Seine-et-Marne : arrêté à 121 km/h en ville, il perd son dernier point et son permis

Ce jeune automobiliste s’est vu retirer son permis de conduire ce vendredi matin. La nuit suivante les gendarmes ont effectué quatorze retraits de permis dans le département.

 Illustration. Les gendarmes ont effectué le retrait de quatorze permis de conduire et mis cinq véhicules en fourrière lors d’une opération de contrôle qui s’est tenue dans la nuit de samedi à dimanche dans plusieurs endroits du département.
Illustration. Les gendarmes ont effectué le retrait de quatorze permis de conduire et mis cinq véhicules en fourrière lors d’une opération de contrôle qui s’est tenue dans la nuit de samedi à dimanche dans plusieurs endroits du département. LP/P.V.

Les délits routiers se sont multipliés dans le département depuis vendredi matin.

Ce matin-là vers 11 heures un jeune conducteur en permis probatoire a été contrôlé par les policiers du commissariat de Meaux à 121 km/h sur l'avenue de la Victoire, pourtant limitée à 50 km/h.

Une infraction que cet automobiliste a commise alors qu'il ne lui restait plus qu'un point sur le permis de conduire. Il est donc reparti à pied.

Dans la nuit de samedi à dimanche ce sont les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de Seine-et-Marne, qui ont effectué le retrait de 14 permis de conduire lors d'un contrôle routier organisé en plusieurs points du département.

Quatorze retrait de permis et cinq mises en fourrière

Présents à Esbly, Misy-sur-Yonne, Guignes, Bourron-Marlotte ou encore Villiers-sous-Grez, la trentaine de militaires mobilisés pour l'opération ont interpellé quatorze automobilistes en état d'ébriété et cinq positifs aux stupéfiants, dont un poursuivi pour détention d'un pochon de cannabis.

Les gendarmes ont aussi constaté trois conduites sans permis et une dizaine d'infractions comme des non-port de la ceinture de sécurité, des conduites avec téléphones au volant, des priorités et des stops non respectés ou des absences.

Bilan de l'opération : quatorze retraits de permis et cinq voitures mises en fourrière.

Les gendarmes assurent qu'ils continueront à être présents sur le terrain pour traquer ces infractions et délits routiers.