Noisy-le-Sec : un homme d’une vingtaine d’années victime d’une jambisation en centre-ville

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi. Cette technique, qui consiste à tirer en direction des jambes, est souvent employée dans les règlements de comptes entre trafiquants.

 Noisy-le-Sec est régulièrement le théâtre de ces vengeances sur fond de trafic de stupéfiants. Mais habituellement, ce n’est pas le centre-ville mais la cité du Londeau qui assiste à ces exactions.
Noisy-le-Sec est régulièrement le théâtre de ces vengeances sur fond de trafic de stupéfiants. Mais habituellement, ce n’est pas le centre-ville mais la cité du Londeau qui assiste à ces exactions. LP/Olivier Boitet

Un homme d'une vingtaine d'années a été blessé à la cuisse gauche par un tir à Noisy-le-Sec dans la nuit de mercredi à jeudi, peu après minuit. Ses jours ne sont pas en danger.

Les faits se sont produits rue Georges-Gay, dans le centre-ville. La victime se tenait au pied d'un immeuble quand un véhicule est arrivé à sa hauteur. L'un des passagers a fait feu dans sa direction. Puis l'auteur a pris la fuite. Il n'a pas été interpellé.

LIRE AUSSI > Asnières : victime d'une jambisation, le destin brisé d'un espoir de la boxe

Le mobile est pour l'instant inconnu. Cette technique de la jambisation est souvent employée dans les règlements de comptes entre trafiquants de drogue. Elle vise à intimider plus qu'à tuer.

Noisy-le-Sec est régulièrement le théâtre de ces vengeances sur fond de trafic de stupéfiants. Mais habituellement, ce n'est pas le centre-ville mais la cité du Londeau qui assiste à ces exactions.

Newsletter L'essentiel du 93
Un tour de l'actualité en Seine-Saint-Denis et en l'IDF
Toutes les newsletters

En décembre 2020, rue Paul-Verlaine, emplacement d'un point de deal bien connu de cette cité, un homme de 20 ans avait lui aussi était la cible de deux tirs. Un projectile l'avait touché à la jambe et un autre à la fesse.