Coronavirus : en Angleterre, les étudiants autorisés à rentrer chez eux pour Noël

Le gouvernement britannique a annoncé ce mercredi qu’il donnerait quelques jours, début décembre, aux étudiants universitaires en Angleterre pour rentrer chez eux, afin qu’ils puissent passer Noël en famille.

 Le gouvernement britannique a annoncé qu’il donnerait l’occasion pendant quelques jours aux étudiants universitaires en Angleterre de rentrer chez eux pour Noël.
Le gouvernement britannique a annoncé qu’il donnerait l’occasion pendant quelques jours aux étudiants universitaires en Angleterre de rentrer chez eux pour Noël. LP/Arnaud Journois

C'est une nouvelle qui devrait faire plaisir aux étudiants Outre-Manche et à leur famille. Le gouvernement britannique a annoncé ce mercredi qu'il donnerait l'occasion, pendant quelques jours, aux jeunes universitaires en Angleterre de rentrer chez eux à la fin du confinement, début décembre, afin qu'ils puissent fêter Noël en famille.

Instauré le 5 novembre pour quatre semaines afin d'enrayer la deuxième vague de nouveau coronavirus, le confinement doit s'achever le 2 décembre en Angleterre.

« Du 3 au 9 décembre, […] les étudiants seront autorisés à rentrer chez eux à des dates de départ échelonnées fixées par les universités » afin de réduire « la pression sur les infrastructures de transports », a indiqué le gouvernement dans un communiqué. A partir du 9 décembre, les cours devront migrer totalement en ligne « de sorte que les étudiants puissent poursuivre leur éducation » de chez eux, a-t-il précisé.

Pour réduire le risque de transmission lié à ces déplacements, des tests de dépistage du Covid-19 seront proposés à « autant d'étudiants que possible », la priorité étant donnée aux universités situées dans des zones où la prévalence du virus est élevée. En cas de test positif, les étudiants devront s'isoler durant dix jours, conformément aux consignes officielles, avant de rentrer chez eux, à temps pour Noël.

« Un trimestre très difficile pour les étudiants »

« On ne peut jamais éliminer le risque, nous sommes au milieu d'une pandémie, ce que nous faisons, c'est d'essayer de gérer ce risque, de le réduire », a commenté la secrétaire d'Etat chargée des universités, Michelle Donelan, interrogée sur la chaîne Sky News.

« Cela a été un trimestre très difficile pour les étudiants. Nous nous étions engagés à ce qu'ils puissent rentrer chez eux pour Noël de la manière la plus sûre possible pour leurs communautés et leurs familles », a-t-elle ajouté, précisant que le plan encadrant leur retour à l'université à la reprise des cours en janvier serait détaillé « ultérieurement ».

Ces mesures sont spécifiques à l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord décidant de leur propre stratégie face à la crise sanitaire.

Le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d'Europe par la pandémie, avec près de 50 000 morts de personnes testées positives et plus de 1,2 million de cas positifs.