Affaire Victorine, restrictions sanitaires, policier percuté en Essonne : les infos à retenir ce mercredi midi

Voici ce qu’il faut savoir de l’actualité à la mi-journée ce 14 octobre.

 DR/Olivier Boitet (Le Parisien), Nasa, Aurélie Audrureau (Le Parisien)

L'info à ne pas louper

Un homme, placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte pour le meurtre de Victorine Dartois, est passé aux aveux. Suite à son interpellation mardi par le GIGN, une perquisition avait été menée au domicile de cet homme de 25 ans, qui ne faisait pas partie du cercle des proches de la victime. La jeune femme avait été retrouvée morte fin septembre, quelques jours après sa disparition, dans un ruisseau à Villefontaine, en Isère.

Ce qu'il faut aussi retenir

Vers une réactivation de l'état d'urgence sanitaire? C'était l'une des options sur la table. Selon nos informations, le Conseil des ministres a examiné ce matin un décret pour rétablir l'état d'urgence sanitaire, un régime qui peut être appliqué à l'ensemble du pays ou localement. Alors que la seconde vague du Covid-19 commence à déferler sur le pays, Emmanuel Macron sera ce mercredi soir sur TF1 et France 2. Selon nos informations, l'exécutif, qui veut tout faire pour éviter un reconfinement général qui finirait de saper l'économie, veut provoquer un «sursaut» dans l'opinion publique, fatiguée par les restrictions et démoralisée par la morosité ambiante. Le chef de l'Etat sera sur une ligne de crête, avec l'obligation d'éviter tout discours culpabilisant, tout en rappelant que la majorité des contaminations se font dans la sphère privée...

Un policier percuté dans l'Essonne. Un policier appartenant à la BAC de l'Essonne a été délibérément percuté dans la nuit et se trouve ce matin entre la vie et la mort. Le drame a eu lieu à Savigny-sur-Orge lors d'un contrôle, lors duquel un automobiliste a donc brusquement démarré et écrasé le policier. Le conducteur a pris la fuite mais a été identifié par la police qui a procédé à la perquisition de son domicile.

Attaque au marteau de Notre-Dame. Dans ses réquisitions, la magistrate a qualifié l'accusé d' « extrémiste total » et de « fanatique de l'Etat islamique », rappelant qu'il avait exprimé sa « satisfaction du devoir accompli » et s'était « identifié aux pires terroristes qui ont commis des attentats en France » : vingt-cinq à vingt-huit ans de réclusion criminelle ont été requis en fin de matinée contre Farid Ikken, un Algérien de 43 ans, jugé par la cour d'assises spéciales de Paris pour l'attaque d'un policier au marteau devant Notre-Dame en juin 2017.

L'info inattendue

Trois heures, et trois minutes ! C'est le temps qu'il a fallu ce matin au vaisseau russe Soyouz transportant l'astronaute américaine Kathleen Rubins et les cosmonautes Sergueï Ryjikov et Sergueï Koud-Svertchkov pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) depuis le cosmodrome de Baïkonour. C'est la première fois qu'un vol habité vers l'ISS est effectué en seulement trois heures, contre six pour les vols les plus rapides jusqu'à présent: une performance rendue possible grâce à un nouveau système de guidage permettant de rejoindre l'ISS en seulement deux orbites, contre au moins trois auparavant.