Drancy : 700 cartouches de cigarettes de contrebande interceptées sur un parking

La police a pu intercepter le livreur en gros de cigarettes de contrebande, mardi dernier. Le préjudice est estimé à 10 000 € pour les trafiquants.

 Les cigarettes de contrebande arrivaient tout droit de Belgique.
Les cigarettes de contrebande arrivaient tout droit de Belgique. LP/NR

Le camion venait de Belgique et était bourré de cartouches de cigarettes. Mardi à 14 heures, sur le parking de l'hypermarché L'Avenir à Drancy, les policiers de La Courneuve lui sont tombés dessus. À l'intérieur du véhicule, 700 cartouches de cigarettes de contrebande prêtes à être distribuées à des revendeurs.

Avant d'inonder les lieux de revente, la marchandise était entreposée dans un pavillon des Quatre-Routes, à La Courneuve. Trois hommes ont été interpellés. Le manège avait été repéré depuis plusieurs mois. Des surveillances étroites ont été mises en place par les policiers de La Courneuve. Ils se sont aperçus que des camions effectuaient des allers-retours plusieurs fois par mois outre-Quiévrain, où se trouvent les sites de production.

« Casser le maillon » du trafic

Les paquets de cigarettes étaient écoulés immédiatement, notamment dans le quartier des Quatre-Routes. Classé quartier de reconquête républicaine (QRR), le secteur et ses transactions de cigarettes à la sauvette sont dans le collimateur de la police.

Cette saisie est l'une des toutes premières opérations menées par les enquêteurs de La Courneuve dédiés au QRR. Ils ne traquent pas les simples « sauvettes » mais s'attaquent aux filières d'approvisionnement. « Le livreur, c'est le maillon qui permet l'approvisionnement. Si l'on casse ce maillon, on tarit le trafic », indique une source proche de l'enquête.

La saisie constitue aussi une perte financière de quelque 10 000 € pour les trafiquants.