Cadeaux de Noël : avec le Covid-19, La Poste se prépare à un record de colis

Cent millions de colis pourraient transiter par les services de La Poste entre cette fin novembre et décembre. Plus de 100 000 facteurs, livreurs et chargés de clientèle sont mobilisés pour faire face à l’afflux.

 Toulouse, le 26 novembre 2020. Un employé travaille sur une plate-forme de la Poste.
Toulouse, le 26 novembre 2020. Un employé travaille sur une plate-forme de la Poste. AFP/Lionel Bonaventure

« Tous les colis doivent être sous le sapin », assure le directeur de la plate-forme de colis de la Poste à Toulouse, alors que la fin d'année 2020 devrait voir circuler en France des volumes sans précédent de colis. De quoi effrayer le Père Noël en personne, qui a dû embaucher des lutins saisonniers!

La Poste distribue actuellement 50 % de volume de colis supplémentaires depuis le déconfinement et 100 millions de colis pourraient transiter par ses services en novembre/décembre, a expliqué fin octobre Xavier Mallet, directeur général de Colissimo, avec des pics à 4 millions par jour avant Noël, entre le 10 et le 20 décembre.

Pour faire face à l'afflux de colis, l'entreprise a annoncé « plus de 100 000 facteurs, livreurs et chargés de clientèle en bureaux de poste » mobilisés, auxquels s'ajoutent « plus de 9000 emplois saisonniers ».

« C'est historique, mais on est prêt »

Les camions défilent à un rythme effréné à l'entrée du centre de Toulouse, dans la zone industrielle de Fondeyre. A l'intérieur, un flux incessant de colis transite sur une machine de 374 m de long surnommée le « carrousel », capable de traiter 9000 colis par heure.

« Ici, on traite 250 000 colis par jour en ce moment, c'est ce qui était prévu pour le 15 décembre. On est en avance de trois semaines. C'est historique, mais on est prêt. On travaille toute l'année pour la dernière semaine avant Noël », poursuit le directeur de la plate-forme Sylvain Bincteux.

« C'est dur en ce moment, c'est la période », explique Philippe, un agent de l'usine qui retourne les cartons un à un, le pied sur des pédales pour faire avancer les colis. « En plus, il y a une prime, liée à la période, du 15 novembre au 24 décembre, il faut être là à 100 %. »