Covid-19 : 62 décès et 150 patients admis en réanimation en 24 heures en France

Alors que l’inquiétude est de plus en plus vive en Europe, la France va renforcer dès samedi les mesures de restrictions à Lille, Lyon, Saint-Etienne et Grenoble.

 Le taux de positivité dépasse ce soir les 10%
Le taux de positivité dépasse ce soir les 10% AFP

>> L'essentiel :

>> Suivez les événements de la journée en direct :

21h05. C'est la fin de ce direct. Merci de nous avoir suivis. Nous poursuivrons tout le week-end ce suivi minute par minute.

21h00. « Allo, Mamy ? ». Le confinement a provoqué le retour en grâce du bon vieux coup de fil.En baisse depuis des années, les appels vocaux fixes comme mobiles ont explosé pendant les huit semaines d'isolement contraint. Un record de 20 ans a même été battu. E n savoir plus ICI.

20h55. Nice, Marseille, Bordeaux… pourquoi le virus reflue dans certaines villes et régions. Respect des gestes barrière, mesures de restriction, habitudes de vie… La conjonction de plusieurs facteurs pourrait expliquer l'embellie constatée depuis quelques jours par certaines villes, départements ou régions. Décryptage ICI.

20h45. Le Cap-Vert rouvre ses portes lundi. Le Cap-Vert, archipel de l'Atlantique prisé des touristes, rouvrira le 12 octobre ses frontières, fermées depuis plus de six mois en raison de la pandémie de coronavirus.

Pour pouvoir embarquer dans un vol à destination du Cap-Vert, les visiteurs devront présenter un test PCR négatif. Les navires commerciaux, de plaisance et de croisière, seront également autorisés à accoster dès lundi, selon le ministre.

20h30. Le taux de positivité : à manier avec précaution! Moins de personnes testées, priorisation du dépistage, effet statistique… Plusieurs éléments accentuent l'augmentation du taux de positivité, qui a dépassé le seuil d'alerte ce vendredi pour la première fois depuis le déconfinement. Décryptage ICI.

 LP/Delphine Goldsztejn
LP/Delphine Goldsztejn  

20h15. L'Afrique manque cruellement de financement pour lutter contre la pandémie. Les Etats africains ont besoin de 1200 milliards de dollars de financement jusqu'en 2023 pour surmonter la crise provoquée par la pandémie du Covid-19.

Les engagements des prêteurs bilatéraux officiels et des institutions internationales couvrent moins d'un quart des besoins prévus, tandis que les capitaux privés sont toujours limités, a déploré la directrice générale du FMI. En avril, le Fonds monétaire international avait estimé le manque de financement à 44 milliards pour la seule année 2020.

Le continent compte plus d'un million de cas de Covid-19, et au moins 23 000 personnes en sont mortes, a rappelé le FMI.

19h40. Le bilan de Santé Publique France. Cela se dégrade encore en termes de contamination et d'entrées en réanimation.

- Nouveau record de contaminations : 20 339 cas dans les 24 dernières heures (+18 129 cas hier).

- 62 décès à l'hôpital (+77 morts hier).

- 32 630 morts au total dont 21 798 à l'hôpital.

- 848 nouvelles hospitalisations (+711 hier), 7843 hospitalisés au total.

- 150 nouveaux patients admis en réanimation (+114 hier), 1439 au total.

- 124 clusters (+ 87 clusters hier).

- Le taux de positivité grimpe à 10,4% (9,8% hier).

Covid-19 : 62 décès et 150 patients admis en réanimation en 24 heures en France

19h00. L'Amérique latine, région la plus touchée en termes économiques et sanitaires. C'est le constat dressé par la Banque mondiale. Dans son rapport, la BM note qu'en Amérique latine et aux Caraïbes « le nombre de décès est aussi élevé que dans les économies avancées, sinon plus, mais les ressources disponibles pour faire face à ce choc sont beaucoup plus limitées ». D'autant que cette crise survient « après plusieurs années de croissance décevante et de progrès limités des indicateurs sociaux ».

18h30. Les pays européens d'accord pour coordonner leurs déplacements dans l'UE. Selon une recommandation, publiée vendredi, un pays voulant imposer des mesures restrictives à l'encontre de voyageurs venant ou se rendant vers une zone jugée à risque devra informer l'Etat membre concerné, si possible 48 heures avant leur entrée en vigueur. Le public devra également être averti, 24 heures à l'avance.

Quatre couleurs déterminent le niveau de risque d'une zone: vert, orange, rouge et gris.

Sont toutefois exemptés de quarantaine les voyageurs exerçant un certain nombre de professions jugées essentielles.La recommandation prévoit aussi la mise en place d'un formulaire européen unique à remplir par les voyageurs avant d'entrer dans un pays. Les Etats restent cependant libres de suivre les mesures recommandées.

17h30. Verratti appelle les jeunes à « moins sortir». Marco Verratti, milieu de terrain de l'équipe d'Italie et du PSG, appelle les « plus jeunes » à « éviter les soirées » «Je suis inquiet, comme tout le monde en ce moment. Le nombre de nouveaux cas de contamination continue d'augmenter, hier (jeudi, ndlr) il y en avait 18.000 en France, il faut faire attention et chacun de nous doit faire des sacrifices », ajoute-t-il.

17h20. Testée positive, Jenifer ne sera pas sur le plateau de «The Voice Kids». La coach est contrainte de participer à la finale samedi soir en visioconférence depuis son salon. Lire notre article ici.

17h15. A Paris, les palaces souffrent de l'absence de clientèle internationale. Dans les établissements de grand luxe, cette clientèle représente 80 à 90 % du taux d'occupation des chambres, mais elle est peu présente dans la capitale en raison de la crise sanitaire. Lire notre reportage ici.

17 heures. Gironde : des restrictions sanitaires assouplies. Hors des 28 communes de la métropole de Bordeaux, les gymnases, les salles de sport et les stades peuvent rouvrir pour tous les publics. Ils devront en revanche se passer de vestiaire collectif. Les seuls qui pourront en bénéficier sont les établissements sportifs de plein air, annonce la préfète de la Gironde. Dans la métropole bordelaise, les gymnases et équipements sportifs peuvent rouvrir pour les mineurs, les professionnels et les étudiants en STAPS. Ils auront droit au vestiaire collectif si un protocole est mis en place. Toutes les précisions sont ici.

16h50. Suisse : quarantaine pour les voyageurs du Canada, de Russie, de Berlin et de Hambourg. Les voyageurs en provenance de ces pays ou des deux villes allemandes vont devoir passer 10 jours en isolement à partir de lundi s'ils veulent se rendre en Suisse. Les autorités estiment que le taux d'infection par le Covid-19 est trop élevé dans ces régions et fait donc courir un risque sanitaire à la population de la Confédération helvétique. Les voyageurs en provenance de ces zones doivent s'isoler pendant 10 jours et se signaler aux autorités cantonales dans les deux jours. Les contrevenants sont passibles d'une amende de 10 000 francs suisses (environ 9 300 euros).

16h35. Trump va passer une visite médicale retransmise en direct à la télé. Dix jours après avoir été diagnostiqué positif au coronavirus, le président américain, qui avait été hospitalisé, doit passer ce vendredi une visite médicale qui sera diffusée en direct sur la chaîne Fox News, dans l'émission Tucker Carlson Tonight. Selon le site de Bloomberg, ce sera la docteur Marc Siegel de l'université de New York, le consultant médical habituel de la chaîne qui l'examinera. Ce médecin avait déclaré sur Fox News qu'il est « presque impossible » pour un patient de moins de 70 ans de mourir du nouveau coronavirus.

16h30. La Russie bat son record de nouveaux cas quotidiens. 12 126 nouveaux cas ont été enregistrés en un jour, dépassant le pic du mois de mai quand le pays observait un confinement strict qui pour l'heure n'est pas à l'ordre du jour. Le Kremlin souligne que si la situation continuait à se dégrader, cela nécessiterait « des actions, des décisions », sans plus de précisions.

16h20. Microsoft autorise ses employés à faire du télétravail ad vitam aeternam. Microsoft a décidé d'autoriser ses employés à travailler depuis leur domicile de façon permanente mais ceux qui feront ce choix devront renoncer à leur espace de travail dédié dans les locaux du géant américain, affirme le site d'informations spécialisées dans les hautes technologies The Verge. Ces employés garderont toutefois la possibilité d'utiliser « l'espace de contact disponible dans les bureaux de Microsoft ».

16h10. Royaume-Uni : de nouvelles mesures de soutien à l'emploi. Le mécanisme de soutien à l'emploi annoncé il y a deux semaines et qui n'était ouvert qu'aux salariés travaillant à temps partiel «va être élargi aux entreprises à travers le pays qui doivent légalement rester fermées à cause des restrictions imposées par le gouvernement» pour freiner la progression du virus, explique le Trésor. Les employés de ces entreprises seront indemnisés à hauteur des deux tiers de leur salaire habituel.

16 heures. Les lombalgies font souffrir les nouveaux télétravailleurs. Les Français forcés pour la première fois de travailler de chez eux pendant le confinement ont été plus sujets aux lombalgies, selon une enquête de Santé Publique France. Entre le 8 juin et le 8 juillet sur plus de 3 200 participants qui ont travaillé pendant cette période, l'organisme conclut qu'environ 10% d'entre eux ont développé une lombalgie alors qu'ils en étaient indemnes auparavant. Notre article pour en savoir davantage.

15h50. Le président du Partizan Belgrade sous assistance respiratoire. Milorad Vucelic, le président du Partizan Belgrade, l'un des deux grands clubs de football serbes, a été placé sous assistance respiratoire en raison de complications dues au Covid-19, annonce le club vendredi. Vucelic, 72 ans, qui fut proche de l'ancien homme fort de Belgrade Slobodan Milosevic (1941-2006), a pris la présidence du Partizan en 2016 à la suite d'une longue carrière dans la politique et les médias.

15h40. Chez les 75 ans et plus, des cas multipliés par 2,2 en cinq semaines. Chez les 65-74 ans, le nombre de cas a doublé en cinq semaines, tandis qu'il a été multiplié par 2,2 en cinq semaines chez les 75 ans et plus, précise Santé publique France. «Cette augmentation du nombre de cas chez les personnes âgées est préoccupante car ces personnes sont les plus à risque de complication de Covid-19 », insiste SPF, qui alertait déjà la semaine dernière sur ce point.

15h29. Merkel appelle les jeunes à bien observer les restrictions. « Je suis bien consciente que les règles qui sont actuellement imposées ne sont pas agréables», déclare la chancelière après s'être entretenue avec les maires des 10 plus grandes villes allemandes. Elle appelle particulièrement les jeunes à respecter les restrictions et à « penser à leur famille et à leurs grands-parents ». Un couvre-feu a été instauré à Berlin et Francfort.

15h21. Allemagne : des nouvelles restrictions envisagées. S'il n'y a pas de stabilisation dans les contaminations sous 10 jours, la chancelière promet de nouvelles restrictions. « Ce sont les jours et les semaines à venir qui vont décider de la position de l'Allemagne face à cette pandémie cet hiver », prévient Angela Merkel. Elle rappelle l'importance du port du masque, du respect des distances sociales et de « la ventilation des pièces ». L'Allemagne enregistre plus de 4000 nouveaux cas quotidiens, un record depuis avril.

15h15. La pandémie s'accélère en Europe. C'est de nouveau en Europe que le rythme des contaminations accélère le plus (+28%). Le nombre de nouveaux cas quotidiens y a plus que quintuplé en trois mois (84 400 cette semaine, contre environ 15.000 début juillet). Sur le Vieux-Continent, plus de 6,2 millions de cas de Covid-19 et près de 240.000 morts ont été signalés au total.

15 heures. La Chine toujours à la peine. Le pays est toujours confronté à une forte pression sur l'emploi, aussi le gouvernement a décidé de poursuivre sa politique de soutien à l'économie. Le Conseil d'Etat veut notamment soutenir la filière automobile en exonérant d'impôt les installations publiques de recharge de véhicules électriques.

14h45. La région madrilène en alerte. Le gouvernement espagnol a décrété l'état d'alerte, pour quinze jours, dans la région de Madrid pour tenter de freiner l'augmentation du nombre des cas de Coronavirus. Le ministre de la Santé, Salvador Illa, a annoncé cette décision à l'issue d'une réunion extraordinaire de deux heures du Conseil des ministres. Des explications dans notre article ici.

14h25. Une figure palestinienne souffre du covid. Positif au coronavirus depuis hier, Saeb Erekat, 65 ans, secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine, ancien négociateur d'accords avec Israël, est isolé chez lui, sous traitement. Il souffre de « symptômes difficiles résultant de (son) manque d'immunité à la suite d'une transplantation pulmonaire » réalisée en 2017 aux Etats-Unis. Il a annulé toutes les réunions et tous les rendez-vous.

14h10. LVMH finance un essai clinique. L'Institut Pasteur de Lille va lancer un essai clinique pour « vérifier l'efficacité » d'une molécule contre le virus, grâce à un don de 5 millions € du groupe de luxe LVMH (propriétaire du Parisien). La molécule, appartenant à la famille des antiviraux, a été identifiée par une start-up spécialisée dans le repositionnement de médicaments déjà donnés à l'homme. Fondation de recherche privée reconnue d'utilité publique, l'Institut Pasteur investit chaque année 17 M€ en recherche grâce aux dons, legs et mécénat d'entreprise.

13h59. Plus de 36 millions de cas. Plus de 36 595 740 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie et au moins 25 332 900 personnes sont aujourd'hui considérées comme guéries.

13h49. Plus de 1 063 000 morts dans le monde. La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 1 063 346 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition du Covid-19 fin décembre.

Sur la journée de jeudi, 6 408 nouveaux décès et 355 735 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

13h42. Les patrons de bars de Lyon crient à l'injustice. Fermer les bars, « ça ne tient pas debout alors qu'on se bouscule dans le métro, c'est arrêter la vie sociale », s'exclame le gérant d'un café de Lyon, désormais en alerte maximale en raison de la dégradation des indicateurs liés au Covid-19. C'est à 22 heures ce vendredi soir que les bars doivent baisser leurs rideaux. Pas de sursis pour le week-end comme ce fut le cas à Marseille. « Notre fermeture, ça aura une incidence sur toute la vie autour, les magasins… ça va être une ville morte », estime vendredi Nouredine Aouchiche, gérant du Monopol, un café de l'hyper centre, qui emploie 5 salariés.

13h25. F aire craindre le pire pour mieux l'éviter… les projections choisies par les autorités font débat. Pour justifier de nouvelles restrictions, Olivier Véran s'appuie sur des modélisations de l'Institut Pasteur faisant craindre une explosion du nombre de patients en réanimation dans plusieurs régions ces prochaines semaines. En espérant être démenti par les faits. Notre décryptage à lire ici.

13h15. Les indicateurs de plus en plus mauvais. « La tendance globale des indicateurs de suivi de l'épidémie de SARS-CoV-2 reste à l'augmentation » selon Santé publique France. Le nombre de nouveaux cas confirmés est en hausse de 7 % à 77 980 sur toute la France, le taux de positivité des tests a également progressé, à 9,1 % contre 7,7 %, et le taux d'incidence (nouveaux cas sur sept jours) en France métropolitaine était également en augmentation avec 116 cas pour 100 000 habitants (108 la semaine précédente).

12h55. Des décès « ces prochaines semaines » chez les personnes âgées. La circulation du virus du Covid-19 « se poursuit à un niveau élevé » en France et son augmentation, « en particulier chez les personnes âgées », fait craindre « la poursuite des hospitalisations et des décès dans les semaines à venir », selon des données officielles de l'agence Santé publique France.

12h40. Opérations déprogrammées à Lyon. Les hôpitaux de Lyon et des alentours vont commencer à déprogrammer des opérations non urgentes à compter de la semaine prochaine, annonce le directeur général de l'Agence régionale de santé Jean-Yves Grall. « Un niveau de déprogrammation de l'ordre de 25 % à 30 % serait utile dès à présent », dit-il. Cette décision fait suite au placement, la veille, de la ville en zone d'alerte maximale.

12h25. Feu vert aux tests rapides pour des opérations de dépistage ciblées. La Haute autorité de santé (HAS) se dit « favorable » à l'utilisation des tests antigéniques de détection du nouveau coronavirus, plus rapides que le test de référence RT-PCR. Ces tests seraient effectués dans le cadre d'opérations de dépistage ciblées (universités, Ehpad…).

Comme les tests virologiques RT-PCR, le prélèvement pour un test antigénique est fait dans les narines à l'aide d'un écouvillon (sorte de long coton-tige). Mais contrairement aux RT-PCR, les tests antigéniques ne nécessitent pas d'analyse en laboratoire, car leur mécanisme est plus simple. Les premiers détectent le matériel génétique du coronavirus, alors que les seconds repèrent des protéines du virus. Cela leur permet de donner un résultat beaucoup plus rapidement, en 10 à 30 minutes. La HAS a déjà recommandé leur utilisation dans le cas des personnes présentant des symptômes évoquant le Covid-19, lorsqu'il n'est pas possible d'obtenir un test RT-PCR dans les 48 heures.

12h10. Le match de rugby Bordeaux-Bègles - Clermont reporté. Le match de rugby devant opposer dimanche Bordeaux-Bègles à Clermont, prévu dimanche et comptant pour la 4e journée du championnat de France, est reporté « à une date ultérieure » après trois cas positifs détectés au sein du club bordelais. Le protocole mis en place par la Ligue nationale de rugby veut qu'à partir de trois joueurs testés positifs sur sept jours glissants, le match soit automatiquement ajourné.

Midi. Le footballeur lyonnais et portugais Anthony Lopes positif. Le gardien de but de l'Olympique lyonnais Anthony Lopes a été testé positif au Covid-19 et a quitté l'effectif de l'équipe du Portugal. Celle-ci doit affronter la France, dimanche, dans le cadre de la Ligue des nations. Il s'agit du deuxième cas confirmé de nouveau coronavirus détecté au sein de la Seleçao pendant la trêve internationale. Le défenseur de Lille José Fonte a dû quitter la sélection à la veille du match amical face à l'Espagne, qui s'est soldé par un nul (0-0) mercredi.

11h58. Le Parlement européen se dit « prêt » à revenir à Strasbourg. Le Parlement européen est « prêt » à revenir à Strasbourg lors de la prochaine session plénière prévue du 19 au 22 octobre, jugeant la situation sanitaire suffisamment bonne actuellement, indique un porte-parole du président de l'institution, David Sassoli.

11h42. Le marathon de Tokyo reporté à octobre 2021, après les JO. Le marathon de Tokyo prévu en mars prochain a été reporté à après les Jeux olympiques qui devraient se tenir au Japon à l'été 2021 après avoir été eux-mêmes reportés d'un an en raison du coronavirus, déclarent ce vendredi les organisateurs.

11h35. Trois nouveaux cas de Covid-19 chez les espoirs italiens. L'équipe d'Italie de football espoirs, après avoir annoncé deux cas de joueurs positifs au Covid-19 en début de semaine, en a enregistré trois autres à son arrivée en Islande pour disputer un match, annonce ce vendredi la Fédération italienne.

11h10. L'édition 2020 de Paris-Roubaix le 25 octobre annulée. La course, courue habituellement en avril, devait alors lieu le 25 octobre après un report provoqué par le confinement national en vigueur en France de la mi-mars à la mi-mai. L'annulation survient au lendemain de l'annonce du classement de Lille, voisine de Roubaix, en zone d'alerte maximale à partir de samedi.

11h06. Moins d'exercice à cause du Covid ? Mauvais pour la santé, tacle le monde du sport. Face aux fermetures des salles de sport et des piscines dans plusieurs grandes villes de France pour cause de Covid-19, les acteurs du sport brandissent en retour l'argument de la santé, inquiets des répercussions du manque d'activité physique sur l'état des Français.

10h59. Le Covid-19 a « accentué les inégalités sociales en France », selon une enquête de l'Inserm. Selon l'enquête, « le fait de vivre dans une commune à forte densité urbaine, d'exercer une profession dans le domaine du soin ou de vivre avec un nombre élevé de personnes dans le même logement sont associés à un risque plus élevé d'avoir un test positif ». La proportion de tests positifs est plus haute « chez les personnes immigrées nées hors de l'Europe que chez les personnes non immigrées », ce qui « s'explique par les conditions de vie moins favorables dans lesquelles une partie d'entre elles vivent ».

10h45. 24 établissements scolaires et 199 classes fermés. Quelque 199 classes et 24 établissements scolaires sont actuellement fermés en raison de cas de Covid-19, indique ce vendredi le ministère de l'Education nationale, des chiffres en hausse par rapport à la semaine dernière. La semaine dernière, les chiffres officiels faisaient état de 290 classes et 14 établissements fermés.

10h32. Quelque 2,75 millions de migrants bloqués par le Covid-19. Au moins 2,75 millions de migrants étaient empêchés de rentrer chez eux cet été par les restrictions imposées pour combattre la pandémie de covid-19, affirme l'ONU, appelant d'urgence à la coopération internationale pour trouver des solutions à cette crise.

« L'ampleur et la mise en oeuvre de dizaines de milliers de mesures de restrictions au déplacement y compris les fermetures de frontières et les mesures de confinement liées au Covid-19, exigent que les Etats collaborent avec leurs voisins et les pays d'origine des migrants pour répondre à leurs besoins et leurs fragilités », souligne le directeur général de l'Office international des migrations, Antonio Vitorino, dont l'organisation publie ce premier état des lieux détaillé sur le sujet.

10h25. 4,5 % des Français de métropole avaient des anticorps en mai. Cette proportion est trop faible pour atteindre une immunité collective, dont il est communément admis que le seuil se situerait autour de 70 %. À lire ici.

10h13. La Russie bat son record avec 12 126 nouveaux cas quotidiens. La Russie enregistre ce vendredi 12 126 nouveaux cas quotidiens de coronavirus, dépassant le pic du mois de mai alors que les autorités disent toujours ne pas prévoir dans l'immédiat de mesures de confinement majeures. Selon les chiffres officiels, 12 126 contaminations ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures alors que le précédent maximum était de 11 656 au mois de mai. Le nombre de décès durant les dernières 24 heures était lui de 201, pour un total de 22 257 morts du coronavirus.

9h59. « Le nombre de patients en réanimation va être de plus en plus élevé », souligne Martin Hirsch. « Nous prévoyons dans les jours qui viennent que le nombre de patients à prendre en charge, aussi bien en réanimation que dans les unités d'hospitalisation, va être de plus en plus élevé », ajoute le patron de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris.

9h40. La situation est « préoccupante » en Ile-de-France, prévient Hirsch. Le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, indique ce vendredi sur Europe 1 que le déclenchement du « plan blanc renforcé » en Île-de-France face au Covid-19 était le résultat d'une situation « préoccupante » et évoluant « rapidement », exhortant chacun à se « discipliner » et « restreindre les contacts sociaux ».

9h29. La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,27 %. La Bourse de Paris démarre en hausse de 0,27 % ce vendredi dans le sillage de la progression de la veille à Wall Street, les investisseurs continuant d'espérer une relance de l'économie outre-Atlantique malgré les nombreuses péripéties politiques.

9h08. « On peut encore prendre le virus de vitesse », estime Attal. « Il y a un horizon dans le brouillard » de l'épidémie de Covid-19, juge ce vendredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui estime qu'« on peut encore prendre le virus de vitesse ». « L'épidémie continue de progresser, vite, très vite dans certains territoires. Pour autant, il y a un horizon dans le brouillard, car l'épidémie circule moins vite qu'elle ne circulait au printemps dernier », fait-il valoir sur France 2, en soulignant qu'un malade contamine aujourd'hui « en moyenne un peu plus d'une personne » contre « en moyenne trois personnes » au printemps dernier, grâce aux « efforts des Français » qui « appliquent les gestes barrières ».

9 heures. « 40 % des SDF sont infectés par le coronavirus à Paris », affirme Jean-François Delfraissy.

8h55. « Les mesures de restrictions sont nécessaires », déclare Jean-François Delfraissy. « On va s'en sortir mais on va devoir faire des sacrifices pendant les prochains mois » souligne le président du Conseil scientifique.

8h53. « Mon coup de gueule du début septembre a contribué à réveiller tout le monde », déclare le président du Conseil scientifique.

8h50. « Nous avons six mois devant nous difficiles à passer », explique Jean-François Delfraissy.

8h46. « Les besoins en réanimation seront très importants à Paris dans les 15 jours qui viennent », assure le président du Conseil scientifique.

8h42. « Le virus est encore là pour un certain temps, cet hiver, au printemps et jusqu'à l'été prochain », affirme Jean-François Delfraissy.

8h37. « L'immunité de la population est extrêmement faible » déclare le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy sur BFMTV. « Pour faire barrage au virus il faudrait atteindre une immunité de 50 à 60 % » poursuit-il. « Lors de la première vague, seule une minorité a été en contact avec le virus ».

8h35. 4,5 % des Français de métropole avaient des anticorps en mai.

8h30. La nouvelle carte de l'épidémie. 72 départements sont toujours en « alerte » sanitaire à cause du Covid-19. Lire aussi notre article ici.

LP/INFOGRAPHIE
LP/INFOGRAPHIE  

8h14. Deux matches de football américain reportés. Les matches New England-Denver et Tennessee-Buffalo, initialement prévus dimanche, ont été reportés respectivement à lundi et mardi, à cause de nouveaux cas positifs de coronavirus au sein des Patriots et des Titans, annonce la ligue professionnelle de football américain (NFL).

7h59. Contre le Covid-19, il faut aérer « au moins quinze minutes, trois fois par jour ». Anne Casetta, cheffe du service d'hygiène hospitalière à l'hôpital Cochin à Paris, rappelle l'importance des gestes barrière contre le coronavirus, du lavage des mains à l'aération des locaux. À lire ici.

7h47. La Chine adhère à l'accord garantissant des vaccins aux pays pauvres. La Chine annonce ce vendredi avoir adhéré au mécanisme international de fourniture de vaccins anti-Covid 19 aux pays en développement, une initiative lancée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le géant asiatique, où le nouveau coronavirus a fait son apparition à la fin de l'an dernier, est à la pointe de la recherche sur les vaccins, avec 11 projets en phase d'essais cliniques, sur une soixantaine en cours dans le monde. Le président Xi Jinping a promis en mai que tout vaccin produit dans son pays serait « un bien public mondial ».

7h39. P lus on parle, plus on a de risque de diffuser le virus. Une étude réalisée par une équipe franco-américaine montre que, sans masque, on peut projeter des postillons jusqu'à deux mètres de distance. Et ce d'autant plus si l'on est bavard. Notre sujet à lire ici.

7h25. Les cinémas américains appellent à l'aide, étouffés par la pandémie. New York et Los Angeles fermés, spectateurs effarouchés par la pandémie : les cinémas américains, locomotive de la diffusion des « blockbusters », appellent désespérément les studios et les politiques à l'aide, sans succès pour l'instant. Signe des temps, le réseau de salles Regal, deuxième plus important du pays, a été mis en sommeil jeudi, après un premier redémarrage non concluant fin août.

7h11. Equipe de France : la dure vie de supporter des Bleus au temps du Covid. En raison des conditions sanitaires drastiques liées au Covid-19 et une jauge à 1000 spectateurs, peu de supporters de l'Equipe de France peuvent assister aux matchs. Une situation qui les frustre. À lire ici.

6h59. L'état d'urgence possiblement décrété à Madrid ce vendredi. Le gouvernement espagnol, qui se réunit ce vendredi en conseil des ministres extraordinaire, n'a pas exclu de décréter l'état d'urgence dans la capitale alors que le Tribunal supérieur de justice de Madrid a rejeté jeudi le bouclage partiel de la ville car il ne respecte pas les « droits » et les « libertés fondamentales ».

6h45. Trump veut participer à un meeting de campagne dès samedi. Sur les chapeaux de roues : quelques jours après avoir quitté l'hôpital où il était soigné pour son infection au coronavirus, Donald Trump affirme qu'il envisage de participer à un meeting de campagne dès samedi en Floride, un Etat-clé pour la présidentielle du 3 novembre, alors même que les démocrates mettent en doute sa capacité à gouverner.

« Je pense que je vais essayer de faire un meeting de campagne samedi soir, si on a assez de temps pour l'organiser, mais nous voulons avoir un meeting, probablement en Floride, samedi soir », a dit sur Fox News Donald Trump, dont la voix était par moments enrouée.

Covid-19 : Trump enlève son masque dès son retour à la Maison Blanche

6h35. 76 nouveaux décès en France. Selon Santé publique France, 76 malades sont décédés du nouveau coronavirus ces 24 dernières heures. Au total, 32 521 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie.

LP/INFOGRAPHIE
LP/INFOGRAPHIE  

6h25. Le taux de positivité des tests grimpe à 9,8 %. Dimanche dernier ce taux était de 8,2 %. Il y a un mois, la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées était de 4,5 %.

6h20. Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne en zone d'alerte maximale. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a expliqué pourquoi dans ces quatre métropoles, un passage en zone d'alerte maximale a été décidé pour ce samedi matin : « La situation est encore plus dégradée à Lille, le taux d'occupation des lits en réanimation atteint les 30 %. Grenoble a les mêmes caractéristiques. La situation s'est également dégradée à Lyon et enfin Saint-Etienne. »

Covid-19 : 4 villes supplémentaires en « Alerte Maximale » et deux bonnes nouvelles

6h15. 18 129 nouveaux cas de contamination en France ces dernières 24 heures. Au total, depuis le début de l'épidémie, Santé publique France recense 671 638 cas de contamination.