Nangis : un train percute une voiture, le trafic interrompu sur la ligne P

Un train en direction de Mulhouse n’a pas pu éviter une voiture bloquée sur la voie ferrée entre les deux barrières du passage à niveau. La conductrice s’en sort indemne. Le trafic a repris à partir de 20 heures.

 Illustration. A ce Passage à niveau de Nangis, un accident de train avec un convoi agricole exceptionnel bloqué sur les voies avait eu lieu en avril 2015.
Illustration. A ce Passage à niveau de Nangis, un accident de train avec un convoi agricole exceptionnel bloqué sur les voies avait eu lieu en avril 2015. LP/Sébastien Blondé

Ce mercredi, à 17h30, un train en provenance de Paris Gare de l'Est et en direction de Mulhouse Ville (Haut-Rhin), circulant à 160 km/h, a percuté une voiture à hauteur du passage à niveau de la gare de Nangis, avenue du Maréchal-Foch.

L'accident aurait pu être terrible mais la conductrice de la voiture s'en est sortie miraculeusement indemne grâce à une manœuvre en urgence.

Selon les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie, la victime, une dame âgée d'une soixantaine d'années, domiciliée à Jouy-le-Châtel, s'était engagée sur le passage à niveau et s'est retrouvée bloquée sur la voie ferrée dans le flux de circulation, alors que le feu était rouge à proximité.

L'automobiliste choquée mais pas blessée

Coincée entre les deux barrières du passage à niveau, elle a été prise de panique. In extremis, elle a tenté de forcer la barrière fermée et elle a réussi à faire avancer son Opel rouge de quelques mètres, ce qui lui a sauvé la vie.

De son côté, le chauffeur du train, apercevant l'obstacle de loin, a eu le temps d'activer son frein d'urgence et a réussi à réduire sa vitesse à 80 km/h. C'est à cette allure qu'il a violemment percuté l'arrière de la voiture.

L'automobiliste, très choquée psychologiquement mais heureusement pas blessée, a été transportée par les pompiers pour des examens au centre hospitalier de Provins.

Interruption de circulation sur la ligne P

Le train a été immobilisé sur les voies pendant environ deux heures, avec les passagers à l'intérieur. Il a pu repartir vers 19h20, selon les gendarmes présents sur place.

Durant ces deux longues heures, le trafic a été interrompu sur la ligne P du Transilien sur la branche entre la Gare de l'Est et Provins, d'abord à partir de Verneuil-l'Étang puis dès la Gare de l'Est. Des bus de substitution ont été mis en place entre Verneuil et Longueville. Le trafic a repris progressivement à partir de 20 heures, selon la SNCF. Des ralentissements sur cet axe sont toutefois prévus jusqu'à la fin de service.

La brigade de gendarmerie de Nangis et les renforts de Provins ont géré le flux de circulation aux abords de la gare, à l'heure de la sortie des bureaux, et ont mis en place une déviation pour effectuer la traversée de Nangis.

Ce nouvel accident rappelle la dramatique collision d'avril 2015 en gare de Nangis, entre un convoi agricole et un train. Elle avait fait une quarantaine de blessés. Le routier, jugé le 10 octobre 2017, avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Melun.