Nemours : un homme retrouvé noyé dans le canal du Loing

Le corps d’un homme, non identifié, a été retrouvé dans le canal du Loing, à Nemours, lundi matin. Des employés municipaux ont donné l’alerte après l’avoir aperçu se débattant dans l’eau avant de couler.

 Illustration. Les secours ont tenté de ranimer la victime découverte sous l’eau durant près d’une heure. En vain.
Illustration. Les secours ont tenté de ranimer la victime découverte sous l’eau durant près d’une heure. En vain. LP/Pascale De Souza

Les secours ont tenté de le réanimer pendant près d'une heure sans aucun succès. Le corps d'un homme a été trouvé dans le canal du Loing, sur la commune de Nemours, lundi en milieu de matinée.

L'alerte est lancée par des agents municipaux à deux pas du centre-ville, en partie délimité par le canal. Intrigués par des mouvements dans l'eau, les agents ont accouru sur place. « Ils ont cru voir une personne se débattre, témoigne Valérie Lacroute, la maire (LR). À leur arrivée, ils sont tombés sur une doudoune et une paire de chaussures flottant à la surface. »

Les secours, notamment une équipe de plongeurs de la brigade de sapeurs-pompiers de Melun, immédiatement appelés, se déploient dans la rue du Port-au-Sablé, ratissent le canal et finissent par découvrir le corps sans vie de la victime.

La victime toujours pas identifiée

L'homme n'avait toujours pas été identifié en fin de journée. « Aucun papier n'a été retrouvé sur lui ou dans les poches du blouson », précise une source proche de l'enquête, confiée à la brigade de sûreté urbaine de Fontainebleau. Agée d'une quarantaine d'années, la victime arborait « un tatouage sur l'un de ses bras », précise la maire. Il s'agirait d'un homme d'origine antillais. Le premier adjoint s'est d'ailleurs rendu sur place notamment pour assister les agents municipaux, choqués.

« Pour l'instant, on ne sait pas s'il a été poussé ou s'il est tombé tout seul dans le canal », indique l'édile. Des traces de glissades, retrouvées le bord du canal, semblent malgré tout orienter les policiers vers une noyade accidentelle. Les pluies de ces derniers jours ont rendu les berges extrêmement glissantes.

Une autopsie devrait permettre de déterminer les causes de la mort. Ces derniers mois, le département a été frappé par de nombreux cas de noyades, survenues lors de baignade.