A Saint-Valery-sur-Somme, 9125 euros d’amende si vous prêtez votre carte de stationnement !

Le maire de Saint-Valery-sur-Somme (Somme) vient d’annoncer que l’an prochain, les propriétaires de carte stationnement à tarif très réduit ne pourront plus les prêter, même à des touristes qu’ils logent.

 Saint-Valery-sur-Somme (Somme).  L’amende correspond à une année de stationnement journalier.
Saint-Valery-sur-Somme (Somme). L’amende correspond à une année de stationnement journalier. LP/Jean-Baptiste Quentin

Réussir à se garer l'été à Saint-Valery-sur-Somme, station balnéaire de la Baie de Somme (Somme), se résume souvent à un parcours du combattant. Alors, quand des propriétaires de gîtes ou de chambres d'hôtes et de résidences secondaires prêtent à leurs clients leur carte de stationnement de 20 euros à l'année (NDLR : normalement destinée à leurs invités), cela met en colère la municipalité. Celle-ci a décidé d'interdire cette pratique avec à la clé pour les contrevenants une amende de… 9125 euros ! Soit une année de stationnement (NDLR : le tarif à la journée est de 25 euros). Une mesure qui entrera en vigueur en 2021.

Quatre-vingt de ces cartes seraient en circulation. Cette année, une dizaine de propriétaires sont dans le collimateur de la police municipale qui veille sur ce sujet sensible : « Nous avons envoyé des courriers aux intéressés, résume David Ruffenach, garde champêtre chef. Chaque situation a été vérifiée, notamment sur des sites Internet de location. Certains ont été dénoncés par des voisins car, au nombre de 1500, les places de stationnement sont rares… »

Certains professionnels du tourisme se montrent incrédules, comme cette propriétaire incriminée, qui a souhaité garder l'anonymat : « C'est injuste car cette carte ne servait vraiment que pour mes enfants. Du coup, je l'ai rendue car presque 9000 euros d'amende, ça fait beaucoup ! » Les détenteurs de la carte devront désormais s'engager par écrit à en respecter les règles d'utilisation, faute de quoi, elle ne sera pas renouvelée.