À Orléans, une nouvelle piscine où les petits ne boivent plus la tasse

Après deux ans et demi de travaux et 17 millions d'euros investis, Orléans se dote, au cœur du quartier populaire de La Source, d’un centre nautique dédié aux sportifs et à l’apprentissage de la natation. L’un des trois bassins a un sol relevable, pour que les enfants aient toujours pied.

 Avant l’ouverture au public samedi 19 septembre, le grand bassin de 50 m du nouveau centre nautique d’Orléans a été inspecté joint par joint par une employée.
Avant l’ouverture au public samedi 19 septembre, le grand bassin de 50 m du nouveau centre nautique d’Orléans a été inspecté joint par joint par une employée. LP/Stéphane Frachet

Boire la tasse quand on apprend à nager : tous les adultes s'en souviennent. Et ça concerne encore beaucoup d'enfants, même si les méthodes évoluent afin d'éviter de dégoûter les apprentis nageurs. Au centre nautique d'Orléans La Source (Loiret), en service depuis samedi matin, cette époque est révolue.

Le sol de l'un des trois bassins, celui de 25 m, est complètement relevable et s'adapte à la taille des enfants, « y compris pour les bébés nageurs », ajoute Dany Keiser, le responsable du centre nautique.

Ce plancher relevable de fabrication hollandaise est l'une des innovations présentes dans ce centre nautique dernier cri, qui est dédié aux sportifs. Trois bassins permettent de nager, dont une nouvelle piscine extérieure de 50 m aux dimensions olympiques, qui restera ouverte l'hiver.

Le plongeoir remplacé par une fosse

Parmi les nouveautés, dont les ascenseurs pour fauteuils roulants, la plus surprenante est peut-être un système lumineux d'entraînement, dit « virtual trainer ». Au fond du bassin, des leds s'illuminent à intervalles calculés pour indiquer la vitesse requise. « Aucun club orléanais ne le demandait, mais c'est une solution fréquente dans les bassins hollandais et allemands », remarque Dany Keiser. Pour l'utiliser, l'entraîneur doit mettre son programme sur clé USB dans un ordinateur sur place.

La ville d'Orléans a dépensé 17 millions d'euros dans la rénovation du centre nautique situé au cœur du quartier populaire de La Source. Deux ans et demi de travaux plus tard, ce bâtiment, que les usagers et les employés surnommaient « le bunker », a été aéré, les murs sont tombés, mais il a perdu ses terrasses pour bronzer.

Épidémie de Covid-19 oblige, le nouveau centre sportif n’est ouvert que par séquences de deux heures.LP/Stéphane Frachet
Épidémie de Covid-19 oblige, le nouveau centre sportif n’est ouvert que par séquences de deux heures.LP/Stéphane Frachet  

Le nouvel aménagement a aussi sacrifié le plongeoir de 4 m. « On avait du mal à empêcher des jeunes d'y monter l'été. On a connu plusieurs accidents graves. Certains sont restés paralysés, alors on l'a supprimé », explique le responsable.

À la place, un cylindre de 6 m de profondeur a été créé pour que les clubs de plongée puissent s'entraîner et faire passer les brevets. « Jusqu'à présent, ils devaient aller en carrière, à la mer ou en région parisienne pour trouver une telle profondeur », dit Dany Keiser.

Une piscine de loisirs au second semestre 2021

Épidémie de Covid-19 oblige, le nouveau centre sportif n'est ouvert que par séquences de deux heures. Mais l'amplitude horaire est vaste, puisqu'il ouvre dès 7h30 à des tarifs très compétitifs. La carte de 20 entrées n'est qu'à 31,70 euros.

Pour le farniente et l'amusement, Orléans construit une autre piscine en plein centre, à la place de l'ancienne prison. Elle devrait être terminée au second semestre 2021.