Bondy : un maire adjoint agressé en plein hôtel de ville

Rachid Younsi, maire adjoint aux Finances, a été agressé ce mardi à par des individus extérieurs à la mairie. Un incident qui survient au lendemain de l’audience sur le recours en annulation de l’élection municipale.

 Bondy, illustration. L’altercation a eu lieu au sein même de la mairie.
Bondy, illustration. L’altercation a eu lieu au sein même de la mairie.  LP

D'aucuns y voient une conséquence directe de l'audience qui s'est tenue ce lundi au tribunal administratif de Montreuil, où était étudié le recours déposé par l'ancienne maire (PS) de Bondy, Sylvine Thomassin, pour réclamer l'annulation des élections municipales de juin 2020 remportées par Stephen Hervé (LR). Ce mardi matin, Rachid Younsi, maire adjoint aux finances de la commune s'est fait agresser dans l'hôtel de ville en marge d'une réunion intersyndicale organisée par des représentants du personnel.

Selon un message du maire posté sur Facebook, des « individus extérieurs au personnel municipal » se sont infiltrés dans la réunion, avant s'en prendre à l'élu. Blessé, il a été transféré à l'hôpital Jean-Verdier où il a écopé de 8 jours d'interruption temporaire de travail.

Selon une source policière, ce ne serait pas la première fois que l'élu est pris à partie. Il règne dans la une « ambiance électrique depuis le scrutin », selon plusieurs sources locales. « Je condamne avec fermeté cet acte qui ne peut être laissé impuni. S'en prendre à un élu, c'est s'en prendre à la République, à ses valeurs et à ses fondements », a dénoncé Stephen Hervé. Selon la municipalité, Rachid Younsi a porté plainte dans la journée.

Le tribunal se prononce sur la validité des élections d'ici le 9 mars

De son côté, Sylvine Thomassin a également réagi sur les réseaux sociaux. « Si les faits sont avérés, je condamne avec fermeté l'agression dont a été victime un élu municipal, a-t-elle commenté. Malgré un contexte anxiogène et difficile pour chacun, rien ne saurait justifier de tels actes, à l'opposé des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité que je défends, et du dialogue permanent qui anime notre action et celle de mes collègues de l'opposition ».

Le tribunal administratif de Montreuil devrait rendre sa décision avant le 9 mars prochain. En juin 2020, seules 64 voix avaient séparé les deux candidats après une campagne ultra-tendue. En gagnant l'élection, Stephen Hervé avait réussi à faire basculer Bondy à droite. La gauche y détenait le pouvoir depuis 1945.