Moissy-Cramayel : les légumes de la ferme urbaine distribués aux habitants

En 2020, 4 800 kg de légumes cultivés sur la ferme urbaine gérée par la municipalité de Moissy-Cramayel, ont permis d’alimenter les cantines de la commune. Une distribution dédiée aux habitants est prévue samedi.

 Moissy-Cramayel, lundi 28 septembre 2020. Pour préparer la distribution dans le contexte de la Covid-19, les jardiniers municipaux ont déjà cueilli les légumes de saison.
Moissy-Cramayel, lundi 28 septembre 2020. Pour préparer la distribution dans le contexte de la Covid-19, les jardiniers municipaux ont déjà cueilli les légumes de saison. Ville de Moissy-Cramayel

C'est à une opération originale que les Moisséens sont invités ce samedi 3 octobre. Une distribution champêtre gratuite de légumes de saison (potimarrons et autres cucurbitacées) est organisée à la ferme maraîchère, née d'une volonté de la municipalité et installée depuis fin 2017 à proximité de l'écoquartier de Chanteloup.

Sur ce site agricole de 2,6 ha au total, courges, potimarrons, aubergines, tomates, poivrons, concombres, pommes de terre, laitues, herbes aromatiques etc. sont cultivés sur une parcelle de 5 000 m2. La municipalité de Moissy-Cramayel qualifie la production de la ferme de « modeste mais variée ».

Pour améliorer le rendement, une serre de 550 m2 a aussi été déployée. Ces légumes sont essentiellement produits pour la restauration scolaire de la commune. Ils sont ensuite préparés par les cuisiniers municipaux et alimentent les repas des 1 700 élèves en maternelle et élémentaire et des 40 seniors qui ont recours au portage des repas à domicile.

Une distribution à la place d'une cueillette

En 2019, plus de 3 000 kg de légumes récoltes ont permis d'approvisionner la cuisine centrale – ce qui représente 5 % du contenu des assiettes, essentiellement les entrées et les plats d'accompagnement. Ces chiffres ont déjà été dépassés pour la saison 2020, annonce la municipalité, puisque plus de 4 800 kg ont été récoltés à la fin septembre pour les cantines.

L'an dernier, également 1 000 kg de pâtissons, sucrines du Berry, butternuts, ont été donnés aux habitants lors de la cueillette annuelle. Ces cueillettes accueillent généralement entre cent et trois cents personnes. Pour cette troisième édition, conditions sanitaires obligent, la ville a dû adapter son scénario et en faire une distribution. Mais il devrait y avoir la même quantité que celle donnée l'an passé.

« Pour éviter les flux de circulation dans les rangées, les légumes auront été préalablement cueillis par les jardiniers municipaux. Plusieurs files permettront donc de récupérer les légumes, qui seront accompagnées de quelques recettes de dégustations », précise-t-on en maire.

Premières récoltes bios en 2021

Cet après-midi sera aussi l'occasion pour les familles de découvrir le lieu. « Avec ce projet, les élus misent surtout sur la sensibilisation aux enjeux liés à l'alimentation, à la santé et au développement durable avec les enfants et les habitants du quartier », ajoute-t-on.

La ferme maraîchère est entretenue par une équipe de trois jardiniers municipaux. Le centre de formation pour la promotion agricole (CFPPA) de Brie-Comte-Robert accompagne la municipalité dans les plans de culture, la préparation de la terre, la formation des agents et la conversion de la parcelle au bio.

En effet, les premières récoltes bios sont prévues pour avril 2021. Intéressant lorsque l'on sait qu'actuellement, 40 % des composantes du repas à la cantine sont issues de l'agriculture biologique. La mairie recrute d'ailleurs actuellement un maraîcher confirmé.

Les enfants des centres de loisirs et des écoles sont mis à contribution pour les plantations tout comme l'association locale des Jardins familiaux. La communauté d'agglomération Grand Paris Sud, elle, se charge de l'ingénierie.

Distribution samedi 3 octobre de 14 heures à 16 heures pour les habitants de la commune, rue Louis-Léon Chandora.