Seine-et-Marne : deux trafiquants condamnés à Melun et au Mée-sur-Seine

Deux hommes de 18 et 21 ans, trouvés avec de la drogue à Melun et au Mée-sur-Seine, ont été condamnés ce mercredi par le tribunal correctionnel.

 Illustration. Deux jeunes trouvés en possession de drogues à Melun et au Mée-sur-Seine ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Melun.
Illustration. Deux jeunes trouvés en possession de drogues à Melun et au Mée-sur-Seine ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Melun. LP/Olivier Boitet

Un jeune homme âgé de 21 ans a été jugé en comparution immédiate ce mercredi matin au tribunal correctionnel de Melun pour trafic de stupéfiants. Il a été condamné à six mois d'emprisonnement et il a été écroué à l'issue de l'audience. Il s'est également vu signifier une interdiction de séjour de deux ans à Melun et au Mée-sur-Seine.

L'affaire remonte à lundi en fin de journée, quand les policiers de la brigade anticriminalité et leurs collègues de la brigade spécialisée de terrain (BST) du commissariat de Melun Val de Seine mènent une opération de contrôle sur la vie publique au Mée-sur-Seine au square des Sorbiers, site dénommé « Bronxland » entre trafiquants de stupéfiants.

Ils pénètrent dans le hall d'un immeuble et découvrent ce jeune homme, statique. Devant lui, une boîte ouverte contenant sachets de produits stupéfiants et argent en espèces. L'odeur caractéristique du cannabis embaume le hall. Il est aussitôt interpellé.

Cannabis, herbe, héroïne et cocaïne

Face aux policiers, il reconnaît vendre ces produits « pour rembourser une dette ». Sur lui, les policiers trouvent 350 euros en liquide, 30 grammes d'herbe et 115 grammes de résine de cannabis. D'où sa présentation au tribunal.

Il n'était pas seul dans le box. Un jeune homme de 18 ans, domicilié à Melun, a également été jugé par le tribunal correctionnel pour une affaire de stupéfiants. Lui a écopé de 10 mois d'emprisonnement avec un sursis probatoire de deux ans. Les policiers de Melun en patrouille l'ont repéré mardi du côté du square de Lorient, un secteur connu pour être un lieu de trafic.

A la vue des uniformes, le garçon a tenté d'échapper au contrôle et tenté de se réfugier dans les escaliers du numéro 13. En vain, c'est là qu'il a été rattrapé et interpellé. Dans son sac à dos, les policiers ont retrouvé 35 grammes de résine de cannabis, 11 grammes d'herbe, 5,6 grammes d'héroïne et 1 gramme de cocaïne. Sur lui, ils ont aussi découvert une somme de 395 euros.