Seine-et-Marne : après la neige, gare au verglas

Après avoir déneigé les axes majeurs et les grands axes ce mercredi, les agents des routes vont poursuivre leur action cette nuit, en prévision des risques de verglas. Les transports scolaires restent interdits jusqu’à 11 heures jeudi matin.

 Le Châtelet-en-Brie, ce mercredi. Les agents du département de Seine-et-Marne déneigent les routes comme ici la D 227.
Le Châtelet-en-Brie, ce mercredi. Les agents du département de Seine-et-Marne déneigent les routes comme ici la D 227. Conseil départemental de Seine-et-Marne.

Les agents des routes du département poursuivent leur tournée sur le réseau, grand de plus de 4000 km. Le niveau 3, celui des petites routes, ne sera déneigé que demain jeudi. Car les agents ont focalisé leur énergie mercredi à dégager les axes majeurs et les routes de moyenne importance.

En raison des températures très basses attendues dans cette nuit de mercredi à jeudi, jusqu'à -9 degrés, les saleuses vont poursuivre leur action pour éviter la formation de verglas. A midi ce jeudi, les conditions de circulation devraient redevenir normales. La préfecture de Seine-et-Marne a reconduit son arrêté interdisant le transport scolaire. Il sera en vigueur jusqu'à 11 heures ce jeudi.

Melun, ce mercredi. La ville-préfecture n’a pas été épargnée par la neige. LP/Sophie Bordier.
Melun, ce mercredi. La ville-préfecture n’a pas été épargnée par la neige. LP/Sophie Bordier.  

Après les chutes de neige, dans la nuit de mardi à mercredi, il n'y a pas eu de point de blocage particulier en Seine-et-Marne, même si les conditions de circulation n'étaient pas idéales. Dans le sud du département, où les flocons ont été les plus abondants, les agents se sont focalisés sur les routes prioritaires, notamment autour de Fontainebleau où la situation est encore un peu compliquée. Quelques camions, qui avaient enfreint l'interdiction de circuler, n'ont pas pu monter la côte de la D 142 entre Fontainebleau et Melun. La situation s'était finalement débloquée vers 7 heures.

Prudence en forêt de Fontainebleau

Dans ce secteur de la Seine-et-Marne, l'Office national des forêts (ONF) a d'ailleurs rappelé quelques consignes de prudence aux automobilistes et aux promeneurs. « Les précipitations constatées ces dernières heures peuvent occasionner quelques dégâts en forêt : chutes de branches et d'arbres. Le poids de la neige et les sols déjà détrempés fragilisent les arbres. Avec les températures négatives, ce phénomène hivernal s'accompagne de plaques de verglas rendant les routes, les allées forestières et les parkings en forêt glissants. » Et de préciser que ces risques peuvent perdurer encore quelques jours après les chutes de neige.

Des automobilistes ont eu quand même droit à quelques frayeurs. Mercredi matin vers 10h30 une voiture conduite par une automobiliste a été percutée par un camion sur la N 36 à hauteur de Fontenay-Trésigny. La conductrice a perdu le contrôle du véhicule en dérapant sur une plaque de verglas et n'est pas parvenue à s'arrêter au panneau stop. Elle a alors involontairement coupé la route au poids lourd qui circulait sur la N 36 en direction de Melun. Elle souffre d'une légère plaie à la tête et a été transportée à l'hôpital de Melun. Indemne le chauffeur routier a quant à lui pu reprendre la route.