Provins : un professeur du lycée Les Pannevelles cible d’appels malveillants

Un enseignant de Provins, victime d’appels malveillants durant les vacances de Toussaint, a déposé plainte auprès de la gendarmerie. Ses collègues du lycée Les Pannevelles ont fait grève jeudi en signe de solidarité.

 Les professeurs des Pannevelles se sont mis en grève ce jeudi en soutien à leur collègue victime d’appels malveillants durant les vacances de la Toussaint.
Les professeurs des Pannevelles se sont mis en grève ce jeudi en soutien à leur collègue victime d’appels malveillants durant les vacances de la Toussaint. LP/Louis Moulin

Les forces de l'ordre ont ouvert une enquête pour identifier l'auteur des appels. Un professeur du lycée polyvalent Les Pannevelles, à Provins, a récemment déposé plainte et a été entendu par les gendarmes de la brigade de Donnemarie-Dontilly, à la suite d'appels malveillants reçus pendant les vacances scolaires de la Toussaint.

Une soixantaine d'enseignants de l'établissement ont débrayé ce jeudi, à l'issue d'une assemblée générale organisée sur place, en guise de soutien à leur collègue. Ils ont repris les cours ce vendredi. Dans l'après-midi, ils ont été reçus par leur proviseur.

Les soupçons se portent sur un élève. Nul ne sait comment ce dernier a pu obtenir le numéro de téléphone portable de son professeur.

Selon nos informations, il ne s'agirait pas de menaces de type « terroriste », mais davantage des insultes. Un des appels malveillants contiendrait en outre la menace « On va te retrouver. »

Une autre enseignante outragée par deux élèves jeudi

Ces messages téléphoniques ne seraient pas en réaction à la décapitation de Samuel Paty, ni à l'hommage rendu au professeur d'histoire-géographie ou à la minute de silence en sa mémoire. Les faits seraient totalement décorrelés. Le professeur concerné par les menaces n'est d'ailleurs pas enseignant en histoire-géographie, mais dans une matière d'enseignement technique.

« Nous suivons la situation et nous accompagnons l'enseignant », signale la direction des services départementaux de l'Education nationale (DSDEN).

Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
Toutes les newsletters

Par ailleurs, une autre enseignante du lycée Les Pannevelles a déposé plainte, ce vendredi, cette fois auprès des services de police. Elle leur a expliqué avoir été victime, la veille vers 12 h 15, de gestes outrageants de la part de deux élèves.