Coronavirus en France : le taux de positivité des tests monte à 7,2%

Le nombre de nouveaux cas confirmés affiche une très légère baisse par rapport aux dernières 48 heures.

 Le taux de positivité des tests en France s’élève désormais à 7,2%.
Le taux de positivité des tests en France s’élève désormais à 7,2%. AFP/Lara BALAIS

> Retrouvez les principaux événements de la journée :

22h45. C'est la fin de ce direct, merci de nous avoir suivi. Rendez-vous dès demain matin sur le site pour retrouver toutes les dernières informations sur la crise sanitaire. Excellente soirée.

22h40. 1000 cas quotidiens de Covid-19 dans l'Etat de New York. Il s'agit d'une première depuis le mois de juin. « Parmi les 99 953 tests communiqués hier (vendredi) à l'Etat de New York, 1005 étaient positifs », précisent les autorités locales. « Il est essentiel, à l'approche de l'automne et de la saison de la grippe, que les New-Yorkais continuent à respecter les gestes barrières nous permettant de lutter contre le Covid-19 », a commenté le gouverneur démocrate Andrew Cuomo.

21h55. Des milliers de manifestants anti-Netanyahu malgré le reconfinement. Ils se sont réunis pour critiquer la gestion, économique et sanitaire, de la pandémie mais aussi pour dénoncer la « corruption », appeler à un "changement" de gouvernement ou par exemple dénoncer les "violences" contre les Palestiniens.

21h25. L'Université de Liège va miser sur des tests salivaires. A compter de lundi, la faculté va lancer une opération inédite, en proposant des tests salivaires gratuits et anonymes aux 30 000 étudiants et personnels de l'établissement.

21h07. Cinq jours consécutifs à plus de 10 000 cas par jour en France. Voilà trois jours que le nombre de nouveaux cas dépistés quotidiennement se situe aux alentours des 15 000 cas par jour.

20h45. A Paris, les gymnases resteront ouverts pour les mineurs en club. Le préfet de police Didier Lallement s'aligne donc sur la décision du ministère des Sports de préconiser l'ouverture des gymnases pour les mineurs qui pratiquent en clubs et associations. Cette mesure s'applique à compter de ce samedi et au moins jusqu'au vendredi 9 octobre inclus. La préfecture de police avait initialement décidé que « les clubs de sport, les salles de sport et les gymnases (seraient) fermés, sauf pour les activités scolaires et périscolaires, et pour les entraînements des sportifs professionnels et de haut niveau ».

20h34. Pas d'ouverture élargie des stades italiens pour l'instant. Il n'y a pas qu'en France que le sujet du public dans les stades fait débat. Depuis dimanche dernier, jusqu'à un millier de spectateurs sont autorisés pour les compétitions sportives en plein air en Italie, dans le respect des mesures sanitaires (distanciation, masques, prises de températures, etc.). Les experts chargés de conseiller le gouvernement italien ont estimé que les stades ne devaient pas accueillir davantage de spectateurs.

20h23. Les gérants des salles de sport craignent pour leurs affaires. Alors que le gouvernement a ordonné leur fermeture dans les zones d'alertes renforcées pour quinze jours minimum, afin de lutter contre la propagation du Covid, les petites salles et les grands centres de fitness s'inquiètent pour leur avenir.

20h10. Nouvelles restrictions à Bruxelles. Comme dans de nombreuses métropoles européennes, des mesures ont été prises ce samedi pour tenter de contrôler la propagation du virus. A compter de lundi et pendant une durée de trois semaines, les bars devront fermer leurs portes à 23 heures. Les rassemblements de plus de dix personnes seront interdits sur la voie publique entre 23h et 6h du matin.

20h02. Djokovic regrette une forme de « confusion » sur ce que l'on entend sur le covid. Le n°1 mondial, qui a déjà contracté le Covid-19 en juin, n'est pas inquiet avant d'attaquer le tournoi de Roland-Garros mais déplore les standards qui diffèrent selon les pays. La suite à découvrir dans notre article.

19h47. L'épreuve de coupe du monde de Biathlon au Grand-Bornand retirée du calendrier, du fait de l'épidémie. La Fédération internationale a décidé de réduire le nombre de stations hôtes de la Coupe du monde de biathlon, afin de « protéger la santé des participants et minimiser les défis liés aux voyages ». Ainsi, les quatre premières étapes de la Coupe du monde de biathlon ont été réunies sur deux sites: à Kontiolahti en Finlande du 27 novembre au 6 décembre, et à Hochfilzen en Autriche du 7 au 20 décembre. Les stations suédoises d'Östersund (hôte des Mondiaux-2019) et françaises du Grand-Bornand font donc les frais de cette réorganisation, respectivement au profit de Kontiolahti et de Hochfilzen.

19h36. Un bus de la RATP transformé en centre de dépistage. C'est un village du Vexin, sur la route de Dieppe. Le Bellay-en-Vexin et ses 240 habitants étaient un peu moins isolés ce samedi avec l'arrivée du bus de la RATP transformé en centre dépistage Covid-19 itinérant, à l'initiative de la région Ile-de-France.

19h26. 1183 clusters sont en cours d'investigation, précise encore Santé publique France, dont 229 dans les Ehpad. Le détail du bilan du jour à retrouver dans cet article.

19h21. Le taux de positivité des tests grimpe en flèche et s'élève désormais à 7,2%. S'agissant du bilan, les chiffres de Santé publique France font état de 39 décès enregistrés en 24 heures, portant le total à 31 700 victimes du covid-19.

19h20. 14 412 cas supplémentaires ces dernières 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France, diffusés ce samedi.

19h08. Les Français critiquent la couverture médiatique de la crise sanitaire, jugée excessive et anxiogène, selon une étude réalisée par Viavoice pour les Assises du journalisme et plusieurs médias, publiée samedi. Environ 60% des personnes interrogées estiment que les médias ont accordé une place trop importante à l'épidémie, contre 10% d'avis contraire et 25% qui trouvent qu'elle a été "équilibrée", selon cette étude effectuée pour les Assises du journalisme de Tours en partenariat avec France Télévisions, France Médias Monde, Le Journal du Dimanche et Radio France.

18h55. Le maire de Londres appelle les manifestants à rentrer chez eux, après les débordements. « C'est inacceptable. J'appelle tous les manifestants à partir maintenant. Les grands rassemblements ne sont pas interdits pour rien - vous mettez en danger la sécurité de notre ville », peut-on lire sur son compte Twitter.

18h45. «Plus de mensonges, plus de masques, plus de confinement ! ». A Londres, les manifestants font savoir leur volonté de ne pas respecter les règles de distanciation sociale. Hier, Le Royaume-Uni a signalé son plus grand nombre quotidien de nouvelles infections depuis le début de la pandémie - près de 6900 - et 34 nouveaux décès.

18h31. Incidents à Londres lors d'une manif ant-confinement. Dix personnes ont été arrêtées et quatre policiers blessés samedi lors d'une manifestation qui a rassemblé des milliers d'opposants aux restrictions prises au Royaume-Uni face à la résurgence du nouveau coronavirus, a annoncé la police. Des incidents ont éclaté lorsque les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser la manifestation à Trafalgar Square, qui ne respectait pas les recommandations pour éviter la transmission du virus, selon la même source. Sur les quatre policiers blessés, deux ont dû être soignés à l'hôpital.

18h20. Qu'est ce qui change à Paris ? Sur les réseaux sociaux, le gouvernement rappelle les nouvelles restrictions en vigueur à partir d'aujourd'hui.

1 7h52. Boris Johnson appelle à l'unité et au devoir de vérité, pour comprendre « comment la pandémie a démarré et a pu se répandre », a-t-il déclaré dans un message enregistré pour l'assemblée générale virtuelle de l'ONU. Le chef du gouvernement britannique propose un plan, développé notamment avec la fondation Bill et Melinda Gates, qui comprend entre autres la mise sur pied d'un réseau de centres de recherche dédiés aux zoonoses pour « identifier les pathogènes dangereux avant qu'ils ne passent de l'animal à l'homme », comme l'a fait le Covid-19.

17h35. Quelles aides pour les établissements fermés? Alors qu'un nouveau tour de vis vient d'être donné par le gouvernement face à l'épidémie de Covid-19, des mesures d'accompagnement sont prévues pour soutenir les structures fermées partiellement ou totalement. Tous les détails dans notre article.

17h23. Vaccins : l'Inde promet d'engager ses ressources pour « toute l'humanité » . « L'Inde aidera aussi les pays à améliorer leur chaîne du froid et leurs capacités de stockage pour l'acheminement des vaccins », a fait savoir le Premier ministre Narendra Modi. Au cours de son discours annuel devant l'Assemblée générale de l'ONU, le dirigeant indien n'a évoqué ni le changement climatique, ni le conflit frontalier avec la Chine, au cours duquel 20 militaires indiens sont morts en juin.

17h12. La police municipale peut-elle refuser de verbaliser les restaurants ouverts? L'adjointe à la maire de la ville, Samia Ghali (DVG), a trouvé un argument imparable pour ne pas appliquer les mesures décidées - et contestées - de l'exécutif pour enrayer l'épidémie de Covid-19 : elle affirme que la police municipale ne verbalisera pas les bars et restaurants qui resteront ouverts. Possible? Toutes les réponses dans notre article.

16h56. Une centaine de fidèles pour les victimes du covid se sont réunis ce samedi dans l'église du Cap-Saint-Jacques à Guyancourt dans les Yvelines. Le Parisien était sur place. Notre reportage.

16h49. Flambée épidémique dans la plus grande ville birmane. A Rangoun, le corps médical est déjà débordé par la situation et craint des milliers de nouveaux cas dans les prochains jours. La Birmanie, où le système de santé est l'un des plus précaires au monde, a été jusqu'à présent relativement épargnée par le Covid-19, avec moins de 400 cas officiellement recensés et six décès enregistrés en août. Mais la diffusion du virus à partir de l'ouest du pays s'est accélérée et le nombre de cas de contamination a doublé chaque semaine, pour un total de 174 décès. Quelque 6000 personnes sont placées en quarantaine à Rangoun et samedi, les medias officiels ont rapporté que sept nouveaux centres avaient été construits pour isoler 1000 autres personnes.

16h31. Les américains auraient peu d'anticorps. Telles sont les conclusion d'une enquête menée auprès de patients dialysés. Moins de 10% des Américains seraient immunisés contre le coronavirus, selon cette enquête publiée par The Lancet, et conduite auprès de 28 000 patients.

16h05. Un « camp climat » monté par des dizaines de jeunes à Paris. En dépit de l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes en vigueur dans la capitale, quelques dizaines de jeunes militants ont monté samedi un "camp climat" à Paris pour rappeler l'urgence d'agir pour la planète. A l'appel de « Youth for Climate » France, un mouvement lié à l'initiative « Fridays for future » de la Suédoise Greta Thunberg, les jeunes militants ont occupé la place Sainte-Marthe, dans le Xe arrondissement à Paris, pour appeler à « arrêter le ravage de milieux vivants et le dérèglement climatique issus de notre mode de production ».

15h46. Chute des recettes touristiques en Tunisie. Le pays a enregistré durant les neuf premiers mois de 2020 une baisse de 60% de ses recettes touristiques, essentielles pour son économie, indique le ministre du Tourisme, tandis que beaucoup d'hôtels fermés pendant la crise sanitaire pourraient ne pas rouvrir. Le nombre de nuitées n'a pas dépassé les 4,62 millions, soit une baisse de 79,5% par rapport à la même période en 2019. Les arrivées aux frontières avaient elles atteint 1 714 493 au 20 septembre 2020 (-75,2%), selon les chiffres officiels.

15h25. En Chine, le premier salon de l'auto post-pandémie. Reporté de cinq mois à cause de la pandémie, le grand salon automobile de Pékin, qui durera 10 jours, s'est ouvert alors que la Chine a en grande partie maitrisé la propagation du virus. Cependant, la plupart des dirigeants de constructeurs étrangers ont dû dévoiler virtuellement leurs nouveaux modèles du fait des restrictions imposées aux déplacements internationaux.

15h10. Alors, ces piscines, ouvertes ou fermées? Si le gouvernement a donné l'impression de cafouiller sur le sort des piscines municipales couvertes, c'est parce que chaque préfecture a la main sur ce dossier, après concertation avec les élus. Explications.

14h49. 32 622 490 cas d'infection. Plus de 32 622 490 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 22 360 200 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations.Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

14h26. 9 050 nouveaux décès sur la seule journée de vendredi. Sur la journée de vendredi, 9 050 nouveaux décès et 325 900 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Argentine avec 3 901 nouveaux morts, en raison d'un changement de méthode de comptage, l'Inde (1 089) et les États-Unis (887).

14h09. 993 438 morts dans le monde. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 993 438 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre.

13h45. Un confinement durant la période de l'Avent? C'est la proposition faite par les prix Nobel d'économie 2019 Abhijit Banerjee et Esther Duflo, dans une tribune publiée dans Le Monde. Anticipant la progression de l'épidémie, les deux économistes estiment que pour permettre aux Français de retrouver leur famille lors des fêtes de fin d'année, il faudrait mettre en place un confinement de tout le territoire du 1er au 20 décembre.

12h59. Le CHU de Lille n'envisage aucune déprogrammation de son activité. Aucune opération n'est déprogrammée pour le moment au CHU de Lille. « Covid ou non Covid, nous prenons en charge tous les patients », livre Frédéric Boiron, directeur-général, auprès de la Voix du Nord.

12h48. 101 départements en situation de vulnérabilité. Le taux de positivité continue à augmenter et se situé désormais à 6,9 % sur le territoire français selon les dernières données de Santé publique France. Au total, 101 départements français, soit la quasi-totalité, sont en situation de vulnérabilité.

12h27. A Marseille, un dernier week-end avant la fermeture des bars et des restaurants. A Marseille, la deuxième ville de France, classée « zone d'alerte maximale », les bars et restaurants fermeront dimanche soir pour une durée minimale de 7 jours.

11h52. C'est en Europe que l'accélération de la pandémie est la plus forte. La pandémie qui a fait 987 754 morts s'est légèrement accélérée cette semaine, avec 295 000 nouveaux cas par jour, soit 3 % de plus que la semaine précédente. C'est en Europe que l'accélération a été la plus forte (+ 22 % par rapport à la semaine précédente).

11h29. Verdasco « révolté » d'être évincé de Roland Garros pour un seul test positif. L'Espagnol Fernando Verdasco déclare être « frustré et révolté » d'avoir été évincé du tableau principal de Roland-Garros en raison d'un test positif au nouveau coronavirus.

11h12. Fermeture des bars et restaurants à Aix-Marseille : « Il fallait en discuter plus en amont », regrette l'eurodéputé LR François-Xavier Bellamy. « La réaction des élus locaux, le fait qu'ils n'aient pas été associés crée aussi une distance, une rupture entre les décisions qui sont prises au niveau national et celles qui vont être accompagnées sur le terrain », déplore François-Xavier Bellamy ce samedi sur France Info.

10h51. L'épidémie aux Etats-Unis est entrée de nouveau dans une sorte de « plateau ». Le pays le plus touché de la planète a enregistré un million de cas supplémentaires et 20 000 morts depuis le 31 août. Le nombre officiel de morts dépasse aujourd'hui les 203 400 dans le pays.

Chaque jour, le pays dénombre 40 000 nouveaux cas. Le nombre moyen de décès quotidiens oscille autour de 700 à 800 dans les sept derniers jours, contre environ 300 dans l'Union européenne.

10h28. Un projet pour infecter des volontaires au Royaume-Uni. Le Financial Times rapporte que le projet, censé permettre d'accélérer la mise au point d'un vaccin, pourrait être annoncé la semaine prochaine et débuter en janvier. À lire ici.

10h15. 491 décès en Libye. Il est difficile de connaître l'étendue de la pandémie en Libye, plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 et qui connaît une rapide progression des cas de Covid-19 depuis plusieurs semaines, aggravant la situation dans un pays où les services sont défaillants.

Selon un dernier bilan du Centre nationale de lutte contre la maladie (CDC), plus de 31 000 cas sont confirmés, dont plus de 13 000 cas actifs et 491 décès pour une population de moins de sept millions d'habitants.

9h44. Près de 988 000 décès dans le monde. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 987 754 morts dans le monde depuis l'apparition de la maladie fin décembre, en Chine.

Un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé vendredi qu'il est « probable » que le nouveau coronavirus fasse deux millions de morts si tout n'est pas fait pour le combattre.

9h21. Réouverture des frontières aériennes le 5 octobre au Pérou. Après sept mois de fermeture, le Pérou va rouvrir le 5 octobre ses frontières aériennes à un groupe limité de pays, annonce le président Martin Vizcarra. « Les vols internationaux seront autorisés à partir du 5 octobre entre les pays de la région, puis seront étendus à d'autres petit à petit », déclare Martin Vizcarra.

Pays de 33 millions d'habitants, il est le troisième en Amérique latine comptant le plus grand nombre de cas de Covid-19 (788 930), derrière le Brésil et la Colombie. Il occupe également la troisième place dans le classement des décès (31 938) après le Brésil et le Mexique.

9h05. Tennis : jauge réduite, météo pluvieuse… à Roland-Garros, c'est bonjour tristesse. La Fédération française a finalement dû recourir à un tirage au sort pour désigner les 750 spectateurs issus du grand public qui pourront venir chaque jour assister au tournoi. Une péripétie de plus dans une année mouvementée. À lire ici.

8h54. Le Japon déterminé à recevoir les JO. Le Japon affirme sa volonté d'accueillir les Jeux Olympiques en 2021 « comme preuve de la victoire de l'humanité sur la pandémie » de coronavirus, qui continue de progresser.

Intervenant devant l'Assemblée générale virtuelle des Nations Unies dans un message vidéo pré-enregistré, le nouveau Premier ministre japonais Yoshihide Suga a proclamé vendredi soirla détermination du Japon à recevoir les JO à Tokyo en 2021. « L'été de l'année prochaine, le Japon est déterminé à accueillir les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, comme preuve de la victoire de l'humanité sur la pandémie », a déclaré Yoshihide Suga.

8h38. Démission du Premier ministre et du gouvernement au Togo. Le Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou et son gouvernement ont démissionné, annonce la présidence du Togo. Un changement politique était attendu au Togo depuis que Faure Gnassingbé a été réélu en février pour un quatrième mandat présidentiel, mais ce changement a été retardé par la pandémie de coronavirus.

8h31. La facture du Covid plombe les comptes de la Sécu. Plombée par le Covid-19, la sécurité sociale devrait encore afficher un lourd déficit dans son budget pour 2021, que le gouvernement dévoilera mardi, sous le signe de l'épidémie et de ses conséquences économiques, mais aussi de nouvelles dépenses à crédit.

La Sécu se prépare à un déficit abyssal : 52 milliards d'euros selon la dernière prévision mi-juin, dont 31 milliards pour la branche maladie et 15 milliards pour la branche retraite.

8h22. L es tests antigéniques, la solution pour améliorer le dépistage? La Haute autorité de santé vient de les approuver pour dépister les personnes symptomatiques du Covid. A lire ici.

8h05. Paris renoue avec les défilés en dépit du Covid. Le show reprend à Paris : les grandes maisons comme Dior, Chanel ou Vuitton renouent avec les défilés pendant la Fashion week qui démarre lundi en pleine progression du Covid, même si la plupart des marques ont choisi de présenter leur collection en ligne. Après la mode homme et la haute couture entièrement virtuelles cet été pour la première fois de l'histoire, cette semaine du prêt-à-porter féminin du 28 septembre au 6 octobre sera « phygitale », mi-physique, mi-digitale, mais tout aussi atypique.

7h45. L'Amérique latine et Australie demandent un accès libre aux vaccins. L'Amérique latine et l'Australie appellent lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU à la solidarité des grandes puissances pour survivre à la pandémie de Covid-19, via notamment un accès libre aux futurs vaccins et à des crédits internationaux sans intérêts.

La région d'Amérique latine compte quelque neuf millions de malades et plus de 330 000 morts en six mois.

7h40. Près de 16 000 nouvelles contaminations en 24 heures. Après le record de la veille, le bilan des nouveaux cas enregistrés est de 15 797. Sur les sept derniers jours, 4 069 malades ont été hospitalisés pour une infection au SARS-CoV-2.

7h35. 55 décès supplémentaires en France. Alors que de nouvelles mesures de restriction ont été annoncées cette semaine, 55 malades du Covid-19 sont décédés en 24 heur es à l'hôpital. Depuis le début de l'épidémie, au moins 31 661 décès liés au SARS-CoV-2 ont été enregistrés en France, dont 20 995 en milieu hospitalier.

LP/INFOGRAPHIE
LP/INFOGRAPHIE  

7h25. 985 707 morts dans le monde. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 985 707 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre. Plus de 32 298 410 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

7h15. Les bars et restaurants de la métropole d'Aix-Marseille seront fermés « à partir de dimanche soir », annonce Renaud Muselier. Le président LR de la région PACA s'est s'exprimé devant la presse à l'issue d'une réunion en préfecture avec des élus et le ministre de la Santé Olivier Véran. « Ce sont des avancées significatives », a salué le président de région dans un communiqué distinct, évoquant aussi « une clause de revoyure dans sept jours pour faire le point et réévaluer la situation ».

Covid-19 à Marseille : des restaurateurs révoltés et « à bout » manifestent