Covid-19 : 41 cas de variants déjà confirmés en Ile-de-France

En visite auprès des équipes de «contact tracing» de l’ARS Ile-de-France, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré «une lutte acharnée» contre le Covid-19 et ses variants.

 Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est venu mardi saluer au siège de l’Agence régionale de santé, à Saint-Denis (93) le travail des équipes franciliennes de «contact tracing».
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est venu mardi saluer au siège de l’Agence régionale de santé, à Saint-Denis (93) le travail des équipes franciliennes de «contact tracing». LP/C.S.

Sur un tableau, la liste manuscrite des pays à risques pour les variants : Afrique du Sud, Royaume-Uni, Irlande, Mozambique, Brésil. A ce jour, 41 cas de nouveaux variants sont à ce jour confirmés en Ile-de-France, 33 variants britanniques et 8 sud-africains.

Nous sommes ici dans l'une des salles de contact tracing de l'ARS (Agence régionale de santé) à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), dédiée aux aéroports. Ce sont eux qui examinent notamment les fiches remplies par les passagers dans les avions, avant de débarquer en France. « Toutes les fiches nous sont très utiles » rapporte un membre de l'équipe qui a reçu la visite d'Olivier Véran, ministre de la Santé ce mardi, venu rencontrer les équipes franciliennes, pour montrer, sous l'œil des caméras, à quel point «la France mène une lutte acharnée » contre le virus.

Contrôles renforcés aux frontières, PCR douteux réexaminés, cas suspects considérés comme certains jusqu'à la levée de doute... Les effectifs de l'ARS dédiés au « contact tracing » ont été renforcés depuis l'apparition du premier cas de variant britannique à Bagneux (Hauts-de-Seine). Ce sont eux qui sont chargés d'identifier les chaînes de contamination pour limiter la propagation. Avec des variants 50 à 70 % plus contagieux, la course s'accélère forcément. Avec les renforts, 65 personnes au siège en plus des délégations départementales, 200 enquêtes peuvent être menées au quotidien pour débusquer ces variants.