Vols de portables en Seine-et-Marne et dans le Val-de-Marne : les auteurs condamnés

Entre la mi-août et la mi-septembre, quatre vols de smartphones avaient été signalés à Torcy, ainsi qu’à Saint-Maur-des-Fossés, Joinville-le-Pont et Sucy-en-Brie (Val-de-Marne). Les téléphones étaient ensuite revendus sur Le Bon Coin.

 Illustration. Les auteurs ont été arrêtés au petit matin mardi à leurs domiciles.
Illustration. Les auteurs ont été arrêtés au petit matin mardi à leurs domiciles.  LE PARISIEN

Leur territoire de chasse s'étendait de la Seine-et-Marne au Val-de-Marne. Entre le 14 août et le 14 septembre, quatre vols avec violence de smartphones, des iPhone X ou XR, ont été signalés, à chaque fois sur de jeunes victimes de 15 à 17 ans.

C'est le fait du 1er septembre, survenu à Torcy, qui a mis les enquêteurs de la circonscription de Noisiel-Pontault-Combault sur la piste des voleurs. Ce jour-là, vers 21h15, un adolescent de 17 ans est agressé par un individu qui brandit un couteau pour l'obliger à lui remettre son téléphone. La victime est même étranglée et s'est vue prescrire trois jours d'ITT pour cela.

Le lendemain, le téléphone est vendu via le site Le Bon Coin à un habitant de Brie-Comte-Robert. Ce dernier, qui ignorait que le téléphone avait été volé, n'a pas été poursuivi.

L'auteur principal à chaque fois reconnu par les victimes

Grâce à un travail sur la téléphonie, les enquêteurs parviennent alors à identifier la ligne qui utilise le compte du vendeur sur Le Bon Coin. Son propriétaire est reconnu sur photo par la victime de l'agression et par l'acheteur du portable. Et en continuant à tirer sur le fil, les policiers découvrent que plusieurs téléphones ont été vendus par le passé sur le même profil du Bon Coin.

Ils remontent alors à deux vols de téléphone survenus le 14 août à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) et Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) le 2 septembre. Là encore, les victimes reconnaissent le même homme, qui n'a pas utilisé de couteau ces fois-ci mais proféré des menaces. Un complice est également identifié. Enfin, un quatrième vol est signalé le 14 septembre sur le RER A, à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne). Et, là encore, le premier auteur est reconnu sur photo !

Ils devront porter un bracelet électronique

Mardi matin, il a été interpellé à son domicile de Brie-Comte-Robert. Un couteau a été retrouvé, de même qu'un pantalon de jogging identifié sur des images de surveillance de la RATP.

Un deuxième homme, soupçonné d'avoir participé aux vols du 14 août et du 2 septembre, a été interpellé dans le même temps à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne). C'est chez lui que l'acheteur du téléphone volé à Torcy s'était rendu le 2 septembre.

Placés en garde à vue, ils ont reconnu les faits en les minimisant, notamment sur l'usage du couteau. Ils se partageaient la recette des vols. Mercredi, le tribunal correctionnel de Meaux les a condamnés à des peines de 16 mois de prison ferme dont 8 avec sursis et 14 mois dont 7 avec sursis, sans mandat de dépôt. Déjà connus des services de police, ils porteront un bracelet électronique.