Drancy : le voisinage d'Amimour, un des terroristes du Bataclan, «sous le choc»

A Drancy, le voisinage de l'un des terroristes du Bataclan, Samy Amimour, se dit «sous le choc» ce lundi matin. A l'aube, ils ont été réveillés par les forces de l'ordre venues perquisitionner le domicile dont la porte d'entrée est désormais conda

Drancy : le voisinage d'Amimour, un des terroristes du Bataclan, «sous le choc»

Le voisinage de Samy Amimour, dans un petit immeuble de Drancy (Seine-Saint-Denis), est «sous le choc». Vers 6 heures ce lundi matin, tous ont été réveillés en sursaut par les forces de l'ordre, venues perquisitionner le domicile de celui qui a été identifié comme l'un des kamikazes de la fusillade du Bataclan vendredi soir.

Samy Amimour, 28 ans, né le 15 octobre 1987 à Paris, est originaire de Drancy. Mis en examen le 19 octobre 2012 pour association de malfaiteurs terroriste, il avait violé son contrôle judiciaire à l'automne 2013 et un mandat d'arrêt international était délivré contre lui, a précisé le parquet. Trois personnes de son entourage familial se trouvent en garde à vue depuis ce lundi matin.

Marié en Syrie

La porte de son domicile, au 3e d'une petite résidence de 4 étages, est désormais condamnée. Choqués, certains voisins ne sont toutefois pas surpris de sa radicalisation. Certains savaient même qu'il était parti en Syrie et qu'il avait déjà été arrêté. Il y a quelques semaines, l'AFP avait rencontré sa famille lors d'un reportage en Seine-Saint-Denis. Cette dernière avait expliqué que Samy Amimour y était encore au moins à l'été 2014. Peu à peu, leurs espoirs de le voir rentrer en France s'étaient récemment encore réduits, Samy Amimour s'étant marié sur place.

Drancy (Seine-Saint-Denis). La porte du domicile du suspect a été condamnée ce lundi par les forces de l'ordre. Le voisinage se dit «sous le choc». (Photo : LP/ Carole Sterlé.)

VIDEO. Attentats à Paris : les premiers instants de l'attaque du Bataclan