Seine-et-Marne : faute de doses, le plus grand centre de vaccination fermé aujourd’hui

Situé au Colisée, la salle des fêtes de Meaux, ce centre de vaccination, le plus grand du département, devrait rouvrir ses portes ce lundi, assure-t-on du côté de la mairie.

 Meaux, lundi 18 janvier 2021. Le plus grand centre de vaccination de Seine-et-Marne sera fermé ce vendredi. Il n’a pas reçu les doses vaccinales en nombre suffisant comme cela était prévu.
Meaux, lundi 18 janvier 2021. Le plus grand centre de vaccination de Seine-et-Marne sera fermé ce vendredi. Il n’a pas reçu les doses vaccinales en nombre suffisant comme cela était prévu. LP/Sébastien Roselé

Faute de doses, le centre est fermé. Le plus grand centre de vaccination de Seine-et-Marne, installé dans le Colisée, la salle des fêtes de Meaux, restera portes closes ce vendredi. La cause : le centre de vaccination n'a pas reçu de doses pour immuniser les personnes qui s'étaient inscrites ce jour. Des doses qui avaient pourtant été commandées et validées par les pouvoirs publics.

La mairie de Meaux avait prévu de vacciner plus de 800 personnes au cours de cette semaine. Celles-ci avaient pris leur rendez-vous par téléphone. Mais sur ces plus de 800 personnes, ce sont deux cents personnes qui ne seront pas vaccinées ce vendredi. Elles avaient toutes un rendez-vous enregistré. Elles ont toutes été prévenues et personne ne s'est présenté au centre, près du stade Alberto-Corraza, selon une source proche de la mairie.

Rendez-vous décalés mais pas annulés

« Les rendez-vous de ces personnes ont été décalés », explique-t-on du côté de la mairie de Meaux. Décalés et non pas annulés. Un nouveau rendez-vous leur sera proposé « dans les sept à dix jours », précise une autre source.

LIRE AUSSI > Vaccination contre le Covid à Meaux : « A cette allure-là, nous y serons encore à la fin de l'année! »

Le centre de vaccination du Colisée devrait rouvrir ses portes normalement ce lundi, dès 13 heures, pour vacciner les personnes qui ont pris rendez-vous. D'ici là, au Colisée on ne vaccinera plus personne mais des agents continueront de prendre des rendez-vous par téléphone et à renseigner les personnes qui se présenteraient physiquement.

A Fontainebleau, le centre de vaccination n'ouvrira pas non plus comme prévu ce samedi. « Nous avons pu vacciner 414 personnes cette semaine, explique Frédéric Valletoux (Agir, le maire et président de la fédération hospitalière de France. Ce samedi, nous avons décalé une trentaine de rendez-vous qui sont reprogrammés pour la semaine prochaine. »

En attendant la réouverture de nouveaux créneaux, la municipalité propose désormais aux personnes de 75 et plus de s'enregistrer auprès des deux standards de la ville ouverts à cet effet. « Un rendez-vous leur sera proposé dès que possible en fonction de la dotation hebdomadaire de vaccins attribuée par les autorités à la Ville », précise l'édile.

Newsletter L'essentiel du 77
Un tour de l'actualité de la Seine-et-Marne et de l'IDF
Toutes les newsletters

Meaux ou encore Fontainebleau ne sont pas les seuls centres de vaccination à rencontrer un problème d'acheminement des doses vaccinales. Un observateur local, bon connaisseur du système de santé, résume pour nous la situation. « Il y a dix-huit jours, le message lancé par le gouvernement et relayé par tous les préfets de France était : il faut accélérer la vaccination et prévoir de grands centres. Et puis quarante-huit heures plus tard, il y a eu un gros coup de frein. Le gouvernement a dit qu'il n'y aurait pas assez de vaccins. »

Jeudi, appuyés par le président de l'agglomération Paris-Vallée de la Marne, les maires de Chelles et Pontault-Combault, dont les communes accueillent deux des douze centres de vaccination du département, ont interpellé le Premier ministre et le ministre de la Santé pour réclamer que davantage de doses de vaccin soient livrées dans les centres ouverts dans leur commune afin d'immuniser plus de personnes âgées.

1 140 doses prévues chaque semaine à Melun

Dans ce contexte compliqué, Melun fait figure d'exception ou presque. «Nous recevons pour notre centre de vaccination 1140 doses par semaine et ce, pendant les quatre semaines qui viennent. Je ne suis pas inquiet, sauf coup de Trafalguar, si les pouvoirs publics ne pouvaient plus nous fournir. A cette heure, ce n'est pas le cas ! », s'exclame Dominique Peljak, le directeur du groupe hospitalier sud Ile-de-France (GHSIF) qui a organisé six box dans le centre de vaccination ouvert au 8 rue de Vaux à Melun. « Nos rendez-vous correspondent à la dotation et la prise de rendez-vous continue. Mais les gens qui s'inscrivent maintenant seront vaccinés en mars car on est complet avant ! » Au total, 3 840 personnes ont été vaccinées à Melun depuis le début dont 931 de plus de 75 ans, 61 personnes à risques, 1 796 professionnels de santé extérieurs, 856 professionnels soignants hospitaliers et 196 résidants d'Ehpad dépendant de l'hôpital.