Covid-19 : 140 000 Français ont reçu la deuxième dose de vaccin

Un peu partout les variants inquiètent, notamment en France, en retard sur leur séquençage. Mais l’autorisation d’un troisième vaccin en Europe, à condition que les livraisons suivent, ouvre l’espoir de protéger plus rapidement qu’actuellement.

 140 140 personnes ont reçu, en France, la deuxième dose de vaccin contre le Covid-19.
140 140 personnes ont reçu, en France, la deuxième dose de vaccin contre le Covid-19. LP/Arnaud Dumontier

L'essentiel :

Retrouvez les événements de la journée du mercredi 3 février :

21h30. C'est la fin de ce direct. Merci de nous avoir suivis. Rendez-vous demain matin sur le site du Parisien pour les derniers développements sur la crise sanitaire en France et dans le monde.

21h25. La campagne vaccinale va-t-elle enfin décoller en mars? Le mois de février s'annonce encore difficile sur le front de la vaccination contre le Covid-19, mais le ministère de la Santé prévoit une nette accélération en mars. Explications.

21h15. Confinement, télétravail… ce que Castex va dire aux Français ce jeudi. Lors de la conférence de presse ce jeudi à 18 heures, le Premier ministre va mettre la pression sur les Français en rappelant que la situation actuelle « est préoccupante ». Les détails à lire ici.

21h05. Six nations : Josh Adams exclu deux matchs pour violation du protocole Covid. L'ailier du pays de Galles n'a pas respecté les consignes en participant à une réunion de famille le week-end dernier. Il ne participera pas aux débuts dans le tournoi des Gallois face aux Irlandais dimanche à Cardiff, annonce la Fédération galloise de rugby. Il n'effectuera pas non plus le déplacement en Écosse le 13 février. « Nous sommes extrêmement déçus par cette violation du protocole et avons agi avec fermeté et rapidité pour prendre toutes les mesures appropriées », a déclaré le sélectionneur du pays de Galles, Wayne Pivac.

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

20h55. Les Britanniques ont applaudi Captain Tom. Premier ministre, chef de l'opposition et Britanniques anonymes ont applaudi pendant une minute en signe d'hommage à l'ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale Tom Moore, mort à 100 ans en héros après avoir réuni une somme record pour les soignants pendant le premier confinement.

A 18 heures GMT (19 heures en France), le chef du gouvernement Boris Johnson est sorti devant sa résidence du 10 Downing street avec sa compagne Carrie Symonds pour saluer la mémoire de ce centenaire dont s'est entichée toute la Grande-Bretagne, l'applaudissant pendant une minute. « Ce soir, nous avons rendu hommage au capitaine Sir Tom Moore et à tous les travailleurs du service de santé qu'il a honorés avec sa collecte de fonds », a-t-il déclaré dans un tweet.

20h40. Quelle est la part des variants en France? Selon les résultats de la seconde « enquête flash » de Santé Publique France, révélés ce mercredi soir par LCI, le variant était présent le 27 janvier sur le territoire français à hauteur de 13,8 % contre 3,3 % le 7 janvier. Pour 95 % des cas, il s'agit du variant britannique. Des résultats plus détaillés devraient être publiés jeudi.

20h30. Le cri d'alarme des musées. Dans une lettre ouverte et une pétition, des responsables de musées et autres lieux de culture appellent à rouvrir ces établissements. « On est mieux protégés que dans les rues de certains quartiers! » justifient-ils. Découvrez notre article complet ici.

20h20. Bilan de la vaccination. Plus de 1 823 000 injections ont été réalisées depuis le 26 décembre 2020 en France. Au 3 février 2021, selon la Direction générale de la Santé, 140 140 personnes ont reçu la deuxième dose et sont donc définitivement vaccinées.

20h10. Contrôle virulent avec un joueur de l'OM qui ne portait pas de masque. Nice-Matin raconte le contrôle du défenseur de l'OM Alvaro Gonzalez, surpris par la police sans son masque, ce mercredi matin, à l'aéroport marseillais. Le joueur a violemment insulté l'agent qui le contrôlait. Il a été verbalisé pour non-port de masque et une plainte pour outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique a également été déposée.

20h05. Avec les policiers qui traquent les restaurants clandestins dans Paris. Nous avons pu suivre ce mercredi deux agents du commissariat du XVe arrondissement à la recherche de restaurants clandestins. Ils ont fait fermer une brasserie. Retrouvez notre reportage ici.

20 heures. A Orly, un couple prétend acheter une maison dans le Sud pour entrer en France. Prêt à tout pour « profiter du sud de la France », un couple franco-canadien a été arrêté à l'aéroport d'Orly. Débarquant d'un vol en provenance de Pointe-à-Pitre, ce Français et cette Canadienne ont présenté « un acte de vente immobilière en bonne et due forme » à la police aux frontières (PAF) pour entrer sur le territoire. Mais, le couple qui vit à Toronto « avait des explications hésitantes », explique une source aéroportuaire. La PAF a alors décidé de « pousser les recherches » et a appelé l'office notarial du Var qui leur a expliqué que la maison à Toulon était bien à la vente mais que la propriété était en cours d'acquisition… par un autre couple.

19h50. Une ex-ministre sénégalaise condamnée pour non-respect du couvre-feu. Ancienne ministre des Sénégalais de l'Extérieur et du Tourisme d'Abdoulaye Wade (2000-2012), Aminata Lô et son frère Moustapha ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis pour « violation du couvre-feu » en vigueur à Dakar et « outrage » à agents, indique l'un de leurs avocats. Ils avaient été interpellés jeudi dernier alors qu'ils circulaient en voiture dans la capitale sénégalaise après l'entrée en vigueur à 21 heures du couvre-feu instauré début janvier pour endiguer la propagation du coronavirus.

19h40. Prolongation des tests Covid obligatoires pour aller en Corse. L'obligation pour se rendre en Corse d'avoir fait un test PCR dans les 72 heures avant le départ est prolongée jusqu'au 7 mars du fait de « la menace des nouveaux variants » et les tests antigéniques ne seront plus acceptés, annonce la préfecture. « L'aggravation de la situation sanitaire sur le continent […] et la menace que les variants font peser sur le système de santé » expliquent « le prolongement et le renforcement du dispositif de test mis en œuvre depuis le 19 décembre ».

19h25. La situation en France. Les autorités sanitaires viennent de mettre à jour leurs données. Voici ce qu'il faut retenir :

-358 décès supplémentaires liés au Covid-19 ont été enregistrés à l'hôpital en 24 heures.

-Au total, 77 595 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans le pays.

-La pression sanitaire est toujours forte avec 27 953 patients hospitalisés ce mercredi et 1882 nouvelles entrées.

-Le nombre de malades pris en charge dans les services de réanimation stagne par rapport à la veille, avec 3267 cas graves recensés ce mercredi, contre 3270 mardi. Quelque 275 patients ont été admis dans ces services en 24 heures.

-Santé publique France recense 26 362 nouveaux cas de Covid-19 depuis la veille.

-1 541 079 premières doses de vaccin ont été injectées.

19h15. Des généralistes contre l'ouverture de la vaccination aux pharmaciens. Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la Fédération des médecins de France, n'a pas caché son mécontentement sur Franceinfo, après que la Haute Autorité de santé a autorisé les pharmaciens et les sages-femmes à administrer le vaccin AstraZeneca. « Quand vous êtes en primo-vaccination, elle doit être faite par un médecin », a expliqué, inquiet, le généraliste dans les Hauts-de-Seine, ajoutant qu'il « faut quand même que les pharmaciens et les sages-femmes apprennent à gérer un choc anaphylactique et qu'ils aient de l'adrénaline ».

19h05. Fermeture des centres commerciaux : cet opticien reçoit ses clients… dans la rue. A Rennes (Ille-et-Vilaine), l'opticien Nicolas Paris est obligé de servir et dépanner ses clients dans la rue. Malgré son statut de professionnel de santé, il a dû baisser le rideau de son magasin situé dans un centre commercial fermé. Notre reportage à lire ici.

18h55. Ruée sur les vaccins à Dubaï face à une hausse des cas. Avec une population de 3,3 millions d'habitants constituée à 70 % d'expatriés, Dubaï s'était vanté d'être une destination sûre, ensoleillée et sans quarantaine, avant qu'une hausse des cas n'oblige les autorités à sévir pour éviter de devoir à nouveau fermer la ville. Quelque 3,4 millions de doses ont été administrées aux Emirats qui comptent 10 millions d'habitants, soit le deuxième meilleur taux de vaccination au monde après Israël. Mais ce mercredi, le pays a enregistré 3977 nouveaux cas, un record depuis le début de la pandémie qui couronne une nette hausse en pleine saison touristique. Le Royaume-Uni a interdit l'arrivée de personnes en provenance des Emirats, ressortissants britanniques exceptés, tout comme l'Arabie saoudite voisine.

18h40. L'Espagne dépasse la barre des 60 000 morts du coronavirus. Le pays, qui compte 47 millions d'habitants, a recensé 60 370 morts depuis le début de la pandémie et 565 décès sur les dernières 24 heures.

18h35. La stratégie vaccinale du Royaume-Uni étayée par une étude. Contestée par ses voisins européens, la stratégie vaccinale outre-Manche est confortée par une étude montrant l'efficacité du vaccin AstraZeneca/Oxford dès la première dose pour protéger de la maladie comme pour freiner sa transmission. Ces conclusions sont accueillies avec triomphalisme au Royaume-Uni, au moment où le pays a annoncé avoir injecté une première dose à plus de 10 millions de personnes. Selon cette étude de l'université d'Oxford, qui doit encore être examinée par des pairs avant publication, une première dose du vaccin a permis de réduire de 67 % le taux de tests PCR positifs, une proportion tombant à 50 % après la deuxième.

18h25. La vaccination poursuit son rythme en Outre-mer. Jusqu'à présent, 69 810 doses de vaccin ont été envoyées en Outre-mer, « conformément aux objectifs fixés au début de la phase de vaccination », indique le ministère de la Santé ce mercredi. « A date, 15 008 personnes ont été vaccinées, soit 21 % des doses utilisées. »

18h15. Nombre record de créations de micro-entreprises en France en 2020. Sur fond de développement de nouvelles activités liées à l'épidémie de Covid-19, comme la livraison à domicile, le nombre de micro-entreprises créées en 2020 en France a battu son précédent record de 2019, indique l'Insee, amenant l'ensemble des créations d'entreprises à un niveau jamais atteint. Les 547 900 nouveaux auto-entrepreneurs représentent l'an dernier près des deux tiers (65 %) du nombre total de nouvelles entreprises, qui s'est élevé à 848 200, a précisé l'Institut national de la statistique et des études économiques.

18 heures. Au Maroc, le chômage bondit à 11,9 % à cause du Covid-19 et de la sécheresse. Le nombre de chômeurs a augmenté de 29 % entre 2019 et 2020 pour atteindre 1 429 000, une hausse « exclusivement attribuable » à des suppressions d'emploi, notamment dans le secteur agricole et la pêche. Les jeunes de 15 à 24 ans sont frappés de plein fouet avec un taux de chômage de 31,2 %, soit une hausse de 6,2 points. Ce taux s'est accru de 2,9 points pour les hommes (10,7 %) et de 2,7 points pour les femmes (16,2 %). L'économie marocaine, lourdement affectée par la crise sanitaire, s'est contractée de 6,3 % en 2020, selon la Banque centrale marocaine.

17h45. Le Royaume-Uni enregistre 1322 décès supplémentaires. Le pays fait également état de 19 202 nouvelles contaminations, un chiffre en hausse par rapport à mardi. Les autorités ont par ailleurs signalé que 10,02 millions de personnes avaient reçu la première dose d'un vaccin contre le virus.

17h25. Les Français se préparent toujours à être confinés. D'après le sondage Elabe pour BFMTV, 55 % des Français désirent un confinement « dur », calqué sur le modèle du premier. Interrogés sur le confinement « souple » de novembre-décembre, ils ne sont que 50 % à s'y montrer favorables. Cet assentiment au confinement strict a progressé de 7 points en une semaine.

17h10. Pourquoi l'Espagne, en pleine vague épidémique, n'a pas reconfiné. Le gouvernement espagnol refuse de recourir à l'arme ultime du confinement, dont les conséquences pour l'économie risquent d'être très dures. De nombreuses provinces ont néanmoins instauré de fortes restrictions. Les détails à lire ici.

16h55. Une association s'indigne de propos discriminatoires contre les résidents d'Ehpad. « Non, la vie des vieux ne vaut pas moins que celle des jeunes », estime l'association de directeurs de maisons de retraite Ad-Pa, indignée de certaines prises de position contre la priorité donnée aux seniors pour la vaccination anti-Covid, au motif qu'ils seraient de toute façon en fin de vie. De tels propos dénotent un « mépris » pour les anciens et une forme d'« âgisme », une discrimination liée à l'âge, très ancrée dans la société, et assimilable au racisme, a martelé lors d'une conférence de presse Pascal Champvert, le président de l'Ad-Pa. « Il ne peut pas y avoir de débat sur ces questions, car la discrimination n'est pas une opinion mais une déviance », a ajouté le responsable associatif.

16h35. Conférence de presse de Jean Castex jeudi à 18 heures. Le Premier ministre fera un point d'étape sur la situation sanitaire et les mesures de restriction déjà mises en place pour lutter contre le Covid-19. Ce rendez-vous, auquel participera le ministre de la Santé Olivier Véran, ainsi que d'autres membres du gouvernement, ne devrait pas donner lieu à un nouveau tour de vis. Il permettra surtout de faire « un bilan des mesures de freinage », dont celles annoncées vendredi dernier, alors que s'ouvre samedi la période des vacances de février.

16h25. Sur Snapchat, des faux dépistages au Covid-19 à portée de clic. Via les réseaux sociaux, des faussaires revendent des faux certificats de dépistage au Covid-19 pour plusieurs dizaines d'euros, à utiliser pour des voyages (s'ils sont négatifs), ou pour ne pas aller travailler (s'ils sont positifs). Notre article à lire ici.

16h10. Castex juge « irresponsable » de rouvrir « massivement » les universités. Jean Castex a qualifié d'« irresponsable » l'idée de rouvrir « massivement » les universités, et a appelé à la prudence face à une « circulation virale encore extrêmement élevée », répondant ainsi à l'accusation du sénateur LR Alain Houpert de « sacrifier la jeunesse ». « A l'heure où nous avons une circulation virale encore extrêmement élevée, […] à l'heure où des variants se développent, […] où tous les pays qui nous entourent ont également fermé ou significativement restreint l'accès à leurs établissements d'enseignement supérieur, que proposez-vous », a lancé le Premier ministre à l'élu de Côte d'Or.

16 heures. Tous les matchs prévus jeudi à Melbourne annulés.« Les autorités sanitaires nous ont informés qu'un membre du personnel d'un hôtel de quarantaine avait été testé positif au Covid-19. Les personnes liées à l'Open d'Australie qui ont passé leur quarantaine dans cet hôtel (NDLR : 500 à 600 personnes) doivent maintenant être testées et isolées jusqu'à ce qu'elles reçoivent un résultat négatif. Il n'y aura aucun match à Melbourne Park jeudi », écrivent les organisateurs du tournoi dans un communiqué. Une cinquantaine de matchs étaient programmés jeudi à Melbourne Park.

15h50. Israël : le vaccin protège mais des doutes persistent sur l'immunité collective. La campagne de vaccination en Israël, très en avance sur le reste du monde, montre que le vaccin réduit de manière significative le risque d'être diminué par le Covid mais ne permet pas de tirer de conclusions sur l'immunité collective, selon des experts. Israël dispose de banques d'informations médicales numérisées sur l'ensemble de sa population, ce qui a favorisé un accord avec le groupe pharmaceutique américain Pfizer : le laboratoire approvisionne rapidement en vaccin le pays, qui lui partage ses données sur les impacts de la vaccination.

15h40. La Russie a contacté le laboratoire allemand IDT pour produire le vaccin Spoutnik V. L'institut Gamaleya ainsi que le fonds russe RDIF « sont intéressés par une coopération pour une possible production et ont contacté IDT Biologika », basé dans l'Etat régional de Saxe-Anhalt (dans l'est de l'Allemagne), explique une porte-parole du ministère allemand de la Santé, sans donner plus de détails. L'efficacité à 91,6 % du vaccin, accueillie initialement avec méfiance, a été certifiée par des experts indépendants, et les résultats ont été publiés mardi dans la prestigieuse revue The Lancet.

15h35. Covax dévoile les premiers pays qui recevront les vaccins. Le dispositif Covax, destiné à fournir des vaccins contre le Covid-19, en particulier aux pays défavorisés, a publié la liste des premiers bénéficiaires et la quantité de vaccins qu'ils obtiendront au cours du premier semestre 2021. La distribution des vaccins se fera « en proportion de la taille de (la) population » des 145 pays qui figurent sur la liste, a déclaré Ann Lindstrand, spécialiste de la vaccination à l'OMS. Selon la liste, les pays qui recevront le plus grand nombre de doses au cours de ce semestre sont : l'Inde, le Nigeria, le Pakistan, l'Indonésie, le Brésil et le Bangladesh.

15h25. La Belgique réserve pour l'instant le vaccin AstraZeneca aux moins de 55 ans. Ce petit pays européen durement frappé par la pandémie imite ainsi les recommandations déjà suivies par plusieurs autorités nationales dans l'UE, mais en élargissant ce principe de prudence aux 55-65 ans. Les autorités sanitaires d'Allemagne, de France ou encore de Suède ont fixé à 65 ans l'âge limite au-delà duquel le vaccin du laboratoire suédo-britannique n'est pas conseillé, faute de données suffisantes.

15h15. « À jamais reconnaissant ». L'armée allemande a envoyé plus de 20 médecins et infirmières ainsi que des ventilateurs et des lits d'hôpital au Portugal, où une forte augmentation des cas a incité plusieurs pays européens à offrir leur aide. L'ambassadeur du Portugal en Allemagne, Francisco Pimentel de Mello Ribeiro de Menezes, a remercié le gouvernement et l'armée allemande pour leur soutien médical : « Leur travail sera très bien accueilli au Portugal et nous serons à jamais reconnaissants pour cette aide. »

15h05. La Suisse demande de « nouvelles études » sur le vaccin AstraZeneca. L'agence suisse du médicament, responsable des autorisations de mise sur le marché, estime que des études supplémentaires sont nécessaires avant d'autoriser éventuellement le vaccin d'AstraZeneca. « Les données qui ont été soumises et étudiées à ce jour sont encore insuffisantes pour permettre l'octroi d'une autorisation. En effet, des données issues de nouvelles études sont requises pour évaluer plus avant la sécurité, l'efficacité et la qualité », écrit Swissmedic dans un communiqué, alors que le vaccin est déjà autorisé dans de nombreux pays, y compris l'Union européenne.

14h50. Chute sans précédent de 66 % du trafic passager aérien dans le monde en 2020. Le trafic mondial de passagers transportés par des compagnies aériennes s'est effondré de 66 % en 2020 par rapport à 2019, une évolution sans précédent sous l'effet de la pandémie, annonce l'Association internationale du transport aérien (Iata). Il s'agit du « plus gros choc que le secteur ait jamais vécu », a résumé Brian Pearce, économiste en chef de l'organisation. L'Iata a en outre prévenu que les perspectives d'une reprise en 2021 étaient « assombries » par l'émergence de nouveaux variants du Covid-19, sans pour autant formellement réviser à la baisse ses prévisions pour l'année.

14h35. L e nouveau calendrier des livraisons de vaccins voulu par le gouvernement. Ce schéma comporte plusieurs changements par rapport à la version annoncée début janvier. Les détails à lire ici.

14h25. Draghi appelle à « l'unité » pour affronter « un moment difficile ». Chargé de former un gouvernement pour sortir l'Italie de la crise politique, Mario Draghi a lancé un appel à « l'unité » pour affronter « un moment difficile » alors que son pays est en pleine crise sanitaire et économique. « Vaincre la pandémie, continuer la campagne de vaccination […] et relancer le pays sont les défis qui nous attendent », a déclaré l'ex-chef de la Banque centrale européenne à l'issue d'un entretien avec le président Sergio Mattarella. Il s'est dit « confiant que l'unité émergera des discussions avec les partis politiques et les groupes parlementaires ».

14h15. Open d'Australie : des centaines de joueurs et d'accrédités mis à l'isolement. Entre 500 et 600 joueurs et accrédités pour l'Open d'Australie sont placés à l'isolement dans l'attente d'être testés après qu'un cas de Covid-19 a été détecté parmi le personnel d'un des hôtels où ils ont passé leur quarantaine.

14h07. Les experts de l'OMS ont rencontré Batwoman. Pendant leur visite de l'Institut de virologie de Wuhan (lire ci-dessous à 6h30 et 7h50), les experts de l'OMS ont rencontré plusieurs spécialistes, dont le Dr Shi Zhengli. Cette chercheuse, s'intéresse depuis si longtemps aux coronavirus des chauves-souris qu'elle a été surnommée « Batwoman ». Comme ses collègues de l'Institut, elle rejette l'hypothèse d'une fuite au sein d'un laboratoire de l'Institut, le fameux P4.

14 heures. Nouveau bilan mondial. Mardi, 15 406 nouveaux décès et 490 708 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. La pandémie a fait au moins 2 253 813 morts dans le monde depuis fin décembre 2019. Plus de 103 827 020 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3 673 nouveaux morts, le Royaume-Uni (1 449) et le Brésil (1 210).

13h58. La Belgique, toujours le plus touché par rapport à sa population. Notre voisin enregistre 183 décès pour 100 000 habitants. Viennent ensuite la Slovénie (170), le Royaume-Uni (159), la République tchèque (156) et l'Italie (148).

13h53. Un peu exagéré ? « Aux vacances de Noël, on a vu une mobilisation héroïque des Français », juge Gabriel Attal. L'explosion des cas « n'a pas eu lieu » après les fêtes grâce à la bonne volonté de tous.

13h50. La France fait mieux que ses voisins côté variants. Le porte-parole du gouvernement redit les proportions données par Olivier Véran : « on constate une augmentation importante des variants sur notre territoire, de l'ordre de 50 % chaque semaine », explique Gabriel Attal, grâce aux mesures prises, notamment le couvre-feu avancé à 18 heures. Au Portugal, cette augmentation du nombre de cas variants oscille entre « 70 et 90 % ».

13h45. Au Japon, des amendes contre les corona-contrevenants. Le Parlement japonais a adopté une nouvelle loi visant à renforcer l'efficacité des mesures de lutte contre la pandémie, via notamment l'introduction d'amendes qui pourront aller jusqu'à 500 000 yens (4 000 €). Les bars et restaurants, appelés à fermer à 20 heures dans le cadre de l'état d'urgence actuellement en vigueur dans une grande partie de l'archipel, risquent, eux, une amende de 300 000 yens (2 400 €) s'ils n'obtempèrent pas. Les parlementaires ont toutefois supprimé une disposition dans le projet de loi qui prévoyait des peines de prison pour les personnes testées positives au Covid-19 mais refusant d'être hospitalisées.

13h35. Allez, un petit effort. « La situation est entre nos mains, le confinement n'est pas une fatalité », assure Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, à l'issue du conseil des ministres.

13h32. CureVac, une start-up qui vaut de l'or. L'accord entre l'anglais GSK et l'allemand CureVac (lire ci-dessous à 8h20) pour fabriquer un vaccin contre les variants prévoit que GSK verse 150 M€ à la start-up allemande, ce qui permettra au Britannique de détenir les droits du nouveau vaccin dans tous les pays sauf l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse.

13h27. Triste bilan. Au Canada, 70 % des plus de 20 000 décès dus au Covid-19 ont eu lieu dans des résidences hospitalières et des maisons de retraite.

13h20. Macron prend la parole en sortant du conseil des ministres. C'est rare de voir le chef de l'Etat sortir de ce rendez-vous hebdomadaire. Alors forcément, on a sauté dessus. Mais Emmanuel Macron n'a rien annoncé.

13h18. Des applaudissements pour « captain Tom ». Au Parlement, Boris Johnson demande au peuple britannique d'applaudir ce soir, en souvenir du capitaine Tom Moore, décédé hier à l'âge de 100 ans du coronavirus.

13h05. L'Angleterre pleure le capitaine Moore. Devant sa maison de Marston Moretaine, à 80 km au nord de Londres, les bouquets de fleurs et les mots tendres affluent encore. « Vous serez toujours notre héros », a écrit une personne. Lors du premier confinement, le centenaire, ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, avait levé des millions pour les soignants. Il est décédé hier.

Des bouquets sont déposés près de la résidence de Tom Moore, à Marston Moretaine, ce mercredi. REUTERS/Hannah McKay
Des bouquets sont déposés près de la résidence de Tom Moore, à Marston Moretaine, ce mercredi. REUTERS/Hannah McKay  

12h55. La Chine va fournir 10 millions de vaccins au dispositif de l'OMS . Le pays va abonder le dispositif Covax, destiné notamment à aider les pays défavorisés à lutter contre la maladie. Piloté par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le système vise à fournir d'ici fin 2021 des doses à au moins 20 % de la population des nations participantes. Il comporte un mécanisme de financement à l'intention des pays défavorisés.

12h50. Madrid « ouvert » à utiliser le vaccin Spoutnik V. Comme en France, le gouvernement espagnol est « ouvert » et « enthousiaste » à l'idée d'utiliser le vaccin russe dès lors qu'il sera validé par l'Agence européenne des médicaments, déclare la ministre de la Santé Carolina Darias. « C'est l'unique condition », ajoute-t-elle avant de réaffirmer l'objectif du gouvernement de vacciner 70 % des 47 millions d'Espagnols d'ici la fin de l'été en dépit des retards de livraisons.

12h30. Les urgences de l'Hôtel-Dieu à Paris à nouveau fermées. Elles font l'objet d'une « nouvelle fermeture provisoire » depuis lundi afin de renforcer l'accueil des malades du Covid-19 dans un hôpital voisin, indique l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

12h05. Panique à Melbourne dans un hôtel de confinement. Les autorités sanitaires de l'Etat du Victoria sont sur les dents. Une famille de cinq personnes est arrivée le 20 janvier à l'hôtel Park Royal de Melbourne. Les membres ont été testés positifs le 23 janvier. Une femme résidant dans une chambre du même couloir a été testée positive le 27 janvier. Comment la transmission s'est-elle produite ? Le personnel, équipé de pied en cap, n'a pas dévié du protocole en s'approchant des chambres, ont démontré les images de vidéosurveillance, pas plus que les résidents. E outre, il n'y aurait pas de partage d'air entre les chambres ou les parties communes. L'hypothèse sur laquelle les équipes travaillent désormais est que la charge virale de la famille était si élevée qu'elle s'est propagée dans le couloir lorsque leur porte a été ouverte. En attendant, tous les membres du personnel ont été placés chez eux en quarantaine, de même que les autres clients de l'hôtel présents à ces dates.

12 heures. Une large étude sur les anticorps. Menée sur plus de 20 000 résidents britanniques entre juin et novembre 2020, qui ont été atteints par le virus, l'étude montre que 99 % des personnes testées positives avaient des anticorps pendant au moins trois mois, et 88 % d'entre elles les ayant eus pendant les six mois complets étudiés.

11h55. Si les JO de Tokyo ont lieu… Les athlètes seront testés au moins une fois tous les quatre jours, selon le « Playbook » que vient de publier le CIO. Ce guide donne les lignes directrices pour les sportifs et leurs équipes. Il déconseille notamment de prendre les transports en commun pendant toute la période des Jeux.

11h50. La Belgique préconise d'abaisser l'âge pour AstraZeneca. Hier soir, le Conseil supérieur de la santé a rendu un avis défavorable à l'administration du vaccin du groupe anglo-suédois aux plus de 55 ans, faute de données suffisantes provenant des essais cliniques au-delà de cet âge. 55 ans, c'est dix ans de moins que les préconisations françaises.

11h40. Spoutnik V sur orbite. Après la parution dans The Lancet, gage de confiance pour le vaccin russe, jusqu'ici très politique, que l'Argentine avait adopté en avant-première, la Russie veut accroître la production de son vaccin Spoutnik V à l'étrange, selon le porte-parole du Kremlin. « Dans un avenir très proche, nous entendons démarrer la production dans des pays étrangers pour répondre à la demande croissante dans toujours plus de pays », a déclaré Dmitry Peskov lors de son point presse régulier.

11h20. L'inflation repart en Europe. Le taux d'inflation annuel de la zone euro est redevenu positif en janvier, à + 0,9 %, après cinq mois négatifs en raison de la conjoncture sanitaire et économique. Selon l'Office européen des statistiques Eurostat, l'inflation est portée ce mois-ci par la hausse des prix aux Pays-Bas, mais surtout en Allemagne, où l'allègement temporaire de la TVA, qui avait été décidé en juin pour stimuler la demande après la première vague de Covid, a pris fin le 1er janvier.

10h55. Le tourisme espagnol a souffert l'an dernier. L'Espagne a accueilli seulement 19 millions de touristes étrangers en 2020 soit 77 % de moins qu'en 2019. Pendant cette année pandémique, les Français ont représenté le premier contingent de touristes en Espagne, avec 3,8 millions de visiteurs, malgré une chute de 65 % sur un an, selon l'Institut national de statistique (INE). Les Britanniques, n'ont été que 3,2 millions, en baisse de 82 %. Le tourisme, national et international, représente 12 % du PIB espagnol.

10h50. La France prête à utiliser le vaccin russe si… Le Spoutnik V pourra être distribué en France s'il correspond aux « normes scientifiques » et aux « exigences » de l'Agence européenne du médicament et de la Haute autorité de santé, selon le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. « Les vaccins n'ont pas de nationalité. L'important, c'est d'avoir un médicament qui marche », a fait valoir le ministre sur Europe 1 au lendemain de la publication des bons résultats du vaccin russe dans la revue The Lancet.

10h35. Les ventes de voiture vont redémarrer. Le marché automobile devrait se reprendre de 10 % dans l'Union européenne en 2021, selon les prévisions de l'Association des constructeurs européens (ACEA). Après avoir connu un recul sans précédent de 23,7 % en 2020, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, 2021 sera un « premier pas vers la reprise », souligne l'ACEA dans un communiqué, essentiellement au second semestre.

10h15. En Israël, on débat. Alors que le Premier ministre israélien met toujours en garde contre « la propagation massive et rapide » du variant anglais, le gouvernement doit débattre dans la journée des suites à donner au confinement strict toujours en vigueur dans le pays, malgré ses capacités vaccinales (lire ci-dessous à 9h35). Selon plusieurs médias, Benyamin Netanyahou cherche à sortir « graduellement » des restrictions à partir de la semaine prochaine.

10h10. Singapour approuve le vaccin Moderna. La ville-Etat est le premier pays d'Asie à le faire. La première livraison est attendue pour mars. Hier, 175 000 Singapouriens avaient reçu une dose du Pfizer-BioNTech.

10 heures. En Australie. Après 17 jours sans contamination locale, la Nouvelle-Galles du Sud, l'Etat le plus peuplé d'Australie, va assouplir ses restrictions, imposées au mois de décembre. La Première ministre de l'État, Gladys Berejiklian, a déclaré que les nouvelles limites permettraient de doubler le nombre de clients autorisés dans les salles des cafés et restaurants.

9h50. Les soignants pakistanais commencent à être vaccinés. Pékin a fait don au Pakistan d'environ 500 000 doses du vaccin Sinopharm, un million de doses supplémentaires étant attendues d'ici la fin février. Un médecin d'Islamabad a été symboliquement le premier à être vacciné mardi soir lors d'une cérémonie en présence du Premier ministre, Imran Khan. La députée Nausheen Hamid, qui préside le comité parlementaire pour la santé publique, a expliqué la campagne de vaccination de masse serait probablement lancée dans « deux mois ».

9h40. En Ile-de-France, le timing de la 2e dose crée un pataquès. La vaccination pour les plus de 75 ans prévoyait à l'origine trois semaines entre les deux injections, mais le délai est passé à quatre semaines. L'ARS d'Ile-de-France a exigé des communes qui ont ouvert des centres de vaccination qu'elles décalent les rendez-vous pris entre les 8 et 12 février, ce qui ne se fait pas sans mal. Notre article à lire ici.

9h35. En Israël, la vaccination toujours en forme. Ce mercredi matin, 35,1 % de la population a reçu une première dose de vaccin, recoupant les 20,1 % qui ont reçu les deux.

9h25. Un restaurateur hors la loi témoigne. Il a ouvert clandestinement son établissement à Auvernaux (Essonne). Stéphane Pinabel explique ses raisons, ses craintes, après qu'un appel anonyme l'a dénoncé aux gendarmes. La rencontre est à découvrir dans cet article.

9h10. La production de vaccins sur le sol français en bonne voie. Un sous-traitant français commencera à produire « courant mars » le vaccin de Moderna contre le Covid-19, et un autre lancera « courant avril » la production de celui de Pfizer/BioNTech, a confirmé sur RTL la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher. Il s'agit de Recipharm pour Moderna et de Delpharm pour Pfizer. Mardi soir, Emmanuel Macron avait annoncé que la production de vaccins sur le sol français débuterait comme prévu « dès fin février, début mars », avec in fine quatre sites de production différents, dont trois sont des sous-traitants français qui participeront à la création de vaccins élaborés par d'autres laboratoires.

9 heures. Le vaccin n'exonérera pas des précautions. « Même pour les personnes vaccinées, tant que toute la population ne sera pas vaccinée, il faut garder les mesures barrière et de distanciation sociale », selon Dominique Le Guludec, présidente du collège de la Haute autorité de santé. Malgré l'injection des deux doses du vaccin, on peut continuer à porter le virus, et donc risquer de le transmettre à des personnes non-vaccinées.

8h55. Sanofi va beaucoup produire. « À partir de cet été, 100 millions de doses du vaccin Pfizer qui, lui, est disponible, seront finalisées dans les usines de Sanofi », affirme, sur LCI, Clément Beaune, le secrétaire d'Etat aux affaires européennes.

8h45. Borne suit son cap. « Renforcer le recours au télétravail est un des leviers qui doit nous permettre d'éviter un nouveau confinement », affirme sur Radio Classique la ministre du Travail Élisabeth Borne.

8h30. Elle touche son bébé trois mois après sa naissance. Le 4 novembre dernier, Kelsey Townsend, une Américaine du Wisconsin, était dans un coma provoqué pour la protéger du Covid quand elle a donné naissance à Lucy. Son état était si alarmant qu'une double greffe de poumon a été envisagée. Finalement, après 75 jours de ventilation, elle a pu rentrer chez elle. Le 27 janvier, elle était enfin assez forte pour tenir son bébé dans ses bras pour la toute première fois.

8h20. GSK et CureVac vont travailler à un vaccin contre les nouveaux variants. Le britannique GSK, qui faisait équipe avec Sanofi pour développer un vaccin qui n'a pas encore prouvé ses capacités, se repositionne. Avec son concurrent allemand, il va développer un vaccin à ARN messager contre les nouveaux variants, avec l'espoir d'être prêts pour 2022. Dans un premier temps, GSK va aider à la production du vaccin de CureVac, actuellement en phase 3 des essais et qui sera fabriqué par Bayer une fois homologué.

8h10. Aux Etats-Unis. Vingt-six millions de personnes - soit 7,8 % de la population - ont reçu une ou plusieurs doses de vaccin, selon un rapport du ministère de la Santé.

8 heures. Bilan vaccinal Outre-mer. La vaccination y a commencé le 8 janvier. À ce jour, selon le ministère de l'Outre-mer, 59 710 doses de vaccin ont été envoyées et 14 623 personnes ont été vaccinées, soit 24,5 % des doses utilisées.

7h50. Quatre heures et puis s'en vont. Les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont visité l'Institut de virologie de Wuhan, qui comporte plusieurs laboratoires à haute sécurité où des chercheurs travaillent sur des coronavirus. L'Institut et son laboratoire P4 ont été accusés par certains, dont le précédent président américain Donald Trump d'avoir laissé fuiter le virus à l'origine de la pandémie de Covid-19. Les experts sont restés environ quatre heures et sont repartis sans faire de déclaration.

7h40. Le Mexique approuve le vaccin russe. Dans le cadre d'une procédure d'urgence, le troisième pays le plus affecté par la mortalité du covid (lire ci-dessous à 6h20) a signé un contrat avec la Russie pour des millions de doses de son vaccin Spoutnik V. Le contrat prévoit 7,4 millions de doses entre février et avril, et d'autres livrées en mai, pour vacciner la population mexicaine, trop nombreuse pour être couverte par le seul vaccin Pfizer, autorisé en décembre.

7h38. Du mieux aux Etats-Unis. Sur sept jours, la moyenne des nouvelles admissions à l'hôpital est passée d'un pic de 16 485 le 9 janvier à 11 369, soit une baisse de 31 %.

7h30. En Australie, un parlementaire coronasceptique rentre dans le rang. Le Premier ministre conservateur Scott Morrison a convoqué ce mercredi un parlementaire du Parti libéral pour avoir propagé de fausses informations sur le coronavirus. Depuis plusieurs mois, Craig Kelly met en doute l'efficacité des vaccins contre le Covid-19, s'oppose aux mesures de confinement, promet des traitements à l'efficacité non prouvée. Ses vidéos ont été regardées des millions de fois en 2020. Dans un communiqué, publié à l'issue de cette entrevue, M. Kelly s'est dit « d'accord pour soutenir le déploiement par le gouvernement des vaccins approuvés par des experts médicaux ». « Je pense que la diffusion de fausses informations peut nuire au succès de notre réponse en matière de santé publique pendant la pandémie », a-t-il écrit.

7h25. Des vaccins en pharmacie. Le gouvernement fédéral américain commence à expédier le million de doses de vaccins qui seront distribuées directement dans les pharmacies la semaine prochaine. Les doses iront à 6 500 pharmacies et cette campagne commencera le 11 février.

7h20. Si vous partez en Corse. Le test négatif obligatoire pour se rendre sur l'île de beauté est prolongé d'un mois jusqu'à 7 mars.

7h10. Des écoles rouvriront lundi prochain. La plupart des écoles roumaines, qui ont connu l'une des plus longues fermetures d'Europe, rouvriront lundi, du fait d'une « légère baisse » des contaminations, a annoncé le président Klaus Iohannis. Les Pays-Bas, qui ont prolongé mardi la plupart des restrictions anti-Covid jusqu'au 2 mars, rouvriront néanmoins écoles primaires et garderies lundi.

7 heures. Si vous l'avez manqué. Hier soir, sur TF 1, le président de la République a affirmé que « d'ici la fin de l'été, nous aurons proposé un vaccin à tous les Français qui le souhaitent ». Le chef de l'Etat venait de réunir les grands laboratoires français et européens pour les encourager à accélérer la production de vaccins. « Ce n'est pas notre stratégie de vaccination qui permettra d'éviter à court terme un reconfinement ou non », a-t-il toutefois estimé, invitant les Français à se mobiliser et à respecter les gestes barrière. Il s'agit « collectivement » d' « être extraordinairement responsables comme nos concitoyens le sont depuis plusieurs semaines, et je les en remercie très profondément ».

6h50. Le Covid a fait reculer nos libertés. Les libertés démocratiques ont reflué dans près de 70 % des pays du monde en 2020 à cause des restrictions provoquées par la lutte contre la pandémie, selon une étude du groupe britannique The Economist qui établit chaque année un indice de libertés. Notre article à lire ici.

« L'abandon volontaire de libertés fondamentales par des millions de gens a été peut-être une des occurrences les plus remarquables de cette extraordinaire année […] mais nous ne pouvons pas conclure que le haut niveau d'acceptation des mesures de confinement signifie que les gens dévalorisent la liberté », a commenté Joan Hoey, responsable de l'étude.

« Ils ont simplement jugé, sur la base des preuves […], qu'éviter des décès catastrophiques justifiait une perte de liberté temporaire », selon elle. La France, 24e sur 167 pays, est reléguée dans la catégorie des « démocraties défaillantes », avec un indice de 7,99 sur 10, contre 8,12 l'année dernière. La Belgique est aussi dans cette catégorie avec une note de 7,51.

6h40. Le Pr Raoult contre-attaque en librairie. Un an après avoir affirmé que le covid-19 était un petit virus de rien, le microbiologiste marseillais se défend, dans un épais livre, que le Parisien a pu lire. L'article est à retrouver ici.

6h30. Les investigateurs de l'OMS dans un lieu à haute sécurité. Après le marché Huanan de Wuhan dimanche, les experts mandatés par l'Organisation mondiale de la santé pour enquêter sur l'origine du coronavirus, se trouvent actuellement à l'Institut de virologie de Wuhan. L'institut comporte plusieurs laboratoires à haute sécurité où des chercheurs travaillent sur des coronavirus.

6h20. Plus de 600 000 morts en Amérique latine. Les 34 pays de la région totalisent 601 256 décès. Le Brésil et le Mexique sont, après les Etats-Unis, les deux pays les plus touchés au monde, avec respectivement 226 309 morts pour le premier et 159 533 pour le second.

6h10. Le PCF se mobilise. Avant que Pfizer ne communique sur les ventes de vaccins (lire ci-dessous), le Parti communiste français avait déjà lancé l'invitation. Il organise à 11 heures un rassemblement devant Pfizer (Paris XIVe) et devant le siège de l'OMS à Lyon pour demander de libérer les brevets du vaccin anti-Covid.

6h05. Pfizer s'attend à 15 Mds$ de ventes de son vaccin. Le groupe américain Pfizer estime que les ventes du vaccin anti-Covid, développé en partenariat avec la société allemande BioNTech, atteindront environ 15 Mds$ en 2021, soit 12,4 Mds€, somme qui pourrait augmenter si le laboratoire signe des contrats supplémentaires.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Chaque jour nous sillonnons l'actualité, parfois heureuse, du covid et de ses conséquences. Embarquez avec nous !