variants. A l'hôpital Tenon, « on sera lundi à 75 % de notre capacité de réanimation. Et vous comprenez bien que tout le reste est plein. C'est ça que les Français doivent intégrer », explique sur France Info Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de cet hôpital parisien.

13h25. Les hôpitaux portugais débordés par l'explosion du nombre des cas. Une équipe de 26 soignants et du matériel médical envoyés par l'Allemagne sont arrivés au Portugal, dont les hôpitaux sont débordés par l'explosion du nombre des cas de coronavirus.

Hormis les micro-Etats, le Portugal est devenu en janvier le pays le plus durement frappé par l'épidémie provoquée par le coronavirus, en nombre de morts et de nouveaux cas par rapport à sa population d'environ 10 millions d'habitants. Avec 240 décès en 24 heures, le bilan total de la pandémie s'y élève à 13 257 morts, dont près de la moitié depuis le début de l'année, selon les dernières données communiquées par la Direction générale de santé. Un peu plus de 9 000 nouveaux cas ont été recensés, ce qui constitue un rebond par rapport aux deux jours précédents mais cela reste en-deçà de la moyenne de quelque 12 000 contagions quotidiennes enregistrées au cours de la deuxième quinzaine de janvier.

13h15. Production du vaccin CureVac en « mai-juin » en France. La production du vaccin CureVac contre le Covid-19 commencera en « mai-juin » sur les sites de Val-de-Reuil (Eure) et d'Idron (Pyrénées-Atlantiques) de Fareva, sous réserve d'autorisation de mise sur le marché, annonce ce jeudi le fondateur de la société pharmaceutique. Fareva, qui va fabriquer le vaccin après en avoir reçu les principes actifs avant de le conditionner, aura en 2021 une capacité de production de 20 millions de flacons - un flacon pourrait contenir jusqu'à 20 doses - sur ses deux sites, et de 35 millions en 2022, précise M. Fraisse.

13h05. 2 269 346 morts des suites du Covid-19 dans le monde. C'est le bilan comptabilisé par l'AFP depuis l'apparition de la maladie, qui a par ailleurs infecté plus de 104 350 880 personnes. Hier, 15 331 décès et 501 061 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

12h55. Les ventes en ligne ont bondi en France en 2020. Elles ont atteint 112 milliards d'euros sur l'année, en dépit de « la chute brutale des activités de voyages et loisirs », selon un bilan annuel de la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) publié ce jour. Le e-commerce, qui ne représentait que 9,8 % du commerce de détail en 2019, en représente aujourd'hui 13,4 %. « Les deux périodes de confinement ont entraîné des pics d'activité sans précédent sur la vente en ligne de produits », note la Fevad, mais « entre ces deux périodes les ventes sont restées à un niveau élevé ».

12h45. Inquiétude dans un village du nord de l'Italie. Un foyer du variant britannique a été détecté en Italie à Corzano, une bourgade du nord du pays de 1400 âmes. Le 24 janvier, 24 personnes, élèves et enseignants, ont été testées positives dans une école. Les autorités sanitaires locales ont décidé de tester 189 personnes supplémentaires, cas contact : parmi elles, 139 ont été testées positives. Vu ce chiffre élevé, un séquençage de certains échantillons a été demandé. Et le résultat n'a pas tardé à tomber : « Quatorze échantillons ont été séquencés et les quatorze sont positifs au variant britannique », précise un communiqué.

12h40. Un programme d'enfer à Melbourne. Les matchs de tennis vont reprendre demain en Australie, avec un programme très chargé et des formats adaptés pour rattraper le temps perdu ce jeudi en raison d'un cas positif de Covid-19 détecté dans un hôtel. Les matchs ont été suspendus pour tester le demi-millier de personnes - joueurs et accrédités - ayant passé leur isolement dans cet établissement. La WTA et l'ATP ont dû adapter leurs compétitions pour pouvoir les mener à terme, alors que le début de l'Open d'Australie a été officiellement maintenu à lundi. Tous les matchs de simple des trois tournois WTA 500 seront écourtés par un super tie-break en dix points gagnants dans l'éventuel 3e set.

12h30. Peut-on terminer la campagne de vaccination dans les Ehpad en un mois? Selon les objectifs du gouvernement, début mars, 80 % des résidents d'Ehpad qui le souhaitent seront vaccinés. Mais la situation sanitaire et le nombre de clusters pourraient bien contrarier ce plan… Nos explications.

12h15. Pour le chanteur Mika, « il ne faut surtout pas oublier 2020 ». L'artiste, qui a livré un concert intimiste diffusé demain sur France 5, capté dans le prestigieux Opéra royal de Versailles, s'est confié au Parisien sur la difficile année écoulée, entre l'explosion au Liban dont il est originaire, et le Covid-19. « Je devais commencer mes dates en Asie quand tout s'est arrêté. C'était ma plus grosse tournée depuis 2008. Et puis, plusieurs membres de ma famille avaient attrapé le Covid, à Paris », explique-t-il. Un entretien à découvrir ici.

12h08. Baisse de 14 % des embauches des moins de 26 ans en 2020. Le nombre d'embauches de jeunes de moins de 26 ans en CDI et CDD de plus de trois mois a été en 2020 inférieur de 14,2 % à celui enregistré en 2019, indique ce jeudi la Dars, la direction des statistiques du ministère du Travail. Si en août, septembre et octobre, le nombre d'embauches était similaire à celui de 2019, le deuxième confinement a provoqué une baisse des embauches, qui sont en décembre inférieures de 27,4 % à celles de décembre 2019. « Ce repli des embauches suite au deuxième confinement est toutefois nettement moins important que lors du premier confinement (-57,9 % entre mai 2019 et 2020) », souligne la Dares dans son point bimensuel sur le marché du travail.

11h55. Le footballeur Moussa Dembélé positif au coronavirus. L'attaquant français Moussa Dembélé, récemment prêté par Lyon à l'Atlético Madrid, a été testé positif au Covid-19, annonce ce jeudi le club leader du Championnat d'Espagne. L'avant-centre, qui n'a pas encore fait ses débuts avec sa nouvelle équipe, est à l'isolement à son domicile. Trois autres joueurs de l'Atlético, actuellement en tête de la Liga avec dix points d'avance sur Barcelone et sur le Real Madrid, ont été contaminés ces derniers jours par le coronavirus : les ailiers Joao Félix et Yannick Carrasco et le défenseur Mario Hermoso.

11h42. La Croix-Rouge alarmée par le manque d'accès aux vaccins des pays pauvres. La Croix-Rouge, alarmée par le manque d'accès des pays pauvres aux vaccins anti-Covid, lance ce jeudi un plan de 100 millions de francs suisses (92,5 millions d'euros) pour aider à immuniser 500 millions de personnes parmi les plus vulnérables. Selon une analyse de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), près de 70 % des doses de vaccin administrées jusqu'à présent l'ont été dans les 50 pays les plus riches tandis que 0,1 % ont été injectées dans les 50 pays les plus pauvres.

11h12. L'OMS Europe déplore l'impact « catastrophique » du Covid sur le traitement du cancer. L'impact de la pandémie de Covid-19 sur le traitement du cancer est « catastrophique », déplore ce jeudi l'OMS Europe, qui a relevé des interruptions dans les services de cancérologie dans un tiers des pays de la zone. « L'impact de la pandémie sur le cancer dans la région n'est rien de moins que catastrophique », affirme le directeur de l'OMS Europe, Hans Kluge, à l'occasion de la journée mondiale contre le cancer. Parmi les 53 pays de la région pour l'OMS (dont plusieurs pays d'Asie centrale), un pays sur trois a partiellement ou totalement interrompu ses services de cancérologie à cause de la mobilisation contre la pandémie et des restrictions sur les voyages.

10h58. Une campagne de dépistage massive dans la Somme pour contrer la « circulation active » du virus. L'Agence Régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France annonce le lancement d'une campagne de dépistage au Covid-19 « exceptionnelle » jusqu'à samedi dans l'ouest de la Somme, pour contrer la « circulation active » du virus, notamment dans les zones rurales. Lancée mercredi, cette campagne, entièrement « gratuite », sans rendez-vous et sans ordonnance, est menée dans huit communes « en plus de l'offre de dépistage habituelle », indique l'ARS dans un communiqué publié sur son site.

« En plus de l'offre habituelle de tests sur le territoire, une campagne de dépistage de terrain est organisée dans les Communautés de communes Somme Sud-Ouest, de la Baie de Somme, du Vimeu et Ponthieu-Marquenterre », ajoute-t-elle. Lors de son dernier bilan, la préfecture de la Somme évoque une situation « préoccupante », avec un taux d'incidence (nombre de nouveaux cas positifs détectés pour 100 000 habitants sur une période de sept jours) de 264,3 au 24 janvier.

10h50. Cinémas et restaurants fermés en Arabie saoudite. L'Arabie saoudite ferme ce jeudi pour au moins dix jours cinémas, restaurants, cafés ainsi que d'autres lieux de divertissement, renforçant ainsi les restrictions en vigueur après une recrudescence des contaminations par le coronavirus. Le riche royaume du Golfe a suspendu « toutes les activités de divertissement », y compris les cinémas et les salles de jeux, ainsi que les services dans tous les restaurants et cafés pendant dix jours, indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle SPA.

10h38. La Norvège va réserver le vaccin AstraZeneca aux moins de 65 ans. Les autorités sanitaires norvégiennes annoncent à leur tour ce jeudi que le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca serait réservé aux moins de 65 ans, faute de données suffisantes sur ses effets au-delà de cet âge. La Norvège adopte ainsi la ligne choisie par plusieurs pays de l'Union européenne, dont elle n'est pas membre mais à laquelle elle s'est associée pour l'approvisionnement en vaccins.

10h24. Le gouvernement veut allonger le remboursement des PGE de six à huit ans. Le gouvernement français est en discussion avec Bruxelles pour faire passer « de six à huit ans » la durée de remboursement des prêts garantis par l'Etat (PGE), indique ce jeudi le ministre en charge des TPE-PME Alain Griset.

10h10. L'Allemagne entrouvre la porte à un prochain déconfinement. Le ministre allemand de la Santé se prononce ce jeudi en faveur d'un début d'assouplissement avant la fin de l'hiver des mesures de restrictions liées à la pandémie de Covid-19. « Nous ne pouvons rester dans ce confinement dur tout l'hiver, notre société ne le supporterait pas bien », dit Jens Spahn au groupe de presse régional Funke, alors que l'impatience de l'opinion se fait de plus en plus sentir. En outre, « les chiffres sont encourageants, nous observons une tendance significative à la baisse concernant les nouvelles infections », ajoute le ministre.

9h54. Le vaccin Pfizer serait efficace contre le variant anglais. De nouvelles études menées par le HMO israélien sur la base de données de patients vaccinés démontrent l'efficacité du vaccin Pfizer contre le variant anglais rapporte ce jeudi le quotidien Haaretz.

9h34. 14 % de variants détectés dans les cas positifs en France. La circulation des variants du Covid-19 augmente sur le territoire français mais elle n'est « pas explosive », selon le Pr Bruno Lina, virologue et membre du Conseil scientifique, qui dévoilée sur BFMTV Lyon les résultats préliminaires de la dernière enquête flash.

D'après le Pr Lina, les résultats préliminaires de la dernière enquête flash, qui date des 26 et 27 janvier, révèlent que les variants représentent 14 % des cas positifs en France. Les conclusions finales et consolidées de cette enquête seront rendues publiques ce jeudi.

La première étude de ce type, qui ne portait que sur les virus de la souche britannique, a permis d'estimer que « ces derniers étaient responsables de 3,3 % des cas de Covid-19 diagnostiqués par RT-PCR en France au moment de l'enquête », les 7 et 8 janvier.

9h22. Centres commerciaux fermés : 230 magasins spécialisés du groupe Leclerc sont impactés, selon Michel-Édouard Leclerc.

9h14. Le scepticisme anti-vaccin fait son lit en Afrique. En Afrique aussi, le scepticisme gagne vis-à-vis des vaccins contre le Covid-19 sous l'effet d'une méfiance qui remonte loin, d'une communication qui laisse à désirer et de théories du complot potentiellement dangereuses à l'heure de commencer la vaccination. Nourrie par les rumeurs proliférant sur les réseaux sociaux, une dynamique similaire à celle observée dans les pays occidentaux est à l'oeuvre en Afrique, et les réticences sont plus fortes quand il s'agit du Covid-19 qu'envers d'autres vaccins.

8h54. Michel-Édouard Leclerc annonce la sortie prochaine « d'un panier étudiant qui sera le moins cher du marché ».

8h40. Le vaccin Moderna sera produit en France en mars, celui de Pfizer en avril, indique sur BFMTV Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'Industrie.

8h36. Combiner deux doses de vaccins anti-Covid différents ? L'université d'Oxford lance une étude. L'université d'Oxford annonce ce jeudi lancer une étude pour déterminer si combiner deux doses de différents vaccins chez un même patient reste efficace pour protéger la population contre le coronavirus. « Si nous montrons que ces vaccins peuvent être utilisés de manière interchangeable, cela augmentera considérablement la flexibilité de leur distribution », souligne le professeur Matthew Snape, chercheur d'Oxford en charge de l'essai, dans un communiqué.

Cette étude, présentée comme une première mondiale, impliquera 820 volontaires de plus de 50 ans, s'intéressera à la combinaison des deux vaccins utilisés pour l'heure sur le territoire britannique, celui de l'alliance Pfizer/BioNTech et celui d'AstraZeneca/Oxford.

8h15. Covid-19 : la campagne vaccinale va-t-elle enfin décoller en mars? Le mois de février s'annonce encore difficile sur le front de la vaccination contre le Covid-19, mais le ministère de la Santé prévoit une nette accélération en mars. A lire ici.

7h59. Les hôpitaux d'Ile-de-France au bord de la saturation. Les services de réanimation de certains hôpitaux franciliens sont déjà saturés. Les déprogrammations d'opérations vont reprendre pour pousser les murs selon RTL qui précise que 63 % des services de soins intensifs en Île-de-France sont occupés par des patients Covid.

7h38. La Colombie approuve le vaccin Sinovac, le Nicaragua le Spoutnik V. Le vaccin de Sinovac, dont Bogota a commandé 2,5 millions de doses, est le deuxième autorisé en Colombie après celui de l'américain Pfizer dont le pays attend 10 millions de doses. Une campagne massive de vaccination doit démarrer le 20 février.

De son côté, le Nicaragua a autorisé le Spoutnik V, déjà approuvé dans plusieurs autres pays latino-américains comme le Mexique, le Venezuela et l'Argentine. Le gouvernement n'a pas précisé le nombre de doses commandées.

7h25. Cuba confronté à un rebond de cas. Des bandes jaunes de police qui ceinturent tout un quartier de 12 000 habitants, placé en quarantaine : cette image résume à elle seule le rebond de cas de coronavirus à Cuba, qui reste pourtant le bon élève de l'Amérique latine. « Nous avons beaucoup de cas par ici et pour éviter la propagation, on ne laisse entrer ni sortir personne », explique Yamilet Gutierrez, masque en tissu sur le visage, chargée avec un militaire de bloquer le passage devant l'une des rues.

En plein cœur de La Havane, Los Sitios - berceau du compositeur du tube mondial « Guantanamera » - est un quartier très populaire qui fait partie de Centro Habana, la zone de plus forte concentration d'habitants du pays : 150. 000 personnes sur 3,4 kilomètres carrés, plus 150 000 autres venant y travailler ou faire leurs achats tous les jours.

7h12. Le Brésil veut acheter les vaccins russe Spoutnik V et indien Covaxin. Le Brésil compte boucler vendredi l'achat de 30 millions de doses des vaccins russe Spoutnik V et indien Covaxin contre le coronavirus, annonce son gouvernement.

6h59. Le Chili vaccine 140 000 personnes en une journée. Quelque 140 000 personnes ont reçu une injection contre le Covid-19 au cours de la première journée d'un programme de vaccination massive lancé mercredi au Chili, annoncée le gouvernement. Plus de 1 400 centres de vaccination ont été installés dans tout le pays, et plus d'un million de doses du vaccin du laboratoire chinois Sinovac ont été distribuées dans ces centres, sur un total de 4 millions de doses que le Chili a reçues la semaine dernière.

6h45. Le patron de l'Open d'Australie « absolument confiant » quant à la tenue du tournoi. Le patron de l'Open d'Australie Craig Tiley se dit ce jeudi « absolument confiant » quant à la tenue du tournoi à partir de lundi, en dépit des difficultés posées par l'apparition d'un nouveau cas de coronavirus à Melbourne.

« Nous sommes absolument confiants sur le fait que l'Open d'Australie aura lieu », déclare M. Tiley, alors qu'un demi-millier de joueurs et de personnes accréditées ont été placés à l'isolement. « Notre plan est de continuer à jouer demain comme prévu. »

6h40. Confinement, télétravail… ce que Castex va dire aux Français ce jeudi. Lors de la conférence de presse ce jeudi à 18 heures, le Premier ministre va mettre la pression sur les Français en rappelant que la situation actuelle « est préoccupante ». Notre décryptage à lire ici.

6h30. 3 267 personnes en réanimation. 1 882 nouveaux malades ont été hospitalisés ces dernières 24 heures, ce qui porte à 27 953 patients le nombre des personnes prises en charge.

6h25. 358 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures. Au total, 77 595 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie.

6h20. Le point sur la campagne de vaccination en France. Plus de 1 823 000 personnes ont été vaccinées selon la Direction générale de la Santé, dont 140 140 personnes qui ont reçu la deuxième dose.

Emmanuel Macron accentue la pression sur les labos, promettant une vaccination pour tous les adultes volontaires « d'ici la fin de l'été ».

VIDÉO. Macron promet un vaccin pour « tous les Français qui le souhaitent » d'ici la fin de l'été

6h10. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Suivez avec nous toute l'actualité liée au Covid-19 ce jeudi 4 février.