Aulnay : la police saisit 15 kg de cannabis et arrête un grossiste présumé

Six personnes ont été interpellées mardi et ce mercredi. «Il est trop prématuré pour dire si cette cascade d’arrestation a permis de démanteler un réseau en entier», indique une source judiciaire.

 Illustration. Ce mardi après-midi, après une enquête de plusieurs mois, un homme a été interpellé dans sa voiture sur la Nationale 2, à Aulnay-sous-Bois. Il transportait plus de 2 kilogrammes de résine de cannabis, dissimulés sous le capot de son véhicule, et se préparait à une transaction.
Illustration. Ce mardi après-midi, après une enquête de plusieurs mois, un homme a été interpellé dans sa voiture sur la Nationale 2, à Aulnay-sous-Bois. Il transportait plus de 2 kilogrammes de résine de cannabis, dissimulés sous le capot de son véhicule, et se préparait à une transaction. LP

Tout est parti d'un renseignement anonyme adressé à la police à la fin de l'été : un grossiste de cannabis sévirait depuis la cité du Grand Ensemble à Tremblay-en-France. Il distribuerait sa marchandise dans tous les environs.

Mardi 19 janvier vers 17 heures, après une enquête longue de plusieurs mois, un homme a été interpellé dans sa voiture sur la Nationale 2, à hauteur d'Aulnay-sous-Bois. Il transportait plus de 2 kilogrammes de résine de cannabis, dissimulés sous le capot de son véhicule. Il était sur le point d'effectuer une transaction.

LIRE AUSSI > Les policiers mettent la main sur 28 kg de cannabis à Aulnay et au Blanc-Mesnil

Dans la foulée de cette arrestation, en l'espace de deux heures, les policiers ont interpellé quatre complices présumés — tous des hommes — à leur domicile, respectivement à Drancy, Tremblay-en-France, Livry-Gargan et Dugny.

Les enquêteurs du commissariat d'Aulnay-sous-Bois ont aussi mis la main sur plus de 5 000 euros en liquide, sur un pistolet d'alarme et sur un important stock de drogue : plus de 12 kilogrammes de shit et de résine de cannabis étaient planqués dans un autre véhicule fouillé par les policiers.

Newsletter L'essentiel du 93
Un tour de l'actualité en Seine-Saint-Denis et en l'IDF
Toutes les newsletters

Une sixième personne a été interpellée ce mercredi matin, tandis que deux gardes à vue de la veille ont été levées. « Il est trop prématuré pour dire si cette cascade d'arrestation a permis de démanteler un réseau en entier », indique une source judiciaire.