Seine-et-Marne : le préfet renforce le Plan Hiver à l’approche d’une vague de grand froid

Quatre lieux d’hébergement d’urgence ont été ouverts depuis le week-end dernier, portant ainsi la capacité supplémentaire à 124 places de renfort hivernal dans le département.

 Illustration. Face à une vague de froid intense, le Samu social, géré par la Croix Rouge française, poursuit le renforcement de ses maraudes hivernales.
Illustration. Face à une vague de froid intense, le Samu social, géré par la Croix Rouge française, poursuit le renforcement de ses maraudes hivernales. LP/Antoine Guitteny

Face à l'arrivée d'une vague de froid intense cette semaine, le Plan Hiver activé par la préfecture a été renforcé dès le week-end dernier dans une première configuration prévoyant des lieux de mise à l'abri et d'hébergement d'urgence pour les personnes fragiles et démunies face à ces conditions exceptionnelles.

Etant donné les dernières prévisions météorologiques, le préfet de Seine-et-Marne a étendu le Plan Hiver depuis lundi soir. Les températures annoncées par Météo France pour ces prochains jours sont très basses : de -10°C jusqu'à -12°C le matin en températures ressenties à partir de mercredi et surtout jeudi.

Deux gymnases et deux salles chauffés et accueillants

Sont désormais ainsi ouverts quatre lieux d'hébergement portant ainsi la capacité supplémentaire à 82 places de renfort hivernal.

A Meaux, depuis le week-end dernier, la salle Truffaut accueille 24h/24 jusqu'à 32 femmes isolées avec ou sans enfants. Le lieu est géré par l'association Equalis.

A Melun, le gymnase Jean-Bonis est géré par la Croix Rouge Française pour la mise à l'abri de 30 personnes isolées adultes dont cinq places réservées pour des femmes. Il fonctionnera 24h/24.

A Chelles, depuis lundi soir, la salle Marcel-Pagnol est gérée par la Croix Rouge Française pour la mise à l'abri de 20 personnes isolées adultes dont 5 places réservées pour des femmes. Il fonctionnera 24h/24.

A Nemours, depuis lundi soir également, le gymnase des Chèrelles est géré par l'association Equalis pour la mise à l'abri de 25 personnes en situation de grande précarité.

Newsletter L'essentiel du 77
Un tour de l'actualité de la Seine-et-Marne et de l'IDF
Toutes les newsletters

Un salle a enfin été ouverte à Chaume-en-Brie avec 17 places proposées.

Parallèlement, le Samu social, géré par la Croix Rouge française, poursuit le renforcement de ses maraudes.